Livres
494 722
Membres
493 126

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Atzue 2020-03-17T00:59:16+01:00
Or

Un superbe roman plein d'espoir et d'amitié, qui m'a touché en plein coeur.

J'ai beaucoup aimé ces auteurs, qui ont l'art de nous transporter dans leur histoire et de raconter les évènements comme s'ils avaient existés.

Un très beau roman que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ptitflora92 2020-02-29T23:03:56+01:00
Diamant

Je ressors un peu secouée, au début je ne pensais pas vraiment être emporté et en fait la pression monte petit à petit comme pour les personnages en fait c’est hyper prenant, inquiétant on n’est pas sûr de savoir qui va survivre ou si on aura des survivants. La tension monte en 6 jours de crise.

On suit principalement 3 adolescents Alyssa (et son frère), Kelton et Jacqui, qui vont se retrouver à coopérer pendant cette sécheresse.

Alyssa qui doit protéger son frère et qui veut rester juste pendant ces moments difficiles, Kelton dont le père est un survivaliste et qui l’a donc élevé pour qu’il soit capable de se débrouiller en cas de problème et Jacqui qui se débrouille seule et est prête à faire les choix difficiles pour survivre.

En parallèle de leur aventure on a des petits apartés pour voir ce qui se passe ailleurs pour d’autre, les bonnes actions, les sacrifices, la lâcheté, les profiteurs...

On démarre doucement, au début les gens pensent que la situation va s’améliorer, que le gouvernement va trouver la solution, encore faudrait il qu’il la prenne au sérieux, et puis vient la panique et c’est quand tout va mal que les gens peuvent révéler leur pire visage, mais aussi le meilleur d’eux même.

Comme c’est dit à la fin il y a quatre types de personnes après ce genre d’épreuve :

- il y a ceux qui reprenne leur vie comme si de rien n’était,

- il y a ceux qui ont traversé l’épreuve et qui subissent encore le contre coup (syndrome de stress post-traumatique) et ne prennent plus rien pour acquis,

- ceux qui se sont révélé ont découvert quelque chose en eux qui a augmenté leur confiance en eux

- et puis il y a les ombres ceux qui n’osent plus croiser le regard des autres, de honte, à cause de ce qu’ils ont pu faire de terrible pour survivre.

On est pris dans l’action, dans l’angoisse des personnages, leur souffrance, boire c’est vitale et on a peur pour eux, entre mauvaise rencontres, obstacles sur la route, pertes, déshydratation, c’est effrayant tant ça semble réel.

La fin n’est pas toute rose et parfaite vu l’histoire et le ton.

Bref c’est bien écrit et hyper prenant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maxime1086 2020-02-14T09:46:56+01:00
Or

Un roman dont le début est somme toute classique. L'idée n'est pas innovatrice mais j'ai lu des récits nettement moins bons que celui-ci. La tension est palpable. On ne se repose pas, on ne repose pas le livre. Chaque événement entraîne une suite vers le gouffre.

Les personnages sont un peu stéréotypés au début (notamment Kelton et Jacqui) mais ils gagnent en profondeur dans cette aventure humaine. Même Alyssa réussit à me surprendre. Spoiler(cliquez pour révéler)Le seul personnage qui demeure mauvais est Henry, et c'est un peu dommage mais faut bien un salaud dans l'histoire.

Le style d'écriture est simple mais souligné par des phrases percutantes et poétiques. Une très belle découverte de ces auteurs, qui réussissent à allier leur talent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lolo94240 2020-01-29T17:09:02+01:00
Or

Et si d'un seul coup en tournant le robinet vous vous apercevez que vous n'avez plus d'eau ? Voilà ce qui arrive à nos protagoniste. Un état privée d'eau des adolescents livrés à eux même. Et voilà ce beau mélange qui fait que j'ai immédiatement accroché. Étant une grande fan de dystopie. Mon premier roman de cette auteur avec un livre écrit à 4 mains ! Une très belle réussite, je vous le conseille !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par veronique6 2020-01-05T19:27:05+01:00
Argent

Une histoire sur la survie d'adolescents dans un monde où l'eau a disparu. Comment ceux-ci vont réagir? J'ai adoré cette histoire où l'on voit comment l'humanité va se débrouiller pour survivre. Nos protagonistes sont des ados qui par chacun de leur trait de caractère vont nous donner un aperçu de notre humanité. Chaque personnage aura son rôle à jouer pour nous le montrer. Ici, on aura une altruiste, un égoïste, un manipulateur, un suiveur, un sauveur, etc... Et quand on suit ces personnages ont se demande comment nous on réagirait.

La catastrophe se passe dans un état des USA (Californie) et n'est pas subite. Il y a des signes avant-coureurs. Et, on se pose la question pourquoi Le gouvernement ne bouge pas. Et bien! C'est simple! Pour eux, cette situation ne peut tout simplement pas exister. Les USA se sentent tellement puissant et climato-sceptique que pour eux, il ne pourra jamais rien leur arriver.

D'ailleurs, au début du livre, on voit bien que les gens ne font rien pour économiser cette si précieuse pour la vie.

Le rythme est asse captivant, il nous transporte assez facilement dans la tête de chacun des personnages et donc on en apprend plus sur leur point de vue.

Ce livre ne nous apporte pas spécialement de piste sur comment économiser l'eau et n'est pas vraiment moralisateur. Mais il a pour moi, plutôt pour objectif de nous poser la question. Comment nous on réagirait dans cette situation et si on ferait déjà des efforts avant cette catastrophe.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mana-no-Sekai 2020-01-05T16:53:53+01:00
Lu aussi

Dans ce roman, on suit différents personnages, qui vont tous vivre le Tap-out, apogée de la sécheresse, conduisant au tarissement définitif des robinets et sources d’eau potable.

On va néanmoins suivre en priorité un groupe de 5 jeunes, 4 adolescents et un enfant, qui vont tout faire pour trouver un endroit pour étancher leur soif.

Dès les premières pages je me suis retrouvée happée par cette situation pas si lointaine et imaginaire que ça, puisque c’est un événement qui pourrait arriver dans un futur plus ou moins proche. Durant toute ma lecture, je n’avais qu’une question en tête : qu’est-ce que je serais prête à faire dans cette situation ?

Spoiler alerte : je n’ai pas trouvé ma réponse, même après avoir digéré le livre.

Découvrir les différents scénarios/comportements qu’ont imaginé les auteurs ne m’a pas surprise : abandon de tout espoir, violence, ou au contraire esprit d’équipe et partage, tous sont envisageables en cas de crise.

Ce qui m’a fait réfléchir c’est plutôt de voir l’étendue des possibilités lorsque l’on perd quelque chose d’acquis d’aussi vitale. Pourtant, nous ne sommes pas sans savoir que certaines régions du monde n’ont pas accès à l’eau courante. Et je n’ai jamais entendu ou lu (peut-être à cause du silence des médias) que les personnes subissant cette situation quotidiennement soit prêtes à de tels extrêmes (hormis être capable de marcher des kilomètres pour récupérer un peu d’eau, ce qui est déjà énorme).

Je pense que c’est un sujet dont on devrait plus parler, à la fois pour sensibiliser mais également pour trouver des solutions plus durables.

Pour ce qui est de la fin… je n’ai pas été totalement convaincue, la trouvant un peu facile, mais il est vrai qu’elle aide un peu à remonter le moral après la lecture.

En bref, une lecture coup de poing, qui fait réfléchir à la fois sur la question de l’eau, mais également sur les relations humaines, et que certaines personnes devraient vraiment lire… A découvrir ! ^^

Pour découvrir ma chronique dans son intégralité : https://manatraverselespages.wordpress.com/2019/09/12/dry-neal-et-jarrod-shusterman/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OLDB 2019-12-30T17:03:55+01:00
Argent

https://dreamingreadingliving.blogspot.com/2019/12/dry.html

Je me souviens avoir acheté ce livre sur un coup de tête, ayant beaucoup aimé La Faucheuse de Neal Shusterman, je me suis dis pourquoi pas retenter l'expérience. Et bien je dois bien avouer être mitigée sur ce one shot écrit à 4 mains.

On est en période de sécheresse en Californie, l'eau n'est plus distribuée, tous les robinets sont coupés, et le peu de personnes en recevant encore, tombent malade à cause de la toxicité de cette eau. Notre personnage principale, Alyssa va débuter un périple avec son petit frère, son voisin un peu bizarre, et deux inconnus.

Alors, par quoi commencer. Déjà, nos personnages. Je ne les ai pas spécialement aimé, je ne m'y suis pas spécialement attaché, en fait, ils ne m'ont rien fait ressentir du tout. Certes, j'ai parfois eu peur pour eux, mais il aurait pu leur arriver n'importe quoi, ça ne m'aurait peut-être pas tant ému que ça.

En ce qui concerne l'histoire, je l'ai trouvé intéressante, et surtout d'actualité. Cette situation pourrait arriver demain que l'on ne serait pas surpris. Elle est d'actualité et nous fait donc réaliser certaines choses. Même si on sait déjà qu'il ne faut pas gaspiller d'eau, on le fait tous de temps en temps sans même s'en rendre compte, avec des gestes tout basiques. On prend l'eau pour acquise alors que ce n'est pas le cas. On a de la chance d'en avoir à disposition, et ce livre nous fait prendre conscience de ces choses là, ou du moins, il nous les rappelle. Comme beaucoup l'ont déjà dit, vous risquez d'avoir soif durant votre lecture.

Cependant, même si l'histoire est intéressante, elle ne m'a pas tant transporté que ça. Autant j'ai bien imaginé toutes les scènes comme si je regardais un film ou une série, autant je ne suis pas complètement entrée dedans. Leurs aventures ne m'intéressaient pas tant que ça en fait, bizarrement, je me suis surprise à vouloir vite le terminer pour passer à autre chose. Je ne me suis juste tout simplement pas attachée au tout.

En ce qui concerne la fin, elle est tellement rapide. On a une scène dramatique qui fait peur, on se demande ce qui va se passer, on panique, on se dit "non, ça va se terminer comme ça ?", puis tout à coup, on est transporté deux semaines après, avec une toute nouvelle situation. Je l'ai trouvé beaucoup trop précipité, et j'aurais aimé une fin avec plus de détails.

Finalement, une lecture sympa mais pas grandiose. J'adore pourtant ce genre littéraire, mais malheureusement, ce livre ne fera pas partie de ceux dont je me rappellerai à long terme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fell-from-the-sky 2019-12-10T15:28:14+01:00
Argent

Le petite bandeau promotionnel aura fait son effet. En effet, lorsque j’ai vu que “Dry” était comparé à “La 5ème vague” de Rick Yancey, ni une ni deux : il fallait que je me procure ce livre. En effet, “La 5ème vague” est l’une de mes sagas préférées alors forcément, “Dry” ne pouvait que me plaire. C’est ainsi que j’ai profité du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil pour en faire l’acquisition sur le stand de la Collection R (où trônaient aussi fièrement les tomes de “La 5ème vague” <3). Pourtant, rien ne me prédestinait jusqu’à présent à lire un roman de Neal Shusterman et de son fils. En effet, je sais que le paternel Shusterman est connu et reconnu grâce à sa série “La Faucheuse” mais force est de constater que c’est une trilogie qui ne me tente absolument pas. J’ai donc laissé sa chance à cet auteur grâce à “Dry”, un roman aux allures catastrophiques qui montre les retombées dramatiques du réchauffement climatique. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce fut une très bonne surprise.

“Dry” nous met face à une catastrophe qui peut potentiellement arriver : la pénurie d’eau. Que se passerait-il si du jour au lendemain, l’eau disparaissait des robinets ? Plus d’eau pour se laver, plus d’eau pour s’hydrater mais surtout : plus d’eau pour survivre. Quelle serait notre réaction ? Nos amis d’hier deviennent nos ennemis d’aujourd’hui. On envie le voisin qui avait préparé le coup et a construit une véritable forteresse chez lui avec de nombreuses réserves d’eau. Pour les autres : on fait ce qu’on peut. On stocke l’eau dans la baignoire de la salle de bains, on se sert de la glace du freezer pour la faire fondre, on va acheter de la glace en magasin (pas de packs d’eau puisqu’ils ont tous été dévalisés) car les gens ne pensent pas en premier lieu à acheter de la glace dans une telle catastrophe. Pourtant, rien de mieux que d’acheter de la glace pour la faire fondre et récupérer un peu d’eau. Bref, ce roman se transforme en véritable guide de survie. Rien que pour ça tout le monde devrait le lire car au moins vous connaîtrez quelques techniques si jamais une pénurie d’eau nous tombe sous le coin du nez un de ces jours.

Ce livre nous montre aussi tout ce que l’être humain est capable de faire pour survivre, allant jusqu’à vendre son corps contre un peu d’eau en échange. Mais qui n’irait pas jusqu’à dépasser ses propres limites pour survivre ?

Certes, “Dry” ressemble beaucoup à “La 5ème vague” par bien des aspects. Tout d’abord au niveau des personnages : Alyssa et Garrett sont quasiment des copies conformes de Cassie et son frère dans la saga de Rick Yancey. Tous les deux se retrouvent aussi seuls, sans leurs parents, et doivent apprendre à survivre dans cette situation catastrophique. Il y a aussi Jacqui qui m’a énormément fait penser à Ringer (qui est mon personnage préféré de “La 5ème vague” soit dit au passage) de par son caractère et sa forte personnalité. Certaines scènes ressemblent aussi beaucoup à “La 5ème vague” et notamment la plus flagrante : la scène de l’autoroute avec toutes les voitures abandonnées.

La seule différence notable finalement, c’est que “La 5ème vague” a une explication surnaturelle pour expliquer la situation catastrophique dans laquelle se trouvent les personnages : des aliens ont envahi la Terre et veulent la récupérer. Dans “Dry”, il n’y a pas d’explication irrationnelle : ça pourrait arriver et c’est bien cela le plus perturbant. Une pénurie d’eau, c’est une situation tout à fait plausible et c’est ce qui rend le livre terrifiant.

Il n’en reste pas moins que “Dry” reste malgré tout inférieur à “La 5ème vague” à mes yeux qui restera je pense une saga indétrônable sur le thème “catastrophe”, “fin du monde”. Même au niveau des personnages : ceux du roman de Shusterman n’égalent pas ceux de Rick Yancey.

Pour autant, c’est un roman que tout le monde devrait lire pour prendre conscience de l’ampleur de nos actions du quotidien. Pour sûr, vous ne prendrez plus vos douches de la même façon après avoir lu ce livre. Pour information, Paramount a racheté les droits pour en faire un film et “Dry” est également recommandé par le king himself : Stephen King. Donc … qu’attendez-vous pour le découvrir ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine-31 2019-11-27T16:25:25+01:00
Argent

Une bonne lecture, qui aborde un sujet peu présent dans la littérature et qui pourtant risque de nous toucher un jour. Les personnages étaient un peu jeune pour moi, malgré tout je m'y suis quand même attachée. Ayant écouté en audio, j'ai trouvé ça dommage que la voix masculine ne fasse pas tous les dialogues masculins même si la narration était faite par une voix féminine et inversement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ayame11 2019-11-03T17:22:40+01:00
Diamant

Superbe. Rien d'autre à dire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode