Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de EadlynMelina : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Newsoul, Tome 1 : Incarnate Newsoul, Tome 1 : Incarnate
Jodi Meadows   
http://wandering-world.skyrock.com/3088013905-Newsoul-Tome-1-Incarnate.html

Haaaaa... Incarnate. Au premier regard, comment ne pas craquer pour la sublime couverture du roman ? Sans mentir, c'est sûrement une des plus belles images que j'ai jamais vu. Fascinante, colorée, affreusement tentante, et attrayante au possible. Autant vous le dire tout de suite : j'aurai aimé ressentir tous ces sentiments en regardant la couverture ET en lisant ce récit. Mais cela n'a pas été le cas. J'ai l'impression de les aligner en ce moment. Après ma déception à propos du roman Les Amants De Samaroux, Incarnate n'a, également, pas su me séduire. J'en attendais peut-être trop ? Mais, sincèrement, barre trop haute ou non, l'intrigue du livre n'a simplement pas su me convaincre. Dommage...
Tout d'abord, Ana, l'héroïne du livre, ne m'a pas touché. Même si, au départ, elle est parvenue à m'inspirer de la peine et de la compassion, ça n'a pas duré. Plus on avance dans l'histoire et plus elle m'est apparue comme égoïste, égocentrique, et incapable de prendre des décisions. Elle tourne en rond : un coup elle est prête à changer complètement de vie puis, au moindre obstacle, elle recule et se renferme sur elle-même... Bonjour l'horreur. Elle possède tout de même quelques caractéristiques intéressantes : elle sait être là pour ses amis, et, surtout, elle est la seule personne à n'avoir vécue qu'une seule existence dans un monde où chaque être humain est sans cesse réincarné.
L'univers d'Incarnate, parlons-en. En lisant le résumé du livre, j'étais énormément tenté. Un lieu où personne ne meure, où nous renaissons éternellement, et dans lequel nous gardons en mémoire toutes les expériences de nos vies passées. C'est hyper intrigant, n'est-ce pas ? Hé bien, en lisant Incarnate, ça le devient un peu moins. Nous n'avons pas de réelles explications sur ces réincarnations. De petits détails nous sont offerts, mais ils ne m'ont pas suffi. Jodi Meadows aurait certainement pu nous en dévoiler plus.
A contrario, j'ai beaucoup aimé voyager dans la ville de Coeur. Un certain sens de la dystopie ressort de cet endroit. Les murs sont comme vivants, les habitants sont effrayés de quitter la ville, et un temple géant se tient au milieu de celle-ci. Ça, c'est vraiment passionnant. Mais, malheureusement, nous survolons ce sujet. Coeur pourrait être un lieu gorgé de secrets et, pourtant, Jodi Meadows n'exploite pas assez cette idée. C'est franchement regrettable, car je suis persuadé qu'elle aurait pu faire énormément de choses avec la ville qu'elle a créé.
Côté romance je suis, là aussi, un peu mitigé. Ana va très rapidement faire la rencontre de Sam, âgé de plus de cinq mille ans et qui a pourtant l'air d'en avoir dix-sept. On sent bien que l'auteure a voulu nous donner une impression de réalité dans leur rapprochement. Leur idylle ne naît pas en un claquement de doigt. Ils nouent d'abord une amitié, puis leurs sentiments vont se transformer en quelque chose d'autre. Il faut savoir qu'Ana n'a absolument pas confiance en elle. Ainsi, j'ai beaucoup apprécié la manière dont Sam l'aide à s'accepter telle qu'elle est : une Nouvelle Âme et non pas une Sans Âme. Ana va donc réussir à briser peu à peu les murs qu'elle avait mis en place autour d'elle pour ne ressentir aucune émotion et parvenir à se laisser aller. Sauf ( et oui, il y a bien sûr un "sauf" ) qu'Ana... Reste Ana. A nouveau, elle va se laisser submerger par les doutes et vouloir faire machine arrière. Et on recommence. On tourne en rond comme dit plus haut. C'est regrettable, car j'ai trouvé l'histoire d'amour entre Sam et Ana vraiment mignonne et touchante. Elle aurait pu être parfaite si Ana était moins bornée.
Niveau intrigue, c'est la même chose. Au départ, les rebondissements mettent pas mal de temps à arriver. Puis, soudainement, c'est une tornade de surprises qui s'abat sur nous ! J'ai été très étonné à plusieurs reprises ! Les événements inattendus le sont complètement, et ils nous coupent le souffle ! Mais ils sont mal répartis. Tout ne s'accélère qu'à la fin de l'histoire. Haaaaaa, c'est vraiment frustrant quand même !
En résumé, Incarnate est une déception. Le problème avec ce roman, c'est qu'il possède énormément de bonnes idées, mais qui sont exploitées de la mauvaise manière. Pas assez d'explications, trop de sentiments confus, des détails qui manquent... Bref, on survole un peu l'histoire en nous servant seulement ses moins bons aspects. Je suis sincèrement déçu. La mythologie du livre est elle aussi mal exprimée ( dragons, sylphes, etc ). Les protagonistes du roman n'ont pas su m'émouvoir comme je l'espérais. Un ouvrage superficiel qui possède tout de même de bonnes bases, dont je lirai, malgré tout, la suite pour savoir où l'auteure a choisi de nous emmener et pour découvrir - ou non - si elle a réussi à nous offrir une meilleure trame que celle d'Incarnate.

par Jordan
20 pieds sous terre 20 pieds sous terre
Charlotte Erlih   
Mon avis:

Informations:
"20 pieds sous terre" est un thriller jeunesse (dès 15 ans.
Ce livre de 224 pages se lit rapidement. La police d'écriture est suffisamment grosse pour offrir un confort de lecture appréciable. Le récit est écrit à la troisième personne du singulier.
Le personnage principal est Manon.
Les personnages secondaires sont Anne (la maman), Patrick (le papa), Théo (le frère), Léa (la sœur), Pinchat (le policier), entre autres ...

Un mot sur l'histoire:
Notre héroïne Manon est une ado comme toutes les autres. Elle a un frère et une sœur et vie dans un appartement parisien avec ses deux parents. En pleine nuit, Manon va être réveillée par la sonnerie du téléphone. Elle va vite comprendre que quelque chose ne va pas, elle se lève et va rejoindre ses parents pour savoir ce qui se passe. Anne, sa maman va lui annoncer qu'il y a un souci avec Théo, le frère de Manon et que des policiers passent les chercher dans quelques minutes. Après une longue attente, la petite famille apprend que Théo est décédé, le jeune homme a été électrocuté dans le métro parisien. Est-ce un accident ou un meurtre ? Pour la police, c'est clair, c'est un accident, mais pour Manon, c'est sûr, quelqu'un a assassiné son frère. Qui a pu faire cette chose horrible et pourquoi ? C'est ce que va essayer de découvrir Manon envers et contre tous.

Mes ressentis:
Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ce roman pour ados, malgré quelques petites choses qui m'ont dérangée. J'ai été fortement surprise par certains points, comme par exemple le contexte. J'ai vraiment aimé que l'histoire soit centrée sur l'envers du métro parisien, cela donne un côté sombre à cette histoire. L'auteure apporte plein d'éléments et le récit est complet, vivant, c'est très intéressant.
Ce que je ne vous ai pas dit dans mon résumé, c'est que Théo était un tagueur, il passait donc beaucoup de temps dans les sous-sols parisiens, il y faisait de mauvaises rencontres, côtoyait un monde particulier... Cela était son petit jardin secret, personne de son entourage n'était au courant de ce que Théo pouvait faire de son temps libre, c'est pour cela que Manon va avoir des doutes sur le décès de son frère (entre autres choses).

Ma chronique: http://leslecturesdelily.blogspot.fr/2014/04/20-pieds-sous-terre-ecrit-par-charlotte.html
Je suis une fille de l'hiver Je suis une fille de l'hiver
Laurie Halse Anderson   
J'ai eu quelques doutes lors de la lecture des premières lignes: le format est un peu particulier et je n'étais pas sûre d'apprécier le personnage principal mais j'ai très rapidement changé d'avis! C'était une lecture hyper addictive (peut être à cause d'une sorte de curiosité un peu malsaine...).
J'ai d'abord voulu savoir comment Lia se détruisait elle-même, puis, je voulais savoir si elle aurait la force de s'en sortir.
Tous les personnages sont intéressants et jouent un rôle important, et je me suis finalement énormément attachée à Lia, malgré tous les démons qui la hantent...
Ce roman est une vraie pépite et même si le sujet des troubles alimentaires n'est pas un sujet qui m'intéresse ou me touche particulièrement, j'ai vécu cette histoire à 100%.
Régénération, tome 3 : La Vérité Régénération, tome 3 : La Vérité
Linda Joy Singleton   
Super bon! Je trouve l'intrigue bien fait et j'attends déjà avec impatience le tome 4!

par Cobras
La Vampire, Tome 7 : The Eternal Dawn La Vampire, Tome 7 : The Eternal Dawn
Christopher Pike   
Alisa has spent the past five thousand years as a vampire, living alone and fighting for survival. In her loneliness, Alisa cannot resist bringing Teri—a descendant of her human family—into her life. But Alisa is surrounded by death and destruction, and just by knowing Alisa, Teri’s life is at risk.
Alisa’s guilt grows when she becomes involved in a dangerous conspiracy. A top-secret group knows Alisa’s secret and will stop at nothing to use her powers for their cause. As Alisa desperately tries to protect herself and Teri from the unknown enemy, she discovers a force more powerful and more lethal than anything she has ever seen. Alisa doesn’t know who to trust, who to challenge, or who she will become….

par kerila
Les Nouveaux Royaumes Invisibles - L'appel des Oubliés, Tome 2 : Ténébreuse Faérie Les Nouveaux Royaumes Invisibles - L'appel des Oubliés, Tome 2 : Ténébreuse Faérie
Julie Kagawa   
Décidément Julie Kagawa adore les cliffhangers. Au grand regret de nous autres petits lecteurs malheureux.

Mais avant de parler de cette fin - oh combien horrible - je tiens à dire que ce second tome est tout simplement superbe. L'action a toujours un rythme aussi soutenu, les personnages continuent à prendre du relief et sont terriblement attachant, l'écriture de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et quel bonheur de retrouver la féerie ! Mais surtout, ce tome, bien qu'il soit toujours rempli d'amour, d'aventure et d'humour, est bien plus sombre que le précédent.
Keirran se lance dans une quête impossible pour sauver Annwyl, l'amour de sa vie (qui n'est pas sans rappeler celle que Ash a accompli par le passé). Ethan et Kenzie vont donc entreprendre de l'aider et tout trois n’hésiteront pas à braver tous les dangers.
Honnêtement, je n'ai pas la moindre idée de comment les choses vont s’arranger dans le tome suivant. Keirran a fichu une sacrée pagaille dans les cours d'été, d'hiver et même de fer. Et alors que dans le premier tome je me disais qu'une saga centré sur les oubliés serait loin d'être aussi passionnante que celle sur les fées de fer, j'avais tort. La reine des oubliés vise beaucoup plus haut que le roi de fer. Je ne pouvais que partager les mêmes sentiments qu'Ethan en découvrant son plan. Et fait, je trouve cette histoire d'oubliées beaucoup plus passionnante que celle des fées de fer, alors que paradoxalement je la trouve moins intéressante, étrange non ? Je pense que c'est dû au fait que l'auteure sait mieux gérer ses histoires. Dans les royaumes invisibles, le point le plus gênant étant le rythme et la dispersion des événements. Dans cette nouvelle trilogie, l'histoire reste plus centrée sur son intrigue sans tellement se perdre. Les histoires d'amour prennent une grande part de l'histoire, mais ici elle sont mieux développées, il y a plus de sentiments, moins d'omniprésence.
Concernant la féerie, on découvre d'autres fées toujours aussi effrayantes et fascinantes à la fois. C'est une toile de fond toujours aussi magnifique. C'est un univers qui me plait énormément. On en apprend plus sur la raison de l'éloignement de Meghan et on a de grandes révélations sur la prophétie qui pourrait bien s'accomplir.
Concernant les personnages, je suis entièrement satisfaite. J'ai un grand coup de cœur pour Ethan. Je l'ai adoré du début à la fin. C'est étonnant de constater à quel point il a mûri depuis le premier tome. Il est si brave, loyal et protecteur envers Kenzie. Leur relation est tellement adorable. En parlant de Kenzie, comment ne pas l'aimer ? J'adore ça façon de faire toujours ce qui lui semble juste, sans s'inquiéter de ce que les autres diront. Elle a même remis Ethan à sa place. Ça fessais tellement longtemps que je n'avais pas autant aimé des personnages ! Ils sont souvent assez niais, mais c'est la marque de fabrique de l'auteure à ce qu'il parait. ;)
Concernant Keirran, dans le premier tome il m'avait beaucoup fait penser à Ash, mais dans celui-ci ils ne pouvaient être plus différents. J'aime la façon dont les situations que vivent Ethan et Keirran sont si étroitement semblables. Ça nous permet de voir leurs réactions devant des situations identiques. Et encore une fois, Ethan et Keirran ne pouvaient être plus différents.
En fait je ne sais pas quoi penser de Keirran. Autant je l'aime beaucoup, autant j'ai envie de lui donner une paire de baffes pour qu'il arrête de se comporter comme un parfait idiot. Je veux dire, même Annwyl qui était dans la cour de Titania a des réactions plus sensées que lui.
Ce que je regrette au niveau des personnages, c'est la quasi absence de Puck. Sérieusement, je pense qu'il mérite d'avoir une saga qui lui soit entièrement consacré.
Pour en revenir à la fin, je ne dois avouer que je voyais un peu le coup venir mais j’espérais tellement me tromper. Elle m'a laissé complètement sur les fesses.
Ce tome était très bon et je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Autant il y a beaucoup d'action à certains passages mais d'autres sont plus calmes et juste adorables, c'est bien rythmé. J'ai tellement hâte de lire la suite et de connaitre enfin la fin de cette saga.
Heather Wells Mysteries, tome 5 : Une (irrésistible) envie de bonheur Heather Wells Mysteries, tome 5 : Une (irrésistible) envie de bonheur
Meg Cabot   
Je viens de terminer ce dernier tome. Que dire, à par que j'ai adoré !!! Cette saga m'a changé les idées, et je me suis beaucoup plus attaché aux personnages, plus que je ne pensais.
Mais je suis en même temps triste, car je me sépare d'eux.
Les amis de Heather vont terriblement me manquer. Lisa a pour moi était la meilleure patronne ( même si j'ai adoré Tom), elle est trop drôle et son lien avec Heather j'ai adoré !!! Puis Magda, Pete Jamie etc c'est des personnages qu"on voit peu mais qu'on ne peut qu'adorer. Si je n'est pas mis Gavin, c'est parce que lui ça été un véritable coup de cœur ! Il m'a fait rire !!!! Mon dieu on pourrait écrire des centaines de romans sur ses conneries ! Il va vraiment me manqué, à chaque fois j'avais hâte de le retrouver pour voir se qu'il allait dire, ou faire de travers. Il a vraiment un culot incroyable.
Puis Nicole, j'ai cru la frapper, avec ce qu'elle a fait à Heather, J'aurais réagi comme Cooper.
Par contre j'adore Jessica, si on veut faire la fête il faut l'appeler.
La mère de Heather j'ai même pas envie d'en parler, cela lui reste bien tout ce qui lui arrive.
Puis vient Cooper, des le premier tome je l'ai aimé. Et plus la saga a avancé, plus je l'ai adoré. Il est parfait, protecteur mais pas trop, drôle bref parfait avec ses petits défauts qui font qu'il est touchant.
Puis Heather, cette femme m'a appris beaucoup de chose, que la chance tourne toujours, mais quand on est bien entouré, tout va bien. Elle m'a fait rire, et puis même si elle joue la dur avec les étudiants, on voit qu'elle adore ses gosses et son boulot.
Une saga qui pour moi au début, avait juste comme but de me distraire, mais qui au fur et a mesure, est devenu un coup de cœur. Cette fin est parfaite, même si malgré moi j'aimerai bien une suite pour les retrouver.

par Kaleryane
Nightshade, Tome 2.5 : Treachery Nightshade, Tome 2.5 : Treachery
Andrea Cremer   
Treachery est une petite nouvelle de Nightshade, uniquement disponible en numérique et en anglais. Je l'ai trouvé à la fois intéressante et agréable à lire : nous redécouvrons le monde de Nightshade avec les yeux d'Ansel, l'un de mes personnages secondaires préférés. Cette nouvelle éclaire l'une des zones d'ombre de la trilogie : alors que nous étions toujours dans la peau de Calla durant les tomes principaux, nous découvrons ce qui se passait dans son dos, et ce qui arrivait à Ansel, Ren et les autres avec les Gardiens.
Une nouvelle touchante, que je recommence à toutes les personnes ayant aimé la trilogie. Elle permet de mieux comprendre la réaction d'Ansel lorsqu'il retrouve Calla, ainsi que ses sentiments. Oui, cette nouvelle est en anglais, mais elle est tellement courte que ça ne vous demanderait sûrement pas trop d'efforts pour la lire :)
Les Dolce, Tome 1 : La Route des magiciens Les Dolce, Tome 1 : La Route des magiciens
Frédéric Petitjean   
"Les Dolce, la route des magiciens" de Frédéric Petitjean est un livre fantastique qui nous emmène au cœur d'une famille pour le moins originale. En effet, nous rencontrons la famille des Colde (acronyme de "Dolce") qui a l'originalité d'avoir des pouvoirs magiques. Loin d'être des sorciers comme dans Harry Potter, ils ne sont pas tout puissants, ni faibles non plus, mais les particularités de leur magie et de la façon dont ils peuvent l'utiliser (ils peuvent par exemple ralentir la progression des cellules de leur corps et donc paraître plus jeune) sont très travaillées et très appréciées pour ma part. En effet, rien n'est laissé au hasard, et le premier tome de cette série est truffé d'indices pour que nous puissions comprendre totalement les caractéristiques de la magie des Dolce.
Mais attention, la vie des Dolce n'est pas pour autant toute rose! En effet, depuis des centaines d'années les magiciens sont pourchassés par la Guilde Noire. C'est donc l'ennemi numéro 1 des Dolce, qu'ils vont essayer de fuir le plus longtemps possible.

Pour ma part, j'ai été assez surprise quand je me suis rendue compte que le livre ne se concentrait pas uniquement sur les personnages qui composent cette famille hors du commun. On évolue dans un récit où tous les personnages qui peuvent participer à l'intrigue ont le droit à la parole. C'est assez déstabilisant au départ, puisqu'on ne comprend pas immédiatement pourquoi un personnage a le droit de raconter comment il réussit ses études et devient journaliste. Mais chaque paragraphe, chaque chapitre, a une importance capitale pour comprendre totalement l'histoire de ce livre. Les indices semés tout au long du livre (attention, il faut rester bien attentif durant sa lecture!) nous permettent de restituer chaque personnage par rapport à un autre et d'avoir de grosse surprise: (ex: OHMONDIEU, C'EST SA FILLE!!!!).

Avant et après ma lecture, j'ai pu lire différentes chroniques qui, presque toutes, critiquaient le manque d'action. Pour ma part, ce n'est clairement pas un point négatif. Pour moi, ce premier tome est comme un prologue au deuxième (ceci est mon avis avant la lecture du deuxième tome). C'est donc une énorme entrée en matière pour que nous ayons toutes les clefs en main pour comprendre totalement l'univers donné à ce roman. Chaque page nous donne des informations pour comprendre pleinement la vie que les protagonistes vivent, les angoisses qui peuplent leur monde et les ennemis qu'ils ont pu se faire tout au long de leur vie. J'attends donc maintenant plus d'action (du moins, de péripéties) dans le tome deux, et j'espère retrouver tous les personnages qui composent la famille des Dolce.

Je vous conseille donc totalement ce livre si vous appréciez le suspens, l'univers magique et les chasses à la sorcières.
Sentiment 26, Tome 1 Sentiment 26, Tome 1
Gemma Malley   
http://wandering-world.skyrock.com/3082023537-Sentiment-26-Tome-1-Sentiment-26.html

Sentiment 26 est mon premier roman lu de Gemma Malley, auteure de la trilogie La Déclaration. Ce qui est formidable avec Mme Malley, c'est qu'on a l'impression de connaître son écriture depuis toujours. Sa façon d'écrire est vraiment magnifique, on plonge corps et âme dans l'univers qu'elle nous offre. Nous découvrons par ailleurs qu'elle maîtrise vraiment le monde qu'elle a créé, et nous sert une bien belle dystopie.
Nous faisons ici la rencontre d'Evie, seize ans. C'est une jeune femme très respectueuse des lois de la Cité, lieu où vivent toutes les personnes dont on a supprimé le Mal en elles, et qui tente à tout prix d'éviter d'être piégée par le Système, car elle possède un secret qui pourrait faire chavirer son existence. En effet, elle est tombée amoureuse de Raffy, dix-sept ans. Sauf qu'Evie est promise au frère de ce dernier, Lucas ( qui a tout de même vingt-huit ans selon mes calculs ), depuis des années. Elle doit l'épouser et vivre toute sa vie avec lui. Mais, évidemment, rien ne va se passer comme prévu.
Mais ce n'est pas tout. Dans l'univers contre-utopique d'Evie, les êtres vivants possèdent tous une étiquette : de A à D. A signifie Admirables, B Bienveillants, C Convenables, et D Déviants. Et puis il y a cette étrange lettre, E, dont personne ne connait la signification. Evie travaille dans le service d'étiquetage de la Cité, ce qui permet une immersion totale dans le récit. D'ailleurs, cette idée d'étiquette ne vous rappelle rien ? Personnellement, il y a une phrase dans le livre qui m'a fait réfléchir : "on colle des étiquettes à tout le monde". Oh god ! J'ai bien l'impression que Gemma Malley a osé pousser à l'extrême cette expression pour nous livrer un monde où nous ne jugerions plus que par des labels imposés. Assez troublant, n'est-ce pas ? Car ceci n'est-il pas ce que la plupart des gens font aujourd'hui ? Haha, ça pousse à la réflexion, moi je vous le dis !
Bref, je m'égare. Comme je viens de vous le démontrer, on croit sans aucun mal aux propos de l'auteure, ce qui rend son récit vraiment palpitant et prenant. De plus, les protagonistes que nous suivons sont très touchants, très bruts de caractère, très humains. Evie et Raffy sont juste adorables. Ils s'aiment, et ça se sent. Les flash-back qui nous racontent leur rencontre et leurs habitudes depuis des années sont attendrissants. On craque sans peine pour leur idylle en apparence impossible. Quand à Lucas, c'est un personne très énigmatique au début du roman. Il est froid, distant, et agit comme une machine à ce que lui ordonne la Cité et son dirigeant, le Guide Suprême.
Très vite, ces trois personnages vont former un trio indissociable, et ils vont devoir affronter main dans la main les horreurs que la Cité a prévu de leur infliger. Car oui, tout est sur le point de changer dans la vie de chaque habitant de la ville. Raffy va être expulsé de la Cité, et Evie va décider de le suivre. Sauf que rien ne les a préparé à ce qui les attend. Et nous non plus, d'ailleurs. Si, au premier abord, on peut s'attendre à ce que l'histoire ait du mal à prendre son envol, très vite l'action prend le dessus.
En effet, même si les rebondissements ne sont pas énormes, il y en a tellement qu'on en a le souffle coupé. Le surprises s'enchaînent et se suivent sans cesse mais ne se ressemblent pas ! Evie, Raffy et Lucas nous en font voir de toutes les couleurs. Dans ce monde où le chaos et le mensonge règnent, la passion, l'espoir et la peur s'allient pour les détruire. Ainsi, Gemma Malley nous offre une histoire saisissante et fascinante, au coeur d'un univers aussi extraordinaire que choquant.
A contrario, même si j'ai vraiment beaucoup aimé Sentiment 26, il m'a manqué un petit quelque chose. Je ne saurais pas vous dire quoi exactement, mais je n'ai pas eu la flamme qui fait que je serais tombé amoureux du livre. En même temps, les premiers tomes des sagas dystopiques finissent par tous plus ou moins se ressembler. Du coup même si l'auteure parvient à innover, je n'ai pas vraiment été happé au maximum. Mais je ne doute pas une seconde que la suite de ce roman me conquerra entièrement vu la fin de ce premier opus !
En effet, la conclusion de Sentiment 26 est juste haletante ! Durant les dernières pages, tout s'accélère : l'action, les trahisons, les rebondissements, notre souffle, notre coeur. On panique, on se ronge les ongles ( j'ai encore mal aux doigts en tapant sur mon clavier ), et on se torture la tête à force de chercher des échappatoires pour nos héros. Bref, on est totalement saisis par la tournure que prennent les choses. Jusqu'à la dernière ligne, je n'avais rien vu arriver. La fin du livre est vraiment parfaite : il reste quelques questions en suspens ( mais pas de grosses interrogations qui nous tuent ), il y a déjà pas mal de choses qui sont mises en place pour le tome 2, et, surtout, l'épilogue, est très touchant.
En résumé, Sentiment 26 est un très bon roman, qui plaira très certainement aux accros du genre dystopique. A plusieurs reprises, il m'a rappelé le fabuleux roman La Forêt Des Damnés ( avec le Mur de la Cité et les Maudits derrière ) et mon coup de coeur Delirium. Donc si vous avez aimé ces deux livres, vous pouvez acheter les yeux fermés le nouveau roman de Gemma Malley. L'histoire est réellement captivante, les protagonistes sont formidables, et, même s'il manque un tout petit truc, on ne peut pas s'empêcher de replonger encore et encore dans l'univers passionnant qu'est celui de Sentiment 26.

par Jordan