Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ebepine : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Les filles de la lune, tome 1 : Déesse de la nuit Les filles de la lune, tome 1 : Déesse de la nuit
Lynne Ewing   
Se lit très vite. Des chapitres courts. L'histoire est bien construite même si le dénouement tarde à venir. 8 tomes au total pour cette série qualifiée d'équivalent à Charmed et Buffy! Pour moi ce n'est pas vraiment le même sujet mais c'est une bonne série. A lire donc!

par zara29
Le Livre des Ombres Le Livre des Ombres
Ngaire E. Genge   
Ce livre m'est indispensable, je le garderai pour toujours. Je n'ai d'autre choix que de faire ainsi...

par Mik11
Carla aux mains d'or Carla aux mains d'or
Annie Pietri   
J'ai été déçue par la couverture (j'étais habituée aux bayard jeunesse pour Annie Pietri !) mais l'intérieur est pareil !
Magnifique, bien écrit, quand on lâche le livre on s'étonne presque d'être au XXème siècle !

par Gomette
Dictionnaire Harry Potter : anglais-français Dictionnaire Harry Potter : anglais-français
Denis Bruchon   
Un petit dictionnaire très pratique pour lire Harry Potter en anglais !
ATTENTION : il ne contient pas les termes propres à l'univers de Harry Potter (comme Moldus, Poudlard, etc), mais des vrais mots d'anglais qui sont présents dans les 6 premiers tomes - donc des termes à apprendre et à réutiliser :)

par Naaimou
Assassin's Creed Awakening, tome 2 Assassin's Creed Awakening, tome 2
Takashi Yano    Kenzi Oiwa   
J'ai préféré le tome 2 au tome 1, bien qu'il s'éloigne plus franchement de l'histoire du jeu d'origine et du roman qui en est adapté. Cela étant dit, les personnages restent intéressants. Certes, la fin ouverte est un peu décevant, mais développé une suite se serait trop éloigné de l'œuvre d'origine. Les dessins sont plutôt bons sans être excellents mais font bien ressortir les caractères des personnages.
Madame Bovary Madame Bovary
Gustave Flaubert   
Sans trop en dire, l'auteur dénonce ici le romantisme féminin en y décrivant la vie d'Emma avec le réalisme de sa plume.
Il s'agît de l'histoire d'une femme dont la vie manque de péripéties rythmées par la passion. La vie lui laisse entrevoir un monde luxueux mouvementé dont elle rêve éperdument. Elle se nourrit de chimères, imagine une vie meilleure.
Il s'agît de l'histoire d'un retour brutal à la réalité, d'un désabusement féminin et d'une vie ennuyeuse, et malgré l'apparition de passions amoureuses et de réconfort religieux, les derniers chapitres nous conduisent inévitablement vers une fin tragique.
J'ai apprécié le style d'écriture, cependant les descriptions des lieux sont longues. Le must étant la description des différents personnages... Je n'ai pas d'étude approfondie, mais je suis certain qu'il y aurait beaucoup à analyser dans cet ouvrage. On pourrait parler de Grand Art de Littérature.
Le Cycle de Fondation, tome 2 : Fondation et Empire Le Cycle de Fondation, tome 2 : Fondation et Empire
Isaac Asimov   
il y à longtemps que j'ai lu empire et fondation dans sa version complète mais j'en garde un tendre souvenir. ces romans que je défini comme d’anticipation plutôt que de science fiction pure m'a permis de vraiment m’intéresser à ce genre d'ouvrages

par ezery
Les Fourberies de Scapin Les Fourberies de Scapin
Molière   
La première pièce de Molière que j'ai lue et je l'ai adoré. Le fameux "Mais qu'allait-il faire dans cette galère" est comique à souhait et Scapin.. irrésistible ;)

par emy27
Dix Petits Nègres, Témoin Muet Dix Petits Nègres, Témoin Muet
Agatha Christie   
Temoin muet, apres les 10 petits negres c'est dfficile, car rythme, complexité... si on compare tout on est décu.
Le registre de Temoin muet est descriptif, on nous demande d'etre attentif et d'écouter ce qui ne peut etre prononcé

par barzoi
Le Cycle de Fondation, tome 3 : Seconde Fondation Le Cycle de Fondation, tome 3 : Seconde Fondation
Isaac Asimov   
Seconde Fondation marque un coup d’arrêt dans la série : a l’issu de ce troisième volume, Isaac Asimov, lassé, mis celle-ci de coté afin de s’atteler a d’autres récits et ne revint, quasiment contraint et forcé que des décennies plus tard, avec les deux derniers tomes du cycle qui ne virent le jour que dans les années 80, mais aussi avec deux préquelles, datant de la même époque. Ainsi, pendant longtemps, le Cycle de Fondation ne fut composé que de ces trois premiers tomes originaux, eux-mêmes composés de nouvelles plus ou moins longues, tandis que la suite, elle, est tout a fait différente : le temps ayant fait son œuvre, le style de l’auteur évolua et les derniers tomes sont en fait de véritables romans, quand a l’aspect narratif et descriptif, il est bien plus imposant. Mais ceci est une autre histoire et intéressons nous donc maintenant au troisième tome de Fondation.

A l’issu de Fondation et Empire, le lecteur avait laissé le Mulet échoué dans sa quête de la mystérieuse seconde Fondation, mais si un coup d’arrêt fut porter a sa conquête, il n’en restait pas moins maitre d’une bonne partie de la Galaxie. Cinq années se sont écoulées et celui-ci qui n’a pas perdu l’espoir de découvrir ou se cache cette fameuse deuxième fondation annoncée par Seldon, se décide a envoyer deux hommes en mission a sa recherche : Han Pritchett, son général en chef et ancien adversaire « converti » et Bail Channis, un jeune membre de sa cour, arrogant et insouciant mais qui, selon le Mulet, pourrait être la clef de la découverte de la Fondation par le simple fait que, n’ayant pas été converti, il aurait conservé toute l’astuce nécessaire pour une telle quête. Cette première nouvelle, dans un tome qui en comporte deux, pas très longue, n’en reste pas moins indispensable pour l’intrigue générale de la saga. En effet, celle-ci va voir s’affronter d’un coté le Mulet et ses hommes, et de l’autre, la seconde Fondation qui fait là sa grande entrée de manière officielle dans l’histoire. Et je ne pense pas faire de grandes révélations en vous disant que la quête sera couronnée de succès, quoi que, sans dire ni comment, ni ce qui arrivera ensuite. Et le récit, plutôt court au vu des standards actuels, n’en reste pas moins un classique du genre avec tout ce qui a fait la qualité de la saga : rebondissements, révélations et autres coups de théâtres en pagaille auquel le lecteur ne s’attendait guère. Personnellement, j’ai bien aimé cette Quête du Mulet, en particulier le duel à trois final qui m’aura marqué de part son intensité.

La quête de la Fondation, deuxième nouvelle de l’œuvre et gros morceau de celui-ci réussis le coup de force d’aller encore plus loin dans la qualité intrinsèque de l’ensemble ; cette fois ci, l’opposition met aux prises les deux Fondations, la première, tout juste remise de sa chute face au Mulet, connaît désormais l’existence de la seconde et se retrouve partagé entre deux opinions bien distinctes : tout d’abord, la grande majorité de la population ne voient en celle-ci qu’une espèce de Deux-ex-machina qui leur sauvera la mise devant toutes les difficultés, tandis qu’une petite minorité craint pour sa survie et sa liberté face a des hommes capables, comme le Mulet, de contrôler les esprits. Pour ce qui est de la seconde, devant le danger que fut pour le plan Seldon l’apparition imprévue du Mulet, elle essaye de tout faire pour le remettre sur les bons rails, et pour cela, il faut que la première Fondation oublient leur existence, sinon, leur stagnation continuera et cela en sera finie du plan Seldon. Ainsi, tout l’intérêt de l’histoire repose sur cet affrontement et c’est par le biais d’un petit groupe de comploteurs de Terminus et d’une adolescente, en fuite dans la galaxie, que l’on suivra celui-ci. Si Asimov nous avait habitué jusque là a nous passionner avec ses récits diablement efficaces remplis de rebondissements, cette fois ci, tout cela est poussé a son paroxysme, dans une nouvelle parfois proche du polar et dont le final, avec ces multiples explications qui s’enchainent et se contredisent en permanence, restera comme l’un des grands moments de tout le cycle, incontestablement.

Bref, Seconde Fondation est tout bonnement dans la lignée de ces deux prédécesseurs et il n’y a tout simplement rien a jeter ni à redire. Une fois de plus, Asimov a sut nous entrainer dans un récit captivant et démontrer qu’il fut l’un des plus grands écrivains du genre du vingtième siècle. Le final nous laissait présager que des centaines d’années plus tard, le plan Seldon allait finalement aboutir au second Empire Galactique, mais souvenons nous qu’à la base, la série aurait dut en rester là… Or, il y a encore deux tomes et tout pourrait se compliquer
  • aller en page :
  • 1
  • 2