Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Dulea : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Les 100, Tome 1 Les 100, Tome 1
Kass Morgan   
J'ai commencé par regarder la série, puis j'ai lu le livre et je dois dire que j'ai été surprise ! Je m'attendais à ce que la série corresponde au livre et je me suis rendue compte que c'était totalement différent. Mis à part quelques erreurs comme une inversion des prénoms de Clarke et de Glass, j'ai bien aimé la lecture de ce livre, je vais d'ailleurs lire les tomes suivants ! :)

par Dulea
Réparer les vivants Réparer les vivants
Maylis De Kerangal   
Je ressens cette impression de vouloir dire plein de choses tout en ne sachant pas comment les formuler. Ce roman m'a pris par surprise, il m'intriguait mais je n'en attendais rien. Je ne m'attendais pas à ce que son histoire me percute aussi violemment.

Lire les premières pages de Réparer les vivants, c'est accepter d'être pris dans l'engrenage, accepter de devenir spectateur, heure après heure, du chamboulement de nombreuses vies, du processus incroyablement complexe du don d'organes et de la transplantation cardiaque.

On vit l'histoire au côté de personnages avec lesquels l'empathie ne se fait pas attendre. Dès le début, on est pris dans la toile. On nous les présente tous, leur nom d'abord, puis leur vie, par des anecdotes, ces détails qui semblent insignifiants et, au contraire, ces autres détails qui font tout.
Et puis, on nous présente également le côté plus médicalisé de l'événement. Les formalités, les processus, les opérations. Le mécanisme alambiqué de reconstruction d'un corps par un autre. On en apprend beaucoup, mais - et c'est un aspect du roman que j'ai beaucoup apprécié - l'auteur veille à ne jamais faire un constat froid et médical de la situation. Il y a une facette très humaine dans cette histoire. C'est un drame pour certains, une lueur d'espoir pour d'autres, et tous restent humains et c'est avec profondément d'humanité que le sujet est traité.

Si l'écriture de Maylis de Kerangal me laissait songeuse au début par sa nature très dense (de longues phrases aux nombreuses propositions qui s'étirent inlassablement, pouvant même, parfois, faire la taille d'une page entière), ce style effréné nous entraîne sans relâche dans ces vingt-quatre heures décisives avec une poésie et un sens réflexif qui m'ont beaucoup impressionnés. L'écriture est consistante mais on s'y noie allègrement.

Réparer les vivants est de ces romans qui frappent, tant par leur sujet qui mérite d'être abordé que par la façon dont ceux-ci sont traités. Le réalisme qui se dégage de l'histoire est tel, que j'en ai souvent pleuré, heurté par la sincérité des mots que j'avais sous les yeux, par la violence et la douleur de la perte, la difficulté d'accepter un processus comme le don d'organes (que ce soit pour les proches du donneurs ou pour le receveur d'ailleurs).
Le livre m'a touché, m'a fait réfléchir et va me rester à l'esprit un moment.

http://desmotsenvrac.blogspot.fr/2015/09/reparer-les-vivants-de-maylis-de.html

par x-Key
Gossip Girl, Tome 1 : Ca fait tellement de bien de dire du mal Gossip Girl, Tome 1 : Ca fait tellement de bien de dire du mal
Cecily Von Ziegesar   
J'avous que normalement je ne lis pas ce genre de livre, mais on se laisse très vite prendre !
Un parfait livre pour une lecture légère ! Pas mal de choses qui font rire et sourire !

Agréablement surprise ! Je recommande après une lecture triste !

par Coco26890
La fille qui ne croyait pas aux miracles La fille qui ne croyait pas aux miracles
Wendy Wunder   
http://wandering-world.skyrock.com/3086650205-La-Fille-Qui-Ne-Croyait-Pas-Aux-Miracles.html

C'est le coeur battant la chamade, les mains tremblantes, les larmes au bord des yeux et les membres endoloris que j'entame l'écriture de mon avis. Autant vous le dire tout de suite : La Fille Qui Ne Croyait Pas Aux Miracles est un livre fabuleux, qui, au final, se révèle être un énorme coup de foudre, voire même un petit coup de coeur. J'ai adoré ce roman de la première à la dernière ligne. Quel magnifique, merveilleux, émouvant et saisissant voyage !
Je ressors de ma lecture avec ce goût étrange dans la bouche, cette sensation d'être dans un état cotonneux, dans lequel on se sent à la fois terriblement libres et magnifiquement oppressés par le récit qu'on vient de quitter. C'est merveilleux ! J'étais en manque de ce sentiment. Quel bonheur de pouvoir l'éprouver à nouveau ! La Fille Qui Ne Croyait Pas Aux Miracles est véritablement un ouvrage à ne pas manquer. Je n'y ai déniché aucun point noir. Aucun défaut. Il émanait seulement de lui de la magnificence et de l'espoir. Je suis complètement conquis, et toujours subjugué par l'écriture et le cadeau de Wendy Wunder.
Une nouvelle fois ( c'est de plus en plus fréquent en ce moment ), je suis tombé amoureux de l'héroïne principale : Cam, dix-sept ans, atteinte d'un cancer depuis sept années. Rien qu'avec ça, on sait que notre lecture va être bouleversante. En tout point de vue, Cam m'a rappelé Tessa, protagoniste de mon coup de coeur ( de tous le temps j'ai envie de dire ) Je Veux Vivre. Elle m'a fait pleurer de rire ! Ses réparties sont juste excellentes ! Puis sa vision du monde est décapante et hyper réaliste. Le bien, le mal. La douleur, la peine, la tristesse. Le bonheur, le plaisir, la joie. Cam les prend tous ensemble. Elle sait combien vivre est important. Et combien ceux qui ont la chance de pouvoir en jouir la gaspille sans s'en rendre-compte. Elle joue un rôle de rabat-joie, mais, au fond, on sait qu'elle veut nous faire sourire. Je l'aime, c'est aussi simple que ça. Elle possède une vraie personnalité : à la fois profonde et atrocement humaine. Elle paraît si réelle qu'on s'attend à ce qu'elle s'extirpe de son océan de lettres et de papier d'une seconde à l'autre ( je l'attends toujours ).
Côté intrigue j'ai, là aussi, vécu un vrai coup de foudre. L'histoire est fascinante. La mère de Campbell et sa petite sœur, Perry, n'en peuvent plus de vouloir aider Cam. En effet, celle-ci a décidé d'abandonner tout traitement et de laisser la grande roue de l'existence faire son travail. Mais ces femmes sont déterminées à ne pas laisser Cam perdre espoir. Elles vont donc décider de l'emmener à Promise, dans le Maine, une ville réputée pour ses miracles. Et là... Ouaw. Bouquets finals d'une centaine de feux d'artifice. Désintégrations de milliers de comètes au contact de l'atmosphère. Explosions d'un million de volcans recrachant étoiles, paillettes et confettis. Autant d'images pour tenter de vous faire parvenir mes émotions sur l'histoire de Cam. J'ai A-DO-RÉ. Entre miracles et coïncidences étranges, La Fille Qui Ne Croyait Pas Aux Miracles m'a fait rêvé au possible. J'ai atteint le niveau d'évasion le plus élevé. On nage dans une mer de descriptions touchantes, poétiques et envoûtantes, où joie, extase, et romance se lient pour nous couper le souffle. Encore, encore, encore ! J'en veux encore !
L'histoire d'amour que nous offre le roman est époustouflante. Lumineuse. Magique. Miraculeuse ? Je suis tombé sous le charme de cette dernière comme tout le reste du livre. La relation entre Asher et Cam est juste exceptionnelle. Malgré la maladie de celle-ci, Asher n'hésite pas à tomber amoureux de Cam. Leurs sentiments sont retranscrits à la perfection. On se perd entre douceur et tendresse, passion et ivresse, frénésie et délicatesse, et c'est une vraie bouffé d'air frais. Quel bonheur !!!
Plus on avance dans l'histoire et plus on dit que la ville de Promise est vraiment surnaturelle. C'est un endroit chargé de secrets et de féérie. Nous y trouvons des flamants roses, de la neige en été, et des balades en bateau enchantées. Un souhait à rajouter sur ma liste ? Me rendre le plus vite possible à Promise ( et y croiser Cam, évidemment ). Je me suis complètement laissé prendre par les mystères et l'aspect extraordinaire que m'a inspiré ce lieu. Un fabuleux séjour à renouveler !
L'atmosphère du roman a beau être prenante, on sait pertinemment que quelque chose d'horrible va se produire. Dans cet ouvrage, aucune émotion ne nous est épargnée. On pleure autant que l'on rit. On est dévastés autant que l'on est distraits. Et c'est ce que j'ai aimé avec ce récit. La mort, la vie. Partir, rester. Autant de choix cornéliens auxquels on échappe pas durant notre lecture. Ne nous sommes épargnés à aucun niveau. Rien qu'en y repensant, j'ai le coeur qui bat à cent à l'heure.
La conclusion du livre m'a achevé. Dans les deux derniers chapitres, tout s'accélère. Le cancer. Les décisions difficiles. Les émotions sont décuplées par cent, par mille, par million. Chaque parcelle de notre être est liée aux mots que l'on découvre. Ils nous consument. Nous brûlent. Nous hantent. J'ai pleuré en dévorant la dernière page. Des larmes d'apaisement et de tristesse. Cam me manque déjà terriblement. Promise également. Dire au revoir à sa mère, à Perry, Asher, et Lily ( la meilleure amie de Cam ), auxquels je me suis également énormément attaché, n'a pas été une mince affaire. On se reconnait complètement en chacun d'eux. C'est vraiment magnifique.
La Fille Qui Ne Croyait Pas Aux Miracles est donc une des plus belles lectures que j'ai eu la chance de découvrir. L'intrigue est exaltante et douloureusement attendrissante. C'est un univers magique ( dans tous les sens du terme ), lyrique et déchirant que Wendy Wunder nous fait partager avec elle, et c'est pour notre plus grand plaisir. Cam est juste... Elle est juste elle. Craquante, amusante et adorable, on ne peut que vivre cette merveilleuse aventure en se liant d'amitié avec elle. Son histoire d'amour avec Asher est frappante, palpitante, et elle nous coupe le souffle. A vous deux, je vous aime. Merci de m'avoir envoyer autant d'étoiles dans les yeux. On aborde de très lourds sujets avec énormément de sensibilité. Ce roman est un chef-d'œuvre gorgé d'éclats d'espoir et de lumière, qui nous pousse à croire aux miracles, et qui scintillera encore longtemps à mes yeux.

par Jordan
Les Filles au chocolat, Tome 3 : Cœur mandarine Les Filles au chocolat, Tome 3 : Cœur mandarine
Cathy Cassidy   
j'ai adoré ce livre comme les précédents .Une fois que l'on est dedant on a du mal a en sortir on veut a tout pris connaitre la fin et on attend avec impatiente le tome 4 .

par laura-51
Les Filles au chocolat, Tome 1 : Cœur cerise Les Filles au chocolat, Tome 1 : Cœur cerise
Cathy Cassidy   
Je croyais que c'était un livre très enfantin, parce que le résumé (qui n'est pas le même que celui ci-dessus, que je vient de trouver sur le site Nathan) était comme une mini-fiche d'identité de Cherry comme on peut en trouvé sur des livres enfants.
Mais ma sœur (eh oui! Encore!) se l'est achetée donc je l'ai lu. Et en fin de compte j'ai adoré! Ne vous attendez pas à de la grande littérature, ni à de l'action, si vous lisez pour ça, ne vous le procurez pas...vous serez déçu.
Mais, moi, j'ai aimé, ça change de mon univers de fantastique et puis "Cœur Cerise" c'est vraiment l'image parfaite que je me fais d'un livre pour les vacances. Si je pouvais décrire ce livre en un mot se serait "coloré", coloré comme la couverture du livre, comme ce contraste de personnages, plus attachants les uns que les autres (on oublie Honey).
Puis, même si l'histoire fait un peu déjà-vu, j'ai adoré!
La fin est trop, surtout dans la grotte (je n'en dirais pas plus, mais si certains d'entre vous l'ont lu, ils me comprennent! )

par marie45
Pretty Little Liars - Intégrale 1 Pretty Little Liars - Intégrale 1
Sara Shepard   
Gros Gros coup de cœur ❤
J'ai adoré cette nouvelle édition connaissant les précédentes !
Mais une préférence pour celle -ci !
Suis très fan de cette série :
Alors au menu : Amitié ! suspense ! intrigues ! mensonges ! amour ! trahison et tellement des secrets a découvrir...
J'aime tout vivement la suite.❤ ❤
À lire !
Et à faire découvrir en plus de la super série télé !
Les filles de Brooklyn Les filles de Brooklyn
Jessie Elliot   
Je suis partagée entre le fait que j’ai trouvé l’histoire un peu molle, et le fait que j’ai trouvé très agréable qu’il n’y aie mal 1000 aventures plus spectaculaires les unes que les autres qui leur arrivent… Il est très bien écrit, le 3 fille sont très attachantes, et même si j’ai mis quelques jours à le lire, je voulais vraiment savoir la fin!! et j’ai eu des surprises!! C’est un bon livre quand on a pas envie de se prendre la tête…
critique tirée de www.ezilasbook.ch

par ezila4
Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Jane Austen   
Depuis plusieurs mois je me suis découvert une adoration pour la lecture fantastique, mais je me suis promit de lire d’autre style pour ne pas passer a côté d’un bon roman, car mes goûts son assez variés dans presque tout.
Orgueil et préjugés, un livre de 622 pages, si je n’aime pas ça va être long… Mais non je me suis fais avoir ! Malgré d’être loin de mon style de lecture j’ai craqué. (Mais je dois avouer que j’ai du parcourir la moitié du livre pour me sentir aisé, me laisser bercer et enivré par l’histoire).
Le personnage d’Élisabeth m’a charmé. Ici loin d’être une histoire de coup de foudre, mais bien une évolution de sentiments renversés.
Je sais que ce livre est un coup de cœur de beaucoup de personne et qu’il a reçu beaucoup d’éloge, c’est pourquoi je voulais le lire, le mettre au défit de voir si il pouvait me séduire. Il a réussit avec un franc succès.


par vallery73
Peggy Sue et les Fantômes, Tome 1 : Le Jour du chien bleu Peggy Sue et les Fantômes, Tome 1 : Le Jour du chien bleu
Serge Brussolo   
Après avoir lu ce livre, j'ai regardé les vaches differemment...

par Tense
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3