Livres
628 187
Membres
736 685

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dragon Metropolis, Tome 1



Description ajoutée par Auralice 2020-04-09T15:30:51+02:00

Résumé

La dynastie des dragons, un pays ancien avec une longue et profonde histoire, devient de plus en plus prospère grâce à l'invention de la machine à mouvement perpétuel. À l'instar d'une locomotive, la machine Never-Ending guide la ville dans sa quête de changement et d'innovation.

L'histoire est centrée sur un héros nommé Long Zhengyi, qui a subi de graves pertes de mémoire. Après s'être réveillé dans une ville inconnue, il découvre peu à peu la vérité cachée du pays à travers les notes qu'il avait écrites auparavant - Dragon Metropolis n'est rien d'autre qu'un gros gâteau divisé par les grandes puissances. L'obscurité pourrie sous la surface est la dévastation provoquée par la machine à mouvement perpétuel. En outre, ce qu'il découvre dans les notes l'avertit de quitter la ville mourante le plus tôt possible.

Afficher en entier

Classement en biblio - 11 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Midine 2020-06-22T23:33:06+02:00

- Si nous nous étions rencontrés il y a cent ans, j'aurais été une étrangère pour toi. Ne me dis pas... que tu aurais souhaité ma mort ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par DevOroria 2020-09-03T16:06:54+02:00
Diamant

Par ce tome, Chatto-Chatto fait son entrée dans le monde du steampunk, et quelle entrée ! Ce tome (qui est un véritable coup de cœur, mais extrêmement violent dans son genre), possède des qualités indéniables et nombreuses qui en font tout le charme ! Et c’est aussi pour ça que vous allez devoir vous précipiter en manga-brairie pour vous le procurer le 12 juin (Psst, c’est demain !)

Tout d’abord et c’est ce qui accrochera probablement vos yeux ébahis, il s’agit d’une vraie oeuvre d’art. Par quelques traits bien placés (qui me rendent encore plus admirative, surtout quand on sait que je n’arrive pas à dessiner grand-chose), l’auteur nous fait voyager en Chine, mais dans une Chine steampunk à tomber par terre, si bien que le lecteur voudrait bien volontiers échanger sa place avec celui du héros (mais j’y reviendrai). La couverture est vraiment magnifique (même si elle spoile la mégalomanie action d’introduction du manga) et le reste du manga l’est tout autant. Le lecteur ressent avec délectation le trait volontaire de l’auteur, qui doit avoir énormément travaillé pour atteindre un tel niveau de perfection.

Par ce dessin, l’auteur nous introduit un nouvel univers, lui aussi parfaitement travaillé. Basé sur un thème de steampunk, il reprend des traits de la Chine antique, où l’on ajoute une modernité puissante. En revanche, mais c’est une remarque personnelle, je trouve qu’il a quelques traits de dystopie dans le fonctionnement de la dynastie des dragons, une dynastie dont on ne connaît finalement que peu de choses, mais qui sera probablement plus développé dans la suite, et j’ai hâte !

Du coté de l’histoire, on rentre directement dans le feu de l’action ! Le prologue est bourré d’actions de dangers et de révélations nous permettant, à nous et au personnages principal de connaître le monde dans lequel il évolue. Après la course poursuite de cette introduction haute en couleur, le soufflet ferme un peu. Non pas en qualité, mais en activité : le récit ralenti beaucoup pour prendre un rythme plus posé, permettant au héros et au lecteur par la même occasion de prendre le temps d’admirer cette ville. Mais ce n’est pas parce que le récit se ralenti qu’il ne se passe plus rien, bien au contraire, le récit est ponctué d’enquêtes assez courtes pour le moment (normal après tout, ce n’est que le début) qui, j’en suis sure, cachent bien plus que ce que l’on a vu pour le moment (j’ai ouvert l’œil pour la suite). Je dois dire que j’aime beaucoup ce fonctionnement à base d’enquête (mon coté Sherlock Holmes est comblé) parce que je trouve que c’est un bon moyen de découvrir les personnages secondaires, au fur et à mesure.

En parlant des personages, et je vais finir à dessus, je les trouve vraiment très bien réussis. On s’attache et s’identifie extrêmement facilement au personnage principal de Long, amnésique qui découvre la ville et tout ce qui l’entoure. J’aime beaucoup cet aspect de Long, et j’espère sincèrement que l’on nous donneras une explication dans le manga (j’imagine déjà un grand complot ou quelque chose comme ça) Coté caractère et personnalité, il est assez commun mais il possède des caractéristiques qui m’ont plutôt séduite, comme un grand cœur et un petit côté têtu que j’aime beaucoup. De plus il a beaucoup à nous offrir (je vais éviter de vous dire quoi, même si c’est suggéré sur la couverture) et, comme pour son amnésie, je suis sure qu’on ne nous a pas encore livré tous ces secrets. D’autre part, les personnages secondaires sont aussi parfaitement décrits et très attachants : la jeune et fougueuse You me plait tout particulièrement ! Enfin, j’ai particulièrement aimé retrouver dans le bonus les deux enfants du prologue qui m’avaient attendrie et touchée pour découvrir que tout va pour le mieux dans leur cas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sunread26 2020-08-02T11:24:29+02:00
Diamant

Autant le dire tout de suite, je suis une grande fan du style steampunk, les dessins qui peuvent être fais autour de ce style sont souvent magnifique et je suis rarement déçue. Dragon Metropolis ne fait pas exception, les graphismes sont superbes et souvent complexes, et, malgré cela nous empêche pas d’identifier le pays auquel il se raccroche, la Chine.

Du côté des personnages, j’ai bien aimé la présence des enfants, qui je pense, seront présent dans les prochains tomes (peut être le mécanicien du héros ?). En tout cas, les femmes dans ce manga ne sont pas en reste, elles ont toutes un sacré caractère !

Chronique complète : https://sunread26.wordpress.com/2020/06/27/dragon-metropolis-tome-1/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lapommequirougit 2020-07-03T23:05:47+02:00
Argent

https://lapommequirougit.com/2020/07/02/dragon-metropolis-1-%e2%80%a2-jr-barz/

Dès le début, j’ai été très intriguée par ce manga. Le titre, la couverture, puis enfin son résumé. Tout me donnait envie de découvrir ce nouveau titre de chez Chattochatto.

L’histoire commence sur un homme qui reprend connaissance. À côté de lui, se trouve un journal, qui lui explique clairement qu’il doit fuir cette ville, qu’on y trouve que souffrance et désespoir !

Bien évidemment notre personnage ne va pas s’enfuir, sinon cela serait beaucoup trop simple. En parcourant le journal, petit à petit, il va apprendre que celui qui l’a écrit, n’est qu’autre que lui-même…

Ce manga commence de façon majestueuse avec un personnage intrigant, mais dont on ne sait rien. D’ailleurs, le personnage lui-même ne sait rien de lui. C’est ce qui est justement intéressant. Il a un journal qui a clairement été écrit par lui-même qui lui dit de fuir, mais il n’a plus aucun souvenir. Comment cela se fait-il ?

Petit à petit on aura quelques réponses à ces questions, ne vous inquiétez pas ;). J’ai adoré découvrir l’univers. Que ce soit le personnage principal ou même secondaire, je les ai tous trouvés intéressant.

En bref, c’est un premier tome qui commence bien. Il nous tient en haleine, nous donne envie d’en savoir plus. Puis, vous le verrez en le lisant, mais le personnage principal à une manière de combattre plutôt épique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vidia 2020-06-24T00:33:40+02:00
Lu aussi

Je voulais découvrir ce nouveau tome qui s'annonçait prometteur à mes yeux. Je précise bien à mes yeux car les goûts ne sont pas les mêmes pour tout le monde.

Malheureusement je n'ai pas accroché avec l'histoire au point que les dernières pages, j'ai simplement regardé les images.

On plonge dans un univers très steampunk, sombre et un peu compliqué à tout assimiler. Le héros amnésique nous entraîne à ces côtés dans ses enquêtes au coeur de Dragon Metropolis... Les dessins sont certes beaux mais pour certains un brin confus. L'histoire est complexe mais les enquêtes dans cette Chine modifiée ressemblent à celles déjà vues et lues.

Cette découverte n'ira donc pas plus loin que ce premier tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Midine 2020-06-22T23:39:04+02:00
Argent

Un premier tome sympathique mais un peu brouillon qui nous laisse sur notre faim tout en annonçant une suite prometteuse !

Dragon Metropolis est un manhua (l'auteur est chinois) qui nous plonge dans Dragon Metropolis, une ville chinoise steampunk qui semble cacher quelque chose... Notre héros Zhengyi Long est un homme amnésique suite à un événement qui changera sa vie et que l'on découvrira dans le 1er chapitre... Ensuite nous le suivons dans cette ville que nous découvrirons à ses côtés et dans laquelle il va résoudre divers problèmes.

Comme je le disais plus haut, le début est poussif et la suite manque un peu d'enjeu clairement défini, mais la fin du tome relance l'intrigue et je pense que la suite nous promet du bon dans cet univers ma foi accrocheur pour un fan de fantasy et de streampunk oriental.

Je pense que c'est une petite série en 11 tomes qui mérite que l'on lui laisse sa chance !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DevOroria 2020-06-16T13:57:10+02:00
Diamant

Par ce tome, Chatto-Chatto fait son entrée dans le monde du steampunk, et quelle entrée ! Ce tome (qui est un véritable coup de cœur, mais extrêmement violent dans son genre), possède des qualités indéniables et nombreuses qui en font tout le charme ! Et c’est aussi pour ça que vous allez devoir vous précipiter en manga-brairie pour vous le procurer le 12 juin (Psst, c’est demain !)

Tout d’abord et c’est ce qui accrochera probablement vos yeux ébahis, il s’agit d’une vraie oeuvre d’art. Par quelques traits bien placés (qui me rendent encore plus admirative, surtout quand on sait que je n’arrive pas à dessiner grand-chose), l’auteur nous fait voyager en Chine, mais dans une Chine steampunk à tomber par terre, si bien que le lecteur voudrait bien volontiers échanger sa place avec celui du héros (mais j’y reviendrai). La couverture est vraiment magnifique (même si elle spoile la mégalomanie action d’introduction du manga) et le reste du manga l’est tout autant. Le lecteur ressent avec délectation le trait volontaire de l’auteur, qui doit avoir énormément travaillé pour atteindre un tel niveau de perfection.

Par ce dessin, l’auteur nous introduit un nouvel univers, lui aussi parfaitement travaillé. Basé sur un thème de steampunk, il reprend des traits de la Chine antique, où l’on ajoute une modernité puissante. En revanche, mais c’est une remarque personnelle, je trouve qu’il a quelques traits de dystopie dans le fonctionnement de la dynastie des dragons, une dynastie dont on ne connaît finalement que peu de choses, mais qui sera probablement plus développé dans la suite, et j’ai hâte !

Du coté de l’histoire, on rentre directement dans le feu de l’action ! Le prologue est bourré d’actions de dangers et de révélations nous permettant, à nous et au personnages principal de connaître le monde dans lequel il évolue. Après la course poursuite de cette introduction haute en couleur, le soufflet ferme un peu. Non pas en qualité, mais en activité : le récit ralenti beaucoup pour prendre un rythme plus posé, permettant au héros et au lecteur par la même occasion de prendre le temps d’admirer cette ville. Mais ce n’est pas parce que le récit se ralenti qu’il ne se passe plus rien, bien au contraire, le récit est ponctué d’enquêtes assez courtes pour le moment (normal après tout, ce n’est que le début) qui, j’en suis sure, cachent bien plus que ce que l’on a vu pour le moment (j’ai ouvert l’œil pour la suite). Je dois dire que j’aime beaucoup ce fonctionnement à base d’enquête (mon coté Sherlock Holmes est comblé) parce que je trouve que c’est un bon moyen de découvrir les personnages secondaires, au fur et à mesure.

En parlant des personages, et je vais finir à dessus, je les trouve vraiment très bien réussis. On s’attache et s’identifie extrêmement facilement au personnage principal de Long, amnésique qui découvre la ville et tout ce qui l’entoure. J’aime beaucoup cet aspect de Long, et j’espère sincèrement que l’on nous donneras une explication dans le manga (j’imagine déjà un grand complot ou quelque chose comme ça) Coté caractère et personnalité, il est assez commun mais il possède des caractéristiques qui m’ont plutôt séduite, comme un grand cœur et un petit côté têtu que j’aime beaucoup. De plus il a beaucoup à nous offrir (je vais éviter de vous dire quoi, même si c’est suggéré sur la couverture) et, comme pour son amnésie, je suis sure qu’on ne nous a pas encore livré tous ces secrets. D’autre part, les personnages secondaires sont aussi parfaitement décrits et très attachants : la jeune et fougueuse You me plait tout particulièrement ! Enfin, j’ai particulièrement aimé retrouver dans le bonus les deux enfants du prologue qui m’avaient attendrie et touchée pour découvrir que tout va pour le mieux dans leur cas !

Bref, un premier tome sans fausses notes introduisant une histoire qui s’annonce excellente !

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 11
Commentaires 6
extraits 2
Evaluations 7
Note globale 7.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode