Livres
455 202
Membres
404 532

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

J’ai attendu la parution des trois tomes pour me lancer dans cette lecture car je pressentais un coup de cœur… Qui a bien eu lieu et si j’ai bien un défaut : c’est l’impatience !

J’avais lu, du même auteur (ou plutôt du duo d’auteurs car cette plume est partagée entre une femme, Ilona Gordon, et son mari, Andrew Gordon, et oui !), les premiers tomes de la série Kate Daniels. J’avais moyennement accroché car je ne suis pas fan des univers emplis de métamorphes…

Mais revenons plutôt au premier tome de cette série « Dynastie » dont je plante le décor : l’essentiel des péripéties se passe à Houston, Texas. Franchement, j’ai très rapidement adhéré à cet univers relativement étoffé dans lequel on apprend que le lignage est essentiel dans une société régie par la magie et subdivisée en castes : les sans pouvoirs, les Notables, les Supérieurs et enfin, la crème de la crème, les Majeurs.

Les dynasties les plus puissantes appartiennent à une « Maison », elles doivent être composées d’au moins deux Majeurs.

Et c’est dans ce contexte que notre héroïne, Nevada, tente, par son intelligence, son habileté au tir et son aptitude magique rare de « cherche-vérité » (et non déclarée officiellement) de diriger l’entreprise familiale d’investigation et de faire vivre sa famille aux personnalités hautes en couleurs… Responsable, affirmée, empathique, elle est en totale inadéquation avec la mentalité froide, calculatrice et manipulatrice dont font preuve les maisons pour faire perdurer leur puissance au fil des générations.

L’ambition de Nevada est de reprendre le contrôle de son agence qui a été en partie rachetée par une Maison puissante de Houston. Elle s’évertue à suivre un code d’honneur, lui permettant de se regarder dans la glace tous les soirs, de même que ses deux sœurs, Arabella et Catalina, sa mère, Pénélope, sa grand-mère maternelle, Frida et ses deux cousins Bern et Léon. Cette famille unie forme un clan aux valeurs saines, réconfortantes et équilibrantes pour Nevada.

L’entreprise familiale enquête sur des petites affaires d’adultère, de fraude à l’assurance mais ne va jamais au-delà afin de ne pas s’exposer au danger et surtout, ne pas faire de vagues… Car, évidemment, cette famille recèle bien des secrets, notamment sur les pouvoirs de chacun…

Toute cette mécanique bien huilée déraille le jour où elle doit, sous la menace, accepter une enquête impliquant un majeur semant la zizanie en ville, un certain Adam Pierce, personnage rebelle, rejetant les carcans de la société, sexy et complètement instable émotionnellement, donc manipulable. Nevada est contrainte de se dévoiler, de révéler au monde une partie de ses pouvoirs et devra coopérer avec un certain Connor Rogan (je vous passe les aléas rocambolesques de leur première entrevue), alias Mad Rogan, dont la réputation rime avec danger et impulsivité.

Évidemment, c’est un Majeur ultra puissant, à la tête d’une prestigieuse Maison, capable de commander à distance le métal et d’autres objets anodins devenant, sous son emprise, de véritables armes létales. Nevada a besoin d’une telle protection car l’enquête s’avèrera pleine de rebondissements et d’une ampleur insoupçonnée pour notre duo de choc. J’ai adoré le personnage de Rogan, il nous est présenté comme un beau gosse à la beauté brute, virile et au caractère bien trempé, dangereux, sulfureux et grincheux !

Nevada se sent attirée par lui mais lutte contre ce sentiment car, réaliste et pragmatique, elle ne peut envisager un futur avec un tel homme, leurs univers respectifs demeurant aux antipodes.

Certes, mais les contraires s’attirent… Et nos deux protagonistes partagent plus de choses qu’il n’y parait.

L’histoire ne se cristallise pas autour de leur relation, loin de là. Leur romance prend le temps de s’installer, nous réservant de savoureux dialogues. Les péripéties, omniprésentes ne nous laissent à aucun moment souffler.

Parfois, ç’en est même un peu fatigant !

J’ai apprécié les entre-deux, lorsque Nevada revenait de mission et se posait, chez elle, dans son QG, auprès de sa loufoque grand-mère Frida, très intéressée par la relation que notre jeune détective noue avec Rogan et toujours prête à lui poser des questions sur ce sujet sans aucune gêne… Les personnages secondaires sont très attachants, travaillent main dans la main avec Nevada et Rogan, chacun doué dans son domaine, ils présentent tous un intérêt et nous cernons rapidement leur personnalité …

Je ne m’étendrai pas plus, vous l’avez compris, j’ai complètement adhéré à cette nouvelle série que je recommande avec ferveur!

Pour les fans, le point de vue (POV in english please) de Rogan est délivré en cadeau bonus par les auteurs ici : http://www.ilona-andrews.com/category/pov/rogan-pov/

Tous mes articles sont ici : https://chutellelit.wordpress.com

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode