Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Dragan-1 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Reine d'Égypte, Tome 2 Reine d'Égypte, Tome 2
Chie Inudoh   
Un second volume que j'ai autant apprécié que le premier. Le dessin est toujours aussi beau et l'histoire prend vraiment forme. C'est prenant, on ne souhaite qu'en connaître la suite.

La jeune Reine Hatchepsout m'est de plus en plus attachante. Elle a une grande âme autant que du caractère et j'aime beaucoup ce genre de personnage. La vie à la cour n'est pas simple et la pauvre s'en rend rapidement compte. Thoutmôsis II est détestable à son égard, mais la détermination admirable de la jeune femme lui permet de faire face avec dignité. Un petit regret sur la fin à laquelle je ne m'attendais peut-être pas, mais ça ne pressant qu'une suite digne de ce nom. J'ai vraiment hâte de voir sortir le tome 3!

par Lyanaa
Entre ses griffes, Tome 2 : La Nature des secrets Entre ses griffes, Tome 2 : La Nature des secrets
Aurore Doignies   
Un énorme coup de cœur pour ce second tome passionnant, tant au niveau des émotions que de l'enquête.

Nous retrouvons Cameron et Kyren toujours très amoureux l'un de l'autre, et avec toujours ce secret entre eux deux. Si Kyren réussi tant bien que mal à dissimuler à son mari sa vraie nature, cela le pèse cependant de plus en plus.

Au cours d'une enquête de Cameron, c'est tout leur bonheur qui est chamboulé et remis en question. Les événements s’enchaînent, nous faisant monter la pression, pour nous amener à ce que l'on redoute tant : la découverte du secret de Kyren par Cameron. Et alors là, je peux vous dire que j'ai eu très mal pour eux, la peine dégagée par ces deux hommes est totale, elle vous envahie tel un brouillard. La colère de Cameron, l'impression d'avoir été trahi pendant trois ans, le désespoir de Kyren, la menace de mort qui pèse sur lui...j'ai cru son abandon proche, très proche.....

Avec ce tome, l'auteur nous a concocté une intrigue policière parfaite, intense, et surtout qui voit arriver un nouveau personnage, très énigmatique, qui donne l'impression de nous cacher bien des secrets : Nikandr.
Nous découvrons pas mal de chose au cours de cette enquête, qui nous apporte encore un plus sur la nature et l'origine des Thérianthropes : nous entrons de plein fouet dans ce monde fait de lois et de hiérarchie, pas toujours facile d'ailleurs.

Au niveau des autres personnages, nous sommes toujours spectateurs de cette étrange relation entre Jacek et Loukian. Jacek, toujours conciliant et apaisant, Loukian, mi-figue, mi-raisin, soufflant le chaud et le froid. Je ne sais que penser réellement de Loukian, mais son personnage est très bien construit, et au final c'est un personnage que j'apprécie, car je pense qu'au fond de lui-même, il souffre. Et Jacek, je l'adore.
Aniki également fait son apparition, jeune Thérianthrope dont le cœur bat pour Kyren : il va venir semer le trouble, taquiner, mais c'est un jeune très téméraire, et son audace va lui jouer un très mauvais tour. Cependant, je sens que l'on a pas fini d'entendre parler de lui, avec Nikandr d'ailleurs. Enfin, ce n'est que mon sentiment. Attendons le tome 3 !
Et bien sûr, nous retrouvons Mark, le collègue et meilleur ami de Cameron : il apporte de bons moments de rigolade, mais surtout, au final, il sera d'un grand soutien et de bons conseils pour celui-ci.

La plume de l'auteur est toujours exceptionnelle pour moi, elle sait allier à la perfection des émotions fortes et intenses avec des émotions plus légères, taquines, rieuses. Si au niveau de l'enquête elle est parfaite, j'ai vraiment vibrer avec la relation de Cameron et Kyren, cette relation qui prend un tout nouveau tournant, un tournant plus dur, plus dramatique. Cameron a énormément de mal à faire face au secret de Kyren, à apprendre sa vraie nature, à comprendre cet moitié de monde dont son mari fait parti. Il aura des mots très durs pour Kyren, des mots qui expriment toute sa douleur face à cette vérité, toute sa frustration d'aimer tant un homme dont il se sent trahi. Kyren, pour sa part, m'a tellement ému, touché. Il est dévasté par la réaction de Cameron, tellement de chagrin le submerge qu'il n'espère plus rien de positif, la seule chose dont il est sûr, c'est que cet amour pour Cameron est là, en lui, pour toujours, et quoi qu'il se passe, quoi que Cameron face, il sera là pour le protéger, il donnera sa vie pour sauver son unique amour. Si l'interaction entre nos deux personnages exprime colère, déception, elle nous montre aussi que ces deux hommes s’aiment d'un amour inconditionnel, puissant, éternel.
J'ai vraiment tremblé pour eux.
Certaines scènes entre eux m'ont littéralement arraché le cœur, c'était poignant, déchirant, au contraire, d'autres scènes m'ont mit des papillons dans le ventre et des étoiles pleins les yeux, tant c'était doux, sensuel, romantique.

En bref, je dirai que ce tome est un coup de cœur, l'émotion a été palpable, l'amour a jailli, l'amour s'est blessé, s'est fissuré. L'écriture est fluide, douce, piquante, juste, ce qui nous donne un texte captivant mêlant avec brio suspens, policier et romance.

Je me suis laissée totalement immerger dans ce roman, j'en ai apprécié chaque page, chaque mot, chaque instant, et mon amour pour le couple et le caractère de Cameron et Kyren s'est encore un peu plus agrandi. Un tourbillon d'émotions, qui m'a fait faire les montagnes russes, pour m'emmener à un final poignant entre nos deux hommes, un final abouti, tout en nous distillant quelques pistes, peut-être, sur le tome 3.

Un roman magnifique où l'auteur a su maîtriser à la perfection l'évolution de notre couple Cameron et Kyren à travers une enquête captivante, tout en nous ouvrant un peu plus le monde des Thérianthropes. Sa plume tout en justesse fait une fois encore mouche en alliant à merveille amour et danger. Bref...un gros coup de cœur.

Merci, et encore une fois une superbe couverture, qui reflète bien ce tome.


par Tikimel
My Hero Academia, Tome 10 : All for one My Hero Academia, Tome 10 : All for one
Kōhei Horikoshi   
C'était DÉMENTIEL.
Le statut de super héros et la crédibilité du lycée Yuei sont ébranlés par l'attaque du camp d'été par l'escadron Genesis de l'alliance des supers vilains. Le doute naît au sain de la population quant aux capacités des héros à protéger la société : en d'autres termes, l'idéologie de Stain commence à germer dans les esprits, exactement ce que redoutaient les pros.

L'alliance des supers vilains a commis une grave erreur en capturant Katsuki. Pensant que l'agressivité de ce dernier était liée à son désaveu vis-à-vis de la branche héroïque de la société, ils pensaient pouvoir le manipuler à souhait et lui faire intégrer leur alliance. Leur plan était presque parfait, à une chose près : Katsuki poursuit un idéal, celui de devenir le plus grand de tous les héros, de surpasser All Might. Rien à voir avec les super vilains donc. Je l'aime bien ce petit, malgré son caractère de cochon et sa fierté mal placée ; il sait compter sur les autres quand il en a besoin, finalement.

Alors que l'on pensait la victoire aux mains des supers héros, IL fait son apparition :
[spoiler]All for One, probablement le plus grand méchant de cette histoire, espèce de boss final ultra puissant qui, c'est certain, donnera du fil à retordre à nos héros préférés.[/spoiler]

Breeeeef, tout ça pour dire que je ne me lasse pas de cette série. C'est un vrai coup de cœur et je continuerai suivre Deku et compagnie jusqu'au bout !

par Calypso-x
L'Âge des Ténèbres, Tome 3 : Mage du Chaos L'Âge des Ténèbres, Tome 3 : Mage du Chaos
Stephen Aryan   
2 ans après les événements de perizzy une nouvelle menace se profile, mais cette fois elle vient du pays de shael. dans la ville de voechenka, où d'après des rumeurs la ville serait entièrement détruit et divisé en camp il subirait des attaques de créature moitié morte moitié vivant.
Balfrus le mage de guerre qui a vaincu le nécromancien est de retour, lui-même et une protectrice de perizzy nommer Tammy vont être envoyés sur place pour enquêter. Ils vont rencontrer Zhanna et Alyssia 2 femmes qui essaie de protéger et de survivre dans cet enfer, ensemble ils vont se retrouver dans un chaos sans nom, vont-ils réussir à s'en sortir et à découvrir le fin mot de cette histoire.

Ce livre est une vraie réussite je vais commencer par les points positifs

Déjà l'ambiance elle est très bien mené on se sent vraiment au cœur de cette ville. L'auteur arrive parfaitement à nous isolez dans cette ville et à nous faire regarder à chaque coin de rue. Moi personnellement ça me fait un peu penser au film Mad Max.

L'histoire et vraiment très prenante, je trouve que dès le début l'auteur nous prend par la main et nous accroche et plus on avance moin on peut lâcher le livre. Le rythme est bien mené surtout grâce aux personnages y a des scènes de combat qui sont vraiment très bien décrite et très bien pensé.

Et c'est là que je vais venir au point le plus positif justement les personnages. Ils sont énormissime je pense que jamais j'ai eu autant envie d'en savoir plus sur des personnages,Balfrus et de retour il est carrément badass comparé au premier tome enfin je trouve qu'on le découvre, et il n'y a pas que lui vraiment tous les personnages sont tellement profond moi ils vont me coller à la peau un bon petit moment rien que pour ça il faut vraiment lire ce livre.

Après il y a quelques petits points négatifs mais ils sont vraiment minime bah déjà
Le méchant celui qui depuis le premier tome leur met des bâtons dans les roues, et vraiment tristounet justement comparé aux autres personnages voilà c'est dommage je vois pas où il veux en venir avec le méchant, il manque clairement de charisme.

Certains personnages là je vais peut-être vous étonner vu que j'ai dit qu'il personnage est énormissime, mais c'est justement ça aussi le problème c'est que depuis le premier tome il nous en a présenté beaucoup et on s'en est attaché à beaucoup et dans ce tome j'aurais voulu en retrouver vraiment certain. Par exemple Choss que pareil j'avais vraiment beaucoup aimé.

Voilà j'aimerais juste encore dire un truc sur cette trilogie si vous aimez la fantaisie il faut obligatoirement que vous lisez cette petite trilogie ,car vous serez vraiment surpris. Et si jamais comme moi vous avez eu du mal un peu avec le premier tome persévérer car les deux autres sont d'une tuerie incroyable, je trouve l'idée vraiment originale cette différence entre les trois tomes vraiment un premier tome très bourrin très je sais pas comment dire moi j'avais pas trop accroché et on se retrouve dans un deuxième tome dans un style mais carrément différent, c'est limite un thriller et on repart sur un troisième tome encore une fois différent un espèce de huis-clos enfin c'est vraiment une surprise à chaque fois et ça fonctionne parfaitement moi cette série va me manquer elle m'a vraiment beaucoup marquer et je vais m'en souvenir un bon petit moment et j'espère vraiment que ce n'est pas la fin pareil j'aurais encore beaucoup à vous dire mais j'espère qu'il va écrire d'autres livres où on va en découvrir encore plus comme par exemple sur qui est vraiment Vargus enfin que sont-ils vraiment, je pense qu'il y a encore beaucoup de choses à raconter, et pour finir je vous conseil très fortement cette série.

par Galio
L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe
James Dashner   
http://wandering-world.skyrock.com/3126268951-L-epreuve-Tome-1-Le-Labyrinthe.html

Oh god. Ce livre, c'est une bombe ! On a le cœur qui explose, le souffle qui se brise, les mains qui tremblent et le veines gorgées d'adrénaline à chaque chapitre. Purée, quel roman !!! Je ne me suis pas ennuyé une minute ! Mais, genre, vraiment. Pas une seule seconde je n'ai pensé à lâcher L'épreuve. Je peux vous assurez que lire 400 pages en à peine trois jours et en pleine période de cours, c'est vraiment un exploit ! Mais ce fût tellement tellement tellement facile grâce à ce roman... Une fois qu'on commence à lire une page, impossible de s'arrêter. Les lignes défilent pratiquement d'elles-mêmes. On se laisse piéger par le Labyrinthe aussi facilement et docilement que les Blocards, et c'est une expérience tout aussi troublante qu'exaltante.
L'épreuve est définitivement un livre d'action. Seigneur, un nombre incalculable de rebondissements vous attendent ! L'intrigue est juste palpitante ! James Dashner sait réellement comment nous tenir en haleine d'un bout à l'autre de son histoire. C'est tellement impressionnant ! Aucune seconde de répit ne nous est accordée, c'est aussi simple que ça. Chaque chapitre possède son lot de surprises et de retournements de situation. C'en était presque jouissif ! En tournant la page suivante, on sait pertinemment que quelque chose va nous achever, et c'est formidable. On ne se repose pas une seule minute. On reste aux aguets, toujours prêts à affronter la prochaines épreuve... Et BAM, un chose énorme à laquelle on ne s'attendait absolument pas pointe le bout de son nez. Ouaw. Juste ouaw. J'ai été sidéré énormément de fois. L'auteur a doté son récit de milliards coups de théâtre tout en parvenant à mettre en place une intrigue cousue à la perfection. Dans les dernières pages, tout s'imbrique parfaitement. Et c'est un schéma bouleversant auquel nous faisons face ! Ouaw ! Surtout que monsieur Dashner maîtrise aussi l'art de nous donner envie d'avancer dans son récit. En effet, il pose des milliers de questions et n'en distillent les réponses que très lentement ! Un peu plus de temps pour les recevoir, et cela aurait été ennuyant. Mais là, il ne dépasse pas cette limite dangereuse. Il gère tout brillamment. Une plume vive et efficace, qu'il me tarde de retrouver !
Bien évidemment, l'action ne voit pas le jour toute seule... Nous rencontrons, ici, Thomas, un jeune homme envoyé dans un lieu étrange : le Labyrinthe. Dès le départ, j'ai bien senti que l'histoire allait me plaire. Une ambiance oppressante, des créatures étranges, des dizaines d'adolescents déboussolés et des morts à répétition... Une explosion de suspense et de mystère assez rare dans mes lectures. Si l'intrigue m'a énormément plu, je dois bien reconnaître que j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Thomas, ou à tous les autres protagonistes. En effet, on reste beaucoup trop en surface avec eux, alors que tout le reste est ultra intense. Du coup, le roman ne sera pas un coup de cœur. Il m'a manqué cet attachement si important à mes yeux avec le héros de l'histoire. Si l'auteur a réussi à me renverser avec ses rebondissements, ça n'a pas été le cas avec ses personnages... Dommage.
Heureusement, très rapidement, la situation au sein du Labyrinthe va se compliquer. Une fille va y faire son entrée... et va modifier toutes les convictions des jeunes hommes qui y habitent. Car cette fille, Teresa, est la seule et unique personne de sexe féminin qui a pu accéder au Labyrinthe en deux ans. Et, aux yeux des Blocards ( les personnes vivants dans le Labyrinthe ), c'est un très mauvais présage. Hiiiiiiiiii, je ressens encore toute l'excitation qui m'a traversé en découvrant les nombreuses énigmes qui tournent autour de Teresa mais également de Thomas. On comprend très vite qu'ils sont liés, et qu'un destin inattendu leur est réservé. Démarre alors une folle bataille pour l'espoir, l'amour, l'amitié et la survie.
En parlant d'amour, je me dois de vous avertir que celle contenue dans ce roman est vraiment, vraiment, très légère. Il n'y en a pas vraiment, pour tout vous dire. On pourrait croire que c'est fait très embêtant, mais pas du tout ! Il y a tellement d'autres choses sur lesquelles se focaliser qu'on ne remarque même pas le manque de romance et sentiments amoureux. Et pour que cet aspect ne me manque pas, c'est vraiment que les autres éléments du livre sont décrits merveilleusement bien !
On dévore le roman avec une frénésie difficilement contrôlable. Une fois parvenus aux dernières 100 pages, impossible de refermer le livre avant d'en connaître la fin. La fin... Haaaaa, quelle conclusion explosive !!! Venant de James Dashner, je n'en attendais pas moins. Il répond à toutes nos interrogations et laisse à la fois beaucoup d'énigmes en suspens. Pile assez pour nous donner envie de sauter sur le tome deux, en fait. Les derniers chapitres sont dévastateurs, et ils nous ramènent, comme beaucoup de romans en ce moment, au cœur du genre dystopique. Un peu comme pour Divergent Tome 2 ou The Other Life, on comprend que tout ce qui s'est déroulé ici n'est qu'une infime pièce du puzzle, et j'ai trouvé ça réellement super ! C'est bluffant !
En résumé, L'épreuve Tome 1 est un premier opus vraiment captivant. On plonge dans un univers ensorcelant et effrayant, qui nous prend aux tripes. On se laisse prendre au jeu avec une facilité déconcertante, et il est juste impossible de s'échapper du Labyrinthe avant d'en avoir trouvé la sortie, à savoir le dernier mot du récit. Je suis tellement impatient de lire la suite que je me tâte depuis des jours pour savoir si je ne vais pas la commander en anglais... Pour que j'en arrive à ce point-là, c'est vraiment qu'il s'est passé quelque chose ! Une lecture coup de poing, à la fois haletante et sensationnelle, qu'il ne faut absolument pas louper !

par Jordan
My Hero Academia, Tome 8 : Momo Yaoyorozu : L'Envol My Hero Academia, Tome 8 : Momo Yaoyorozu : L'Envol
Kōhei Horikoshi   
Mineta a vraiment rendu le tome fun avec toutes ces débilités. Le gamin adulte lui, a eu un portrait fort dégoûtant sur une planche. Pourquoi les vilains sont-ils si moches ? Après, concernant le camp d'entrainement franchement, là aussi, les exercices relèvent de l'improbable. La baston prend rapidement place et on a hâte d'être à la suite pour voir pourquoi ces vilains sont venus jusqu'ici, comment si possible et la manière dont les héros vont les gérer !
Fragments de rêves, Tome 1 Fragments de rêves, Tome 1
Rohan Lockhart   
Ça m'a fait tellement plaisir de retrouver ce petit groupe d'amis ! Hiroki est un personnage que j'apprécie, il a un passé très dur et est assez négatif, on a envie de le soutenir et de le pousser pour qu'il s'en sorte. C'est un personnage entier qui ne cherche pas à être parfait et j'aime beaucoup son côté franc et direct. Je suis vraiment pressée de lire le tome 2 car Kenta est un personnage vraiment intrigant qui semble avoir quelques secrets. Je trouve ça intéressant que leur relation se construise virtuellement pour le moment, plus on en apprend sur lui plus j'ai envie de le rencontrer tout comme Hiroki. Pendant la moitié du livre j'ai cru qu'Hiroki allait devoir choisir entre Shizuru et Kenta mais finalement non ils sont juste de très bon amis XD. Par contre l'histoire de Shizuru m'intrigue vachement, il me tarde de savoir tout ce qu'il se passe avec son prof ... J'aimerais également un livre dédié à son histoire d'amour car c'est un personnage que j'apprécie beaucoup :p

par Sokingu
My Hero Academia, Tome 4 : Celui qui avait tout My Hero Academia, Tome 4 : Celui qui avait tout
Kōhei Horikoshi   
PLUS ULTRA !!
Voilà ce que j'ai envie de crier quand je lis ce manga. Pourquoi ? Parce qu'il est tout simplement excellent, que diable !
J'explique mon enthousiasme :
Tout d'abord, en matière de shônen, je m'ennuyais un peu depuis quelques mois, car c'est devenu difficile de trouver de bons mangas qui ne soient pas hyper prévisibles... et je suis tombée sur le 1er tome. Je n'ai pas eu le coup de foudre, mais c'est par la suite que j'ai compris le potentiel de ce manga !
La structure tient du shônen classique et n'apporte pas de vrai nouveauté. C'est dans le développement des personnages et de l'intrigue que se trouve la fraîcheur de MHA. La façon dont les ficelles sont tirées (des ficelles déjà connues) réussit à m'intéresser et à me surprendre un tant soit peu ! Et je ne demande pas plus, juste un peu d'originalité ! Ce que MHA réussit à merveille.

C'est donc une petite perle qui nous vient tout droit du Shônen Jump et que je conseille à ceux qui n'ont pas encore découvert !
La Main de l'Empereur, Tome 1 La Main de l'Empereur, Tome 1
Olivier Gay   
Mes impressions, un confirmation très positive
Avant de lire l'histoire, j'avais forcément des attentes relativement élevées suites aux nombreuses bonnes critiques que l'on retrouvait sur Babelio, Livraddict et Booknode. Cette attente a été comblée par une écriture maîtrisée, un récit haletant et des péripéties sans temps mort. Une histoire de Fantasy épique qui réunit tous les ingrédients nécessaires pour passer un excellent moment de lecture.
Bon déjà, j'ai battu mon record personnel de lecture à savoir quatre jours pour terminer ce livre, choses suffisamment rare pour être soulignée (le précédent record remontait au Roi des Fauves d'Aurélie Wellenstein en cinq jours). J'ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre et si cette phrase peut paraître clichée, dans mon cas elle prend tout son sens. Profitant de deux jours de repos suivi d'un weekend chargé, je prenais le moindre moment de pause pour me jeter sur le livre et continuer l'histoire que me proposait l'auteur.
J'ai pu observer différents mélanges dans ce récit et c'était purement jouissif. On peut facilement s'imaginer que l'auteur s'est inspiré de la bataille de Teutobourg (cette bataille où les romains perdirent trois légions entières dans une embuscade forestière par une coalition des tribus germaniques, d'où la célèbre phrase « Varus, rend-moi mes légions ! »), du film « Centurion » (sortit en 2010 réalisé par Neil Marshall et avec M. Fassbender en tête d'affiche), du « Légende » de Gemmell et du « Les Héros » de Joe Abercrombie. C'est déjà vraiment pas mal sur le papier. Rajoutez à cela un soupçon de la série « Spartacus, le sang des gladiateurs » (créée par Steven S. DeKnight en 2010) et un zeste du film « Zoulous » (réalisé par Cyril R. Endfield et sorti en 1964, merci internet pour la date et le réal) et vous obtenez une histoire totalement WTF.
Des soldats romains contre des tribus zoulous dans une région où le réchauffement climatique est un doux euphémisme, un univers Fantasy solide et cohérent, le tout porté par une écriture de bonne qualité, WHAT ELSE ?
Je pourrais passer une bonne heure à vous parler du livre mais ma chronique est déjà bien assez longue comme ça, donc restons concis au possible.
En somme, le récit se découpe en trois parties –> l'Arène, la Jungle et la Danse. La première se concentre particulièrement sur l'enfance de Rekk, notre héros. La seconde sur son arrivée sur le front et la troisième partie sur la guerre qu'il mène face à l'ennemi et face à sa propre réputation.
Ce que j'ai aimé
Généralement, qu'est-ce qui fait un bon livre ? La couverture, l'écriture et l'histoire. Ces trois aspects sont d'une grande qualité avec « La Main de l'Empereur » et l'on peut parler de coup de coeur de ce premier trimestre 2018. Il a des défauts, bien sûr, mais rien de bien méchant.
La couverture de Magali Villeneuve ? Top !
L'écriture ? Fluide, maîtrisée, ça se lit rapidement et les descriptions permettent une immersion totale dans l'univers proposé par l'auteur (par exemple dans la jungle, la chaleur est omniprésente, et l'auteur arrive pratiquement à nous faire ressentir cette touffeur environnante). Top !
Le récit en lui-même ? le découpage en trois segments permet une lecture distincte de chaque période de la vie de Rekk, de son évolution après un moment particulier qui le rendra différent le segment d'après. Les détails sont importants et permettent une lecture fluide et compréhensible du worldbuilding instauré par l'auteur comme la hiérarchie de commandement des troupes impériales ou les différents clans koushites et leurs interactions. Top !
Chaque chapitre, parfois même chaque page, apporte son lot de nouveautés. L'on est obligé de suivre de manière concise pour savoir comment on en est arrivé là. Une forte émotion se dégage également, ce besoin urgent de connaître la suite, cette tension instillée avec précision par l'auteur comme lors de la première de Rekk dans l'arène par exemple. Il en va de même avec les personnages, chacun ayant son importance pour le bon déroulement et la bonne compréhension du récit. Ils sont une vraie force de par leur psychologie et de par leur diversité. Pas mal de surprises également concernant le rôle de chacun et les actions qu'ils entreprennent au fil des pages. Soulignons également la présence des femmes et de leurs rôles actifs car, dans ce qui semble être un livre rempli de testostérone, il est bon de pointer leur importance. Top !
Ah oui, et il y a beaucoup de BAGARRE !!! Des tripes ! du sang à profusion ! Aaaahhh !!! Hum, hum, pardonnez-moi. Top !
Ce que j'aurai aimé, ce qui m'a dérangé
L'Empereur tout d'abord. Je m'attendais à un rôle plus actif, plus de pages le concernant, avec des explications sur sa vie, son passé, son arrivée au pouvoir, ses détracteurs,… mais l'on reste relativement sobre dans sa description finalement. Et puis, je le trouve trop proche du commun des mortels. Un Empereur est généralement au-dessus des autres et le montre pour asseoir son autorité sur tous. Ici, il fonctionne de connivence avec Rekk comme un ami ou un comploteur, besogne que l'on pourrait déléguer à un personnage moins important dans la hiérarchie (exemple : Richelieu comme ministre principal du Roi de France).
La vie de la gladiature, trop peu mise en avant. L'on se base surtout sur l'une ou l'autre pérégrination de Rekk, de ses entraînements avec Shar-Tan et de sa gloire devenue trop brillante à Musheim lorsqu'il devient adulte. Et la vie sur place ? La vie avec les autres gladiateurs ? Bref, c'est quelque chose que j'aurai aimé connaître et j'estime que l'auteur brosse trop large entre deux périodes (surtout au début).
Des personnages qui n'apparaissent plus alors qu'ils ont passé des moments forts avec Rekk (Lépidus, Adamas, Malonius le fils du Duc de Camerlan, Kraken,…). Je sais que l'histoire se concentre principalement sur Rekk et que s'il ne croise pas l'un des personnages, on ne va pas les citer. On connaît aussi ce qui est arrivé à Malonius par exemple mais on ignore s'il participe à la défense du siège de la ville de Vesirya. L'une ou l'autre ligne les concernant n'auraient pas été de trop pour connaître leur sort.
Bon, clairement, je chipote et vous ne partagerez peut-être pas mes opinions sur les points négatifs, mais je le répète, aucun inconvénient cité n'entrave une lecture somme toute passionnante.
Points neutres, interrogations
Quid d'une carte du Monde ? Elle n'est pas nécessaire mais comme pour les livres de Gabriel Katz qui inscrit ses récits dans un univers inventé et bien précis, peut-être que certains souhaiteront se repérer vu que l'on change pas mal de lieux au cours de l'histoire. Moi, j'aime bien les cartes, et je serai curieux de voir à quel point la jungle koushite est imposante.
La non présence de magie ou de monstres quelconques. Un choix assumé de l'auteur et qui confirme cette tendance actuelle à écrire de la Fantasy sans trace de magie, de race tolkinienne ou de monstres mythologiques. Devrait-il y en avoir ? Pour ma part je suis pro-bestioles imaginaires, pro-magie (mais pas trop) et je pense que cela n'aurait pas fait tâche dans ce récit mais il se complète très bien sans toutes ces fantaisies.
Conclusion
Quand vous tenez entre les mains une histoire où l'on peut s'imaginer des Romains menés par un ancien gladiateur combattre des Zoulous dans la jungle, le cerveau frétille face à une telle originalité. En plus il y a des manigances politiques, des histoires de vengeances, des histoires de fesses… Non c'est vraiment très divertissant et chaque chapitre est important pour la suite. Bien entendu, le livre possède certains défauts mais ils ne pèsent vraiment pas lourd dans la balance. L'on tient entre les mains un vrai bon livre de Fantasy pour adulte. Ici pas de magie, pas de bébêtes, mais du sang, des combats, le choc de cultures, des personnages complets et convaincants, un généreux mixe entre « Légende » de Gemmell et « Les Héros » de Joe Abercrombie à la française. Merci Rekk le Magnifique, Rekk le Boucher, Rekk le Danseur Rouge pour tes aventures et merci à Olivier Gay pour nous avoir pondu une si belle histoire. Vivement le tome 2.
Pour la chronique complète, c'est par ici -->
https://evasionimaginaire.wordpress.com/2018/03/20/la-main-de-lempereur-tome-1-un-gladiateur-au-front/
Le Cycle des démons, Tome 2 : La Lance du désert Le Cycle des démons, Tome 2 : La Lance du désert
Peter V. Brett   
Le premier tome avait eu un bon succès et c'est donc tout naturellement que le second tome suit. Ce second tome s'avère bien mieux structuré tout en conservant son univers si particulier avec ces démons qui arpentent le monde la nuit et que seul les runes peuvent repousser. Mais avant de retrouver nos protagonistes du tome 1, les 100 premières pages du roman seront destinées à l'ascension de Jadir. Si le tome 1 nous l'avait montré comme un profiteur, il apparait de manière bien plus noble à la lecture de se second tome au point qu'on apprend à l'apprécier. Quand a Arlen, devenu l'Homme Rune, il arpente les villes libres pour donner aux hommes les runes de combats qui furent oubliés depuis tant de siècle et sera appeler à affronter le passé qu'il pense avoir laissé derrière lui. Le meilleur restant quand il retourne a son village natal.
Je reste toutefois déçu que ce roman ne nous livre pas de véritable moment épique, les combats sont bien présent mais apparaissent trop comme une tache quotidienne désormais pour être vraiment palpitant. Quand au final, il nous propose un affrontement bien court et qui n'est la que pour offrir un peu d'action suite a un dernier tiers intimiste. Un tome sympathique en espérant mieux par la suite.

par Caly