Livres
461 214
Membres
417 309

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Après quelques pourboires misérables et des remarques désobligeantes de la part decertains clients, mon humeur se détériora encore. Être un peu à distance de Beast me permettait de réfléchir, et j’en profitais. J’étais furieuse. Il se comportait comme un trou du cul autoritaire depuis le début. J’avais juste été trop aveuglée par mon désir pour y accorder de l’importance.

Pourtant, ce n’était pas ce que je voulais. Je ne voulais pas qu’il me suive au travail, ni qu’il me dise ce que je pouvais faire ou non. Peu importait que le sexe soit explosif entre nous, ou qu’il soit charmant lorsqu’il était calme. Entre son attitude et le fait que je vivais dans le monde réel, là où la magie était réservée aux fêtes d’anniversaire des enfants et au cinéma, ça n’avait pas de sens de continuer mon histoire avec lui. Il avait beau dire que j’étais sa compagne, clairement, nous n’étions pas faits pour être ensemble.

Mais alors, pourquoi cette pensée m’écrasait-elle la poitrine ? Bon sang, je ne le connaissais que depuis quelques jours. Je m’en remettrais.

Afficher en entier

J’allais arracher la tête de ces petits humains. Comment osaient-ils interrompre ma première rencontre avec ma compagne ? Ma compagne humaine. C’était totalement inattendu. Elle était petite, tellement petite. Comment pourrait-elle être sexuellement compatible avec un homme aussi grand que moi ?

Le plus jeune mâle, qui s’appelait Casey, avait dépassé sa peur. Je l’émerveillais. Il parlait sans discontinuer — dragon-ci, dragon-là — , naturellement impressionné. J’aurais peut-être mieux fait de lui cacher ma véritable nature, me retenir de leur dire la vérité, mais je n’en avais pas honte. J’étais fier de ma force et de ma stature, en tant qu’homme et en tant que dragon. Je n’allais pas me cacher.

Afficher en entier

Mon amusement fut de courte durée. Sur le patio, un fauteuil était renversé au sol, me rappelant que mes neveux avaient semblé effrayés. Le propriétaire de cet endroit les avait peut-être malmenés en les découvrant sur sa propriété. Je frappai à la grosse porte métallique. Fort. Vu sa taille et le fait qu’elle semblait faite d’acier galvanisé, il me semblait qu’il fallait déployer mes forces. Et puis, mes garçons étaient quelque part à l’intérieur, possiblement blessés, et certainement terrorisés. Je frappai plus fort. Mes articulations me brûlaient, mais je continuai.

La porte s’ouvrit enfin, et dans l’embrasure, je découvris l’homme le plus grand, le plus musclé et le plus beau que j’aie jamais vu. Oh mon Dieu, il n’était pas du tout consanguin. Non, m’sieur. Pas du tout. Les événements prirent une tournure étrange lorsque je sentis mon corps réagir à sa présence. Je me sentis soudain envahie d’une chaleur diffuse, et je me mis presque à baver en le regardant. En détaillant chaque délicieux centimètre de son corps.

Je me forçai à me concentrer. Je n’avais pas le temps de mater des inconnus sexy. Mes neveux se trouvaient quelque part dans la demeure de cet homme. Je passai devant lui. Lorsque mon bras effleura le sien, tout l’air se vida de mes poumons. Un frisson. Un délicieux frisson. Mais nom de Dieu, c’était quoi mon problème ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode