Livres
554 910
Membres
600 176

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dragon



Description ajoutée par Valeena 2016-01-22T19:16:30+01:00

Résumé

Bangkok. Demain.

Le régime politique vient de changer.

Le dérèglement climatique global a enfanté une mousson qui n’en finit plus.

Dans la mégapole thaïlandaise pour partie inondée, un assassin implacable s’attaque à la facette la plus sordide du tourisme sexuel. Pour le lieutenant Tannhäuser Ruedpokanon, chargé de mettre fin aux agissements de ce qui semble bien être un tueur en série, la chasse à l’homme peut commencer. Mais celui que la presse appelle Dragon, en référence à la carte de visite qu’il laisse sur chacune de ses victimes, est-il seulement un homme ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 47 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Brochmael 2016-10-28T13:51:56+02:00

C'est ma plus grosse faille, je n'ai jamais été amoureux de quelqu'un, mais toujours d'un idéal inatteignable.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Dragon, c’est l’histoire d’un tueur, un personnage sans âme et littéralement rongé par ses démons. N’a-il vraiment pas d'âme ou celle ci a elle simplement été détruite par la colère et la haine ?

Dragon c’est l’histoire d’un flic, gay, qui recherche l’amour, l’amour parfait d’une ladyboy parfaite, elle n’existe pas. Alors il fait son boulot de flic.

Dragon c’est l’histoire d’une traque, le flic recherche le tueur qui fait tant peur.

Dragon vous surprendra, mais qui est vraiment Dragon, on ne sait pas, il est lui, il est n’importe qui, êtes vous Dragon ?

Ou est Dragon ?

Quelque part, non loin, peut-être à 7 pas !

Voilà comment l'on peut ressentir ce polar plein de sueur, de violence, de réflexion, on est en Thaïlande, la Thaïlande des bar à pute et des Ladyboys, La Thaïlande des pédophiles et du tourisme sexuel.

Une ambiance oppressante et glauque, une histoire de tueur en série, en apparence, une réflexion sur la condition des jeunes enfants exploités, si l’on gratte un peu sous la surface, l’histoire de meurtre au final n’est qu’un prétexte pour militer contre les atrocités faites en Thaïlande et plus généralement en Asie sur les enfants.

De plus nous avons le droit à un final épique et très surprenant.

Dragon de Thomas Day est un livre de la collection 1 heure lumière de chez Le bélial’. Un livre court mais intense.

Voir la chronique sur mon blog :

http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2016/10/dragon-thomas-day.html

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par muze 2020-05-03T15:26:47+02:00
Lu aussi

Ce fut une lecture "agréable", étrange à sa façon et extrêmement intrigante. Tann est ce style de personnage auquel il est, je trouve, difficile de ne pas s'attacher même si je ne saurai pas vraiment vous dire pourquoi : est-ce parce qu'il n'essaye pas de dissimuler ce qu'il est ? Ses défauts, ses faiblesses, tout comme ses qualités et ses forces ? Sans doute. L'atmosphère de Bangkok, sous la plume de monsieur Day est une horreur : on a presque l'impression d'y être, étouffé par la moiteur ambiante et à la limite de la noyade. En quelques pages, on se laisse happer par l'histoire, par les crimes et la violence des lieux, par le mystère qui entoure le meurtrier. Alors, où est le hic ? Qu'est-ce qui a bien pu retenir les digues de mon enthousiasme ? Tout semblait là pourtant : un roman assez court pour tenir le rythme et qui parvient à maîtriser son suspens quasiment jusqu'au bout. Mais voilà messieurs dames les lecteurs, ce livre est apparemment classé fantastique/SF et je n'ai vraiment pas compris le besoin de l'auteur de plonger dans ces eaux là. C'est personnel, mais c'est comme ça. Le dénouement ne m'a absolument pas impressionnée et a même cassé le côté horreur de l'histoire qui, du coup, n'est plus assez vraisemblable pour maintenir la peur. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Acaniel 2019-05-23T21:10:30+02:00
Or

Une novella exceptionnellement immersive qui traite d’un sujet aussi sensible que complexe !

Je suis ravi de pouvoir continuer ma lecture de cette collection Une Heure Lumière. Avec Dragon, j’enchaîne sur une lecture un peu particulière, où l’imaginaire n’est pas le genre préférentiel de cet ouvrage. Le sujet est brûlant, et la façon de l’aborder m’a agréablement surpris.

https://www.acaniel.fr/dragon-de-thomas-day/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mika1204 2019-05-21T08:20:16+02:00
Or

Premier roman (ou plutôt novella) de cet auteur que je lis. Une belle découverte. Le sujet quoique glauque (pédophilie et serial killer) est très bien mené au travers d'une enquête où le fantastique n'est jamais bien loin tout le long pour finalement exploser en toute fin dans un final ébouriffant.

J'ai beaucoup aimé ce style cru et dur ainsi que le côté décousu mais sensé lié à une chronologie des chapitres faussement dans le désordre.

Au final un texte fulgurant, moite et poisseux comme cette Thaïlande inondée par une mousson chaude et dégueulasse dans les mystères anciens d'une Asie qui se modernise de travers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elhyandra 2019-02-10T09:41:18+01:00
Bronze

Mon avis :

Troisième essai pour la collection Une Heure Lumière chez Le Bélial’ qui propose des novellas et j’ai apprécié également ma lecture :

Bienvenue au Pays du sourire…et du tourisme sexuel :

Ah la Thaïlande, ses cocotiers, ses belles plages avec bobos européens et retraites de yoga, cocktails à volonté, la douceur de vivre et si tu t’ennuies une bouche de petite fille ou un anus de petit garçon….formidable non ? Ah, vous êtes mal à l’aise ? TANT MIEUX parce que ce texte va vous remuer les tripes mes enfants, dans ce joli petit paradis il y a des choses pas jolies jolies qui se passent, les gosses n’ont pas d’étoiles dans les yeux, on y voit au contraire leur âme brisée.

Dragon a décidé de régler le problème, il part en guerre contre ces proxénètes sauf que…ses méthodes ne sont pas légales et il va autant jouer avec la pègre qu’avec la police, surtout celui qui est lâché à ses trousses, le lieutenant Tann Ruedpokanon, celui-ci a été choisi par sa hiérarchie pour arrêter l’assassin car il est très familier des quartiers chauds de Bangkok où dansent les ladyboys et où se passent les tueries.

Une construction peu commune :

Cette novella est construite de façon curieuse mais c’est ce qui rend le récit brutal et efficace, les chapitres ne sont pas dans l’ordre chronologique ce qui n’empêche pas une bonne immersion, tout est fluide et pour un premier essai avec la plume de l’auteur j’en ressort enchantée, je pense que son roman La voie du sabre sortira de ma PAL cette année.

On commence donc par le Chapitre 17 qui sert un peu de prologue avec une phrase qui donne le ton, la naissance de Dragon :

» Apichatpong Khomsiri ? Je suis allé dans la jungle et je l’ai tué. «

On peut dire que le ton est donné ^^

On va se trouver à suivre alternativement Dragon et Tann ce qui rend le tout dynamique et permet de nous donner un aperçu de leur psychologie.

Science-fiction ou polar ?

Il est annoncé sur la quatrième de couverture qu’on se situe dans un Bangkok futuriste avec les conséquences climatiques que l’on nous a promis, des dérèglements à foison et une partie de la ville constamment immergée ce qui rend nécessaire l’utilisation de passerelles, jet-ski, bateaux-taxis. Personnellement, je dirais que tout est dans le décor mais n’est pas vraiment exploité, on est surtout dans un polar je trouve avec une tension constante et de la brutalité avec Dragon qui est un personnage intéressant.

En bref, peut-on dire qu’on a aimé un roman qui parle de pédophilie sans passer pour un dingue ? J‘ai beaucoup aimé la plume très fluide de l’auteur et je vais rapidement lire le roman que j’ai dans ma PAL, j’ai apprécié le sujet utilisé et apprendre pourquoi la pédophilie est si prégnante dans la culture de l’Asie du Sud-Est, j’aime également ce personnage qui est prêt à tout pour mettre un terme à la corruption thaïlandaise avec son mantra « Combattre le Mal par le Mal ».

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaah 2018-12-04T23:47:51+01:00
Lu aussi

Une nouvelle de la collection Une Heure Lumière, collection très sympathique à découvrir mais dont les textes sont souvent durs et parfois violents.

C'est le cas de Dragon, qui nous emmène en Thaïlande, inondée, rongée par la corruption et la mafia et surtout par le tourisme sexuel. Une Thaïlande sale, sanglante, tendue et brumeuse.

L'écriture de Thomas Day ainsi que le format choisi ne laisse pas une seconde au lecteur pour respirer. C'est d'ailleurs très bien fait et la sensation de tension est ressentie lors de la lecture. Les personnes sont profonds, ont une histoire, des forces et faiblesses ce qui est intéressant, car en 150 pages, l'auteur fait mieux que certaines séries de 800 pages par tomes. Mais c'est aussi sa faiblesse, car il n'y a pas de moment de calme ou de repos.

Le scénario est bien tenu, très intéressant à suivre, passant par divers points de vue, explorant plusieurs lieux, plusieurs personnages. Rien à dire, la nouvelle est vraiment bonne, il faut juste aimer le thème, qui est difficile. C'est également une force, d'écrire et de publier des textes sur des sujets tabous et difficiles, et l'on peut saluer l'effort de tous ceux qui y ont contribué. Le livre est très violent, sanglant, chose que personnellement je n'aime pas. Je comptais mettre une note plus basse, mais au final c'est la fin que tout s'est révélé et que j'ai pu relativement apprécié Dragon.

En fin de compte, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ce livre, il est de très bonne qualité, mais la violence n'est pas ma tasse de thé et ma note aurait été moins bonne s'il n'y avait pas eu cet épilogue, qui permet une certaine respiration et une prise de recul sur l'histoire. C'est une bonne histoire, mais à ne pas mettre entre toutes les mains, comme d'autres textes de cette collection.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mladoria 2018-07-06T10:10:45+02:00
Bronze

Entre enquête policière sordide, légende ancestrale et mystérieuse, ce petit livre embarque le lecteur pour un pays peu courant en littérature, la Thaïlande. Dans le contexte bien glauque et underground des quartiers chauds et sur des thèmes très durs tels que la prostitution infantile, la transsexualité et le tourisme sexuel, l'auteur place son intrigue dans un milieu qui met d'emblée mal à l'aise, en outre servi par un style assez cru.

Dragon est une sorte de justicier de l'ombre qui combat les acteurs de cette prostitution infantile, à coups de méthodes de torture brutales et cruelles, machette incluse.

L'enquêteur chargé de l'affaire, amateur de ladyboys et habitué des bas-quartiers, se retrouve entraîné dans une spirale insondable et partira dans la jungle affronter le Dragon.

Un récit sur la noirceur de l'âme humaine avec une figure fantastique du dragon comme symbole de l'équilibre naturel, bras armé face à la dépravation de l'humanité. Ce livre se dévore comme un très bon thriller mais laisse un goût de réflexion amère sur les lèvres une fois refermé face à toutes ces interrogations sur la déchéance dont est capable l'humanité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mataii 2018-06-07T17:52:46+02:00
Lu aussi

Un roman court dans une Thaïlande futuriste victime du réchauffement climatique et de pluies dégueulasses instaurant une ambiance lourde et glauque...une Thaïlande aussi rongée par le tourisme sexuel, l'exploitation des enfants et les pédophiles injustement impunis. Dragon est là pour y remédier, le tueur de pédophiles par excellence, fantomatique, au sang froid imparable, violent et brutal. On finit par espérer que l'enquête policière n'aboutisse pas car finalement, il sauve de jeunes enfants.

L'atmosphère du roman est putride, oppressante. L'auteur n'hésite pas à décrire des scènes crues : aussi bien les scènes de tuerie que les scènes de sexe. Si vous avez un problème avec ça, passez votre chemin. Entre l''exploitation des enfants et la quête personnelle du flic.

Le roman se lit finalement dans le désordre, les chapitres ne se suivent pas et le lecteur s'adonne donc à une sorte de jeu de piste. Une petite pointe d'humour (notamment dans le nom de l'enquêteur). Ca se lit très vite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par musea_uranie 2017-05-20T15:50:41+02:00
Or

Un texte court, puissant, glauque dans la lignée d'un Chattam.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par drosan 2017-04-02T16:45:05+02:00
Or

Un roman court qui introduit la collection "Une Heure-Lumière". Un premier récit très bon surtout dans sa structure narrative. Au vu du format (150 pages environ) on est très vite happé dans cette histoire et par l'environnement très bien décrit. Une belle découverte que ce Dragon même si parfois c'est cru et très violent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kymmy38 2017-01-19T11:53:44+01:00
Argent

De la Thaïlande, je n'avais en tête que l'image de plages blanches et de cocotiers, je savais qu'il y avais un fort tourisme sexuel mais je n'imaginais pas à quel point il pouvait toucher les enfants. Dragon c'est le sérial killer que l'on ne veut surtout pas voir mourir (mais de toute façon à ce que j'ai compris, ce n'est pas une chose qui peut arriver). C'est celui qui tue ces êtres immondes que sont les pédophiles.

Même si je n'ai pas tout compris sur qui ou quoi était Dragon, c'est un livre qui se lit vite et qui ne laisse pas indifférent.

Afficher en entier

Date de sortie

Dragon

  • France : 2016-01-14 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 47
Commentaires 14
extraits 5
Evaluations 24
Note globale 7.48 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode