Livres
473 152
Membres
446 689

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Du rébecca rue des Rosiers



Description ajoutée par Papachoultse 2013-11-28T17:53:53+01:00

Résumé

Voici que le paisible " ghetto " de Paris devient aujourd'hui le théâtre de la plus ahurissante affaire que le détective de choc Nestor Burma ait sans doute jamais eu à résoudre. Au cours d'une surprise-partie donnée sans l'île Saint-Louis par le peintre Fred Baget, une jeune fille, inconnue de l'artiste comme des personnes présentes, est assassinée d'un coup de poignard. Un seul indice : la victime a toutes les apparences d'une juive. Une bien maigre donnée. Cela suffit cependant à Nestor Burma qui, de filature en filature, sera conduit rue des Rosiers, où il n'aura qu'à choisir les coupables entre une bande de truands à l'" aryanisme " garanti sur facture et une organisation d'israélites fanatiques. L'action parallèle de l'une et de l'autre provoquera quiproquos et rebondissements, et Nestor Burma, après l'habituelle distribution de horions, mettra le " mystère knock-out ".

L'action de ce roman se passe en 1958... et, selon la formule bien connue, toute ressemblance avec des personnes, mortes ou vivantes, ne saurait être que le fruit de coïncidences.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Papachoultse 2013-11-28T17:58:10+01:00

CHAPITRE PREMIER

- Ce n'est pas souvent qu'on trouve Fred Baget en compagnie d'une seule bonne femme. D'habitude, il y en a toute une floppée, autour de lui. Je ma demande comment il se débrouille, ce gars-là. Il faut dire qu'il est peintre. Peintre << très parisien >>, comme on dit. Tout ce qu'il y a de plus, et il demeure dans l'île Saint-Louis, ce qui ajoute à son appellation contrôlée. Lui et moi, on n'est pas intime-intime, amis comme cochons, mais on se connaît suffisamment pour que, de temps en temps il m'invite à passer chez lui, boire un pot. Je ne refuse jamais. Je ne suis pas hostile à un rinçage d'œil bien conditionné, - ça conserve la vue -, et chez Fred Baget, sous ce rapport, on est toujours sûr d'être servi. Je le répète, en règle générale, son atelier et l'appartement qui va avec grouillent, que c'en est un bonheur, de jolies filles à poil, soit qu'elles posent devant le maître, en un groupe gracieux qu'il fixe sur la toile, soit que, en robe du soir décolletée pile et face - en peau selon l'expression - elles participent à une réception comme l'artiste en donne souvent.

- Mais le jour dont je parle, un après-midi brumeux de février, il n'y a, par extraordinaire, qu'une seule femme, chez Fred Baget, étendue sur un divan bas, dans une petite pièce reculée à destination mal définie. Elle n'est pas nus, mais elle est morte.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

Du rébecca rue des Rosiers

  • France : 1992-05-13 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode