Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Dw17 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Hearts, Tome 1 : Forbidden Love Hearts, Tome 1 : Forbidden Love
Claire Contreras   
Ce livre m’a donné envie de le lire dès les premières lignes du résumé. L’histoire qui en découle est sublime, celle d’un premier amour, de cœur brisé et de reconstruction. Une lecture intense, touchante, c’est tout un chapelet d’émotions qui vous submerge dès les premières pages, mes larmes n’ont pas été loin de couler sur certains passages, j’ai vraiment adoré lire ce livre.

C’est principalement du point de vue d’Estelle que nous avons dans l’histoire, cette jeune femme qui essaie de se reconstruire depuis le décès prématuré de son fiancé. Elle tente de se sortir la tête de l’eau, un an s’est écoulé depuis ce jour tragique. C’est en partant vivre chez son frère Victor qu’elle va retrouver Oliver, l’homme qui a fait chavirer son cœur depuis sa plus tendre enfance. Le revoir va faire ressurgir les blessures du passé mais aussi tous les bons moments qu’ils ont partagé. Oli est le premier homme qu’elle a aimé, et bien qu’amoureuse de Wyatt, les sentiments qu’elle lui portait n’étaient en rien comparable à la passion que cet homme a pu lui faire ressentir.

Entre eux l’alchimie est parfaite, leurs émotions passent en un regard, mais tous deux savent qu’une relation sera difficile. Surtout pour Estelle qui a tant souffert des absences d’Oliver, de sa réputation de coureur, elle sait qu’il ne veut en pas s’engager auprès d’une femme. Le fait aussi qu’il soit comme un membre de sa famille et qu’il soit le meilleur ami de son frère renforcent la barrière qui les tient éloignés l’un de l’autre, Vic prendrait très mal le fait qu’ils deviennent amants.

De son côté Oliver va tout faire pour reconquérir Estelle et lui prouver que cette fois-ci il ne prendra pas la fuite. Il va essayer de la rassurer sur son engagement auprès d’elle, il sait qu’elle a souffert, que le fantôme de son fiancé n’est jamais loin, il va devoir faire ses preuves et se montrer patient afin de ne pas la brusquer.

Nous survolons aussi des passages important de leur passé avec quelques flashbacks. C’est avec les souvenirs d’Oliver que nous faisons des bons dans le temps, il nous apporte beaucoup de réponses grâce à ses souvenirs. Ces instants volés, ces moments entre eux de partage et de confidences nous permettent de mettre des images sur les blessures qu’ils se sont infligés et les raisons qui ont rendu Estelle si méfiante envers lui aujourd’hui.

Au fil des pages, nous voyons Estelle devenir plus confiante, moins perturbée, la culpabilité la ronge de moins en moins. Elle apprend à se reconstruire, à rouvrir son cœur, bien que les blessures du passé ne soient jamais bien loin. Elle va se donner corps et âme à cet homme qui lui a pourtant brisé le cœur à de multiples reprises, les instants qu’ils partageront seront doux et plein d’émotions.

Une lecture intense avec des personnages attachants, une jeune femme blessée par la vie, son cœur a beaucoup souffert de ses amours perdus. Oliver est un homme solide, sûr de lui, passionné, passionnant et envoutant. Un jeu de séduction permanent se joue entre nos deux personnages, de la passion et beaucoup de tendresse en ressortent. La sensualité de leurs échanges et la manière dont ils se dévoilent est très plaisante, la lecture se fait plus légère grâce à la touche d’humour qui y est apportée. La plume de l’auteur est fluide et addictive, j’ai vraiment adoré chaque morceau de cette histoire, les bons moments comme les mauvais.

L’histoire d’un premier amour qui hante, qui fait peur, qui passionne, qui vous porte et qui vous rend l’espoir que peut être rien est perdu. Qu’un cœur brisé peut se reconstruire, que l’on peut aimer de différentes façons, elle montre que la vie est courte et qu’il faut profiter de tout ce que celle-ci nous apporte et surtout ne jamais perdre espoir.

http://www.livresavie.com/hearts-le-tome-1-forbidden-love-de-claire-contreras/#more-12673

par Natoche
Les Héritières américaines, Tome 4 : La Gloire de miss Valentine Les Héritières américaines, Tome 4 : La Gloire de miss Valentine
Laura Lee Guhrke   
D’ordinaire, je n’aime pas trop les histoires de retrouvailles entre des amants qui se sont quittés en se déchirant. Ce qui est le cas ici puisque Lola a laissé en vrac (dans tous les sens du terme) Denys Somerton six ans auparavant alors qu’il tenait à l’épouser. Car où a-t-on vu que des comtes épousaient des danseuses ? C’était ce que c’était dit Lola qui avait préféré rompre plutôt que d’entraîner son jeune amant dans une union malheureuse. Et la voilà de retour à Londres, associée à parts égales avec Denys, prête à diriger elle aussi le théâtre. Et, pour une fois, j’ai bien aimé l’histoire de ces deux amants qui voient rejaillir leurs flammes dès qu’ils se regardent. Il y a une certaine élégance chez les deux personnages : chez Denys qui, d’abord en colère de devoir travailler avec celle qui lui a brisé le cœur, lui pardonne quand il entend les raisons de leur rupture et qui s’efforce ensuite de la traiter en amie et égale ; chez Lola ensuite qui, malgré l’amour qu’elle éprouve encore pour lui, est prête à se sacrifier de nouveau pour lui éviter d’être rejeté par sa famille et son milieu social. Les différences sociales sont d’ailleurs bien décrites dans ce roman, notamment quand Lola se rend, sans le savoir, à une exposition florale où elle se retrouve nez à nez avec la famille et les amis de Denys, c’est une scène à la fois cruelle et tellement vraie qu’on se prend à ressentir de la compassion pour notre belle héroïne. A part la fin un peu guimauve, le roman est plaisant à lire.

par Evonya
Bikers, Tome 1 : Rebel Bikers Bikers, Tome 1 : Rebel Bikers
Stéphanie Jean-Louis   
On part de loin et on arrive nul part! Je suis effaré de l'incohérence du récit! Un chef de gang de biker chef de la police local ! Eh be...ce n'est ni connaître la culture biker, ni connaitre le système judiciaire américain (même wikipedia aurait pu en expliquer plus...). Alors juste pour resituer les choses, les clubs de bikers ont été fondé par des anciens marines de retour du viet nam et qui mis au ban de la société américaine (oui le viet nam était la première guerre perdue par les forces américaines, ça n'avait pas bonne presse dans l'opinion publique...) ont fondé leur propre société. C'est l'origine du fameux 1% noté sur l'écusson. les règles étaient simple à l’origine: vivre, rouler et mourir libre. Donc en dehors de la société. imaginer qu'un biker (surtout devenu un chef de gang) pourrait être élu chef de la police d'une ville (oui au USA les chefs de police ou shérif sont élus par leur concitoyen) c'est faire preuve d'une immense bêtise. Partant de là rien ne pouvait tenir la route. Je passe sur le style qui pourrait être un peu plus travaillé. L"idée n'est pas d'en écrire des tonnes mais d'écrire bien. Quant au prix de l'ebook: c'est juste une escroquerie....

par Deus2002
Troubles Troubles
Magali Inguimbert   
Du jour au lendemain, Jessie est devenue une autre personne. Complètement impuissante face à son comportement, sa mère a décidé de l'envoyer chez son oncle et sa tante. Elle va donc commencer une nouvelle vie, aller dans un nouveau lycée... Jessy veut être seule pourtant, sa rencontre avec Austin va changer la donne...

C'est une histoire qui se lit très vite, on est rapidement plongé dedans et puis, on veut savoir ce qui va se passer pour Jessie. Elle cache des choses, son comportement, sa manière de s'habiller, sont un appel à l'aide. On se doute très vite de ce qu'elle cache après, ça n'empêche pas de vouloir savoir comment elle va s'en sortir, si son secret sera révélé à tous et comment sa famille réagira, comment Austin réagira lui-aussi...
Jessie est touchante, c'est facile de s'attacher à elle. La relation qui naît entre elle et Austin est aussi très belle à voir s'épanouir, la musique y tient aussi une place importante. Malgré son jeune âge, Jessie est très percutante dans ses paroles, elle est aussi très mature et ne se fait pas d'illusions sur la vie. Des thèmes abordés assez durs et il y a de très beaux passages avec de belles et fortes émotions qui mettent la larme à l’œil mais, en même temps, il y a aussi de nombreux passages qui mettent le sourire aux lèvres, comme les vannes pourries de Jessie et Austin, leurs petits moments de complicité, les apparitions d'Abby, la sœur d'Austin... Grâce à lui, cette jeune fille sombre va revenir vers la lumière. Petit à petit, celle qu'elle était avant, va revenir à la surface. Mais malgré son comportement, on voit tout de même une belle personne derrière tout ce noir. Une jeune fille qui fait attention aux autres et qui veut protéger ceux qu'elle aime, comme on peut le constater avec son cousin Matthew... Les apparences ont la vie dure, les jugements... malgré tout, plusieurs personnages n'y font pas attention. Pour le coup, la famille d'Austin est un exemple.

Au final, j'ai passé un très bon moment avec Troubles. C'est une belle histoire de reconstruction où les émotions sont bien présentes. La plume de Magali Inguimbert est vraiment très agréable à lire.
http://notrecarnetlecture.blogspot.fr/2017/04/troubles-magali-inguimbert.html#more
Beautiful Love Beautiful Love
Maddie D.   
Bon alors je suis vraiment mitigée sur celui la !
L'histoire en elle même est bonne. L'écriture est fluide et bien détaillée.
En fait, l'auteur nous parle juste de Jay et de Tom. Les autres personnages sont très peu présents voit quasi inexistant. Et c'est ce qui m'a le plus dérangé. Je trouve que les personnages sont assez survolés et quand on arrive à la fin on a l'impression d'avoir manqué un bout de l'histoire. Non pas que la fin n'est pas dans la continuité mais quelque chose manquait. Néanmoins ce fut une agréable lecture qui permet de passer le temps

par matou83
The Maddox Brothers, tome 4 : Beautiful Burn	The Maddox Brothers, tome 4 : Beautiful Burn
Jamie McGuire   

J'ai eu un petit peu de mal à entrer au début dans ce nouvel épisode Maddox car le personnage de Ellison est assez déconcertant au début et pas très sympathique.

Ensuite cela change et on s'attache à elle et Tyler.

Cela fait toujours plaisir de retrouver Abby et Travis, Trenton et Cami, Taylor et Falyn et un aperçu de Thomas et Liis.

Abby est décidemment une chef de famille !

je n'ai pas bien compris le rôle de Trex mais j'ai cru comprendre qu'un livre va lui être consacré, ce qui nous éclairera sans doute sur ses fonctions réelles...

On s'attache à cette famille et je retrouverai avec plaisir le prochain volume annoncé sur Trenton et Cami.

par LJ51
Incroyable Fiancé Incroyable Fiancé
Maddie D.   
Histoire qui m'a beaucoup plus. Je l'ai lue d'une traite, tellement j'étais prise dedans. J'ai bien aimer le caractère de notre héroïne, même si a un certain moment je l'aurais fait un peu plus agressive.
Un petit épilogue manque sur la fin. J'aurais aimé savoir comment se déroule leur cérémonie, leur mariage et même leur vie après.
Je le recommande si vous voulez un beau moment de lecture.
Les Somber Jann, Tome 1 Les Somber Jann, Tome 1
Cynthia Havendean   
https://lmedml.com/2017/07/19/les-somber-jann-saison-1-cynthia-havendean/

J’avais tellement entendu parler des Somber Jann avant de débuter ma lecture, que j’en frissonnais d’anticipation. J’avais envie de me plonger dans un récit sombre et dérangeant, et Cynthia Havendean a exaucé mon souhait.

Comment vous livrer mon ressenti au plus juste… C’est difficile d’analyser les émotions que j’ai ressenti lors de ma lecture, car franchement je suis passée par tous les états. Je dois dire que je voulais vraiment éprouver de la peur, de l’angoisse mais aussi un mélange d’excitation et d’abandon. Et j’y suis totalement arrivée.

Le récit commence rapidement dans le dur et dans le mystère. L’emménagement des Somber Jann dans la petite ville de Williston, dans le Dakota du Nord, va éveiller la curiosité d’Engy, leur voisine de seize ans. Un soir, avant de se rendre à une fête, Engy va être poursuivie par un groupe d’inconnus, et son sauveur ne sera autre que Jaylen, son voisin… Mais Jaylen est-il un héros ? Cet être qui a tué de sang froid l’agresseur d’Engy ? Cet événement va intensifier la curiosité d’Engy, elle ne peut cesser d’observer ses voisins si étranges, car Jaylen a deux frères, tout aussi menaçants que lui. Engy ne s’en rend pas encore compte, mais elle a attiré l’attention d’une famille de tueurs sans pitié.

Cynthia Havendean m’a scotchée avec ce premier opus. L’intensité de l’intrigue monte crescendo, elle a su trouver le juste milieu dans son scénario pour que l’on passe par tous les états. La violence est omniprésente, je préfère vous prévenir que c’est une constante dans l’histoire, on est sans cesse sur le fil du rasoir. Les réactions des personnages sont millimétrées, surtout en ce qui concerne Engy, j’ai trouvé cette jeune femme très courageuse, et malgré sa naïveté et son innocence et bien elle en a dans le pantalon si je puis dire. Engy est jeune, elle va mettre les pieds dans un sacré bourbier, son existence va prendre un virage à 180° vers l’enfer. Tout l’aspect psychologique est finement bien mené, l’évolution d’Engy est troublante. Aussi déroutante que le scénario. Vous allez découvrir la complexité de la famille des Somber Jann, mais êtes-vous prêts ? Les trois frères sont très différents, leur seul point commun c’est d’avoir été élevé dans un milieu familial inexistant où la violence a été leur seul repère. Jaylen, notre « héros », on va l’appeler comme ça même s’il n’a rien d’un prince charmant hein… Non, Jaylen c’est le cerveau de l’histoire, un tueur de sang froid doté d’une intelligence hors norme et d’une expérience de combat hors-pair. Jaylen c’est un être sans émotions, il gère ses activités d’une main de maître, jusqu’à ce qu’il fasse la connaissance d’Engy. Il n’aurait jamais dû se rencontrer et pourtant… Ce que j’ai pensé de Jaylen ? Et bien, je n’ai pas honte de dire que j’ai adoré son personnage, mon dieu mais c’est un kiff ce Jaylen. Il m’a donné froid dans le dos mais il a fait naître en moi une attirance inexplicable. Plus on le découvre et moins on est sûr de le cerner ce qui est terriblement frustrant. Jaylen est insondable, trop complexe et juste fascinant. Et puis, il y a les jumeaux, qui ne sont pas en reste. Je vais commencer par vous parler de Jonas, parce qu’honnêtement il m’a fichu la trouille, c’est d’ailleurs de lui que je me suis méfiée le plus, Jonas est imprévisible, pervers, sadique… Lui, il aime tourmenter les gens, leur faire peur et les pousser hors du précipice. Jonas est dangereux et j’avoue qu’il ne m’a fait éprouver que du dégoût et j’ai adoré ça, il est parfait dans son rôle. Et enfin, il y a Joshua, hum Joshua… Et bien je dois dire qu’il reste une énigme pour moi, et il m’a énormément fait réfléchir sur son cas. Joshua est celui qui m’a le plus attendrie si je peux le formuler ainsi, c’est un peu celui qui temporise ses frères, celui qui établi un peu un équilibre dans toute cette folie meurtrière.

A côté de ces trois personnages charismatiques, vous allez faire la connaissance des personnages secondaires, qui ne manqueront pas de vous faire réagir. Il y a Beverly, la meilleure amie d’Engy, excusez-moi mais je l’ai détesté hiiii, une vraie garce ! Elle apporte du piment et m’a fait réagir violemment. Destin, un personnage que j’ai adoré par son dévouement pour Engy, c’est un jeune homme qui ne cache pas son attirance pour la jeune femme, il est courageux et loyal, un vrai bon gars.

L’intrigue… On en parle de ce scénario de ouf ? J’avais déjà goûté à la plume de Cynthia Havendean avec son précédent roman [Isaac Cole], ici rien à voir attention. L’auteure signe là un des thrillers passionnels les plus terrifiants que j’ai pu lire. Et je m’aperçois que j’ai adoré ce moment de lecture, ces montées d’adrénaline, les angoisses, la peur et l’excitation m’ont complètement submergée. Les liens qui se tissent entre les personnages sont tout simplement captivants, le rythme est infernal et l’intensité ne fait que s’accentuer page après page, complètement essoufflée, j’ai terminé ce tome en me disant : « Putain c’est une tuerie ». Je dois dire que Cynthia Havendean nous propose du haut niveau, un scénario imprévisible tellement ses personnages sont changeants, dérangés et complètement déroutants. Elle n’épargne personne, ni ses personnages, et encore moins ses lecteurs. Elle n’y va pas de main morte pour captiver son lectorat. Impossible de deviner où elle veut nous emmener, les rebondissements sont inattendus, étonnants.

Le thriller a la une place prédominante dans le récit, mais attention l’ensemble n’est pas dénué de sentiments, et vous verrez que très vite, vous aussi vous ne pourrez vous retenir d’éprouver de l’attirance pour Jaylen. Le duo qu’il va former avec Engy est tellement puissant, au-delà de toute logique, de toute morale. Et pourtant, cela fonctionne terriblement bien. L’aspect psychologique est mis en avant de manière très subtile, l’auteure nous surprend tout au long du roman. La dynamique amoureuse est sous-jacente, tout autant que les démonstrations érotiques qui sont seulement sous- entendues pour laisser la belle part au thriller. L’auteure nous en donne suffisamment pour que nos sentiments entrent en contradiction.

En bref, ce premier opus est un beau coup de cœur. Cynthia Havendean a complètement pris possession de moi, de mon esprit avec ce récit angoissant, violent, intense, excitant et plein d’émotions. Je la félicite d’avoir été au bout de ses idées, de sa conception d’une bonne intrigue. Elle offre à ses lecteurs des sensations vertigineuses, moi qui voulait avoir peur j’ai été servie. Avec cette saga l’auteure va au bout de sa folie meurtrière en nous plongeant dans un scénario très sombre, imprévisible et très addictif. Et j’en redemande !
Un mari féroce Un mari féroce
Julie Garwood   
Eh bien, voilà un certain temps que je n'avait rien lu sur les Highlanders et je dois reconnaitre que ce livre m'a comblée.
Il fait incontestablement parti des meilleurs que j'ai lu sur le sujet, tant par son histoire que par son humour.
Johanna se révèle une jeune femme fragile et blessée, mais aussi une femme déterminée et courageuse.
Gabriel pour sa part, se conduit en Laird arrogant et fier, un guerrier, pourtant il traite Johanna avec attention et respect.
Bien entendu ses manières sont rustres et ses émotions, cachées par un masque d'impassibilité. Cela étant au contact de la Lady, plusieurs sentiments se bousculent en lui, le laissant perplexe dans un premier temps, puis développant son instinct protecteur et possessif.
Beaucoup de répliques sont à mourir de rire, les personnages sont plaisant, les quiproquos fusent et le scénario comporte suffisamment d'attraits pour tenir le lecteur jusqu'aux dernières pages sans qu'il s'ennuie.
Une lecture que je recommande à tous ceux qui aiment les histoires sur les Highlanders. Vous ne serez pas déçu !

par ccmars
Te retrouver Te retrouver
Melody Gasnier   
l'avis de #Lilie
Je dois avouer que ce genre de lecture rentre totalement dans mes critères de lecture. Une histoire romantique, une histoire d’amour non résolue ? Ni une, ni deux, j’ai foncé !

Nous faisons ici la connaissance de Camille. C’est une jeune bloggeuse qui a grandi « à la campagne » et qui, une fois le bas en poche, est partie vivre à Paris pour fuir. Fuir ? Oui, fuir son passé, fuir ce village où les commérages sont permanents et où elle ne supporte plus le harcèlement de certaines de ces camarades. Elle fait donc sa vie à Paris où elle tient un blog de lecture (tiens donc ?). Cette activité lui permet de s’épanouir professionnellement et d’allier travail et plaisir. Elle fait la connaissance de Geoffrey, un homme issu d’une bonne famille et qui, un an après leur rencontre, la demande en mariage. Cependant, Camille n’a aucune certitude et décide de partir une semaine chez ses parents pour se ressourcer et pour faire le point. Néanmoins, ces vacances ne vont pas être de tout repos lorsqu’elle va recroiser Elise, une copine de lycée qui l’a si souvent embêtée, et Lucas, son amour de jeunesse qui l’a abandonnée du jour au lendemain.

Tout le livre est écrit du point de vue de Camille. C’est intéressant car on suit avec elle ses questionnements et les nombreux flashbacks nous aident à comprendre son ressenti et ses interrogations. Camille a tout de la gentille fille. Elle était la tête de turc au lycée, a accepté la demande en mariage de son fiancé même si elle n’est pas convaincue que ce soit une bonne idée…. Mais au fil du roman, on la voit évoluer et faire face à son passé…..et prendre en main son futur ! De l’autre côté, nous avons Lucas, l’amour de jeunesse revenu au village après le décès de sa grand-mère, devenu écrivain et qui ne semble pas avoir tiré un trait sur Camille. Mais cette dernière, sera-t-elle prête à lui pardonner ?

J’ai trouvé ce livre léger et très prenant. Il se lit très facilement et nous embarque dans un tourbillon d’émotions. Avec délicatesse, il permet d’aborder les thèmes suivants : les préjugés persistants dans notre société, la violence familiale et les attendus liés à la position sociale. Ce livre ne peut pas vous laisser insensible si vous êtes fleur bleue comme moi. Allez retrouver Camille, Lucas et Geoffrey et laissez-vous emporter par cette jolie histoire.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3