Livres
511 673
Membres
522 571

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Oceanoa 2016-05-13T14:59:13+02:00

Je suis complètement paralysée, à l'exception de mon cœur qui bat follement contre ma cage thoracique. Parce qu'un garcon se tient sur le seuil de la salle de classe, le regard braqué sur moi. Et ce garcon, c'est Max.

Mon Max.

Le Max de mes rêves.

Le Max qui n'existe pas.

p.30

Afficher en entier
Extrait ajouté par Laptitelectrice 2016-03-10T11:35:18+01:00

« Je me sens flagada comme une nouille trop cuite qui aurait été avalée par une maman oiseau et régurgitée pour nourrir ses petits. Mon cerveau sait que c’est idiot d’être blessé par le rejet de quelqu’un que je ne suis même pas certaine de connaître vraiment…mais mon cœur ne semble pas encore avoir reçu le message. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Swein 2017-08-27T12:53:27+02:00

Je me sens attirée vers lui, comme s'il était un frigo et moi une gigantesque collection d'aimants alphabet.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Swein 2017-08-27T12:47:18+02:00

- Sais-tu que dans le Chine ancienne, la dernière défense de l'empereur était un minuscule pékinois planqué dans la manche de son kimono? Tu devrais peut-être t'en procurer un.

J'ai lu ça l'autre jour dans un des blogs d'amis des animaux que je suis, des blogs qui s'adressent exclusivement à des tarés dans mon genre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Swein 2017-08-27T12:44:08+02:00

- Tu trouve ça drôle?

- Non, répond Max sur le ton de la capitulation. Mais tu as un morceau de cactus dans les cheveux.

Horrifiée, je porte une main à mes ondulations, où je découvre un clandestin rescapé du Club de Terrarium. Mes cheveux sont un vrai nid d'écureuil; des tas de trucs se prennent dedans en permanence.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Swein 2017-08-27T12:39:37+02:00

Déjà, qu'est ce que tu faisais avant d'arriver chez nous? interroge Delilah.

J'explorais la ville. Je visitais les musées. Je jouais aux échec avec des vieux dans Central Park. J’essayais d'empêcher Jerry de bouffer les canards de la mare, une entreprise dans laquelle je n'ai obtenu qu'un taux de réussite de quatre-vingt-dix-huit pour cent.

Je réponds :

-Je passais beaucoup de temps à l'extérieur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Swein 2017-08-27T12:31:27+02:00

Il est assis sur le bureau de la salle d'attente comme sur le plan de travail d'une cuisine, à côté d'une secrétaire antique qui s'efforce de dissimuler un sourire amusé.

Je demande :

- Qu'est-ce que tu fous encore là?

Il saute à terre.

- Je discute avec Roberta, mon seul et unique amour, évidemment. (Il adresse un clin d’œil à la vielle dame.) Ne vous en faites pas, Roberta, Alice ne trahira pas le secret de notre liaison clandestine. De toute façon, elle est nouvelle ici, elle ne connaît personne.

Pour toute réponse, Roberta secoue la tête.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Livres2115 2019-08-12T13:41:56+02:00

Il se souvient de tout.

Parce qu'il était là.

Parce qu' en fin de compte,il est bien le Max de mes rêves.

Page: 84

Afficher en entier
Extrait ajouté par audreyliseuse 2019-07-17T17:41:38+02:00

"Certains divisent l'amour en deux catégories: passionnel et compassionnel. L'amour passionnel vient en premier et dure quelques années tout au plus, après quoi il cède la place à l'amour compassionnel qui est plus solide et plus durable. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sheldonica 2019-03-23T18:30:05+01:00

- J'avais peur que tu t'enfuies à la nage comme le poisson flou.

- Moins de bla-bla, plus de bisous, réclame Max.

Je glousse et m'exécute obligeamment...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode