Livres
472 233
Membres
443 981

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Du domaine des murmures



Description ajoutée par Lilou 2011-08-12T23:52:23+02:00

Résumé

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son vœu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe.

Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et son souffle parcourra le monde jusqu'en Terre sainte.

Carole Martinez donne ici libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle, à la lisière du songe. Elle nous emporte dans son univers si singulier, rêveur et cruel, plein d’une sensualité prenante.

Afficher en entier

Classement en biblio - 547 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par maeve81 2012-05-20T06:49:32+02:00

<< Le monde en mon temps était poreux, pénétrable au merveilleux.

Vous avez coupé les voies, réduit les fables à rien, niant ce qui vous échappait, oubliant la force des vieux récits.

Vous avez étouffé la magie, le spirituel et la contemplation dans le vacarme de vos villes, et rares sont ceux qui prenant le temps de tendre l'oreille, peuvent encore entendre le murmure des temps anciens ou le bruit du vent dans les branches.

Mais n'imaginez pas que ce massacre des contes a chassé la peur ! non, vous tremblez toujours sans même savoir pourquoi. >>

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Un beau roman écrit avec beaucoup de raffinement et de poésie.

Ayant entendu dire que certaines jeunes filles, au Moyen-Age choisissaient délibérement de vivre recluses, emmurées pour consacrer et offrir leurs vies à Dieu, l'auteur se glisse dans la peau d'Esclarmonde, 15 ans, au moment de son choix; et nous livre son témoignage.

Afficher en entier
Diamant

Un livre qui m'a bouleversé au plus profond de mon coeur par cette histoire !

Beau !

Triste!

Tragique !

Un petit livre que je relirais très souvent .

Par la si belle richesse de ses mots et qui m'a ému .

Car le destin tragique d'Esclarmonde ma profondément touchée...

À lire ...

Excellent en tout point ...

Je le recommande vraiment .

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par gone-shiver 2019-05-17T12:09:55+02:00
Or

ceci est LE LIVRE qui a fait que je lis autant aujourd'hui. J'avais fais une pause quand j'étais jeune et je me suis remise à lire après celui-ci. Une superbe lecture qui m'a été donné par ma prof de français. excellent livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cllem 2019-04-22T18:22:31+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas du tout été sensible au style de l'écriture et à l'histoire de ce livre. Je suis passée totalement à côté de ce livre, il est assez court mais personnellement j'ai eu beaucoup de mal à le finir. J'ai trouvé ma lecture très longue et l'écriture bien que très poétique ne m'a pas touché.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurette4939 2019-04-12T12:19:46+02:00
Argent

Un livre magnifique porté par une écriture tout aussi magnifique !

J'ai beaucoup aimé, même si j'ai trouvé certains passages ennuyeux et qui cassais le rythme du livre Spoiler(cliquez pour révéler)les passages ou Escarlmonde dort et où elle voit son père à la guerre

J'ai aimé lire ce livre et découvrir cette héroïne forte et hors du commun !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marinae 2019-02-01T20:00:28+01:00
Argent

Un roman de Carole Martinez, donc de la finesse, de la Beauté à foison, voici ce qu'elle nous offre à chaque fois et c'est pour ces raisons que je la lis.

J'ai adoré le début que j'ai dévoré, néanmoins, j'ai moins accroché vers le milieu/fin, depuis la naissance du petit. Comme si je retrouvais moins ce que je cherchais dans ses livres, cette dentelle d'écriture, cet approfondissement merveilleux. Il est devenu âpre et moins beau à partir de ce moment là, malgré de très belles envolées. Peut-être était-il difficile à conclure comme livre ? Mais cela va bien avec la cassure que ressent le personne principal, néanmoins cela manquait à mon sens d'approfondissement. La cassure peut se faire avec un basculement de l'écriture vers le sombre, or ici ce n'était pas le soucis, il m'a manqué des développements.

De ce fait j'ai beaucoup hésité entre argent et bronze et parce que ça reste une excellente auteure j'ai mis ce roman en argent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Phil_33 2019-01-29T19:23:07+01:00
Argent

Au XIIe siècle, Esclarmonde, jeune femme éduquée, fille d’un seigneur, décide de se cloîtrer afin d’échapper à un mariage arrangé. De sa cellule, attenante à une chapelle, elle peut communiquer avec l’extérieur grâce à une fenêtre. Le jour de son enfermement, Esclarmonde est violée. Mais elle garde le secret et accouche, neuf mois plus tard, d’un garçon. Pendant les semaines de ce retrait volontaire, sa légende va croître, les pèlerins viendront à sa fenêtre afin de recueillir ses pieuses paroles. La recluse se montre dévouée entièrement à Dieu, mais aussi lucide envers ses contemporains. La naissance de son fils va bouleverser cet ordre des choses. Elle se découvre mère, pleine et entière, et cet enfant, perçu par les fidèles comme un signe divin, la porte au rang d’immaculée conception. Avec ce roman splendide, écrit de main de maître, Carole Martinez nous interpelle. Dès la première ligne, c’est la voix de la femme enfermée qui déroule son histoire, sans tournure excessive, mais avec un phrasé que le lecteur imagine propre à l’époque, ce qui place d’emblée le roman dans un autre espace-temps. La condition de la femme, de la mère est à la fois une transfiguration et une expiation. C’est tout simplement beau. Déroutant ! De l’art de fabriquer les légendes et les héroïnes mystiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par benerogue 2018-09-20T00:13:26+02:00
Lu aussi

Un roman aussi bon que beau, avec une histoire efficace, et une très jolie plume.

Moi qui ne suis pas du tout branché religion, j'avais un peu peur avec la prééminence religieux dans le livre, mais au final ca passe comme une lettre à la poste. L'auteur réussit à très bien retranscrire les contextes religieux, politique, et sociétal de cette époque.

C'est une histoire très belle, avec une fin très triste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par owlystess 2018-08-22T16:12:24+02:00
Or

Livre magnifique!

Triste et émouvant, belle histoire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabine29200 2018-05-29T19:11:46+02:00
Diamant

Il s'agit d'un court roman (201 pages), mais riche en évènements, en beauté littéraire. Poétique en effet, il s'agit ici d'un conte cruel, certes, mais d'une grande beauté.

Esclarmonde, envers et contre tout - et tous - s'affranchit du destin qui lui est tout tracé de par sa condition féminine et réussit bien que recluse à prendre peu à peu un grand pouvoir sur tous.

Il y a dans ce roman-ci de la féérie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sarahvox 2018-04-06T22:15:45+02:00
Or

Une très belle découverte d'un auteur que je ne connaissais pas et dont la prose affutée tisse une toile envoutante, vous traçant une voie dans un monde onirique et plein de mysticisme. Le pouvoir de l'imagination mêlé à l'évocation de l'invisible, la force presque magique de voyager par la pensée.

Un sujet extrêmement intéressant et méconnu pour ma part. Des personnages à la fois sublimes et humains bref, une petite pépite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sechat 2018-03-17T17:34:58+01:00
Diamant

Lire un roman de Carole Martinez, c'est commencer un voyage littéraire et initiatique.

Il y a une puissance dans ses histoires qui ne vous laisse pas indemne. Tout semble exacerbé, la poésie, la violence et la beauté. J'ai été happée par ma lecture du destin d'Esclarmonde, par sa voix et son envie d'être libre qui l'a conduite à se faire recluse... Quel paradoxe !

Un livre percutant, de ceux que l'on oublie pas, comme un murmure intarissable à nos oreilles.

Afficher en entier

Date de sortie

Du domaine des murmures

  • France : 2011-08-18 (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 547
Commentaires 103
Extraits 103
Evaluations 152
Note globale 7.81 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode