Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de doubi1998 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Kara Gillian, Tome 3 : Les Secrets du Démon Kara Gillian, Tome 3 : Les Secrets du Démon
Diana Rowland   
Enchantée par les deux premiers tomes de cette série, je me suis plongée avec grand plaisir dans ce troisième opus en espérant enfin trouver des réponses aux questions apportées par les deux tomes précédents.

Nous retrouvons notre enquêtrice Kara maintenant affectée à une brigade spéciale sur les crimes paranormaux en compagnie des deux agents de FBI Ryan et Zack, sur les traces d'une série de crimes mêlant argent et rock. Tous les trois doivent découvrir qui harcèle et veux éliminer la chanteuse d'un groupe de rock gothique, après un enlèvement avorté par une créature indéfinie issue de la magie, ils se retrouvent avec une série de meurtres étranges touchant toujours de près ou de loin à ce groupe.

Comme pour les deux récits précédents, l'intrigue est bien ficelée , apportant à la fois des réponses et amenant des nouvelles questions sur cette magie particulière que sont les arcanes. L'auteure à travers une enquête intéressante et bien menée nous entraîne dans un monde particulier et toujours plus original et curieux. Les rapports entre les humains et les démons sont complexes et mettent en lumière la fascination de certains hommes pour le pouvoir et ce que peut apporter le monde obscur, ce sont les pires facettes de l'âme humaine que les démons exploitent à leurs profits.


Kara maintenant lié au seigneur démon Rhyzkahl par un pacte l'obligeant à l'invoquer chaque mois durant trois années, est toujours aussi peu sûre d'elle au niveau émotionnel. Sa relation avec Ryan étant définitivement à priori à qualifier d'amicale suite au pacte qu'elle a passé pour le sauver, la frustre car elle ressent pour lui beaucoup plus que cela mais soucieuse de garder cette relation si tenue soit elle préfère l'accepter d'autre part les mises en garde diverses à l'encontre de ce qu'est réellement Ryan sont aussi un frein.
Quant à sa relation avec le seigneur démon elle l'assimile à un bien être physique nécessaire à son besoin dévorant d'affection, et Rhyzkahl étant un amant hors pair et désireux de la satisfaire, elle ne veut pas voir plus loin ni même y penser ceci afin de se protéger de ses émotions qui jusqu'à récemment lui étaient étrangères.

Cette tension permanente avec ces deux hommes qui se détestent foncièrement maintient une tension très intéressante dans l'histoire, dé même la découverte de la vraie nature de deux des amis de Kara ouvre de nouvelles perspectives et l'intrigue très bien construite et superbement écrite fait qu'encore une fois j'ai été plus qu'enchantée par cette lecture.

Cette série Bit Lit a peut être une consonance inhabituelle par rapport aux autres séries mais c'est un vrai plaisir de découvrir tome après tome les aventures de l'inspectrice Kara Gillian et la fin de ce tome ne déroge pas à la règle en nous laissant un suspense inattendu.


par samba
Kara Gillian, Tome 6 : La Fureur du Démon Kara Gillian, Tome 6 : La Fureur du Démon
Diana Rowland   
Voila qu'est enfin arrivé le 6ieme tomme d'une série que j'aime vraiment bien.
J'ai trouvé ce volume toujours aussi intéressant (surtout le twist a la fin OMG!) bref, si vous avez aimé les tommes précédents, vous aimerez celui la, d'autant plus qu'il fait vraiment avancer l'intrigue.
Bref, un tit coup de cœur !

Edit relecture 2019 : C'est toujours avec grand plaisir que j'ouvre un tome de cette série.
Dans ce tome ci Kara retourne sur terre et elle est à la recherche de son ami qui a été enlevé. En parallèle elle officie comme consultante pour le FBI ...

(je ne peux pas en dire plus pour ne pas spoiler les tomes précédents)
Il s'agit du dernier tome traduit en français par Milady avant qu'ils n'abandonnent la série. Et c'est extrêmement frustrant car si ce tome ci offre une belle fin, il ouvre aussi sur la suite avec une énorme révélation qui donne vraiment envie de se jeter sur le suivant !

C'est vrai qu'on peut un peu trouver le temps long à certains moments de ce tome, parce qu'on est vraiment à font dans l'intrigue et qu'elle n'est pas si facile que ça à résoudre finalement.
Petit à petit les éléments arrivent, et il faudra un peu de patience avant de voir les efforts de Kara porter leurs fruits.

Néanmoins ça ne m'a pas dérangé, j'aime bien les enquêtes dans ce genre, qui ne sont pas facilement résolue, c'est même ce que je préfère en général. Du coup ici j'étais totalement dans mon élément !

J'ai adoré cette relecture. Bien sur je connaissais déjà la révélation finale, mais même, la façon dont c'est découvert est palpitante.

16.5/20

par lianne80
Kara Gillian, Tome 5 : La Main du Démon Kara Gillian, Tome 5 : La Main du Démon
Diana Rowland   
Hé bien .. ce tome change totalement des précédents. Kara se retrouve prisonnière dès le début. Elle fera face à des choix difficiles mais ça ne s'arrête pas là, en effet, elle commence aussi avoir des souvenirs qui ne lui appartiennent pas. Il y a des passages qui seront frustrants mais aussi de bons moments.
J'en dis pas plus de peur de spoiler. Mais ce tome était vraiment prenant. Il faut aussi s'attendre à lire un tome qui diffère entièrement aux premiers.

Vivement la suite !

par Pouky
Kara Gillian, Tome 4 : Les Péchés du Démon Kara Gillian, Tome 4 : Les Péchés du Démon
Diana Rowland   
Les tomes sont de plus en plus intenses, nous avons enfin quelques réponses mais celles-ci entraînent d'autres questions !!! Mais quelles questions !! Waouh, l'histoire prend une direction différente, et je ne sais pas ce que nous réserve Diana Rowland, mais je dis OUI !!! Sa plume est toujours aussi agréable, et on comme pour les autres tomes, on ne s'ennuie pas !!

Ce tome est plus centré sur l'enquête et sur l'entourage de Kara, ses ennemies et surtout ses amis. On va également en découvrir plus sur sa famille et sur elle, ses amitiés et ses inimitiés. Ses relations avec Rhyzkahl ne sont pas le centre de ce tome, et j'avoue qu'il m'a manqué. Au final, autant on se dit que Ryan n'est pas plus humain que Rhyskahl, autant on peut penser que Kara a un passé qu'elle ignore !! Et avec la fin de ce tome on est en droit de se poser LA question : Qui est vraiment Kara Gillian ?

par coco69
Kara Gillian, Tome 2 : Le Sang du démon Kara Gillian, Tome 2 : Le Sang du démon
Diana Rowland   
Second tome et seconde enquête pour linspectrice Kara Guillian. Cette fois, il s'agit de supposés suicides qui ont lieux et semble sans aucun rapport entre eux. Seulement Kara est la seule à pouvoir se rendre compte que leurs essences vitales a été arraché par magie arcanique.

J'ai un peu crains avec ce début de tome que l'on se retrouve avec une chasse aux démons mais il n'en est rien puisque tout comme le premier tome, nous avons belle et bien enquête humaine associé aux pouvoirs arcanique. Cette seconde enquête est assez différente du premier tome pour que l'on ne ressente pas trop de similitude mais demeure tout aussi bien construite pour ne pas que l'identité du/des coupable(s) et les motivations soient trop évidents. On a donc une partie très "série policière" même si on reste très loin des Experts avec des policiers qui agissent avec les maigres moyens du bord.
L'auteure continue de décrire admirablement bien tout ce qui est en rapport avec la magie arcanique et parvient à faire évoluer de manière intelligente son héroïne. On retrouve aussi dans ce tome les autres personnages et notamment Ryan et Rhyzkahl dont chacun voit son mystère s'épaissir un peu plus. Il s'agit clairement de sous intrigues qui devraient nous suivre sur plusieurs tomes afin de percer le mystère de Ryan et les motivations de Rhyzkahl. Je regrette juste que l'auteure ne s'attarde pas sur d'autres personnages comme Jill ou même Crawford.

Un tome qui se trouve donc dans la droite lignée du précédent. Pas de grandes révélations et ceux qui ont aimé le premier tome devraient apprécier ce second sans problème. Pour les autres, il sera surement inutile d'insister comme cela peut parfois être le cas dans d'autres séries.

par Caly
Kara Gillian, Tome 1 : La Marque du Démon Kara Gillian, Tome 1 : La Marque du Démon
Diana Rowland   
Après Le Sang du rock sorti un peu plus tôt cette année, la série Kara Gillian est la seconde de l'éditeur Milady à me donner l'impression de vouloir un peu bousculer les bases établies de la Bit-Lit. Dixit donc les "Anita Blake bis" et cie et place au renouveau...
On ne peut pas vraiment dire que le roman en lui même est aussi original que Wicked Game mais La Marque du Démon emprunte beaucoup à des récits d'enquêtes policières et saupoudre le tout d'un brun de fantasy. Point de coming out de vampires ou d'univers alternative ici, on se retrouve dans un monde en tout point similaire au notre et ou le bestiaire fantastique est relégué dans le domaine de l'imaginaire par la population. Point non plus de vampires, loup-garous ou autre dans ce premier tome (j'espère que cela ne changera pas par la suite) mais seulement des Démons qui existent dans un autre plan d'existence. Le traitement de ces derniers est assez proche de la vision qui est faite dans la série Morgane Kingsley ou les démons ne sont pas perçus comme des êtres démoniaques mais comme une civilisation aux mœurs bien différents de la nôtres (chez eux, c'est avant tout l'honneur et le pouvoir qui compte).
Kara Gillian est donc une inspectrice qui travaille aux homicides d'une petite ville de Louisiane. Cette dernière n'est guère sociable et si elle habite seule et loin de tout, c'est avant tout à cause de son passe-temps assez singulier: elle est invocatrice de démons. Aussi, quand les meurtres du Tueur au symbole reprennent après 3 ans, Kara est la seule à pouvoir repérer des résidus arcaniques sur les victimes et à comprendre que la reprise des meurtres rituels est dû à une bonne convergence stellaire pour les invocations.

Comme je l'ai fait comprendre un peu plus haut, ce premier tome emprunte beaucoup aux romans policiers avec une héroïne qui n'est ni super forte et n'a ni de super pouvoir hormis d'invoquer des démons via un rituel exigeant. Il s'agit d'ailleurs d'une jeune inspectrice dont il s'agit de sa première enquête puisqu'elle vient d'être muter aux homicides depuis seulement 3 semaines. Cet aspect débutant est plutôt sympa et fait gagner pas mal de sympathie à l'héroïne même si cet aspect est un peu trop vite relégué au second plan à mon gout. J'apprécie aussi beaucoup l'aspect assez humain avec lequel elle est décrit avec des défaut tout ce qui a de plus ordinaires : peu sociable, le néant niveau sentimental et possède même quelques bourrelets. Il s'agit clairement d'une personne qui ne vit que pour son travail et son passe-temps.
Pour les autres personnages, on retiendra seulement le Démon supérieur Rhyzkahl et l'agent du FBI Ryan. Pour le premier, j'ai eu un peu de crainte de par son traitement au début du bouquin (beau comme un Apollon, gentil...) mais au final, l'auteure lui donnera bien plus de dimension par la suite en le faisant bien moins serviable qu'on aurait pu le croire (on évite donc le gentil "Lugh bis" de Morgane Kingsley).
Quand à Ryan, je suis un peu déçu, notamment par l'évolution de leurs relations ou ce dernier passe bien trop vite de austère à amicale à mon gout et ou ce dernier semble finir en simple "faire valoir" de l'héroïne en étant guère utile dans l'enquête (même si son comportement est assez sympathique).
Niveau histoire, le tout s'enchaine sans temps mort et demeure plutôt bien structuré. Je n'ai pas deviné l'identité du coupable avant le climax final ce qui est plutôt un soulagement d'autant qu'on ce cesse de se demander si il s'agit de quelqu'un que l'on a rencontré ou non. Diana Rowland a aussi très bien décrit le coté invocatrice de l'héroïne en détaillant admirablement bien les conditions et exigences d'une telle entreprise. On n'est vraiment pas dans le flou avec des codes pré établies pour la suite des aventure de Kara.
Niveau romance, ce n'est pas aussi décevant que j'aurais pu le croire en commençant le roman. La relation de Rhyzkahl est bien plus ambigu qu'il n'y parait en premier lieu et celle de Ryan ce fait sans brûler les étapes. D'ailleurs, les rares scènes de "jambes en l'air" aux nombres de 2 (ou plutôt 2,5) sont très succincts et ne souffrent pas d'une description trop détaillé (en faite, c'est tout juste survolé) et ne sont donc pas trop dérangeante pour qui (comme moi) cherche autre chose dans ce genre de bouquin.

Au final, ce premier tome n'est pas dénoué de qualité, bien au contraire. Se déroulant dans une Louisiane après-Katrina, Diana Rowland créée un univers des plus crédibles avec une intrigue menée tambours battants. Le coté roman policier peut toutefois rebuté une partie du lectorat d'autant que cela prend facilement les deux tiers de l'ouvrage. Pour ma part, cela m'a permis de changer un peu de style même si cela n'atteint pas à mes yeux l'excellence d'un Kate Daniels ou MacKayla Lane. Cela n'en reste pas moins un bon bouquin que je recommande pour peu que vous cherchiez un peu de renouveau.

par Caly
Les Héritiers, Tome 1 : La Princesse de papier Les Héritiers, Tome 1 : La Princesse de papier
Erin Watt   
Beaucoup de bruit pour pas grand chose concernant ce livre. L'écriture est simpliste, pleine de répétition et surtout vulgaire. Beaucoup de gros mots et un langage très cru concernant le sexe. J'espère vraiment que les ados américains ne parlent pas ainsi car ça serait très inquiétant.
Concernant Ella on essaye de la faire passer pour une fille qui a du caractère mais [spoiler]La fille est prête à faire une fellation à un mec qui l'insulte de sal... toutes les 2 minutes wtf, ensuite elle tombe amoureuse de lui et ne peut pas résister parce-qu’il est trop beau donc qu'il te manque de respect, te menace et t'harcèle c'est pas bien grave. Euh non je ne suis pas d'accord ce n'est pas de l'amour vache c'est mal et dévalorisant pour la femme [/spoiler]

Reed ce n'est absolument le genre de personnage masculin qui me plait. Ce n'est pas un bad boy c'est un mec irrespectueux et vulgaire.

Leur histoire d'amour tombe comme un cheveux sur la soupe ainsi que le statut de "petite soeur" d'Ella y a 2 pages vous la détestiez et là d'un coup sans elle votre famille sera brisé. C'est n'importe quoi.

Bref le livre est tout de même prenant, qui nous laisse en suspens à la fin je lirais surement le second tome mais je ne le qualifierais pas de bon livre bien au contraire.

par suhani76
Les Héritiers, Tome 2 : Le Prince brisé Les Héritiers, Tome 2 : Le Prince brisé
Erin Watt   
Enfin la suite ! Le premier tome se termine sur un coup de tonnerre : Reed trahit Ella de la pire des manières. Cette dernière se rend donc compte que les Royal sont peut-être aussi pourris que ce que tout le monde prétend. Donc elle s'enfuit.
Ce deuxième tome a la particularité d'inclure le point de vue de Reed, ce qui est une chose intéressante. Le lecteur assiste alors à toutes les magouilles, les trahisons possibles et imaginables. Des embrouilles que l'on ne perçoit pas dans le point de vue d'Ella. L'alternance des points de vues des deux protagonistes est complémentaire et donc géniale.
Même si je trouve que tout est un peu trop romancé[spoiler]Comme par hasard, Ella revient au bout de deux semaines, alors que je pensais qu'elle réapparaîtrait seulement à la fin du tome. Et encore une fois, c'est l'oeuvre de Callum. Merci le tuteur ![/spoiler]Il y a beaucoup de révélations, les unes les plus choquantes que les autres. Et bien sûr, chacun essaie de tirer profil des faiblesses des autres. Et malheureusement, les Royal ne semblent plus aussi soudés ; comment vont-ils tous réussir à surmonter les obstacles que l'on trouve seulement dans le monde des privilégiés ?
Vivement la suite ! Parce que sérieusement, j'ai cherché les pages qui manquaient, mais non, j'étais bien à la dernière page (cette foutue dernière page que pas mal de lecteurs détestent surtout quand l'histoire s'achève de cette manière.)

par armel86
Les Héritiers, Tome 5 : Le Royaume en danger Les Héritiers, Tome 5 : Le Royaume en danger
Erin Watt   
Quel dommage de conclure cette série par un roman si estompé. J'ai vraiment l'impression que beaucoup de choses restent en suspens.
Tellement d'effleurements sans aller jusqu'au fond des choses dans cette saga.
C'est vraiment quelque chose que je regrette car malgré ces cinq tomes il y a une forme bien présente de trop peu.

Dans ce tome-ci on voit une réelle évolution d'Easton.
Mais concernant les autres personnages, je suis plus dubitative.
De par [spoiler] l'amnésie [/spoiler]d'Hartley, j'ai comme l'impression qu'au final toute l'histoire construite avec Easton ne servait pas à grand-chose, même si elle ressent d'instinct qu'elle est bien avec lui, leur histoire se construit sur une ancienne Hartley qui existe dans l'esprit d'Easton, mais plus dans celui de la Hartley présente, qui n'a plus les mêmes fondamentaux qui l'avaient amené à être celle rencontrée, ça me laisse un peu perplexe.
Les personnages de la famille Royals, quant à eux, sont très frustrants, car on sent que les choses vont plus loin mais au final comme c'est juste frôlé ça apporte plus de perturbation que d'intérêt.
Particulièrement avec les jumeaux qui laissent vraiment beaucoup de place à un approfondissement.
Après peut-être est-ce le choix de l'auteur de ne pas tout résoudre à l'image de la réalité qui s'étale sur toute une vie.




Pour finir, même si je suis loin d'avoir adhéré à tout ce qui a pu se passer dans cette saga, je suis un peu triste de conclure l'histoire des royals.

par bscmm
Les Héritiers, Tome 3 : La Prison dorée Les Héritiers, Tome 3 : La Prison dorée
Erin Watt   
J'étais impatiente de découvrir le fin mot de l'histoire d'Ella et Reed et autant dire que j'ai adoré ce troisième tome qui conclut bien leur histoire.

On reprend juste à la fin du tome 2, alors que Reed est emmener par les forces de l'ordre, menottes aux poignets. Ella, persuadée de l'innocence de Reed va tout faire pour convaincre les autres, mettant même carrément de côté le retour de son père, ne voulant pas lui accorder d'importance. Mais autant dire que rien n'est gagné pour nos deux héros. Reed risque la prison pour très longtemps et Ella se voit contrainte de composer avec un père qui découvre sa fille et semble vouloir se mêler de tout. Rien n'est acquis pour le couple et pourtant, ils vont tout faire pour s'en sortir et sortir la famille Royal de l'impasse.

Autant le dire tout de suite, il ne m'a fallu que deux lignes pour replonger direct dans cette sublime histoire. J'adorais Ella et Reed et je voulais savoir comment ils allaient se sortir de ce mauvais pas. J'ai donc dévoré le roman en quelques heures, pour enfin voir la fin. Et, si ce roman n'est pas un coup de coeur, j'ai quand même adoré cette lecture.

Ella se retrouve à composer avec son père qui veut se mêler de sa vie. Encore une fois, elle fait preuve d'une force inouïe dans ce roman. Elle soutient Reed envers et contre tout sans même se poser la question de sa culpabilité, montrant à quel point elle l'aime. Elle lutte aussi contre son père qui semble déterminé à jouer au père modèle alors qu'il débarque seulement. Surtout, elle montre à quel point en seulement trois mois elle est devenue une vraie Royal, qui n'a pas peur de se battre et qui fait tout pour protéger la famille. Tout ça fait que je trouve ce personnage absolument génial et que je l'adore. Elle est forte, elle se bat pour ses convictions et surtout elle reste droite. Bref je l'adore.

Reed se retrouve dans une situation compliquée qui le met sous le feu des insultes. Autant dire que, alors qu'il est supposé rester calme et ne pas faire de vague, sa propension à régler ses problèmes à coup de poing pourrait lui être préjudiciable. Il est tellement adorable avec Ella, il fait tout ce qu'il peut pour lui montrer qu'il l'aim mais il se bat aussi avec ses propres démons. Et pourtant le couple semble solide et ancré. Comme si même les tempêtes qu'ils traversent ne peuvent les faire vaciller. Et franchement je suis hyper admirative de cela. Bref autant vous dire que mon petit coeur à encore flanché pour Reed qui est un #BookBoyFriend.

Si l'enquête ne prend pas une grande part du roman, à mon plus grand regret puisque j'adore ça, la présence de Steve, le père d'Ella est vraiment importante. Et bordel il ne m'a pas fallu trois lignes pour le haïr et à chaque fois qu'il intervenait je le détestais un peu plus. Il se comporte comme un enfant de 3 ans à qui l'on refuse son jouet sous couvert d'être le père parfait... Si ce roman n'est pas un coup de coeur c'est à cause de la haine que m'a inspiré Steve ^^

Pour le reste, on peut dire des Royal qu'ils sont insupportables, qu'ils sont riches et qu'ils en abusent, mais c'est une famille unie dans l'adversité qui m'a énormément touché. Ils font tellement preuve de soutien entre eux que cela m'a parfois émue aux larmes et je suis heureuse qu'il reste encore un ou deux tomes pour les voir ensembles parce que, si ce n'est pas une famille modèle, c'est quand même une belle image de ce que dois être une famille unie.

Quant à l'écriture des auteures, elle m'a rendu totalement accro à cette histoire une fois encore, la plume est addictive et l'histoire vraiment super donc j'ai adoré.

En bref, une belle fin de trilogie que j'ai beaucoup aimé et je suis impatiente de lire le prochain tome.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/les-heritiers-tome-3-la-prison-doree-de.html

par MelieGrey