Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Drayiae : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
La Séquence des corps La Séquence des corps
Patricia Cornwell   
L'intrigue policière bascule rapidement en arrière plan pour se consacrer à l'étude des personnages : Kay scarpetta, sa nièce accusée de vol, marino qui vit mal son célibat... Kay Scarpetta apparaît quand même un peu psychorigide dans son rapport à l'autre et se met rapidement en colère à des moments plutôt inattendus. En clair si vous souhaitez un bon polar, passez votre chemin par contre si la vie des personnages de Cornwell vous interesse alors vous serez pris

par octarine
Rêves et cauchemars Rêves et cauchemars
Stephen King   
Ce recueil de vingt et une nouvelles est pour moi l'un des meilleurs de King car il n'y a vraiment pas grand chose à jeter.
"Brumes", "Tout est fatal" et "Juste avant le crépuscule", sont à mon avis légèrement en deçà même si l'on y trouve d'excellents textes, quant à "Minuit 2", "Minuit 4" et "Différentes Saisons", il s'agit de courts romans.
Dès la première histoire "La cadillac de Dolan", le ton est donné:
Un professeur pour se venger creuse une fosse dans le désert et enterre vivant l'assassin de sa femme dans sa cadillac, (géant).
Maintenant, je vais passer en revue les 20 autres nouvelles et pour celles que j'ai aimé vous en donner le thème et mon appréciation:
- "Le grand bazar","Laissez venir à moi les petits enfants" et "Le rapace nocturne": sont des récits de bonne tenue mais que j'ai un peu moins apprécié par rapport à certains autres.
- "Popsy: Un homme kidnappe un enfant vampire, (excellent).
- "ça vous pousse dessus" est un niveau en dessous mais sympathique.
- "Dentier claqueur": Un homme qui a acheté un jouet prend un autostoppeur qui le menace de mort, (excellent).
- "Dédicaces": Le fils d'une femme de couleur écrit un best seller, (très bon).
- "Le doigt télescopique": Un doigt surgit d'un lavabo et grandit, (excellent).
- "Pompes de basket: Un fantôme se trouve dans les toilettes d'un studio d'enregistrement, (excellent).
- "Un groupe d'enfer": Un couple d'automobiliste se perd et se retrouve dans une ville habitée par des rockers décédés, (géant).
- "Accouchement à domicile" est par contre assez moyen selon moi.
- "La saison des pluies": Tous les sept ans une pluie de crapauds tombe sur une petite ville du Maine, (très bon).
- "Mon joli poney": Il ne s'agit pas de Fantastique à proprement parler. Un grand-père et son petit fils parlent du temps, (très beau).
- "Désolé, bon numéro" se présente comme un script et ne m'a pas du tout intéressé.
- "La tribu des dix plombes: des fumeurs perçoivent le monde pour le moins bizarrement, (très bon).
- "Crouch end": un touriste Américain puis un flic disparaissent mystérieusement dans une banlieue de Londres, (excellent).
- "La maison de Maple street": Quatre enfants découvrent que leur maison est un vaisseau spatial qui va décoller. Ils font sortir leur mère et y enferme leur beau-père qu'ils détestent, (géant).
- "Le cinquième quart" est moins bon. Il s'agit d'un petit polar.
- "Le docteur résout l'énigme": Le docteur Watson résout une énigme à la place de Sherlock Holmes, (très bon).
- "La dernière affaire d'Umney": Un écrivain de polars prend la place de son héros, (excellent).
En résumé et à part deux ou trois nouvelles, c'est du très bon Stephen King que je vous conseille bien évidemment.
Adanson Marco.

par Adanson
Cœur d'encre, Tome 3 : Mort d'encre Cœur d'encre, Tome 3 : Mort d'encre
Cornelia Funke   
Un troisième ouvrage très très satisfaisant!!
Une trilogie inoubliable mais je suis déçue qu'il n'y ait pas de quatrième tome.Mais je pense qu'il vaut mieux finir un livre et avoir envie de connaître la suite plutôt que d'être complétement dégoûté.

par lanka85
Sherlock Holmes, Intégrale 2 Sherlock Holmes, Intégrale 2
Arthur Conan Doyle   
Cette suite de l'intégrale holmesienne se révèle tout aussi passionnante que la première partie. Les intrigues sont toujours aussi intéressantes et les personnages attachants. Un vrai plaisir

par romain1
Le Retour de l'Ange, Tome 1 Le Retour de l'Ange, Tome 1
Elizabeth Chandler   

Quelle joie de retrouver à nouveau Ivy, Will, Beth et Tristan dans un nouveau roman ! J'ai eu l'impression de revoir de vieux amis auxquels j'avais oublié à quel point je tenais ! On retrouve chaque personnage avec un réel plaisir et cela ne fait que rendre cette très belle lecture encore plus merveilleuse.
Cette fois, l'action se déroule un an après la mort de Tristan. Ivy, Will et Beth passent les vacances d'été à Cap Cod, dans un cottage que tient la tante de Beth. A eux trois viennent d'ajouter Kelsey, la cousine de celle-ci, ainsi qu'une de ces amie, Dhanya. L'intrigue démarre dès le départ, et nous sommes directement emportés dans un torrent d'émotions.
En effet, après une séance de spiritisme ayant mal tournée, Ivy va être victime d'un terrible accident de voiture. Alors qu'elle devrait en mourir, elle va apercevoir Tristan lors d'une période d'absence après le choc. En rencontrant Ivy, Tristan va déposer sur ses lèvres "Le Baiser De Vie", un cadeau qui pourrait s'avérer être nuisible à celui qui l'offre.
Bien sûr, Ivy qui avait déjà beaucoup de peine à faire son deuil va désormais devoir faire face à des tas de questions dont les réponses vont rester en suspens. Mais notre pauvre héroïne n'a pas fini de souffrir. Alors qu'elle est embarquée à l'hôpital pour être soignée, les médecins vont s'apercevoir qu'elle est une "miraculée" car elle n'aurait pas due survivre à tant de blessures. Mais ce n'est pas tout. Pendant sa période de convalescence aux urgences, elle va rencontrer Guy. Un homme mystérieux et amnésique, qui dit avoir oublié tous ses souvenirs et son passé.
Ivy va très vite s'attacher à lui, mais Beth et Will vont aussi rapidement comprendre que quelque chose cloche chez cette personne. Et si Gregory était de retour ? Et s'il avait décidé de se venger ? Qui est véritablement Guy ? C'est autant de questions dont je vous laisserai trouver les réponses au lisant ce roman. Et quel roman ! On ne respire pas une seconde ! En effet, dès qu'Ivy se lie d'amitié avec Guy, l'histoire prend un virage à cent quatre-vingt degrés et se transforme en une vraie traque de vérité. Le suspense est beaucoup plus présent que dans la première trilogie du "Baiser De L'ange", et j'ai également trouvé que l'écriture de l'auteur était plus fluide, encore meilleure à déguster.
On traverse les pages de ce petit ouvrage ( aussi épais que ces prédécesseurs ) sans que l'on s'en rende-compte ! L'intrigue est très bien menée. On voyage entre passion, ténèbres et mensonges avec une histoire à couper le souffle ! On se met à douter de tous les personnages, à ce poser des questions sur les choix d'Ivy ainsi que sur cet étrange Guy... J'ai adoré ça ! Je ne savais plus qui mentait ou qui disant la vérité ! Ce sentiment fût vraiment sensationnel à découvrir ! De plus, pouvoir retrouver les héros de trois romans qui m'avait beaucoup touché a été une très belle expérience dont j'attends la suite avec impatience.
Une suite ?! Oui, encore une ! La fin de ce livre est vraiment trop haletante pour que l'histoire s'achève maintenant. Je voulais en savoir encore plus, moi ! Je n'ai pas vu les chapitres passés, "Le Retour De L'ange" est une lecture rafraîchissante et très divertissante. Les décors de Cap Cod et du cottage sont très bien décrits, et on hésite pas une seconde à se laisser emporter par le bruit des vagues et la chaleur du sable blanc.
Je pense que vous l'avez compris, allez acheter cette petite merveille dès que possible. Mais attention, il faut que vous ayez lu la trilogie du "Baiser De L'ange" avant, sans quoi je pense que vous seriez un peu déroutés... Si c'est le cas, alors plongez sans attendre dans ce livre gorgé de secrets et de sentiments intenses.

par Jordan
Zoanthropes, Tome 1 : la métamorphose Zoanthropes, Tome 1 : la métamorphose
Matthias Rouage   
Je suis tout de suite rentrée dans ce livre fantastique.De plus, la fin donne envie de connaitre la suite. Par contre, la couverture n'est pas appropriée. Elle nous apprend que [spoiler]Shina[/spoiler] va : premièrement :[spoiler]"muter"[/spoiler] et deuxièmement [spoiler]en oiseau.[/spoiler]

par Emouche
Le Cycle des Robots, Tome 1: Les Robots Le Cycle des Robots, Tome 1: Les Robots
Isaac Asimov   
Forcement, il était plus ou moins logique que suite au Cycle de Fondation, je poursuive sur l’autre cycle majeur d’Isaac Asimov, celui qui le rendit célèbre, même pour les non amateurs de littérature fantastique, je veux bien évidement parlé du Cycle des Robots. En toute franchise, qui n’a jamais entendu parler des Robots, de la robotique dont le nom fut utilisé pour la première fois, et accessoirement a la grande surprise de son auteur, par Asimov en personne, et, bien évidement, des trois lois de la robotique ? Quelques uns peut être, mais dans la grande majorité des cas, et ne serais ce que pour ce qui est du mot « robotique », la plus part des gens, sans avoir lu ne serais ce qu’une seule ligne d’Asimov en ont déjà entendu parler, au moins une fois dans leur vie. Et tenez, prenez un exemple concret de l’importance qu’eut Les robots, non seulement dans le petit monde de la SF, mais également, si un jour, mais pourquoi n’y parviendrait-il pas, l’homme finisse par créer des robots aussi perfectionnés que ceux inventés par Asimov, les fameuses lois de la robotique, qui, pour rappel, sont celles-ci :

Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.

Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.

Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

Le jour où l’homme créera des robots véritablement perfectionnés, et non des automates (mais nous n’en sommes pas forcement si loin que ca, regardez donc ce qui se passe au Japon), pensez vous donc que de telles lois ne seront pas utilisées en tant que soupape de sureté vis-à-vis des humains ? Que pourrait-on ajouter d’autre ? Pas grand-chose tant elles sont parfaites, et là, indéniablement, l’on sort du simple cadre de la science fiction, non ?

Mais au-delà de l’importance non négligeable des Robots dans l’histoire de la science fiction, que peut-on dire véritablement de celui-ci, en tant qu’œuvre ? Certes, cela fait longtemps que celle-ci est louée pour ses innombrables qualités mais combien de soit disant chef d’œuvres, que cela soit dans le domaine de la littérature, du cinéma ou de la musique, sont reconnus en tant que tel mais sont, soit difficiles d’accès, soient, après coup, laisse des impressions mitigées du genre « ah, finalement, ce n’était que ca ? ». Alors forcement, une question semble s’imposer d’elle-même : que vaut pour le lecteur moderne, c'est-à-dire, celui de 2010, les robots ?

Tout d’abord, il est bon de rappeler que ce premier volume du cycle est en fait un recueil de 9 nouvelles, plus ou moins longues et dont voici la liste : « Robbie », « Cycle fermé », « Raison », « Attrapez-moi ce lapin », « Menteur ! », « Le petit robot perdu », « Evasion ! », « La preuve » et « Conflit évitable ». Par le biais de celles-ci, pas forcement écrites dans l’ordre proposé, Asimov nous montre l’évolution des robots au sein de la société humaine, des premiers modèles, tout juste bon a servir de nounous pour enfants dans « Robbie », a Byerley qui deviendra coordinateur de la fédération planétaire et que l’on retrouve dans « La preuve » et « Conflit évitable ». Ces mêmes nouvelles sont à séparer en deux catégories, celles où intervient directement le docteur Suzan Calvin, la robopsychologue, et les autres, où sont mis en avant deux ingénieurs de l’US Robot, Powell et Donovan. Mais dans un cas comme dans l’autre, Asimov utilise, en plus de son fil conducteur qu’est l’interview du docteur Calvin, le même procédé : un problème survient sur un ou plusieurs robots et les protagonistes essayent d’y remédier par la réflexion et la logique, en sachant qu’a chaque fois, l’un des aspects des lois de la robotique sont mis en cause par tel événement qui les contredit et rend, en quelque sorte, un peu « détraquer » le robot en cause qui ne sachant plus quoi faire, se met a agir « bizarrement » au regard de sa programmation. Le fait que ce procédé revienne sans arrêt peut a première vu rebuter les plus perplexes d’entre nous, qui pourraient craindre que l’ennuie ne survienne assez rapidement, or, il n’en est rien et c’est là, il me semble, la grande force d’Asimov en nous offrant par le biais de nouvelles, des textes inventifs, forts bien choisis, a la logique imparable quant à ses implications et ses conclusions, mais aussi, parce que l’on pourrait appeler un certain sens du génie pour ce qui est de l’anticipation pure, en particulier dans l’évolution humaine/robot.

Bref, ceci étant dit, l’on pourrait croire que l’on pourrait se jeter les yeux fermés dans la lecture des robots ; pourtant, quelques petits avertissements me semblent s’imposer : tout d’abord, il faut se remémorer que ces nouvelles ont été écrites il y a une soixante d’années, et que le style, a forcement vieilli ; certes, cela reste largement lisible, mais les lecteurs modernes, peu habitués de la chose, pourront y trouver à redire. De même, ne vous attendez pas a des personnages fouillés, charismatiques et travaillés au possible ; ceux-ci sont a peine esquivés, voir, pour certains, stéréotypés, mais bon, sachons se remettre dans le contexte de l’époque : on n’allait droit au but dans les années 40 et 50 et l’on ne perdait pas de temps en délires descriptifs et autres états d’âmes. Ainsi, si vous êtes un adolescent mordu de cycles de 10 volumes composés de tomes de 700 pages chacun, vous risquer de tiquer légèrement avec les robots. Mais cela serait dommage de ne pas découvrir une telle œuvre, qui elle, accessoirement, restera dans l’histoire. Alors, si vous n’avez pas peur de lire de la SF « old-school », je ne saurais trop que vous conseiller la lecture des robots, tant par son coté historique, son importance, mais aussi, et surtout, pour ses qualités, ce qui reste tout de même le plus important.
Le signe de K1, Tome 1 : Le Protocole de Nod Le signe de K1, Tome 1 : Le Protocole de Nod
Claire Gratias   
Un livre passionnant traitant de l’écologie, du voyage dans le temps, du paranormal,...
Un livre ou les révélation sont nombreuse, ou machinations, mensonges, et complots sont de mise....mais je ne veux pas trop vous en dire
Bien que je l'ai commencer avec certaine réserve, j'ai été conquise. L'univers est fascinant, et la fin nous donne envie d'en savoir plus.
Je n'aurais pas de repos tant que je ne l'aurais pas lue...

par Mondaye
l'art de ne pas dire n'importe quoi l'art de ne pas dire n'importe quoi
Jordan Ellenberg   
Comment le statisticien Abraham Wald a-t-il sauvé des centaines de pilotes américains pendant la seconde guerre mondiale ? Comment le courtier de Baltimore a-t-il persuadé ses clients qu'il pouvait prévoir les cours de la bourse de façon infaillible ? Comment les étudiants du M.I.T. ont-ils réussi à plumer la loterie du Massachussets ?

En apparence, ces questions n'ont rien en commun. Pourtant la réponse est toujours la même : la force de la pensée mathématique. Vous en doutez ? Vous pensez que les maths ne servent à rien ? L'art de ne pas dire n'importe
quoi a été écrit pour vous.

Par des exemples bien choisis dans des domaines très divers (débats politiques, calculs de pourcentages, recherche de suspects...), Jordan Ellenberg analyse des erreurs très communes dont l'absurdité nous apparaît clairement une fois qu'on a réduit la question à son squelette mathématique. Pour lui, les mathématiques sont « la continuation du bon sens par d'autres moyens » - des moyens plus puissants qui « révèlent les structures dissimulées sous la surface chaotique du monde ».

Facile, intelligent et hilarant, le livre de Jordan Ellenberg séduira autant les amoureux des mathématiques que ceux qui les ont en horreur, il vous fera mieux comprendre le monde qui vous entoure, et vous aidera, soyez-en sûr, à ne plus dire n'importe quoi.


par Drayiae
Pretty Little Liars - Intégrale 1 Pretty Little Liars - Intégrale 1
Sara Shepard   
Gros Gros coup de cœur ❤
J'ai adoré cette nouvelle édition connaissant les précédentes !
Mais une préférence pour celle -ci !
Suis très fan de cette série :
Alors au menu : Amitié ! suspense ! intrigues ! mensonges ! amour ! trahison et tellement des secrets a découvrir...
J'aime tout vivement la suite.❤ ❤
À lire !
Et à faire découvrir en plus de la super série télé !