Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Domdompol : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Marshals, Tome 3 : Destins liés Marshals, Tome 3 : Destins liés
Mary Calmes   
Un tome explosif comme un feu d'artifice tellement il s'y passe toutes sortes de choses, un tome aussi plus sombre et plus introspectif sur la relation de nos deux chouchous qui vont naviguer sur les écueils de leur mode de vie avec beaucoup d'émotions.

Le récit que nous sert cette fois l’auteure est une vraie toile d’araignée construite autour d'une myriade de personnages que l'on a pu croiser dans les tomes précédents mais aussi dans ces autres romans et ça c'est un vrai bonheur. Encore une fois Doyle et Jones auront à faire front à beaucoup d’adversité que ce soit Ian et ses hommes ou Miro et ses ennemis éternellement accrochés à lui comme son prince charmant. On y retrouve également toute cette constellation familiale et amicale, avec les amies de Miro qui sont toujours aussi déjantées, ces femmes que Mary Calmes a su si bien construire autour de personnalités fortes et pleines d'humour, ce foyer reconstitué dont Miro a plus que jamais besoin.
Le roman est tout aussi palpitant entre intervention, enquêtes, meurtres et séparations auxquels sont confrontes nos deux marshals mais aussi leur entourage. Ça part dans tous les sens comme une vie qu'on ne maîtrise plus, comme une voiture sans freins lâchée à toute vitesse. La perte de contrôle, c'est la thématique principale de ce troisième volet. Ce moment où Miro réalise qu'aimer n'est pas si facile ni moins douloureux quand celui qu'il passe son temps à attendre n'est peut-être pas le garant du bonheur qu'il espère.

Le temps des remises en question est arrivé pour l'un comme pour l'autre et l'auteure nous livre des chapitres sombres et angoissants sur la suite de leur histoire. De ceux qui nous font vibrer et se ronger les ongles en suivant l'introspection de Miro qui semble arriver à bout. Un Miro que l'on retrouve avec encore plus de plaisir car sa perfectitude s'effrite pour nous laisser voir un homme déchiré et sensible; qui a grandi sur des failles trop profondes pour les combler sans la présence de son partenaire. Miro qui souffre, qui se fragilise et voit ses relations aux autres complètement changer. Les ennemis ne sont plus clairement définis, les amis peuvent parfois vous trahir et votre pire cauchemar peut se révéler plus troublant qu'on ne le croyait. L'impression que tout tourne autour du marshal Jones est naturelle puisque la narration, depuis le début de la série, lui est consacrée, mais ici on souhaiterait vraiment être l'épaule dont il a besoin. Ian semble passer en second plan et pourtant il est, encore et toujours, l'axe autour duquel tourne l'avenir de Miro, l'ancre qui lui est fondamentalement vitale pour continuer.
Le récit est plein de tout un tas d'événements, de personnages divers et pourtant c'est bel et bien cette exploration de leur couple qui est présente à chaque page et je dois bien dire que j'ai adoré ce fouillis organisé et replonger à nouveau dans leur univers. On apprécie aussi l'humour caustique bien plus présent grâce cette pluralité de personnages et l'évolution de la plume qui semble moins redondante dans ses dialogues (même si moi, je peux les lire se dire je t'aime pendant des lustres ! ).

Tout les personnages de cette série sont une pièce de puzzle importante à sa cohésion et à la puissance de son addiction. On est accro à Ian et Miro ou on passe son chemin. C'est un des couples de la littérature mm les plus impactants (en ce qui me concerne) par leur amour sans bornes et leurs différences qui risquent de mettre à mal leur relation.
Ici Mary Calmes va vous faire frémir à coup de séparation qui se suggèrent douloureusement, de reconquêtes de l'autre toujours aussi intenses, de larmes jamais en trop car elles sont rares et précieuses, de jalousie difficilement maîtrisée mais ô combien jubilatoire et de ce terrible sentiment que la vie c'est parfois plus fort que simplement s'aimer beaucoup.

Un tome qui laisse aussi présager beaucoup de nouvelles donnes surprenantes et peut-être même dérangeantes dans une suite qu'on va attendre encore pendant un an en se traînant comme des âmes en peine. Décidément, cette série est, pour moi, une des plus réussies de Mary Calmes, dont je suis déjà très fan, regroupant tout ce que je demande à un bon shot de tequila: du peps en perfusion, des yeux qui se brouillent, un cœur qui palpite déraisonnablement et des jambes qui tremblotent.
http://meninbooks.eklablog.com/destins-lies-marshals-t3-de-mary-calmes-a148657720

par Tyzane
Scalpel Scalpel
Claude Neix   
Le jeune journaliste Aiden Borowski a quitté sa petite ville natale du Michigan pour Los Angeles en quête de travail, et pour offrir un meilleur avenir à sa sœur adolescente, dont il est le tuteur légal depuis la mort de leurs parents.

Comme tous les matins, il se rend au bureau du shérif de West Hollywood dans l’espoir d’y recueillir les nouvelles croustillantes de la nuit pour le Weho Daily News, une feuille de chou locale dans laquelle il a réussi à décrocher une rubrique de faits-divers.

Ce jour-là, aucune affaire croustillante à se mettre sous la dent, mais voilà qu’un jeune homme provoque un scandale au poste. Il assure être Andrew Sheridan, disparu six mois plus tôt. Aucune ressemblance, pourtant, entre ce joli garçon et la photo du riche héritier disgracieux et obèse placardé sur le tableau des avis de recherche.

Le séduisant inconnu affirme que son ravisseur lui a fait subir une batterie d’interventions chirurgicales pour le transformer en éphèbe avant de le relâcher !

En panne de contenu pour sa rubrique et son podcast, Aiden donne la parole à l’inconnu. Et contre toute attente, ses allégations vont s’avérer.

À peine son article en ligne, il fait le buzz, si bien que, les jours suivants, d’autres victimes se font connaître.

L’affaire s'emballe, alimentée en cela par les innombrables interventions télévisuelles d'Andrew Sheridan, qui semble adorer son nouveau statut de "vedette".

Pire : des centaines de jeunes gens à travers le pays commencent à exprimer leur envie d’être la prochaine « victime » de celui qu'on appelle désormais le « Scalpel » ou le « Beauty Maker ».

Aiden, affolé par ce qu'il a provoqué, essaye d'y mettre un terme. C'est alors que le Beauty Maker le contacte : il veut que ses lecteurs, par un système de vote, choisissent le nouvel « élu » via son site !

Le jeune homme refuse et, en représailles, sa jeune soeur est enlevée.

Que faire ? Passer outre les menaces du médecin fou et s’en remettre à la police ? Mais comment coincer un psychopathe qui enlève des garçons pour les découper au bistouri si ces derniers font tout pour le protéger ? Et que cherche-t-il à faire, exactement ? A-t-on déjà vu un pervers sadique œuvrer pour le bien de ses victimes ? Où est le piège ?

Vic, le séduisant demi-frère d'Andrew Sheridan, est persuadé que son aîné n'a pas tout dit et compte bien aider Aiden du mieux qu'il peut. Parce qu'il s'estime en partie responsable de l'horripilant besoin de reconnaissance et de célébrité de son cadet d'une part, mais aussi parce qu'il aimerait comprendre la curieuse attraction qu'il éprouve pour le journaliste, qui n'a pourtant jamais été attiré par les hommes...

par Katsura
L'oracle du dieu blanc : Première partie L'oracle du dieu blanc : Première partie
Claude Neix   
Tout n’est pas rose, à Is la belle, capitale du continent d’Ishmaar que Bylon Akila, désormais souverain suprême, peine à pacifier.
Sur les pavés du cossu quartier des palais, au pied d’un temple dédié au Dieu Blanc, le corps affreusement mutilé d’un homme est retrouvé, baignant dans son sang.
Sur place, Eiki Leifsen va faire la connaissance d’un étrange oracle à la beauté saisissante qui éveille aussitôt ses pires soupçons.
De fil en aiguille, le jeune Commandeur d’Ishmaar se voit mêlé à une affaire douteuse de combats truqués, d’hommes politiques véreux et, en creusant un peu, il va malencontreusement déterrer les fondations d’une organisation criminelle dont il n’aurait jamais soupçonné les inextricables ramifications.
D’exécutions sommaires en trahisons et de bordels sordides en tripots de jeux clandestins, Eiki va se retrouver pris dans un tourbillon de duplicité, de corruption et de violence.
Kairos Kairos
Mary Calmes   
Après l'incroyable série de Mary Calmes sur Miro et Ian, je dois avouer que ce livre est une grosse déception. Dans ce livre, je redécouvre les choses que je n'avais pas aimé avec les autres livres de Mary Calmes (comme le Clan des panthères) : les personnages sont magnifiques et tout le monde veut les toucher, les prendre dans les bras. Je ne trouve pas ça réaliste du tout. De plus, certaines réactions des personnages sont exagérées, parfois féminines alors que ce sont des personnages masculins. Quant à la romance, tout s'accélère d'un coup ! Ce n'est pas du tout réaliste.
J'ai quand même passé plus ou moins un bon moment, mais il est vrai que je suis vraiment déçue.
Dommage.

par Melou78
Warders, Volume 1 Warders, Volume 1
Mary Calmes   
Most humans live in blissful ignorance, never dreaming of the frightening surprises and paranormal danger that lurks in the night. Most… but not all. These few who stand against the darkness are the Warders, men who fight demons and square off against all kinds of creatures from the pit with only their brothers-in-arms and their lovers—their Hearths—to strengthen them in the unending battle of good versus evil.


Novellas included:

His Hearth
Tooth & Nail
Heart in Hand

His Hearth (July 2010), Tooth & Nail (November 2010), Heart in Hand (May 2011) were previously published individually in eBook format by Dreamspinner Press.

Purchase includes access to download the ebook editions of the novellas featured in this anthology.

par Northstar
Warders, Volume 2 Warders, Volume 2
Mary Calmes   
Most humans live in blissful ignorance, never dreaming of the frightening surprises and paranormal danger that lurks in the night. Most… but not all. These few who stand against the darkness are the Warders, men who fight demons and square off against all kinds of creatures from the pit with only their brothers-in-arms and their lovers—their Hearths—to strengthen them in the unending battle of good versus evil.


Novellas included:

Sinnerman
Nexus
Cherish Your Name

Sinnerman (June 2011), Nexus (October 2011), and Cherish Your Name (December 2011) were previously published individually in eBook format by Dreamspinner Press.

Purchase includes access to download the ebook editions of the novellas featured in this anthology.

par Northstar
Late in the Day Late in the Day
Mary Calmes   
A quand la sortie en France? ??

par elaicka
Family, Tome 1 : L'air attise le feu Family, Tome 1 : L'air attise le feu
Cardeno C.   
Mais c'est quoi cette manie de sortir les série à l'envers ??? wtf

par karabass
Tout pour toi Tout pour toi
Andrew Grey   
Encore un Dreamspinner transformé en pseudo-français par Google Traduction, c'était déjà bien dégueulasse sur certains autres livres - surtout ceux d'Andrew Grey ! -, mais là c'est l'apothéose !
Je ne saurais même pas dire ce que j'ai pensé de ce livre parce que tout l'éventuel plaisir m'a été volé par l'immondice qu'on a osé appeler traduction !
Les flics de Carlisle, Tome 2 : Feu et glace Les flics de Carlisle, Tome 2 : Feu et glace
Andrew Grey   
Très bon second tome. Les personnages sont vraiment intéressants et la thématique assez dure. On est happé par l'histoire dès le début et impossible d'en sortir. Gros coup de cœur pour le petit Alex qu'on a envie de serrer fort contre nous et ne plus lâcher. J'aurais par contre aimé qu'on en sache un peu plus sur la relation entre Carter et son père mais hormis ça, très belle histoire. On retrouve également Red et Terry pour notre plus grand plaisir même si c'est bref. J'ai hâte de lire le tome suivant en espérant qu'il soit traduit plus rapidement. Deux ans d'attente c'est long. Par ailleurs, je ne peux m'empêcher d'attribuer un gros mauvais point pour ce tome non pas sur l'histoire mais sur la traduction. Le tome aurait mérité d'être relu car il y a énormément de tournures de phrase bizarres et ça gâche un peu la lecture.

par Katsura
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3