Livres
387 775
Comms
1 359 919
Membres
276 077

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Double faute



Description ajoutée par miracl 2016-10-26T12:34:08+02:00

Résumé

Depuis leur plus jeune âge, Ulysse et Ludovic sont entraînés par leur père pour devenir champions de tennis. À tout prix. Un jour, Ulysse craque et décide de tout arrêter. Dès lors, Ludo n'a plus le droit de perdre. Et tout vient séparer les deux frères. Jusqu'au drame...

Après le choc de «La décision», Isabelle Pandazopoulos nous prend aux tripes avec un sujet tabou: l'éducation des futurs champions. Bouleversant, d'un bout à l'autre.

Afficher en entier

Classement en biblio - 28 lecteurs

Or
3 lecteurs
PAL
6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Aurely_R 2017-06-29T10:49:23+02:00

Cette fille incarnait la vie, l'insolence, elle me donnait la force d'envisager l'avenir. Loin d'eux. MA vie.

Elle continuait à se dénuder peu à peu.

J'ai reculé d'un pas.

Je l'ai contemplée, le souffle coupé, heureux que personne d'autre que moi ne puisse voir à quel point elle était belle.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par tatieursu 2017-04-26T09:06:17+02:00
Lu aussi

Un grand BOF, pour avoir lu beaucoup de livres sur ce sujet, j'ai trouvé celui-ci sans intérêt, les personnages manquent de relief, la fin est bâclée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Améliane 2017-02-25T11:55:12+01:00
Bronze

J'ai reçu ce livre il n'y a pas très très longtemps. Contrairement aux précédents livres que j'ai pu vous présenter, j'avais déjà entendu parler de l'auteur qui est assez connu dans le monde du livre jeunesse. En tout cas pour ma part car elle est professeur d'ESPE et je suis étudiante en ESPE. Donc il arrive souvent que son nom soit mentionné durant les cours de français en matière de littérature jeunesse. Toutefois, je dois avouer que je ne n'ai pas encore lu « La décision » qui est pourtant son livre le plus connu. C'était donc pour ma part l'occasion de découvrir son écriture. Je remercie pour cela les éditions Gallimard pour cet envoi.

Résumons un peu. Ulysse et Ludovic ont été entraînés au tennis par leur père dès leur plus jeune âge, dans le but d'en faire des champions. Ulysse, victime d'une blessure à l'âge de 14 ans, décide de tout arrêter pour vivre comme les autres adolescents. Deux ans plus tard, Ludovic s'écroule en plein match et se retrouve dans le coma.

Parlons comme d'habitude, dans un premier temps des personnages. Nous avons ici deux personnages principaux : Ulysse et Ludovic. L'histoire nous est raconté du point de vue de Ulysse. Ce qui peut être assez dérangeant parfois est qu'il passe de la première personne à la troisième. On a cette impression qu'il n'est absolument pas imbu de sa propre personne et cela va se ressentir tout le long du livre. Ce qui est assez dérangeant c'est qu'il ne se gêne pas cependant pour accuser son père de l'avoir rendu de cette manière. Pour lui tout part du comportement de son père et de la manière dont celui-ci les a élevés mais à aucun moment il ne se remet en question. Je pouvais comprendre ce qu'il ressentait mais je le trouvais en même temps très agaçant. Il fallait qu'il critique tout le monde et tout le temps. Je crois que ce qu'il m'embêtait réellement le plus c'est ce fait qu'il ne se posait pas plus de question sur lui-même. Nous avons également le personnage de Ludovic, mais celui-ci ne parle pas dans cette histoire. On vit ce qu'il endure à travers son frère. Je me suis pas mal reconnu à travers ce personnage, car lorsque l'on est le premier dans une fratrie, on ressent beaucoup d'attente. C'est ce que vit Ludovic au quotidien de la part de son père surtout. C'est un Ludovic affaibli, brisé qui nous touche énormément je trouve. Bien évidemment très vite, on ressent de la haine pour le père qui ne comprend absolument pas ces enfants et qui n'essaye même pas. A la fin du livre, on en ressort avec des sentiments mélangés pour tous les personnages. Je n'ai pas eu de gros coup de cœur pour l'un d'entre eux ou de gros désintérêt.

(suite lien ci-joint: http://tinkerbells-readings.skyrock.com/3290486920-Double-Faute-de-Isabelle-Pandazopoulos-chez-Gallimard.html )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nuue 2017-01-03T21:38:26+01:00
Bronze

Je remercie tout d'abord Booknode et les éditions Gallimard pour l'envoi de ce livre. Quel plaisir de découvrir le nouveau Pandazopoulos sachant le souvenir marquant que j'ai du titre "la décision".

Ce que j'aime beaucoup avec cette auteure est le fait que même si ses romans visent un public plutôt jeunesse les sujets qu'elle traite et sa façon de les développer montre qu'elle n'essaie pas de "protéger" ses lecteurs. Elle nous parle de sujets qui peuvent tous nous toucher sans les enjoliver et c'est précisément ce qui m'avait convaincue dans "La décision".

Mais voilà même si sa façon de traiter les différents sujets de "Double faute" tels que

Spoiler(cliquez pour révéler)
les drames familiaux, la maladie, l'addiction, l'homosexualité
m'a énormément touchée l'histoire en elle même ne me semble développée qu'en surface.

Certains passages m'ont laissé sur ma faim

Spoiler(cliquez pour révéler)
comme par exemple ce qui s'est exactement passé entre la grand-mère et la mère d'Ulysse.

C'est donc à moitié satisfaite que je sors de cette lecture. Mais Isabelle Pandazopoulos reste pour moi une très bonne auteure jeunesse qui je pense peut plaire à tous les amateurs de Cat Clarke.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ccslt1201 2016-12-26T14:00:35+01:00
Lu aussi

Un tome qui ne m'a pas trop plu. Des personnages pas attachants, l'univers du tennis est mal dépeint, le message de lhistoire n'est pas assez fort je trouve.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Acko 2016-12-15T13:20:39+01:00
Argent

C'est l'histoire d'Ulysse, né pour devenir un champion. C'est un peu aussi l'histoire de Ludovic son frère. C'est une histoire d'adolescent, de tennis, de compétitions et d'émancipation. C'est aussi un drame.

Ulysse fait du tennis depuis qu'il sait se tenir debout sur ses deux jambes, c'est l'éternel second qui vit dans l'ombre de son frère. Du moins au début, mais Ulysse est un peu plus compliqué que ça. Il cherche a échapper à la pression de la compétition qui ont rendu sa relation avec son frère si compliqué, à échapper à son père aussi. Puis il cherche à devenir quelqu'un d'autre, à l'image de tout lycéen lambda. L'auteure à su créer un personnage tout à fait remarquable. Très complexe, il se cherche entre le lycée, le tennis, sa famille déchirée et ce que lui veut réellement. Il se bat contre un chemin tout tracé par ses parents avant même sa naissance. Je n'avais pas trop aimé « La Décision » à cause de son personnage principal, mais Ulysse est un personnage complexe qu'on prend plaisir à connaître.

Une fois encore l'auteure choisi des thèmes bien spécifique à aborder dans son livre, ainsi nous découvrons ce que peut être la jeunesse de certains sportifs, ou même de tout enfant dont les parents ont tracé le chemin.

Je remercie les éditions Gallimard de m'avoir déposé ce livre dans ma boîte aux lettre et permis de découvrir ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2016-12-07T13:38:59+01:00
Bronze

J'avais déjà lu le livre La décision du même auteur et grâce à Booknode et aux éditions Gallimard que je tiens à remercier, j'ai pu découvrir ce livre dans ma boîte aux lettres. Ayant enfin pu le lire après une semaine d'attente, j'ai bien apprécié l'histoire dans laquelle il plonge son lecteur et qui permet de découvrir la souffrance adolescente ou plutôt de la redécouvrir. En effet, comme dans La décision, l'auteur choisit de traiter de thèmes, comme celui de la recherche et l'affirmation de soi, qui sont potentiellement familiers aux lecteurs à travers toutefois, une histoire particulière et moins universelle, ici au cœur du monde sportif. J'ai bien aimé également la réflexion sur le problème des parents choisissant l'avenir de leurs enfants et je pense que ce livre pourrait ou devrait être lu par certains adultes pour cette raison.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jta91 2016-12-06T20:02:56+01:00
Diamant

J'ai reçu ce livre après un concours sur Booknode, et ayant appris que l'auteure dédicaçait au SLPJ je l'ai emporté avec moi. J'avais déjà lu La décision, qui m'avait complètement retournée, et Je l'ai juste embrassé, que j'avais bien aimé. Avec Double Faute, l'auteure me promettait une belle lecture.

Et effectivement, ça n'a pas loupé. J'ai commencé mon roman juste avant d'entrer en cours ce matin, j'ai lu discrètement pendant les deux heures, puis à la récré, pendant la pause de midi, et pendant mon cours d'espagnol -du moins jusqu'à ce que la prof me démasque.

Dès le début, on est happés par l'histoire. Dans le prologue, Ulysse a 18 ans. On retrouvera la suite de ce moment au dernier chapitre du livre.

J'ai adoré Ulysse. J'ai adoré l'histoire. J'ai adoré le style.

Ulysse est mal dans sa peau, toujours deuxième derrière son grand fort, ce formidable, beau et intelligent athlète. Après le drame, il perd tous ses repères, son foyer s'effondre, il change de vie. C'est un personnage très développé, et réaliste, qui m'a extrêmement touchée et dans lequel je me suis reconnue, de par ses hésitations, ses questions et ses doutes.

L'histoire... elle nous entraîne, ne nous laisse pas de répit, pour nous dire comment on en est arrivé là, ce qu'il s'est passé, pour qu'on comprenne.

Le style est lui aussi magique. J'ai totalement retrouvé cette manière caractéristique de coucher les penser des personnages sur le papier, ces longues phrases, suites de propositions qui ne se suivent pas, c'est haché, c'est exactement comme dans notre tête, ça fait vrai. J'ai épousé totalement le personnage d'Ulysse, et même quand je ne me reconnaissais pas en lui je le comprenais. Le style est complètement addictif; vous avez pu constater dans le début de ma chronique que je n'ai pas lâché le livre de la journée.

Je ne sais que dire d'autre pour vous montrer que Double faute est une plus qu'une excellente lecture: c'est un coup de cœur.

amidemots.blogspot.fr

Afficher en entier
Commentaire ajouté par twianneso 2016-12-02T18:24:37+01:00
Or

J avais pris une claque avec La Décision et j étais donc curieuse de découvrir un nouveau livre de cette auteur.

Une chose est sure Isabelle Pandazopoulos sait retranscrire les interrogations et les souffrances de l adolescence. On ressent tellement la souffrance d Ulysse et l explosion de sa famille. Certaines scènes sont fortes peut être trop. Doit-on être choqué ou juste souffrir avec les protagonistes ? Doit on détester le père d Ulysse ou essayer de le comprendre ?

Le livre étant court il se lit très rapidement. Pourtant en 200 pages, l auteur nous fait passer par les montagnes russes. Pendant 200 pages nous sommes Ulysse, nous avons les mêmes interrogations.

Je n ai par contre pas accroche avec les personnages secondaires, en fait je pense qu ils ne m’intéressaient pas. Pour moi il n y avait de la place que pour Ulysse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par acsjg 2016-12-01T20:34:24+01:00
Argent

J'avais déjà lu La Décision, roman du même auteur, mais je pense que j'ai préféré celui-ci (même si ma lecture de cet autre roman date un peu et que mes souvenirs ont donc pu s'altérer). En effet, comme beaucoup l'ont déjà dit, on retrouve l'écriture très particulière de cette auteur qui, je trouve, sert bien le genre d'histoires qu'elle écrit mais qui peut parfois dérouter le lecteur. J'avoue qu'à certains moments les transitions entre les paragraphes étaient un peu violentes et m'ont un peu perdue, c'est ce qui m'a un peu dérangée dans ce livre, même si encore une fois ce style sied parfaitement au thèmes abordés dans ce roman. Sinon l'histoire était vraiment intéressante et originale, j'ai bien aimé le personnage principal, je l'ai compris et je me suis identifiée à lui par moment. J'ai vraiment adoré comment étaient parfaitement bien décrits la manipulation du père, cette emprise mentale qu'il exerce sur toute sa famille et le sentiment ressenti par Ulysse de ne pas savoir ce qu'il veut faire, de ne pas connaître ces propres désirs, étouffés par ceux d'un autre. J'ai aimé également cette incursion dans le milieu très fermé et inconnu des sportifs de haut niveau, la description de la discipline, tous ces sacrifices, cet acharnement, même si c'est vraiment un thème secondaire dans le roman, malgré ce que laissait présager le résumé. J'ai d'ailleurs eu un peu peur que ça parle trop de sport et que ça en devienne froid et rébarbatif, mais en fait pas du tout, j'ai été agréablement surprise au fil de ma lecture, je ne pensais pas que je trouverai ce roman aussi proche de moi, que je m'y reconnaitrais autant dans certains passages. J'ai aussi adoré le personnage de Margault même si un personnage plus que secondaire, j'ai adoré la relation Margault/Ulysse, j'aurais voulu qu'elle soit d'avantage développée. Après j'ai trouvé également que la relation entre Ulysse et son frère était décrite avec justesse, sans pathos (je déteste les histoires larmoyantes mais sans fond, juste faites pour faire pleurer dans les chaumières, et ici ce n'était vraiment pas le cas). Ce que j'ai aussi particulièrement apprécié dans ce roman, c'est qu'il ne se contente pas d'aborder des thèmes et des événements d'une vie au fil d'une histoire, il permet de les analyser, il offre une véritable réflexion, un questionnement. Il permet d'ouvrir le débat dans notre esprit, et c'est pour cette raison que j'aime bien ce genre de livres. En à peine 200 pages, on ressent toutes les émotions décrites, on suit les cheminements du raisonnement d'Ulysse, on essaye de comprendre sa relation avec les membres de sa famille, sa vision de la vie, son rapport avec les études, ses amis, les femmes... J'ai bien aimé avoir un protagoniste masculin pour ce genre d'histoire, ça change. Il n'est pas vraiment attachant mais on a vraiment envie de le comprendre, de savoir où il va aller, ce qu'il va faire de sa vie, s'il va réussir à pardonner, à obtenir la vérité... La petite dose de mystère présente tout au long du livre était aussi très bienvenue et donnait envie au lecteur de continuer. Elle était savamment distillée grâce à l'écriture épurée de l'auteur. J'ai aussi bien aimé le fait qu'elle ne nous épargne rien, qu'elle ne fasse pas de son héros un gentil garçon, qu'elle ne tombe pas dans les clichés. J'ai vraiment apprécié cette recherche de réalisme, une qualité qui est rare dans les romans et qui me manque souvent dans mes lectures. Un véritable roman "tranche de vie", ni ennuyeux ni niais, qui permet de passer un moment assez intense avec un héros puissant et une écriture dérangeante (dans le bon sens du terme) qui sert l'histoire malgré quelques petits moments confus.

Merci aux éditions Gallimard et à Booknode pour ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LiveForLove 2016-12-01T19:39:23+01:00
Argent

Merci Booknode !

Il faut savoir que de cette auteure je ne connaissais que "La Décision" qui m'avait laissée perplexe et que je n'avais pas trop apprécié en grande partie à cause de la protagoniste.

Néanmoins ce fût partie remise grâce à ce roman, et même si j'avais peur de me retrouver dans le même ressentiment que La Décision, je suis plutôt contente d'avoir pu le lire !

On reconnaît vraiment l'écriture d'Isabelle mais cette fois-ci elle a su donner une dimension à ce roman, particulièrement intense.

On plonge dans une histoire qui a priori, n'a rien d'extraordinaire, sauf qu'il ne s'agit que d'une façade et que la famille d'Ulysse est littéralement éclatée. Entre un père ultra-autoritaire et parfois violent, un prodige du tennis qui tourne au drame, un jeune "mal dans sa peau" car il se sent abandonné de sa famille et une mère effacée au possible, sachez que ce n'est pas joli joli à voir.

J'ai été très touchée par la profondeur des sentiments d'Ulysse, ses réactions sont étonnantes et j'ai adoré avoir son point de vue torturé, ravagé par la culpabilité et la haine. C'est sans doute tout ce travail sur le personnage principal qui me fait apprécier ce roman plus que "La Décision" que j'avais trouvé fade.

J'ai été frustrée et abîmée en lisant. J'ai été bouleversée aussi. La scène avec l'oral des TPE est sans doute la plus marquante des scènes et la plus représentative de la caractéristique morale du roman.

En tout cas, je remercie à fond Gallimard et Booknode de m'avoir fait découvrir ce roman !

Afficher en entier

Date de sortie

Double faute

  • France : 2016-11-14 (Français)

Activité récente

gug470 l'ajoute dans sa biblio or
2017-02-06T23:04:56+01:00
eeloise l'ajoute dans sa biblio or
2017-01-09T13:37:07+01:00

Les chiffres

Lecteurs 28
Commentaires 15
Extraits 2
Evaluations 14
Note globale 7.07 / 10

Évaluations