Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de EadlynMelina : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Songe à la douceur Songe à la douceur
Clémentine Beauvais   
Songe A La Douceur est définitivement un roman hors du commun. Surtout de par sa construction. Et puis, moi qui m'attendait à quelque chose de très rose, à la limite de gnangnantise, j'ai été très agréablement surprise !

Avant tout, il faut parler de la construction du roman. En vers, avec une mise en page très particulière. Et puis, l'auteure s'est vraiment amusée avec les différentes "voix". Il y a bien sûr Eugène et Tatiana d'aujourd'hui, et ceux de dix ans plus tôt. Il y a les voix intérieures des personnages. Il y a la narratrice/l'auteure, on ne sait pas trop. Il y a ces échanges de messages, il y a ces pages plus poétiques que d'autres, celles où on ressent un langage d'aujourd'hui et celles où on oublie presque à quelle époque on se trouve. Cette construction si particulière, avec les interventions de la narratrice, ça m'a complètement charmée. Le style d'écriture suit complètement cette idée, c'est tantôt doux, lyrique, poétique, tantôt très actuel et franc. Sur ce plan, j'ai été complètement, entièrement séduite.

Au niveau des personnages, j'ai étrangement beaucoup aimé Eugène plus jeune, ce jeune homme pessimiste à l'extrême qui croit avoir tout vu et tout vécu. Tatiana à ses quatorze ans est aussi très touchante, avec ses doux rêves et son idéalisme. Et j'ai eu ce léger coup de coeur pour Lensky. Personnage secondaire, surgi du passé, un incommensurable amoureux de la vie et des mots, j'ai juste craqué, même s'il est au final assez peu présent.

L'histoire en elle-même est évidemment une histoire d'amour. Mais loin du dénouement évident et de la naïveté que j'avais imaginées. J'ai vraiment été agréablement surprise par la façon dont les choses évoluent, et le dénouement est juste comme il faut.

Mes rares bémols seront pour Tatiana et Eugène adultes, surtout Eugène, qui m'ont un peu exaspérés. Et même s'il ne manquait pas grand-chose, ce n'est pas un coup de cœur. Un petit quelque chose qui a fait que mes pincements au cœur étaient trop discrets. Je ne saurais pas dire quoi. En tout cas, ça reste une superbe découverte (J'ai mis des post-it partout dans mon bouquin pour retrouver mes pages préférées) autant au niveau du style que de l'histoire. J'ai été bien plus touchée que je ne me le figurais par ce livre, et pour moi, c'est une très bonne surprise !

par Rid-kaat
Les Misérables Les Misérables
Victor Hugo   
Un monument de la littérature française et qui le mérite amplement. Cette fresque de Paris et de son peuple est vraiment extraordinaire et que je considère comme étant indémodable (comme le sont la plupart des "classiques" de la littérature).
Vous avez compris, je suis une fan absolue :)
Et un petit conseil : il ne faut surtout pas s'arrêter au nombre impressionnant de pages, une fois qu'on est dans l'histoire, on ne voit pas le temps passer ;)

par emy27
Les Petites Reines Les Petites Reines
Clémentine Beauvais   
Ce roman fait partit de ceux qui ont une apparence trompeuse. Avec un titre et une couverture pareille, on pourrait s'attendre pratiquement à un livre pour enfant de 8 ans mais en réalité, c'est un roman pour les adolescents.

Et ce roman, est drôle, frais, rythmé, bouleversant et surtout une sorte d'entorse à la société. Je pense qu'avec un livre pareil, la société c'est prit une bonne claque mais bien évidemment le genre de claque où l'on tend la joue pour être sûr de se la prendre parce qu'elle peut faire du bien.

Clémentine Beauvais nous fait ici rire grâce au sarcasme de Mireille dont l'histoire n'est pas forcément banale. Puis, Mireille est touchante tout comme les autres personnages de ce récit. Hakima, Mireille et Astrid sont toutes les trois des adolescentes d'un âge différent qui démontrent bien que l'amitié n'a pas d'âge et que dans les bas de la vie, on peut continuer à rire de soi et à avoir du soutient.

Puis l'histoire de Kader est touchante elle aussi. Un soldat qui refuse un titre, qui a perdu ses jambes durant la guerre et qui mène cette expédition en veillant coûte que coûte sur sa petite sœur Hakima et ses deux amies.

Ce roman est un voyage dans le sarcasme de Mireille à travers une épopée qui amène à se demander comment un tel engouement peut réellement se produire autour d'une telle histoire mais aussi, les relations que nous avons les uns les autres de nos jours. Bonne lecture pour l'été, sur un transat au soleil ou à l'ombre !
Le Complexe du papillon Le Complexe du papillon
Annelise Heurtier   
Le complexe du papillon est un livre que j'avais très envie de découvrir. Son titre ainsi que le résumé me poussaient à le lire. J'ai été assez déçue par la rapidité des évènements et par le manque d'émotion. Ce n'est que mon avis personnel et je le conseille à tous car il nous aide tout de même à comprendre le sujet.

par livite
Le jour où la terre a pris feu Le jour où la terre a pris feu
Kami Garcia   
Mauvaise nouvelle : lorsque j'ai vu le message de lisa0814, j'ai tout de suite envoyer un mail à Lecture Academy, pour en savoir plus et voici ce qu'on m'a répondu :

"Merci de ton intérêt pour nos romans,

Les nouvelles de septembre ont été repoussées pour des raisons indépendantes de notre volonté, en conséquence, nous ne pouvons pas te dire leur prochaine date de parution, ni même si elles sortiront un jour en France.

Mais nous ne perdons pas espoir, et annoncerons bien sûr leur parution sur Lecture Academy lorsque nous aurons plus de nouvelles !

N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions. "

Maintenant, nous ne sommes même plus sûr que cette nouvelle paraisse un jour en France ...
Gardiens des cités perdues, Tome 6 : Nocturna Gardiens des cités perdues, Tome 6 : Nocturna
Shannon Messenger   
Génial !

Après avoir attendu une éternité le temps qu'il sorte (puis la fin du cinquième tome n'arrangeait pas les choses mais bon) je n'ai pas du tout été déçue. Shannon a une imagination fantastique, elle invente des trucs c'est juste incroyable ! Puis y a pleins de personnages secondaires qui apparaissent au premier plan on va dire, et on les redécouvre d'une certaine façon.
Enfin bref, j'ai plu qu'a attendre le septième tome *soupir*.
Je préviens ! Shannon n'a aucune pitié vu la facon de se finit le tome XD

par Noxy
Stéphanie Plum, Tome 1 : La Prime Stéphanie Plum, Tome 1 : La Prime
Janet Evanovich   
On découvre une héroïne atypique, qui a autant de chance qu'un trèfle à trois feuilles et qui pourtant arrive à ses fins (enfin sauf en ce qui concerne sa vie privée bien sur).
Incompréhensible, mais tellement agréable à lire !

par Ceinwèn
Rock Chick, Tome 3 : Rock Chick Redemption Rock Chick, Tome 3 : Rock Chick Redemption
Kristen Ashley   
“Shit, girl,” Uncle Tex grinned as I made it to the counter, cutting in front of everyone and not giving a good God damn.

“Coffee,” I breathed.

“Hey, I’m next,” the man at the front of the line said.

I turned to him.

“I had five martinis last night and kissed a seriously hot guy I barely knew. Twice,” I told him.

“You can go first,” he said.

Indy laughed.

par EliSM
I am Princess X I am Princess X
Cherie Priest   
C'est un livre qui ne paye pas de mine au premier abord et pourtant j'ai adoré cette lecture ! May et Libby deviennent meilleurs amies en CM2 et inventent ensemble le personnage de Princess X, une princesse moderne loin des contes de fées classiques. Un jour, Libby disparaît dans un accident de voiture et May a le cœur brisé. Trois ans plus tard, elle est stupéfaite quand elle voit réapparaître des affiches de Princess X partout en ville... Un site internet (dans la VO) a même été créé et May y trouve des indices qu'elle est la seule à comprendre. Avec l'aide de deux cracs en informatique, elle va tenter de remonter la trace de Princess X. C'est un roman plutôt court qui se lit vraiment très facilement car on a envie de connaître la suite de l'enquête menée par May et ses acolytes. Le scénario est original, ça change complètement de ce que l'on a l'habitude de voir en littérature jeunesse. Une très bonne lecture qui rattrape largement le flop précédent.

par -Anna-
Sur le fil Sur le fil
Estelle Maskame   
Alors, par où commencer ?

Personnellement je n'ai pas été à fond dans ce livre. J'étais très heureuse de découvrir qu'Estelle Maskame avait écrit un nouveau bouquin car j'avais aimé sa trilogie "Did i mention". Mais ce livre ne m'a pas autant plu que ces derniers.

Parlons d'abord de l'héroïne Mackenzie. Cette fille vie avec sa mère qui est alcoolique suite à une fausse couche, son père qui ne fait rien pour aider sa femme qui s'enferme dans l'alcoolisme parce qu'il comprend qu'elle puisse se détruire, et bien sur Mackenzie qui n'ose rien dire car elle a peur de faire souffrir sa mère. Un jour, une de ses proches amies ( qui a accessoirement un frère jumeau avec qui Kenzie flirt ) perd ses parents dans un accident de voiture. Mackenzie prend peur car elle ne sait pas comment réagir. Elle décide donc de s'éloigner de ses amis et de les laisser dans leur souffrance car elle a peur de ne pas savoir quoi leur dire, ni comment réagir. Elle va aller jusqu’à demander à ses deux potes de ne pas leur parler non plus, pour lui éviter cette gêne. Sérieusement !! Qui fait ça ?

Jaden qui a perdu ses parents reste toujours aussi positive, et essaie d'aller de l'avant car même si c'est dur, il comprend qu'il doit continuer à faire sa vie et à être heureux comme ses parents l'auraient voulu. J'ai plutôt aimé ce type. Il était doux, gentil, intelligent, calme. Et ça change des bouquins que j'affectionne, où le héros est anti social et complètement détraqué et passe son temps à taper sur tout ce qui bouge (ou à coucher avec). Il m'a touché.

MAIS ce livre est une connerie. Quel être humain décide de laisser tomber ses potes suite aux décès de leurs parents parce qu'il a peur de ne pas savoir quoi dire, comment réagir ou parce qu'il a peur qu'ils ne deviennent plus jamais heureux ? Qu'ils aient changés ? La meuf sa mère à fait une fausse couche, je comprends que ça peut briser quelqu'un mais de là à devenir alcoolique, je trouve ça un peu poussé. Encore plus poussé sachant que cette femme à déjà une fille. J'ai trouvé ça vraiment trop débile quoi. Ensuite quand Kenzie décide qu'enfin elle est prête à aller se faire pardonner, bien sur le mec qui a des sentiments pour elle l'accueil les bras ouverts.

Je ne sais pas ce qui s'est passé dans la tête d'Estelle Maskame quand elle écrivait ce livre, mais ça m'a vraiment énervé. Son héroïne est pourrie, elle est nulle. Elle aurait du trouver une autre intrigue pour cette histoire parce que franchement c'était n'importe quoi.

Je ne sais pas s'il y aura un deuxième tome vue la fin, mais honnêtement s'il y en a un, je ne pense pas que je le lirais.

par danao