Livres
450 612
Membres
395 495

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MelieGrey 2017-05-31T14:31:49+02:00

- Quand on aime, on baisse la garde, c'est vrai pour tout le monde. Que ce soit pour un animal, une chanson, un parent ou un amoureux. Baisser la garde prouve qu'on ressent des émotions. Alors, évidemment quand on s'ouvre à quelqu'un on lui offre la possibilité de nous faire mal. Mais mon père disait toujours : "La douleur est la preuve qu'on ressent. Or, ressentir, c'est vivre. Et vivre, n'est-ce pas génial ?".

Afficher en entier
Extrait ajouté par so_addictbook 2017-05-25T12:13:39+02:00

« La douleur est la preuve qu’on ressent. Or, ressentir, c’est vivre. Et vivre, n’est-ce pas génial ? »

Afficher en entier
Extrait ajouté par micaroval 2018-11-01T09:00:43+01:00

Tu sais, la confiance est un peu comme une feuille de papier. Une fois que tu l’as froissée, griffonnée, déchirée, tu peux toujours la réparer avec du scotch, mais elle ne sera plus jamais lisse. La vraie question, c’est de savoir si tu penses pouvoir vivre avec les plis du papier. Est-ce que tu penses pouvoir avancer en sachant que ce ne sera jamais parfait ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par ShadowFalls 2015-06-11T23:52:55+02:00

Lips like an angel, body made for sin, and feisty enough to rival the devil’s fire?

Afficher en entier
Extrait ajouté par sasa3695 2019-03-01T22:43:52+01:00

-Eh oui. Samedi, j'ai poney. Incroyable, mais vrai.

Mon humour pince-sans-rire provoque chez lui un rire franc, sonore et pourtant mélodieux. Il pointe sa sucette vers moi en secouant la tête. Je me sens flancher à l'idée qu'il y trouve de quoi rire au lieu de se vexer.

-Alors vendredi?

-J'ai poney.

-Dimanche?

-Toujours poney.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2018-12-03T12:37:07+01:00

« – Tu essaies de me tenter, ma belle ?

Dans ma tête, deux passions se mêlent. Je rêve à la fois de dévorer une glace et Quinlan. Elle serait les miettes de cookie sur mon cône à la vanille. Mmmh. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par clem005 2018-07-16T14:09:04+02:00

– Moi, le diable ? fait-elle d’un air innocent en battant des cils, la poitrine fièrement dressée sous mes yeux. Je ne suis qu’un casse-tête à manipuler, beau rocker. Et Dieu sait que j’adore qu’on me manipule.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissFantastic 2018-03-09T13:34:58+01:00

« En reculant, je bute contre son torse. Je pensais qu’il s’écarterait, mais non. Ce contact franc entre nos corps n’a rien de platonique, ce qui n’a pas l’air de le déranger. Au contraire. Il ne bouge toujours pas et je comprends qu’il l’a fait exprès.

Mon agacement se transforme en colère. Je n’aime pas qu’on me force la main. Il veut me draguer ? D’accord.

Euh non, pas d’accord ! »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marieno89 2017-08-07T01:03:37+02:00

- L'amour n'est qu'un mot sans substance qu'on finit par essorer à trop le citer dans des chansons. Jusqu'au jour où une personne débarque et rend à la musique tout son sens. Ma belle, tu me permets de créer une nouvelle mélodie, un instrument après l'autre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FiftyShadesDarker 2017-05-31T22:51:31+02:00

Avec ou sans pari, cet homme s’est immiscé dans mon cœur et maintenant qu’il est là, je le garde. IL me tarde de découvrir ce que l’avenir nous réserve.

Note après note.

Un rythme après l’autre.

Chanson après chanson.

Un instrument après l’autre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode