Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de douchka56 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 1 : L'Affaire Cendrillon Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 1 : L'Affaire Cendrillon
Mary Higgins Clark    Alafair Burke   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/08/23/laffaire-cendrillon-mary-higgins-clark-alafair-burke/

Lire un Mary Higgins Clark, c’est une sorte de madeleine de Proust pour moi. C’est au collège que j’ai lu un grand nombre de ses romans, découvrant le thriller avec elle. Je me souviens être restée estomaquée à la lecture de La Nuit du renard – que je ne pourrais pourtant pas résumer aujourd’hui. Puis j’ai découvert d’autres auteurs et j’ai laissé Mary Higgins Clark de côté, consciente avec un peu plus de comparaisons qu’il y avait tout de même plus haletant en terme de thrillers.

Et pourtant, en passant dans une librairie il y a quelques mois, je n’ai pas pu résister à la tentation et je suis repartie avec L’affaire Cendrillon sous le bras. L’affaire Cendrillon est un roman coécrit par Mary Higgins Clark et Alafair Burke. Je sais que Mary Higgins Clark coécrit des romans depuis quelques années notamment avec sa fille Carol, donc cette collaboration avec la fille du romancier James Lee Burke n’a rien de surprenant.

Dans une interview à Paris Match en 2014, l’auteure à succès explique comment s’est déroulé le travail : « Alafair a rédigé le premier jet, je l’ai retravaillé. On s’est réunies une seconde fois : on a discuté de la psychologie des personnages, on s’est bien amusées et, au final, je trouve que nous avons fait un bon roman. »

L’affaire Cendrillon redonne vie aux personnages d’un autre roman de Mary Higgins Clark, Le bleu de tes yeux. Dans ce roman, le mari de Laurie Moran est froidement exécuté alors qu’il est en train de jouer avec son fils Timmy dans un parc. Avant de s’enfuir, le meurtrier, qui a des yeux d’un bleu électrique, lance au petit garçon : « Dis bien à ta mère qu’elle est la prochaine sur la liste et qu’ensuite ce sera ton tour! » Huit ans plus tard, ce meurtrier aux yeux bleus n’a toujours pas été identifié et Laurie et son fils vivent toujours sous cette menace. Laurie, productrice de télé, continue néanmoins à travailler et a décidé de lancer une nouvelle émission de téléréalité consacrée à de vieux Cold Case, réunissant les témoins du drame. Le premier épisode est dédié au Graduation Gala Murders : il y a plus de vingt ans, la mondaine Betsy Powell et son mari Robert Powell organisaient une grande soirée en honneur de leur fille Claire et de ses trois amies fraîchement diplômées, mais Betsy était retrouvée morte étouffée au matin, un meurtre qui n’a jamais été élucidé. Laurie s’apprête à tourner son émission pilote dans la splendide demeure des Powell, mais ce qu’elle ignore, c’est que quelqu’un l’épie dans l’ombre… Quelqu’un qui a les yeux très bleus…

On retrouve dans L’affaire Cendrillon, Laurie, son père et son fils et sans doute toute l’équipe de l’émission. D’ailleurs, un nouveau tournage s’apprête à commencer puisque Laurie s’intéresse au meurtre d’une jeune femme, vingt ans auparavant, appelé l’affaire Cendrillon car l’étudiante avait perdu une chaussure en tentant d’échapper à son ravisseur.

L’affaire Cendrillon se lit bien, l’intrigue est plutôt intéressante. On reconnaît bien l’efficacité de Mary Higgins Clark derrière ce roman. Après, si vous aimez les thrillers et que vous avez l’habitude d’en lire, je ne sais pas si vous serez conquis. Mais j’ai passé un bon moment à explorer les différentes pistes sur lesquelles on m’a lancée.

Le duo a écrit d’autres romans depuis et il est fort possible que je les lise à l’occasion, je ne vais pas bouder mon plaisir.
For ever For ever
Carol Higgins Clark   
Carol Higgins Clark utilise le nom de sa mère pour publier ses romans, car elle-même n'a pas hérité du talent de Mary Higgins Clark pour l'écriture.

Ses personnages principaux - j'entends Regan Reilly et son fiancé - sont dénués de toutes émotions humaines. On ne s'attache aucunement à eux, on ne s'associe pas à eux, ils ont toujours la bonne réaction, ils sont toujours en plein contrôle de leurs réactions - même Regan qui ne semble pas s'inquiéter plus que nécessaire que sa robe de mariée se soit volatilisée une semaine avant son mariage. L'auteure semble avoir une piètre connaissance de la gamme d'émotions humaines. Regan et Jack auraient pu être deux robots que cela n'aurait rien changé.

La fin du livre me donnait envie de vomir. Je n'ai rien contre les fins heureuses, mais ça, c'était trop. Que tous les personnages du livre soient invités à la dernière minute au mariage de Regan et de Jack (inviteriez-vous à votre mariage des gens que vous connaissez depuis une semaine ?), que les filles qui venaient tout juste de quitter ou de se faire quitter par leur copain se retrouvent miraculeusement en couple à la fin du roman (vous lanceriez-vous tête baissée dans une relation avec un homme que vous avez rencontré quelques heures auparavant ?)... Pourquoi ne pas faire la ronde de l'amitié pendant que nous y sommes ?

Carol Higgins Clark devrait arrêter d'essayer d'imiter le style de sa mère et se recycler en auteure de livres pour enfants. Elle serait davantage à sa place dans un monde rose peuplé d'arc-en-ciel et de licornes. Monde qu'elle nous laisse constamment entrevoir dans ses romans de toute façon.

par LizzieB
Irish coffee Irish coffee
Carol Higgins Clark   
C'est le premier thriller que j'ai vu et je crois que j'ai prie la bonne pioche. Une enquête simple, on va à l'essentiel. Beaucoup de passages, de scènes comiques. Et aussi, on a une belle description de l'Irlande.
Je recommande ce livre à tous ceux qui n'ont encore jamais lu de thriller et qu'ils veulent commencé par quelque chose de simple.



par Lison61
Les yeux de diamant Les yeux de diamant
Carol Higgins Clark   
Un bon roman qui occupe pendant un moment, bien écrit.

par Nonore
Pas de veine Pas de veine
Carol Higgins Clark   
Bien qu’elle tienne beaucoup de sa mère, Carol Higgins Clark ne construit pas ses romans policiers sur le même schéma, même s’ils sont tout aussi passionnants ! De plus, je trouve que la fin est quand même un peu plus développée que dans les romans de sa mère… Je conseille ce livre à tous, autant pour l’intrigue que pour l’humour dont fait preuve les personnages !

par Selenna
Sur la corde Sur la corde
Carol Higgins Clark   
écrit par la fille de Mary.
Bon polar et bon suspens bien écrit. On s'attache à cette histoire de violon irlandais enchanté qui porte chance mais devient dangereux quand il quitte l'Irlande.

par Lilou
Zapping Zapping
Carol Higgins Clark   
J'ai connu mieux en matière de thriller. je n'ai pas été emballé, pourtant le contexte de la panne générale d'électricité était un bon contexte pour permette le crime ou la peur.

par Edith972
Innocent Innocent
Harlan Coben   
On peut reprocher à l'auteur de faire des livres trop semblables. On a parfois l'impression que ses livres sont les mêmes avec leurs personnages aux passés cachés, aux doubles vies, aux lourds secrets, avec ces vies paisibles qui s'effondrent en l'espace d'un instant à cause d'un mail, d'un photo, d'une video...
Mais on se laisse malgré tout emporter par l'intrigue car Harlan Coben sait nous manipuler et nous surprendre. Ses intrigues sont très bien ficelées et les dénouements nous laissent bouche bée. Ce roman là est un peu long à démarrer et nous perd un peu parfois mais une fois plongé dans l'intrigue on a du mal à refermer le livre. La fin est inattendue, le tout tient debout, et on aime que les faits mettent en scènes des gens tout à fait ordinaires... Bref un livre d'Harlan Coben quoi...

par phinou
Le jour où la mort nous sépare Le jour où la mort nous sépare
Bonnie Hearn Hill    Tim Maleeny    Ridley Pearson    Steve Hockensmith    Tom Savage    Lee Child    Harlan Coben   
Je l'ai lu en pensant que c'était du H. Coben.
Mais , en fait, c'est un recueil d'autres auteurs.
On y retrouve de vraies histoires, mais en aucun cas, le style de H. Coben.
Décevant pour un fan de H. Coben !
Mauvaise base Mauvaise base
Harlan Coben   
J'adore cet auteur, j'ai tous ses livres. Celui-ci ne fait pas partie de mes préférés, mais il est quand même très intéressant à lire. Les dialogues entre Miron et Win sont plein d'humour, leur amitié est touchante parfois.

par coucougi