Livres
443 175
Membres
378 279

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Ptitgpl 2018-01-27T10:39:07+01:00

- Sam, mon Amour, j'étais si inquiète… Quand j'ai entendu l'accident… Mais tu vas bien… Je suis tellement soulagée…

- Qu'est-ce que tu fais là Rose ?

Rose ? Plus de " bébé " ou " ma belle " ?

- Euh… Sam enfin… quelle question… Je m'inquiétais… je t'ai appelé, tellement de fois, tu ne m'as jamais répondu, même pas un texto. Tu te rends compte à quel point j'étais malade d'inquiétude ?

- Rose ! Ça suffit arrête de ne penser qu'à toi un peu.

- Quoi ? Beh c'est tout l'inverse, c'est à toi que je pensais en fait.

- A moi ? Tu pensais à moi ? C'est la meilleure !

- Mais de quoi tu parles enfin ?

- De ta manie de toujours tout ramener à toi. Tu paniques pour un rien, tout le temps, tu m'appelles en pleurs pour des putains de conneries de merde. J'en ai marre… Est-ce qu'à un seul moment tu as pensé que je ne te rappelais pas parce que je n'avais pas que ça à faire ?

- Quoi ? Je…

Je ne sais pas quoi répondre. Mais qu'est-ce qu'il lui prend à la fin.

- Je… je… tu bégayes encore Rose. C'est épuisant. Le pilote qui est mort ce week-end, c'était un de mes meilleurs amis, Jérôme Blanchard. Ça faisait plus de quinze ans qu'on courait ensemble. Déjà ados, on s'entraînait ensemble. Je le connaissais depuis l'enfance. Alors non, je ne suis pas mort, mais je ne t'ai pas répondu parce qu'il a fallu que je m'occupe de tout ici. De lui, de sa famille. Accessoirement, j'ai perdu un frère. J'ai dû gérer ma peine, la mettre de côté pour pouvoir m'occuper des formalités de toutes la paperasse à remplir ici, pour le rapatrier en France, chez lui. Alors tu m'excuseras Rose, mais tes états d'âmes à la con, je n'avais pas le temps de les gérer en plus.

- Mais Sam… enfin, je… je ne te demandais pas de gérer " mes états d'âmes ", juste un texto disant " je vais bien " aurait suffi.

- Eh bien, je n'ai pas pensé à t'envoyer un texto Rose. Je n'ai pas pensé à te gérer aussi. Vraiment navré.

Il parle avec ironie.

- Et tes parents, tu les as appelés ?

- Bien sûr Rose, j'ai appelé mes parents. Ils connaissaient très bien Jérôme. Ils sont venus m'aider.

- Alors demande-moi de t'aider. Qu'est-ce que je peux faire ?

- Mais rien Rose. Putain, rentre chez toi. Tu ne comprends pas que je ne te veux pas ici ? J'ai d'autres chats à fouetter bordel !

Il me crie dessus. J'en ai ma claque. Je suis tellement humiliée. Sa mère c'est une chose mais lui ? Non là c'est au-dessus de mes forces. Je sens les larmes monter. Il faut que je parte maintenant.

- Très bien Sam, je pars. Tu n'auras plus à te soucier de moi. Tu as gagné. Et pour ce que ça vaut, je suis sincèrement désolée pour ton ami.

Je tourne les talons et rejoins l'ascenseur aussi vite que je peux. Quand je rentre dans l'appareil, je fais face à la porte, Sam est déjà rentré. J'ai pris une très grosse claque là.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode