Livres
451 107
Membres
396 266

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par lois21 2019-03-04T15:59:55+01:00
Argent

Encore un roman assez particulier.

J'ai du mal à dire que j'ai "apprécié" l'histoire car ce n'est pas le genre d'histoire que l'on apprécie vraiment. C'est tabou, assez malsain et violent, mais justement, si je me suis lancée dans la dark romance c'était notamment pour voir comment un auteur ou une autrice pouvait aborder le sujet.

Je trouve cela vraiment bien que certains auteurs prennent le risque d'évoquer ces tabous et de l'adapter en fiction. Ces auteurs visent sans aucun doute, un public énormément réduit.

En effet comme je le disais, la maltraitance, le viol, l'esclavage est un sujet particulièrement difficile à écrire mais aussi à lire mais j'ai trouvé que Pepper Winters a très bien su manier son intrigue !

C'est donc avec plein de guillemets que j'ai "bien aimé" ce roman.

Il est assez réaliste et représentatif (je pense) et malheureusement ce genre de roman permet aussi de rendre compte que ça existe vraiment encore aujourd'hui...

C'est cela qui est aussi intéressant, ce genre-là touche forcément la sensibilité des lecteurs.

Le personnage féminin de Tasmin était vraiment intéressant et courageuse surtout ! Le point de vue de Elder est également intéressant en revanche, même après ma lecture, il y a encore de nombreuses interrogations qui règnent sur ce personnage. Interrogations qui auront très certainement des réponses dans le deuxième tome !

Evidemment on ne peut s'empêcher de ressentir autant de haine que peut le ressentir le personnage fictif qu'est Tasmin envers ces "individus" et ce qui est encore plus troublant, c'est d'être heureux de voir ces "personnes" souffrir à leur tour. Le karma.

Pour conclure, ce roman est vraiment """bien""", j'ai aimé les personnages, j'ai aimé la façon dont l'auteure traite le sujet (aucune maladresses) et cela nous donne vraiment envie de continuer la série !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par giniebook 2019-03-03T11:59:56+01:00
Argent

C'est une Dark Romance prenante. J'ai aimé Tasmin pour son courage et sa détermination et pour Elder malgré ses troubles j'ai bien aimé le personnage. Par contre le plus gros défaut de ce livre car j ai lu les 3 tomes c'est que c'est extrêmement long. Beaucoup trop de longueurs et descriptifs, c'est dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bearenottobe 2019-02-27T16:48:05+01:00
Or

Particulier.

Je m'attendais à une Dark Romance (comme il est mentionné) mais pas dans ce genre là, plus dans celui de Penelope Sky avec Boutons et Dentelle. J'ai été surprise, je ne sais pas si l'emploi de l'adverbe "agréablement" est de rigueur étant donné le sujet mais c'était une bonne découverte.

Les tortures physiques de sont pas aussi décrites que je le pensais et je pense que justement c'est ce qui renforce l'oppression et la persécution mentale de la protagoniste. Le style littéraire est particulier puisque étant donné que Pim est muette, ses pensées ne peuvent être retranscrites oralement. Le jeu de l'italique est intéressant que ce soit du point de vue de Elder ou de celui de Pim.

C'est une "belle" histoire, hâte d'être à la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par christ974 2019-02-18T05:30:28+01:00
Lu aussi

Je m'attendais a être dégoûter...Et dans un sens je l'ai été par l'espèce humaine, parce que je sais que de telles choses existe réellement.

Quand au livre, je l'ai trouver succinct, très peu détaillée et assez plat, il y a maltraitances oui, c'est pesant et horrible oui mais si peu décrit qu'en fait les faits reste assez lointain.

Comme un résumé, très peu touchant au final parce que je ne suis pas entré dans l'histoire.

Mais l'idée reste aussi intéressant que dérangeant dans sa vérité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valentine8314 2019-02-08T10:25:49+01:00
Argent

Le sujet est si grave qu’il me laisse un goût amer.

Jusqu’où peut-on supporter la maltraitance, pire encore la torture...

L’histoire est tres bien écriture, décrite, mais elle m’impose cette reflexion : si dieu existait, il ne permettrait pas à de tels tortionnaires d’exister.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alindra 2019-02-06T23:57:42+01:00
Diamant

https://lesgeekeries.home.blog/2019/01/08/dollars-tome-1-pennies-pepper-winters/

ATTRACTIVITÉ DE LA COUVERTURE

Pour le coup je dois avouer ne pas être très convaincue par l’illustration choisie, je la trouve assez peu en adéquation avec le contenue du roman. Elle nous donne une impression de légèreté et de joie en totale opposition avec l’histoire très sombre qu’elle recouvre.

LA PLUME DE L’AUTEUR

C’est incontestablement la belle découverte avec ce roman, une fois entre les mains on perds la notion du temps jusqu’à en tourner la dernière page ( au beau milieu de la nuit pour ma part ^^ ) Malgré la dureté des faits relatés la plume de l’auteur est très délicate, toute en finesse, rendant la lecture facile et fluide.

ORIGINALITÉ

Sur ce point a nouveau, l’auteur propose quelque chose d’inédit dans ce genre de roman, l’histoire et notamment certaines parties plus difficiles, nous sont comptés au travers des écrits de la jeune demoiselle. Ces passages permettent de narrer les événements avec une chronologie beaucoup plus rapide, mais aussi de plonger directement au sein des pensées et ressentis de l’héroïne. Ces passages sont adressés a Personne, ce qui permet aux lecteurs de se sentir d’autant plus concerné, deux situations se présentent alors : parfois une sensation de culpabilité comme si nous avions lus des écrits privés dans un journal intime et a d’autres moments l’impression d’être comme un confident pour cette jeune fille si seule et perdue.

PERSONNAGES

L’histoire se déroulant en huit clos les personnages sont assez peu nombreux, a peine sept en tout, même si quatre n’apparaissent qu’a de très courts et rares moments. C’est en rédigeant ces lignes que je me rend compte que nous en savons assez peu sur eux en dehors du personnage de Tasmin qui nous raconte d’elle même quelques détails sur son histoire. Si cela peu paraître assez difficile a admettre, dans le cas présent, tout ces mystères ajoutent à la tension du roman. Nous nous trouvons finalement dans la même situation que Tasmin qui ne connait presque rien de ses bourreaux, mise a part ce qu’elle arrive à deviner et grappiller de-ci de-la. A mon sens, cela rend les choses d’autant plus difficile a supporter voir toutes ces tortures et violences en ne pouvant maudire qu’un prénom est une forme supplémentaire de torture. La souffrance dans l’ignorance.

PERSONNALITÉ DES PERSONNAGES

Je pense que c’est ce qui m’a le plus bouleversée voir cette jeune fille si enjouée qui va progressivement s’éteindre et se perdre. Pour autant elle fait montre d’une telle force de caractère et une telle capacité de se battre que ça en est bouleversant. Elle va se modeler aux exigences de son propriétaire, tout en se promettant de ne jamais tout lui céder. Malgré les coups, les viols, les os cassés elle ne craquera jamais totalement. Chez une si jeune personne cela ne peut que forcer le respect. Son bourreau n’a quand à lui aucun trait particulier, nous ne le côtoyons que dans les moments ou il s’exerce à la torture sur Tasmin. C’est un être détestable, qui présente des caractéristiques digne d’un malade mental. Elder, bien qu’a première vue moins violent, n’en dégage pas moins une aura des plus sombre et une réelle présence. Lorsqu’il apparaît nous ne voyons que lui, et la tension en devient des plus palpables même pour le lecteur. Je ne suis toujours pas sure des sentiments qu’il éveille chez moi, si je dois le détester, l’adorer ou le trouver tout simplement irrésistible.

CRÉDIBILITÉ

Et enfin probablement l’un des points les plus importants pour moi, la crédibilité de l’histoire. Malheureusement je ne peux en dire que très peu pour ne pas spoiler l’entièreté de l’intrigue. Pour autant, je peux au moins dire qu’à aucun moment je ne me suis écriée : » Ah non ! Ça c’est pas possible ! Ça ne pourrait pas se passer comme ça en vrai ! » Les sentiments des personnages me semblent assez cohérent même si ils sont parfois difficiles à comprendre.

Note globale : ☆☆☆☆☆

Coup de cœur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dark-Yume 2019-02-03T10:56:09+01:00
Argent

Ce livre est a demi mesure pour moi. En faite, je m'attendais à une torture physique, mais ces scènes ne sont que très peu décrite. Mais la torture psychologique est bien là, et on s'attache à cette battante qu'est Pim. Mais j'ai trouvé que le début du livre était long avec trop peu de détails de la vie qu'elle subit avant l'arrivée d'elder. Je vais quand même mettre le tome 2 dans mes envies. Affaire à vivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marlene2303 2019-02-02T14:49:26+01:00
Or

http://www.lmedml.fr/2019/02/01/dollars-1-pennies-pepper-winters/

UNE SAGA QUI COMMENCE SOUS LES MEILLEURS AUSPICES !

J’ai mis du temps avant de me lancer dans cette saga, lors de sa sortie, je traversais une période difficile alors que j’avais terriblement envie de me lancer dans la lecture de celle-ci… Mais j’avais peur que le contenu soit trop difficile à lire lors d’une mauvais passe niveau moral. Je n’ai pas regretté d’avoir attendu car j’ai pu apprécier ce premier tome à sa juste valeur.

Pepper Winters nous plonge dans un récit vraiment très dark, ici vous allez souffrir aux côtés de notre héroïne, Pimlico.

Pimlico a été enlevée, puis vendue à un homme sans scrupules. Après plusieurs années de sévices répétés, elle va être sauvée par un inconnu, Elder Prest… Bénédiction ou malédiction ? Car Pimlico a bien peur de quitter une prison pour en retrouver une autre. Elle ne sait pas ce que cet homme mystérieux veut d’elle. Sera-t-il l’espoir tant attendu ? Pourra-t-elle s’en sortir après tout ce qu’elle a vécu ? Et qui est réellement celui que l’on prénomme Elder ?

DES PERSONNAGES CAPTIVANTS QUI ENTRAÎNENT UNE FOULE DE QUESTIONS !

Les personnages de cette nouvelle série sont vraiment captivants. On se prend évidemment d’affection pour la pauvre Pimlico qui va endurer un véritable calvaire jour et nuit, et ce pendant un certain laps de temps. Pimlico a été rendue à l’état d’esclave, elle endure des sévices corporels et sexuels qui ont mis à mal sa santé et son équilibre psychologique. Pourtant, elle m’a semblé forte et elle a réussi un tour de force en conservant quelque chose d’important pour elle… Pimlico est une jeune femme brisée à qui on a volé son innocence. Elle a vieilli prématurément et l’avenir nous dira si elle a la force d’être sauvée. C’est une héroïne que j’ai aimée car sa personnalité n’est pas effacée, si elle a été conditionnée à obéir elle garde un certain aplomb face à son bourreau.

Elder Prest est très certainement la force de ce roman, car il est vraiment très intriguant. On comprend très vite que ce n’est pas un enfant de cœur mais il n’est pas dénué de sentiments et de compréhension envers Pimlico qu’il rencontre dans un contexte très particulier. C’est un héros qu’il faut apprivoiser, difficile de le cerner, on a des bribes de son passé pour essayer de comprendre cet homme si complexe. On a pu voir seulement une toute petite partie de sa personnalité, j’ai hâte d’en découvrir plus sur lui qui est aussi effrayant qu’attirant.

Les personnages secondaires sèment la violence et la désolation. Ils m’ont tellement mise en colère, ils m’ont fait ressentir beaucoup de haine et de dégoût !

UNE INTRIGUE LENTE QUI POURRAIT HEURTER LA SENSIBILITÉ DES LECTEURS.

Pepper Winters a pris son temps pour tisser son intrigue. J’ai aimé le rythme un peu lent qui m’a permis de m’approprier l’histoire terrifiante de Pimlico. J’ai aimé la narration à deux voix très singulière du fait d’une caractéristique de notre héroïne. Tout passe par les émotions, par les gestes et les réactions du corps humain. L’aspect psychologique de ce roman est oppressant, je me suis prise au jeu de la descente aux enfers de notre héroïne, subissant sa captivité, sombrant peu à peu dans les méandres de la folie.

Les rebondissements ne sont pas explosifs dans la première partie du roman, ils s’enchaînent avec facilité pour déconcerter le lecteur et poser l’univers très sombre de la saga. Et puis, l’ensemble s’épanoui et prend de l’ampleur à mesure que les tenants et les aboutissants changent.

UNE DARK ROMANCE…

Peut-on réellement parler de romance avec ce premier opus ? Je reste sceptique sur ce côté de l’histoire, bien sûr il y a les prémices d’une possible histoire d’amour entre Pimlico et Elder mais elle se traduit davantage par de la fascination de la part de notre héros et de la crainte de la part de notre héroïne.

Le lien qui se crée entre nos héros dès les premières rencontre est puissant et inexplicable car l’on ne connaît pas assez bien le héros pour être sûr que ses intentions sont louables envers Pimlico.

Ce premier opus, c’est le chaos total, c’est de la peur, de l’angoisse, de la douleur et du danger. J’ai adoré la totalité du livre car les émotions étaient tout de même assez équilibrées, mais il faut malgré tout apprécier le genre avant de se lancer dans une telle lecture.

EN BREF :

Pepper Winters nous revient avec une nouvelle saga hyper addictive avec un contenu dark très prononcé. Ce premier opus est douloureux à lire, il pousse les lecteurs à explorer l’enfer aux côtés de nos héros, j’ai adoré ce roman car il fait appel à l’imagination du lecteur, l’écriture de Pepper Winters nous conditionne dans une espèce de transe malsaine en nous poussant à vouloir aller plus loin. Ce n’est qu’une fiction qui est diablement bien orchestrée. A découvrir, vraiment !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lysiony 2019-01-30T22:49:27+01:00
Lu aussi

J'ai lu quelques dark romances et malheureusement, avec celle-ci je n'ai pas accrochée. J'ai apprécié la combativité du héros féminin mais je n'ai pas réussi à rentrer totalement dans son histoire. Est-ce l'écriture qui voulait coller avec l'état d'esprit du personnage c'est à dire faire de Tasmin la spectatrice de sa propre vie à cause des souffrances qu'elle endure en se forgeant une carapace (donc nous mettre aussi en spectateur)... Je n'ai pas su alors saisir ses émotions, car je n'ai eu l'impression que de les frôler. Ce qui était assez frustrant car l'histoire aurait pu être plus accrocheur si je m'étais attachée d'avantage aux personnages. Je pense alors que la plume de l'auteur ne me correspond pas s'agissant de ce roman ce qui a fait que j'ai eu la sensation que l'histoire était longue et n'avançait pas. J'avais hâte de finir ce tome malheureusement pour passer à autre chose car je n'étais pas dans l'histoire. Normalement, quand je lis de la dark romance, je ressens pleins d'émotions me chamboulant (tristesse, colère, peur...) mais ici je n'ai pas été transportée dans l'histoire. Qu'on se le dise, je ne cherche pas du trash ou que l'auteur s'étale sur des pages et des pages de sévices mais exploiter plus les émotions des personnages sur ce qui leur arrive et ne pas enchainer sans développer.

Le moment qui m'a vraiment chamboulée était quand Spoiler(cliquez pour révéler) Tasmin allait se faire couper la langue . J'avais l'impression que l'auteur n'osait pas ici vraiment narrer de la dark romance car on palpait les émotions des personnages en nous partageant leurs paniques, leurs peurs mais cela n'arrive qu'à la fin. Dommage, j'aurai aimé en découvrir plus sur Elder qui avait l'air assez intéressant mais je ne sais pas si je tenterais la suite.

J'espère ne pas avoir été trop dure dans mon jugement, le mieux est quand même de tenter de le lire pour se faire sa propre idée. ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JennDidi 2019-01-27T12:27:02+01:00
Or

Pennies est un roman à dévorer d’une seule traite. Malgré le fait qu’il n’y ait finalement pas beaucoup de descriptions de sévices (tout du moins à mon goût), l’écriture et l’histoire nous captivent dès les premières lignes. C’est sombre et c’est totalement addictif. La plume est parfois belle, parfois dure, toujours prenante. On s’attache bien sûr à Tasmin et on découvre que sa vie était loin d’être parfaite avant son enlèvement. Le post-kidnapping sera bien sûre pire.

Chronique complète : http://smallthings.fr/lespetitslivres/2018/12/17/dollars-dark-romance-pepper-winters/

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode