Livres
477 756
Membres
458 735

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Dreamisty 2019-09-22T19:13:16+02:00

-Vous êtes bien belle, Mademoiselle.

-Avec un peu de chance, je taperai si fort dans l’oeil du prince qu’il l’aura au beurre noir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Somebody 2018-08-18T11:11:11+02:00

"I've been stabbed.

This is, unfortunately, nothing new to me.

"Kavar's teeth." I swear the New God's name, twisting my arm behind me and fingering the dagger's handle. "This was my favorite dress."

One moment I'm walking on the forest road back home, and the next I'm skewered like a village pig. I make a mental note to mark this night in my nonexistent diary as the best one ever."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dreamisty 2019-09-23T18:09:12+02:00

-Jamais je ne songerai que t’avoir rencontrée était une erreur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dreamisty 2019-09-22T19:56:12+02:00

-Je ne veux que votre cœur, prince.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dreamisty 2019-09-21T21:08:30+02:00

Je lève lentement mon voile et réponds :

-La valeur du roi est celle d’une pomme de terre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sophia2003 2019-11-23T19:13:42+01:00

Je lui adresse un clin d’œil et je m´avance dans le couloir. Je retire lentement mon capuchon en me servant de tout ce que j’ai appris depuis mon arrivée à la cour pour rendre mon sourire irrésistible. Ce type est un polymathe, mais pas royal, alors il y a très peu de chance qu’il m’identifie. Je fais la moue et je bats des cils. Je sais que j’ai gagné lorsqu’il trébuche sur l’ourlet de sa robe. Il est distrait : c’est l’heure de la touche finale. Je trébuche à mon tour, je presse mon imposante poitrine contre son épaule et je me rattrape à son bras. Je lui souris et je fais semblant d’être essoufflée.

— Oh, par les dieux, je suis désolée. C’est ma première semaine ici et je n’ai pas encore l’habitude de marcher dans ces couloirs.

L’homme devient écarlate, il bredouille et s'arrête sur le V arrondi de son bras appuyé contre ma poitrine.

— Vous... Vous... Je ne... Je suis désolé...

— Ne le soyez pas, je minaude. C’était ma faute. Je suis tellement maladroite!

Derrière moi, j’entends Une protestation à moitié étranglée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sophia2003 2019-11-23T19:03:55+01:00

Ce n’est pas bien, mais l’espace d’un instant, dans ce tuyau étrange, en cette ville étrange, serrant dans ses bras un garçon pas si étrange, le monstre que je suis fais l’expérience du bonheur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sophia2003 2019-11-23T19:01:41+01:00

— Sans vouloir vous déranger...

Je toussote.

— ... nous sommes pressés par ce petit inconvénient qu’on appelle le temps, qui continue d’avancer même si nous, nous somme arrêtés.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sophia2003 2019-11-23T19:00:11+01:00

— Pour citer le sorcier philosophe Erildan le très sage...

Je grogne en ouvrant la fenêtre et grimpe sur le rebord. Le vent s’engouffre dans mes cheveux.

— ... « la prudence n’a rien de satisfaisant »

Je me jette aussi loin que possible. Durant une demi-seconde j’ai l’impression de voler. Puis la douloureuse réalité me rattrape, une branche me rentre dans la poitrine et me coupe le souffle. Je m’y agrippe en catastrophe et je descends avant de m’éloigner en boitillant dans la nuit.

— Pour citer les derniers mots du sorcier philosophe Erildan le pas si sage finalement, dis-je, haletante : « Je n’aurais pas dû faire ça. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sophia2003 2019-11-23T18:54:48+01:00

— Avez-vous vu l’épée du prince?

— Est ce une métaphore de mauvais goût?

Fione fait une mine dégoûtée. Je ne peux retenir un rire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode