Livres
515 530
Membres
529 223

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Edith972 2014-02-11T20:49:21+01:00

La vie nocturne a des attraits que la lumière du jour méconnaît.

- Qui a dit ça ?

- Personne, je viens de l’inventer.

- Vous devriez envisager de vous recycler dans la rédaction de carte de vœux. - Bon, alors, Squires trempe dans quoi, Jake ?

- Vous voulez entendre quelque chose de marrant ? Je n’en suis même pas sûr. Personne ne l’est, d’ailleurs. La drogue et la prostitution, sûrement, des saloperies de ce style. Mais catégorie classe.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-06-08T15:21:12+02:00

La première chose qu'il vit quand il ouvrit la porte, ce furent les trophées. Une véritable collection, et uniquement de golf. La figurine de bronze surmontant la récompense était toujours un golfeur après le swing, le corps tordu et le club continuant l'arc des bras pardessus l'épaule. Parfois le petit homme portait une casquette, d'autres fois il avait les cheveux courts et ondulés comme Paul Hornung dans les vieilles bandes d'actualités sur le football américain. Deux sacs de golf en cuir occupaient le coin droit, pleins à craquer de clubs. Des photos de Jack Nicklaus, Arnold Palmer, Sam Snead, Tom Watson tapissaient les murs. Des numéros de Golf Digest étaient éparpillés sur le sol. —   Chad joue au golf? s'enquit Myron

Afficher en entier
Extrait ajouté par Papillotte34 2014-11-25T16:29:52+01:00

En face, un motel crasseux et anonyme, malgré son nom de Court Manor Inn, qui accueillait les clients avec un panneau proclamant en lettres vertes $16.99 DE L'HEURE.

Le guide du Bolitar, Conseil n°83 : quand on vous donne les prix horaires en façade, il est possible que vous ne soyez pas devant un cinq étoiles...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Edith972 2014-02-11T20:48:32+01:00

Comme tous les évènements sportifs hyper-médiatisés se produisant dans le monde libre, l’aire de jeu ressemblait plus à un panneau publicitaire géant qu’à un lieu de compétition. Le tableau des scores était sponsorisé par IBM. Canon fournissait les périscopes en carton. Des employés d’American Airlines servaient aux buvettes (une compagnie aérienne pour préparer de la bouffe ! Quelle réunion de génies avait accouché cette idée ?). Un tas des sociétés cotées en Bourse avaient loué à prix d’or un stand, pour seulement quelques jours. La finalité réelle de cet investissement ? La possibilité d’offrir une petite récréation à des cadres supérieurs.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-06-08T15:20:53+02:00

Ecoutez, monsieur Bolitar, Chad n'a pas simulé son propre enlèvement. Oui, ce n'est qu'un adolescent. Non, il n'est pas parfait, pas plus que son père ou sa mère, d'ailleurs. Mais il n'a pas simulé son propre kidnapping. Et s'il l'avait fait - je sais qu'il n'en est rien, mais imaginons un instant le contraire-, alors il ne courrait aucun danger, et nous n'aurions pas besoin de vos services. Si tout ça n'est qu'un mensonge, ce qui serait très cruel de sa part, nous l'apprendrons bien assez vite. Mais si mon fils est en danger, cette hypothèse est une perte de temps que je peux difficilement me permettre

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-06-08T15:20:33+02:00

Une tentative pour fausser le tournoi, par exemple. Si Chad avait disparu aujourd'hui, alors que votre mari mène largement, j'aurais pu penser que quelqu'un cherchait à saboter ses chances de remporter l'Open. Mais il y a deux jours, avant le début du tournoi... —           Personne n'aurait parié un kopeck sur les chances de Jack, termina-t-elle pour lui. Les bookmakers l'auraient placé à cinq mille contre un. Au mieux. (Elle semblait totalement convaincue du bien-fondé de ce raisonnement.) Désirez-vous un peu de limonade

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-06-08T15:20:14+02:00

Avec une grimace de déplaisir, elle se détourna. Sur l'écran, Jack Coldren allait tenter un putt à quatre mètres. Linda s'immobilisa et l'observa. Il frappa la balle, qui roula droit jusqu'au trou. Le public applaudit avec un enthousiasme bienséant. Jack alla récupérer la balle entre deux doigts et effleura la visière de sa casquette. Le tableau d'affichage apparut à l'image. Il menait de neuf coups. Linda Coldren secoua la tête. —   Pauvre connard. Myron resta silencieux. Bucky aussi. —          Il a attendu vingt-trois ans cet instant, continuat-elle. Et il faut qu'il le fasse maintenant... Myron lança un regard interloqué à Bucky, qui le lui rendit. Linda Coldren surveilla l'écran jusqu'à ce que son mari n'y apparaisse plus. Alors elle inspira profondément et fit face à Myron

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-06-08T15:19:57+02:00

Buckwell se lança dans une série frénétique de mouvements du cou, comme un poulet qui aurait avalé de travers un grain de maïs. Quand il eut enfin recouvré son calme, il réussit l'exploit de regarder son passager droit dans les yeux. —   La mère de Win, dit-il. Myron se raidit. Son cœur dégringola soudain dans un puits de mine ténébreux. Il ouvrit la bouche, la referma, attendit. Buckwell descendit de voiture et marcha vers la porte d'entrée. Dix secondes plus tard, Myron l'imita

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jean-Michel-12 2020-08-01T17:35:42+02:00

Myron marcha un peu, fit halte pour observer un golfeur effectuer un swing superbe. Il essaya de suivre la trajectoire de la balle. Inutile. Elle disparut presque immédiatement à ses yeux. Il n’aurait pas dû en être spécialement étonné. Ce n’est après tout qu’une petite sphère filant à plus de cent soixante kilomètres/heure à plusieurs centaines de mètres. A ce détail près que Myron était apparemment la seule personne présente incapable de réussir cette prouesse visuelle digne d’un faucon. Les golfeurs… Pour la plupart, ils ne peuvent pas lire un panneau signalant une sortie d’autoroute, mais ils arriveraient à suivre le trajet d’une balle de golf à travers plusieurs systèmes solaires.

Afficher en entier
Extrait ajouté par EarlgreyBleue 2020-04-26T10:03:50+02:00

Du pouce il désigna Esme Fong.

_C'est elle qui à signé Crispin. C'est son protégé.

Myron se tourna vers la jeune femme.

_Joli coup.

_Merci, fit elle.

_Nous verrons si c'est vraiment un bon coup,intervint Zuckerman. Zoom a décidé d'investir dans le golf. On met le paquet. C'est du lourd.

_Énorme dit Myron.

_Colossal, ajouta Win.

_Pachydermique.

_Baobabesque.

_Titanesque.

Win sourit.

_Multidégravitant.

_Oooh, souffla Myron. Excellent.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode