Livres
559 004
Membres
607 581

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Donjon Potron-minet, Niveau -83 : Sans un bruit



Description ajoutée par tommyvercetti 2011-04-19T19:59:31+02:00

Résumé

Le vieil Arakou, père de Hyacinthe, se sent rouillé et se morfond à l'idée de mourir dans son lit. Il n'a de cesse de se rappeler les temps héroïques et ses amis qu'il souhaite retrouver. Il prend alors son fidèle destrier au grand dam d'Alexandra qui, inquiète pour lui, l'accompagne dans cette folle chevauchée. Entre temps, dans les ruines d'Antipolis, Comor et une poignée de seigneurs se préparent à reprendre le pouvoir...

Afficher en entier

Classement en biblio - 22 lecteurs

extrait

"J'ai envie de retrouver mes amis.

- Pour partir à l'aventure avec eux ?

- Même pas. Juste pour voir comment ils vont. Peut-être habiter tous ensemble. Se faire un coopérative de vieux soldats. Ouvrir une auberge. cultiver une vigne."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Comme l'ont signalé d'autres, le cycle Potron-Minet jouit d'un charme particulier. La patte Donjon est bien présente, avec des blagues potaches et des gags vaseux comme on les aime et une parodie d'heroic fantasy D&Desque, mais s'y ajoute une ambiance parallèle vraiment pathétique, au sens littéraire du terme. Tous les albums de Donjon finissent invariablement par jouer de cette double lecture (Zénith à partir du cinquième tome, par exemple), mais Potron-Minet a affiché cette volonté dès ses débuts, et le style colle particulièrement bien avec l'identité visuelle de cette période.

En outre, ce dernier tome aide à comprendre comment le vertueux mais désabusé Hyacinthe est devenu le vieil et aigri Gardien du Donjon. On se prend d'une sincère empathie pour ce personnage mystérieux.

Afficher en entier
Or

Cette période Potron-minet qui, un peu comme Ralph Azham, a cette ambivalence de l'humour mêlé à un fond terriblement mélancolique et d'un réalisme dépressif magnifique. Je place ça sur le compte de Trondheim.

Bref, très bon. Bon sang qu'on aurait aimé qu'ils continuent ! Il y a tant à dire dans cette série !

Afficher en entier
Argent

Le tome qui clôt la période Potron-Minet, avec des batailles et de l'épique, un donjon qui grandit, un Hyacinthe désabusé et même dépressif. L'esprit chevaleresque est mort, désormais c'est le profit qui va compter. Le ton a perdu la légèreté et l'innocence qu'avait Hyacinthe dans ses débuts. Moins d'humour dans ce tome qu'avant, une tonalité plus morbide.

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 22
Commentaires 3
extraits 1
Evaluations 7
Note globale 6.57 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode