Livres
392 695
Comms
1 377 781
Membres
284 874

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Spoiler(cliquez pour révéler)
— Donc. Ma question.

— Demande-moi ce que tu veux.

— Quand est-ce qu’on va se marier ?

Les yeux de Venom pétillèrent. Il cilla. Il ouvrit la bouche – une fois, deux fois… trois fois – avant de la fermer et de rester muet.

— Je veux dire…

Elle voulut se rattraper, nerveuse. Elle se mordilla l’intérieur de la lèvre inférieure et chercha ses mots. Elle avait pourtant répété son discours encore et encore. Mais rien ne vint. Chacun des mots patiemment choisis l’avait abandonnée. Elle se racla la gorge pour gagner du temps et se lança.

— J’ai parlé avec les filles, elles ont toutes des marques d’union, mais je n’ai pas osé les interroger à ce sujet. Ou sur la cérémonie. Mais je… C’est juste que… J’aimerais savoir si… si…

— Tu veux qu’on se marie ?

— Oui.

— Dieu merci !

Afficher en entier

-Je l'ai trouvée, répondit Venom, son demi-sourire s'étendant pour lui manger tout le visage. Ça s'est finalement produit. Je l'ai trouvée.

Forge s'avança dans le cercle.

- Et de qui parle-t-on, l'ami?

- Ma compagne.

Afficher en entier

Jusqu'à ce que Venom débarque dans sa vie, elle aurait juré que les âmes sœurs n'existaient pas. Qu'il ne s'agissait que d'inventions de contes de fées. Des sornettes créées pour noyer les gens dans l'illusion du bonheur. Ce soir, elle comprenait son erreur. Son père avait raison. L'amour était réel. Tout comme l'était le fait de trouver le bon - l'homme idéal pour partager sa vie. Et alors qu'elle regardait Jason numéro deux sauter d'une falaise à une autre, Evelyn eut envie de se lancer elle aussi. De lâcher prise, d'être courageuse, de sentir la vitesse tandis qu'elle tomberait et permettrait à Venom de la rattraper.

Afficher en entier
Extrait de Dragonfury, Tome 5 : Furie de Passion ajouté par Roubidou 2017-11-16T07:16:30+01:00

Evelyn sursauta.

- Tu as entendu ça ?

- Détends-toi, mazleiha. (Repoussant ses cheveux, Venom posa une main sue le côté de sa gorge. Il tira doucement pour la faire revenir à lui. Son pouce glissa allant caresser son pouls.) C'est juste Daimler.

- Ah ! voilà, murmura-t-elle, son attention partagée entre lui et le couloir. Tu as déjà remarqué que quand tu utilises le mot "juste", je me fais attaquer en traître ?

- Comme quand ?

- Comme quand tu m'as kidnappée à l'hôpital...

- Sauvée tu veux dire.

Elle ignora son interruption et continua.

- ... et que ce dragon noir qui semblait totalement fou m'a fusillé du regard.

- Wick ne t'as pas fusillé du regard.

- Il l'a fait répliqua-t-elle, le menaçant d'un air sans équivoque. Je l'ai vu.

- Quand... avant ou après que tu as paniqué ?

- Oh ! tais-toi. Mes cris étaient totalement justifiés.

Afficher en entier

Ses yeux s’ajustèrent à la lumière tamisée, puis il remarqua la femme qui se tenait à l’autre bout de la pièce, en train de regarder par la fenêtre et…

Elle se tourna. Des yeux sombres rencontrèrent les siens. La respiration de Venom se bloqua.

— Putain de merde ! murmura-t-il, ne comprenant pas ce changement.

Les pieds collés au sol, il déglutit et, incapable de la quitter ses yeux, essaya de faire redémarrer son cerveau. Difficile. Et c’était encore plus dur à accomplir parce que ce n’était pas la femelle qu’il avait rencontrée en bas. Pas Trixie. Quelqu’un d’autre et – oh, bon sang ! – à encore plus haute énergie que son amie dans le hall. Venom ravala un grognement tandis que son dragon s’éveillait et fixait son attention sur elle, le poussant à se rapprocher pour voir si le Méridien lui mettrait un coup de jus. Éternel. Magnifique. Le pouvoir pulsait dans son aura, un vert doux qui la faisait luire de l’intérieur. Qui lui faisait la désirer tellement qu’il en salivait.

Afficher en entier

Evelyn fixa le regard sur la surface de l'eau. L'écume se soulevait avant de s'échouer sur la berge. Les vagues bruissaient pendant qu'elle se remémorait sa débâcle. La raison de ses actes fit surface comme une baleine reprenant son souffle en émergeant de l'océan. Evelyn poussa un soupir angoissé. Bon, elle s'était mise dans de beaux draps en tentant d'échapper à Markov et à la mafia russe. Mais ces raisons n'avaient finalement plus d'importance. Elle avait fait l'impensable pour sauver sa peau. C'était sans doute une réaction normale quand quelqu'un voulait attenter à sa vie, mais elle ne se sentait pas mieux pour autant. Son ego n'en était pas moins blessé.

Elle avait honte de la façon dont elle s'était comportée avec Venom.

Afficher en entier