Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Dupdup : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Miserere Miserere
Jean-Christophe Grangé   
Fuyant par habitude les auteurs populaires, j'ai adoré Miserere et ai lu d'autre livres de Grange par la suite: c'est une véritable plongé dans un psyché tordu, j'ai trouvé originale "l'utilisation" des enfants : le duo des enquêteurs est attachant et crée une deuxième intrigue dans le livre.
Super suspense!

par Felagund
Des souris et des hommes Des souris et des hommes
John Steinbeck   
Une fois encore Steinbeck bouleverse et chavire les sens . L'histoire de deux hommes si proches qui devront malgré tout se séparer . En ancrant ses personnages dans cette Amérique qu'il affectionne tant , Steinbeck nous livre une leçon poignante sur les différences et sur la férocité des sociétés ( de la société des hommes). A lire !

par Sadess
L'École des femmes L'École des femmes
Molière   
Une comédie vraiment intéressante à lire. On découvre une satire de la société une fois de plus brillante, de la part de Molière, et on comprend bien pourquoi cette pièce a pu par le passé déclencher une si grande querelle. Un sujet original et intéressant, qu'est celui de l'éducation des femmes au XVIIème siècle. On voit la mise en place d'une situation qui restera culte au théâtre et qui inspirera de nombreux dramaturges des siècles suivants, comme Beaumarchais par exemple. En tout cas, il est sur que seul Molière pouvait avoir l'audace de si vivement critiquer et remettre en cause le système éducatif des filles qui peut aujourd'hui paraître comme horrible et injuste.

Les personnages sont tous très particuliers, mais vraiment intéressants à étudier. Arnolphe joue à merveille le rôle de cocu imaginaire, un homme paranoïaque sur les bords, et qui a pour obsession de se croire constamment trompé. Agnès joue quant à elle, à merveille le rôle de jeune ingénue. Les autres sont tantôt moralisateur, tantôt comique, ce qui ne fait qu'apporter des éléments comiques et satiriques à cette pièce.

J'ai donc beaucoup apprécié cette oeuvre, qui pour moi relève du très bon théâtre et qui respecte bien les règles du classicisme. La pièce est courte et ce lit donc relativement vite. On ne s'ennuie pas et le fil de l’histoire est très prenant. On retombe dans une histoire avec une intrigue simple mais qui est belle quand même. Le plus intéressant fut sûrement de voir comment l'amour peut changer radicalement une personne, et comment il peut rendre courageux et téméraire aussi. La beauté de l'amour de la jeunesse est ici très bien exploitée, et c'est un régal à lire. [spoiler]Je dois avouer que même si la fin était complètement attendue , et qu'elle peut sembler un peu invraisemblable, elle reste quand même heureuse, mais j'ai quand même eu un peu de peine pour Arnolphe, qui même si c'est un personnage excessif, jaloux, manipulateur et égoïste, il était un petit peu attachant, et le voir triste à la fin, c'est dommage. Mais bon au moins Horace et Agnès pourront se marier, et cette dernière va enfin sortir de son innocence et de son ignorance.[/spoiler]

Ce fut donc un agréable moment de lecture, une pièce divertissante et amusante mais qui nous en apprend plus sur les mœurs de la société contemporaine à l'auteur.
Le lexique est cependant un peu difficile à comprendre par moments, et on passe pas mal de temps à lire les notes en bas de page aussi... Mais ça reste tout de même abordable et sympathique.
Une lecture que je ne regretterais pas, et qui fait partie de mes pièces favorites.

par elana55
Les Vieux Fourneaux, Tome 1 : Ceux qui restent Les Vieux Fourneaux, Tome 1 : Ceux qui restent
Paul Cauuet    Wilfrid Lupano   
Cette BD est géniale. Rien de mieux que lire un tome avant de s'endormir avec le sourire. J'aime cet humour, ces choses indicibles dans notre vie de tous les jours écrites avec spontanéité, ces choses qui nous surprennent sur le vif et qui nous font rire, parce qu'on s'attendait à tout, sauf à ce que l'on a devant les yeux. Au final je dis ça, je ne dis rien... Mais je suis tombée sous le charme de ces petits vieux, je suis envieuse de leur passé et admirative de la façon dont ils vivent l'instant présent. Et j'en redemande ! Oui, je veux découvrir des anecdotes du même type que celle hilarante du polichinelle dans le tiroir !
Roméo et Juliette Roméo et Juliette
William Shakespeare   
Inspirée d'un conte italien, c'est LA tragédie amoureuse par excellence ! Un classique qu'il faut absolument avec lu au moins une fois dans sa vie, l'histoire de ce couple étant devenue un mythe incontournable aujourd'hui.
J'étais lycéenne à ma première lecture de cette pièce et je me souviens avoir été frappée par l'alternance du comique et du tragique dans un pièce aussi sombre. Ainsi que la dualité entre les images de l'ombre et de la lumière. C'est une pièce profondément riche et poétique (certains passages me font penser aux Sonnets de Shakespeare) et qui m'a énormément touchée et remuée par son histoire d'amour impossible.
Quelques larmes plus tard, je vous recommande chaudement la lecture de cette pièce. A vos mouchoirs !

par Brit
Sylvain de Sylvanie : chevalier Sylvain de Sylvanie : chevalier
Éloïse Scherrer    Didier Lévy   
On part avec Sylvain qui n'habite plus dans sa chambre mais dans un autre pays : la Sylvanie !
Sur son cheval à bascule Charlemagne, Sylvain affronte tous les dangers pour tenter de sauver le vieux roi Boniface.

par Rowena77
Pull Pull
Claire Lebourg   
Un roman émouvant sur un chien persuadé d'avoir perdu ses maîtres alors qu'il a été lâchement abandonné.

par dadotiste
Kayla Marchal, tome 1 : L'exil Kayla Marchal, tome 1 : L'exil
Estelle Vagner   
C’est lorsque les Éditions du Chat Noir ont dévoilé la magnifique couverture, signée Alexandra V Bach, et le résumé du livre que j’ai complètement craqué pour celui-ci ! Et la mention à Cassandra O’Donnell (dont j’adore les romans) aura fait pencher d’autant plus la balance pour que je précommande le livre dès que possible.

Après lecture, je peux confirmer sans hésitation mon gros coup de cœur pour ce roman. Aussi bien pour la couverture que pour cette histoire absolument géniale. Pour tout vous dire, je n’ai pas mis longtemps à le lire tant il m’était impossible de quitter Kayla et les autres morphes. Je prendrai d’ailleurs plaisir à le relire au même dire que certaines autres de mes sagas chouchou qui trônent dans ma bibliothèque !

Trêve de blabla, parlons un peu de l’histoire ! Nous suivons l’histoire de Kayla, jeune morphe de 18 ans étant dans l’incapacité de se transformer en louve. Rejetée et persécutée par sa Meute, elle se fait exiler par son Alpha, son grand-père, qui lui fait comprendre qu’elle n’est pas assez pure pour rester avec eux. C’est lorsqu’elle s’arrête dans une ville voisine, pour prendre un verre, qu’elle tombe sur Ian, le fils Alpha de la meute locale. Il lui rappelle qu’elle doit se présenter auprès de son père si elle souhaite rester dans cette ville. Dès lors, elle essaye de se faire une place parmi eux afin d’en apprendre un peu plus sur sa mère qui est morte lorsqu’elle était encore très jeune. C’est à travers quelques rencontres qu’elle commence à apprendre la vérité sur elle, sur son passé et surtout qu’elle apprend à ses dépend que les apparences sont souvent trompeuses…

L’histoire et les légendes qui racontent l’apparition des premiers Morphes et Polymorphes sont assez originales pour sortir du lot et en faire un roman à part. L’auteure capte notre attention et l’on plonge dans un récit palpitant où les complots et les mystères s’accumulent au fil des pages.

Je dois dire que pour certaines révélations, je ne m’y attendais vraiment pas ! L’auteure réussit à distiller les informations aux comptes gouttes tout en cachant formidablement bien le jeu de ses personnages. Même si je me doutais de quelque chose pour au moins l’un d’entre eux !

D’ailleurs, un autre personnage m’a laissé perplexe durant tout le roman : Jeremiah. Encore maintenant, après avoir refermé le livre, je ne sais vraiment pas quoi penser de cet homme à femme et j’ai dû mal à saisir son rôle dans cette histoire. On sait peu de chose sur lui, malgré quelques détails par-ci par-là et la révélation de la fin m’a enfoncé encore plus dans ma perplexité. Je ne doute pas qu’on en saura plus le prochain tome mais c’est assez frustrant de rester dans le flou !

En bref, c’est un très bon coup de cœur pour ce premier tome plein d’originalité et de rebondissements où l’on ne s’ennuie pas une seule seconde. On tourne les pages cherchant à déceler le vrai du faux en se rendant compte qu’on fait totalement fausse route. Et si vous n’êtes pas convaincue par l’histoire, à n’en pas douter, vous serez charmer par les mâles qui entourent notre jeune morphe et qui feront danser vos hormones.

http://bookandcie.weebly.com/9753-chroniques/kayla-marchal-tome-1

par Cassije
Dans la combi de Thomas Pesquet Dans la combi de Thomas Pesquet
Marion Montaigne   
Qu’est-ce que j’ai pu rire à la lecture de cette bande dessinée ! Voici ma première pensée en débutant l’écriture de ce commentaire ! Pourtant, le sujet, l’histoire sont des plus sérieux, scientifiques, exceptionnels… Voir quasiment unique tant ils sont peu de femmes et d’hommes à être aller dans l’espace. Je n’ai jamais rêvé à ce genre de métier et pourtant je me suis passionné pour cette histoire.
Ainsi, à travers un dessin extrêmement moderne et accessible, j’ai découvert l’histoire de Thomas Pesquet ; de la naissance de sa passion pour l’espace dès le plus jeune âge, à son cursus pour faire vivre ce rêve jusqu’aux tribulations et autres obstacles qu’il a dû franchir pour devenir « l’astronaute qui a passé 6 mois dans l’ISS (station spatiale internationale), plus de 6 heures en EVA (Sortie extravéhiculaire)… et qui veut y retourner » !
Sûr ! L’aventure de Thomas Pesquet est singulière tant il faut une santé, une intelligence, une volonté hors du commun. C’est tout l’envers du décor que je perçois ici ! A travers une préparation longue et éprouvante, c’est ce travail, cette ténacité, l’abnégation, des années d’entrainements intensifs, ses milliers de schémas, de procédures, de manuels techniques, de gestes appris et répétés jusqu’à l’automatisme parfait que l’on découvre. Thomas Pesquet a dans cette BD beaucoup d’autodérisions, pour nous faire vivre ses petites joies, ses moments de doutes, de colères, d’attentes qu’il a dû affronter. C’est aussi avec quelques sarcasmes, que notre héros français dévoile les rivalités entre astronautes, agences spatiales, pays et politiques. A ce petit jeu, Youri Gagarine et Buzz Aldrin en prennent pour leur grade et à travers eux leurs pays respectifs. C’est grinçant, tellement décalé ! Même jubilatoire !
Nonobstant, Marion Montaigne n’oublie pas de nous instruire et de nous rendre compréhensif les sciences de l’espace. Tous les sujets, ou presque nécessaire à réaliser une telle aventure sont abordées, des plus scientifiques et sérieuses, aux plus farfelus et futiles. Je me suis même étonné de comprendre aussi facilement des concepts physiques si complexes !
Alors qu’attendez-vous pour vous glisser dans la combi de Thomas Pesquet ?

par RMarMat
Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 8 : Gertrude et le nouveau monde Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 8 : Gertrude et le nouveau monde
Anne-Marie Desplat-Duc   
J'ai commencé ce tome en me disant : << Génial! Un bouquin juste pour l'autre peste! >>
Et bien au fil de ma lecture j'ai appris a apprécié et estimer Gertrude. J'ai aussi beaucoup aimé le double P.D.V Gertrude/Anne.
Bref, un bon tome bien que ne soit pas le meilleur de la série.
  • aller en page :
  • 1
  • 2