Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de DreamCloe : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Sélection, Tome 4 : L'Héritière La Sélection, Tome 4 : L'Héritière
Kiera Cass   
Je sais pas du tout par où commencer...
Peut-être par l'héroïne ? Oui allez !

Eadlyn est un personnage attachant malgré son caractère de princesse pourrie gâtée ! Elle est complexe, touchante, elle est la digne héritière du trône !
C'est très réaliste de la part de Kiera Cass d'avoir créer une princesse se sentant supérieure aux autres. Elle est née avec une cuillère en argent dans la bouche, c'est donc pas étonnant ! Elle s'autorise des remarques blessantes assez déstabilisantes. Courage aux sélectionnés <3

Bah tient ! Parlons-en de ces sélectionnés (ceux qui m'ont le plus marqué) !
Mon chouchou ? Kile, le fils de Carter et Marlee sans hésiter ! Dès qu'il a été tiré au sort sans le vouloir, j'ai su que c'était lui ! Il est drôle, mignon, craquant... Mais très absent du roman... POURQUOI ?!
Passons maintenant au tour d'Henri. Autant le dire maintenant, je le vois plutôt comme un ami que comme un époux ! Il est adorable avec Eadlyn mais sa ne marchera surement pas car il n'y a rien de vraiment passionnel entre eux et il ne parle pas anglais.
Pour Ean Cable... Je le déteste ! Il a surement un plan en tête !
En bref, vous avez comprit que c'est TEAM KILE en ce qui me concerne ! <3

Mon dieu... Comme Maxon et America m'ont manqué ! Que c'est bon de revoir d'anciens amis avec 20 ans de plus et parents de plusieurs enfants <3 Après toutes ces années, ils s'aiment comme à la fin du troisième tome. Ils sont toujours fidèles à eux-même !
Mais mon dieu comme j'ai été dévasté à la chute du livre !
[spoiler]America ! Un infarctus ? Pas impossible... Elle est plus forte que ça ! [/spoiler]

Pour moi, il n'y a aucun point négatifs. C'est un livre parfait, un sans faute. <3 Merci à Kiera Cass d'avoir su renouveler le concept de la sélection de l'autre côté du miroir ! Cette lecture m'a vraiment ravie ! MERCI <3

5/5 <3

Ps: [spoiler]Une histoire d'amour entre Erik et Eadlyn ? (Même si je reste TEAM Kile !)[/spoiler]
La Sélection, Tome 3 : L'Élue La Sélection, Tome 3 : L'Élue
Kiera Cass   
Le premier tome m'a fait conclure "c'est génial !", le second "Eh oh, Ame tu te bouges ?" et le troisième "Achevez moi..."
Non mais sérieusement, chacun des attraits de la sélection ont tous fini par disparaître les uns après les autres. J'avais qu'une seule envie : le finir le plus vite possible pour passer à autre chose. Limite je sautais de joie quand je m'approchais de l'ultime page 337.

America est clairement insupportable. Dans le premier tome, je la trouvais fraîche, authentique et drôle. Mais à présent, j'ai l'impression d'avoir affaire à une gamine dont l'immaturité m'a fait perdre patience. Si elle pouvait plutôt se focaliser sur les renégats, sur les castes, au lieu de ses préoccupations futiles qui se résument à ses amours compliqués (et qui m'ennuient franchement).
Ses airs de petites princesses dans son château m'agaçaient à un point ! Elle se tourne en ridicule rien que le premier chapitre.

Au niveau de l'action il ne se passe rien. Et ça c'est une véritable déception. Je pensais qu'il y aurait une guerre, du sang, des morts... au lieu de ça, on a le droit à des soirées pyjamas entre les filles de L'Elite, waouh ! [spoiler]Heureusement, il y a une fusillade pour pimenter le Verdict, avec en plus un prince froid pour qu'il y est un minimum de suspense. C'est le seul moment où je me suis sentie captivée mais ça n'a duré que quelques instants...[/spoiler]

Je reste "team Maxon", faute de mieux, mais je ne suis absolument pas folle de son personnage. Pour un prince soit disant charmant, il ne me fait pas du tout rêver. Autant dans le premier et second tome, je le trouvais attachant et mignon, autant ici, il est fade et énervant. En fait, trouver un personnage qui ne m'énerve pas dans ce tome 3 risque d'être une tâche compliquée.
Peut être Céleste ? C'est la seule qui joue franc-jeu. Kriss, transie d'amour, je la trouvais pathétique. Elise est bien gentille mais sa présence est aussi utile qu'une plante verte dans une salle d'attente.

Que dire d'Aspen ? C'est une source d'ennui ? Je n'ai rien contre lui. Il est ce qu'il est : un garde royal sexy et le premier amour d'Ame. Mais je trouve son personnage tellement peu approfondi que je ne suis pas réellement attachée à lui. Dommage.

Les dialogues sont mortels.
« [...] Je pousse un cri émerveillé.
- Il pleut !
- C'est tellement beau.»
On est au summum de la poésie.

Bref, je trouve ce tome très très très très très très très très très en dessous du premier. Il ne fait qu'érafler tout ce qui est intéressant pour se focaliser sur ce qui est inintéressant. Il manque cruellement d'approfondissement sur des tas de plans. Tout se passe trop rapidement pour être crédible. C'est superficiel. C'est mièvre. Je trouve ça vraiment dommage parce que je ne garderai pas un très bon souvenir de la Sélection... Je dois avouer que je suis contente de comment ça se termine (peut être justement parce que c'est la fin ? ^^) mais j'aurais préféré qu'il se passe des choses AVANT pour que je puisse conclure sur une note rêveuse, plutôt que sortir ma mitrailleuse..

par OnlyLola
Le Livre de Perle Le Livre de Perle
Timothée De Fombelle   
Il a suffi de cette première phrase : « Qui pouvait deviner qu’elle avait été une fée ? » pour me replonger à nouveau dans cet univers exquis, travaillé, décalé propre à Timothée de Fombelle.

Je me suis donc plongé avec douceur dans Le Livre de Perle, dans cet enchevêtrement subtil d’histoires parallèles, qui finissent toujours par se lier, via ces petits détails que l’on avait remarqué sans savoir vraiment où ils nous emmenaient. Timothée de Fombelle nous emmène, oui, à travers le Paris de l’entre-deux-guerres, de la guerre, de l’après-guerre, à travers les amandiers de Provence, à travers le lac gelé d’un royaume lointain où règne un roi tyrannique, à travers cette forêt de France et ses petites grenouilles, à travers cette formidable maison Perle qui fabrique des guimauves et dont je suis tombé amoureux.

Timothée de Fombelle nous emmène loin, sans jamais vraiment nous déconnecter de la réalité triste de notre monde. Il ne nous perd pas, mais nous fait voyager à travers ces 3 histoires mélancoliques : celle de l’auteur lui-même, qui a réussi le pari de s’infiltrer avec brio dans l’histoire, celle d’un prince amoureux banni de son royaume (il existe, j’en suis convaincu !) et qui passera sa vie à essayer d’y revenir, et celle d’un marchand de guimauves, qui deviendra un vieillard replié de la société, dans sa petite cabane au bord de la rivière, où il entasse ses valises.

Mais Timothée de Fombelle réussit un tour de main avec ce roman différent des (formidables) Vango et Tobie Lolness. Car celui-ci est personnel, touchant, nostalgique, comme ci Timothée de Fombelle essayait de nous faire passer un message : ces royaumes existent, ces royaumes de princes charmants, de fées, de magiciens, de rois tyranniques …

Le Livre de Perle, c’est de la mélancolie, de la nostalgie, de la virtuosité, de la simplicité, de la beauté, de la subtilité, de l’habilité, de la puissance, et c’est la littérature jeunesse à son point culminant, et le petit drapeau est planté.

PS : je l’ai en dédicacé ! Niarf niarf ….

CRITIQUE COMPLÈTE SUR https://lecturefolle.wordpress.com/2015/01/29/le-livre-de-perle-de-timothee-de-fombelle/
Les Filles au chocolat, Tome 3 : Cœur mandarine Les Filles au chocolat, Tome 3 : Cœur mandarine
Cathy Cassidy   
j'ai adoré ce livre comme les précédents .Une fois que l'on est dedant on a du mal a en sortir on veut a tout pris connaitre la fin et on attend avec impatiente le tome 4 .

par laura-51
Les Filles au chocolat, Tome 1 : Cœur cerise Les Filles au chocolat, Tome 1 : Cœur cerise
Cathy Cassidy   
Je croyais que c'était un livre très enfantin, parce que le résumé (qui n'est pas le même que celui ci-dessus, que je vient de trouver sur le site Nathan) était comme une mini-fiche d'identité de Cherry comme on peut en trouvé sur des livres enfants.
Mais ma sœur (eh oui! Encore!) se l'est achetée donc je l'ai lu. Et en fin de compte j'ai adoré! Ne vous attendez pas à de la grande littérature, ni à de l'action, si vous lisez pour ça, ne vous le procurez pas...vous serez déçu.
Mais, moi, j'ai aimé, ça change de mon univers de fantastique et puis "Cœur Cerise" c'est vraiment l'image parfaite que je me fais d'un livre pour les vacances. Si je pouvais décrire ce livre en un mot se serait "coloré", coloré comme la couverture du livre, comme ce contraste de personnages, plus attachants les uns que les autres (on oublie Honey).
Puis, même si l'histoire fait un peu déjà-vu, j'ai adoré!
La fin est trop, surtout dans la grotte (je n'en dirais pas plus, mais si certains d'entre vous l'ont lu, ils me comprennent! )

par marie45
Féérie, Tome 1 : La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains Féérie, Tome 1 : La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains
Catherynne M. Valente   
Quel amour de livre !

Cette histoire est aussi touchante que son résumé, que sa couverture et que son titre. On découvre tout un monde incroyable et riche en détails, plein de petites originalités accompagnées d’une véritable tendresse. On ressort avec un sentiment familier, comme lorsqu’un enfant que l’on aime beaucoup nous dit quelque chose de mignon et d’innocent. Cela m’a fait exactement le même effet. J’ai fondu pour cette grande aventure, pour ses personnages qui, même lorsqu’ils apparaissent peu, sont traités avec la même attention que les autres.

[spoiler]Le Vent Vert n’était pas souvent là, mais à chacune de ses apparitions, je me rendais compte de mon attachement pour lui. L’auteur a vraiment su nous le faire apprécier dès les premières pages ![/spoiler]

C’est plein de couleurs, plein de vie, plein de sens... et malgré la joie de vivre qui transparaît tout au long du roman, on ne peut que se rendre compte de la dureté des épreuves auxquelles la petite Septembre doit faire face. J’ai été très étonné parfois par ce qu’elle a pu vivre et la fin même de l’histoire, lorsque les révélations se font, est intense et nous montre cette féerie sous un autre jour.

Ce livre m’a fait penser aux aventures de Tiphaine Patraque de Terry Pratchett, à la Passe-Miroir de Christelle Dabos et bien sûr à Alice au pays des Merveilles, mais en étant plus accessible encore. Car ce monde semble à portée de main, agréable malgré certaines situations, un peu comme lorsqu’on est dans un bon fauteuil au chaud et qu’il fait froid dehors. Tout m’émerveille, les couleurs, les odeurs et les sons, les personnalités et les histoires de ces personnages... Il y a dans ce livre une véritable poésie et une grande authenticité.

J’ai adoré me balader avec Septembre dans ce monde et dès que je peux lire la suite, je vais me jeter dessus sans attendre. Un vrai coup de cœur !
L'aube sera grandiose L'aube sera grandiose
Anne-Laure Bondoux   
Un roman qui se dévore en moins d’une journée. Nous sommes entraînés par la rapidité des révélations, happés par ce tourbillon d’émotions et de rebondissements, il est tout simplement impossible de lâcher ce roman avant de l’avoir terminé.

Anne-Laure Bondoux nous surprend dans L’Aube sera grandiose ; elle nous lie intimement à chaque personnage et stimule sans difficulté notre empathie.
Notre cœur bat au rythme de celui de Nine, nous devenons nous aussi esclaves de cette avalanche d’informations nouvelles, qui nous bouleverse autant que cette dernière.
La relation mère-fille de Titatia et Nine est très particulière, loin de la complicité classique à laquelle on s’attend, mais reste néanmoins très forte. Nous sortons des sentiers battus et de la typologie habituelle des relations à travers cette immersion familiale.

Les allers-retours dans le présent et le passé rythment le récit qui reste très dynamique. Nous nous y habituons, et les retours au présent permettent de marquer une pause dont nous avons parfois bien besoin.

L’univers des 70’s y est également très bien décrit, et une atmosphère de mélancolie ambiante nous submerge à l’instar des deux protagonistes. Le voyage dans le passé y est très bien retranscrit, à la manière d’un carnet de voyage, ou de souvenirs de vacances.

C’est une lecture palpitante, mais qui apaise, étrangement. Je suis ressortie presque fatiguée d’avoir appris tant de secrets, et d’avoir vécu cette nuit intense avec ces deux femmes dans l'intimité de leur histoire familiale. Une très belle découverte que je conseille à tous !
https://bibj.viry-chatillon.fr/2018/05/29/l-aube-sera-grandiose/

par Svea
Les Filles au chocolat, Tome 5 : Cœur vanille Les Filles au chocolat, Tome 5 : Cœur vanille
Cathy Cassidy   
Ce tome était vraiment génial !
J'ai carrément redécouvert Honey, j'étais même à des kilomètres de savoir qu'elle était aussi mature (Prendriez-vous l'avion seul(e) pour aller à l'autre bout de la planète à 15 ans ?) et aussi courageuse. [spoiler](honnêtement, je n'aurais pas supporter le harcèlement dont elle a été victime).[/spoiler]
Après l'anorexie, la maltraitance animale et la mort d'un proche, un autre sujet grave est abordé ici avec les filles au chocolat : les dangers d'internet. [spoiler]En effet, je ne pense pas avoir été la seule à comparer Facebook à Spider Web et à me dire qu'après la lecture de ce livre, on peut en tirer une très bonne morale : tout n'est pas rose et forcément bien protégé quand on est sur Internet.[/spoiler]
Je ne saurais dire si ce tome est mon préféré de la saga tellement je les adore tous, mais je dois bien avouer qu'il fait parti des premiers (Comment résister à cet air de vacances, cette chaleur, ces plages, ce paysage ?).
Le fait qu'elle continue les "hostilités" avec Cherry et Pady est quand même bien agaçant, mais dans le fond c'est peut-être compréhensible, hélas..
[spoiler]Le père d'Honey, homme irresponsable et inhumain (car non, une ado anorexique ne va pas bien) m'a fait rager plus d'une fois. Un père pareil, mais c'est horrible ! Comment peut-on croire qu'il aime ses filles une seconde ? A part leur donner de l'argent, il les laisse complètement de côté. [/spoiler]
Mais j'ai littéralement dévoré ce tome et les surprises qu'il contient m'ont fait tomber de dix mille mètres de haut. [spoiler](ce n'est qu'après 5 tomes (ou devrais je dire 6) que l'on apprend l'existence d'un frère dans la bande des soeurs au chocolat, ce qui est complètement dingue !).[/spoiler]
Ah, et aussi : je vois de nombreux commentaires dire que ce tome est le dernier, mais non : la série des filles au chocolat, ce n'est pas fini ! On aura le droit d'avoir le point de vue de Finn, Tommy, et peut être aussi de Stevie ou Ash. Place maintenant aux garçons au chocolat !


par Cathy-