Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Eblizir : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Cycle des Démons, tome 1 : L'Homme-Rune Le Cycle des Démons, tome 1 : L'Homme-Rune
Peter V. Brett   
Depuis le temps que j'entendais des louages de ce livre, je me suis enfin décidée à le lire. Et franchement, ce bouquin, c'est une grosse claque dans la gueule !! La seule pensée qui m'est venue à l'esprit en refermant le livre, c'est "j'en veux encore !!!" Bref, vous l'aurez compris, j'aime (et même plus que ça !) !!

Alors que les démons envahissent la nuit, sortant de terre et tuant tout sur leur passage, le jeune Arlen est un garçon intrépide et courageux qui rêve d'aventures. Sa haine pour les démons se voit décuplée lorsque, suite à une terrible nuit d'épouvante, sa vie change du tout au tout. Du haut de ses onze ans, Arlen décide de quitter son village et sa ferme et part, dans l'espoir de se rendre dans les Cités Libres où sont rêve est de devenir Messager, ces coursiers qui risquent leur vie sur la route en voyageant de ville en ville. Commence alors pour lui le début d'une aventure qui le mènera bien plus loin qu'il ne l'aurait cru...

Dès les premières lignes du texte, l'auteur nous plonge dans un univers inquiétant où, à la nuit tombée, des démons sortent du sol et errent à la recherche d'une proie égarée à tuer. En suivant la vie qu'Arlen mène aussi paisiblement que possible dans son petit village, il n'est pas difficile de deviner à quoi s'attendre de la part de ce jeune garçon aventureux.
Malgré son jeune âge, Arlen sait ce qu'il veut et fera son possible pour y parvenir. C'est un personnage vraiment attachant et le fait de suivre son histoire et le voir grandir et mûrir tout au long du livre ne nous fait que l'apprécier davantage.

Tout au long du livre, nous suivons de front la vie de trois personnages différents, Arlen, Leesha et Rojer. Et comme Arlen, nous les voyons évoluer dans des endroits différents, avoir leurs propres expériences et tenter de survivre dans ce monde ou chaque homme, femme et enfant est une bénédiction. J'ai également beaucoup apprécié les autres personnages secondaires, comme Bruna, Cob ou encore Ragen. Chacun à leur façon, les personnages font avancer l'histoire et avoir régulièrement des points de vues différents donne un certain rythme au texte. Et à chaque fois, c'est un plaisir de retrouver chaque personnage pour enfin découvrir ce qu'il va leur arriver.
L'histoire s'étendant sur dix ans, l'action n'est vraiment présente qu'aux environs du troisième quart du livre, mais l'histoire est si agréable à suivre que les pages s'enchaînent sans que l'on ne s'en rende compte. De plus, régulièrement, l'auteur à le don pour renverser complètement des situations et de scènes surprenantes, on passe à quelque chose de carrément incroyable. Et ça c'est fort !! Typiquement le genre de chose qui nous font lire chapitre après chapitre pour enfin savoir comment tout cela va se terminer !

Pour ce qui est de l'histoire, je l'ai trouvée vraiment originale, passionnante et carrément addictive. Une fois dans le livre, on s'apperçoit rapidement qu'il est très difficile de le lâcher ! L'auteur sait où il va et il nous y emmène lentement mais sûrement. Tous les passages ont leur importance dans le texte et rien n'est écrit au hasard. Le style d'écriture est vraiment très agréable à lire. Léger, fluide, le texte ne se lit pas, il se dévore !!

Si vous n'avez pas encore lu ce livre, mais sautez dessus ! N'attendez plus, quoi !! C'est le meilleur conseil que je puisse vous donner ! Et une chose est sûre, c'est que je ne vais pas attendre deux ans avant de lire la suite !!!!

par Fantasyae
Kushiel, Tome 1 : La Marque Kushiel, Tome 1 : La Marque
Jacqueline Carey   
SUBJUGANT ET CAPTIVANT !

Histoire luxurieuse mais pas seulement et loin de là...
Une série qui force le respect tant l'imaginaire de l'auteure est fertile, ses personnages luxuriants et sa plume exigeante et acérée.
Tout y est si bien décrit que l'on pourrait voir un film se dérouler sous nos yeux, jusqu'à en sentir les odeurs !
Ce roman historique dépeint une Renaissance qui n'a jamais existé et qui pourtant nous parait si tangible...
J'ai été littéralement subjuguée par cette histoire et ce contexte, captivée par Phèdre cette héroïne que l'on voit grandir et à laquelle on s'attache.
Jacqueline Carey est incontestablement un maître en Fantasy Erotico / Historique, nous livrant une oeuvre riche semée d'embuches, conspirations, sacrifices, trahisons, volupté, violence et j'en passe...
La magnificence des scènes décrites est à couper le souffle, les différents protagonistes complexes et somptueux, les intrigues et complots de haut vol.

Nous ne sommes pas immergés mais totalement engloutis et happés par le scénario, par Terre D'Ange et ces servants de Naamah.
Un territoire béni d'Elua où la plupart des descendants sont élevés à la Cour des Floraisons Nocturnes, répartie en treize Maisons ayant chacune leur crédo, mais toutes faisant un Art de la séduction et de l'érotisme.
Un premier tome grandiose et palpitant où le lecteur est assaillit par tant d'émotions que cela en est presque bouleversant.
Je crois pouvoir dire que j'ai pris une gifle avec ce roman (dans le bon sens du terme) !
Aux futurs lecteurs je dis ceci : peu de livres avant celui-ci m'avaient touchée à ce point, ils se comptent sur les doigts d'une main, et bien que les avis soient sujets à la controverse c'est indubitablement une série avec laquelle il faut compter.
Je vous invite VIVEMENT A LA DECOUVRIR !

par ccmars
La Fée des dents La Fée des dents
Graham Joyce   
Ce livre de l'auteur Anglais "Graham Joyce", ("Les limites de l'enchantement" - "Lignes de vie" entre autres) nous conte l'enfance puis l'adolescence de Sam, Terry et Clive.
Alors qu'il n'est encore qu'un gosse, Sam rencontre la fée des dents qui est l'équivalent Anglo-Saxon de la petite souris. Cette fée qui est très moche, roublarde et méchante va accompagner Sam pendant des années quelque fois pour le meilleur et souvent pour le pire. Sam est le seule à voir "Quenotte".
Les trois garçons ont également deux amies: Linda (16 ans), la grande sœur de Terry et leur copine Alice (14 ans).
Ce roman qui est au départ un gentil conte et qui se déroule dans les années 60, tombe vite dans le glauque (meurtres, suicides, vilains tours joués par
"Quenotte" qui entre parenthèse finit par devenir femme etc...).
Une chose que l'on retrouve souvent avec l'arrivée de l'adolescence des garçons est la masturbation. Dans le livre, il y en est beaucoup questions.
En résumé ce livre n'est pas vraiment ce que le début laisse présager: Psy alcoolique, méchants scouts, découverte du tabac de l'alcool...
Bien que le style de Joyce soit assez efficace, ce n'est pas de la grande littérature.
Je mets trois étoiles car l'histoire est plutôt sympa, mais ne vous attendez pas non plus à retrouver "ça" de Stephen King qui est également un livre consacré aux cauchemars de l'enfance et de l'adolescence.
Adanson Marco.


par Adanson
Nés à minuit, Tome 1 : Attirances Nés à minuit, Tome 1 : Attirances
C.C. Hunter   
Ce livre m'a completement déboussolé !!! Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il soit aussi bien réalisé ! Quand on rentre dans l'action on ne peux plus en ressortir...la preuve je n'ai pas arrêté avant de l'avoir terminé !!! Et je l'ai même classé dans ma liste de diamant ce qui est très rare !^^En résumé je vous le conseille fortement!!!
La reine des glaces ...pour qui ce livre a fait fondre son coeur...lol
Relentless, Tome 1 Relentless, Tome 1
Karen Lynch   
Influencée par les nombreux excellents avis, j'ai été terriblement déçue par ce livre... Si j'avais eu 15 ans et que je n'avais pas beaucoup lu de livres de fantasy, je l'aurais probablement dévoré. Or, le scénario, bien que plutôt dynamique pour un premier tome de saga, n'est pas assez original pour renouveler le genre. Tout me rappelait beaucoup trop d'autres lectures passées (Twilight, Covenant, Rebecca Kean etc). Pourtant la richesse des références mythologiques pour les créatures montre qu'il y a eu un travail de recherche monstrueux par l'auteure et j'admire ceci. Mais finalement les diablotins et esprits des éléments qui sont je trouve plus originaux que les vampires et chasseurs de démons ne sont que part du décors pour ce premier tome. C'est dommage ce potentiel mis de côté...
Ce qui m'a le plus ennuyée c'est le nombre de fois où j'ai pu globalement lire que "Sara n'est pas comme les autres filles, elle est différente et véritable" blablabla. À lire ça, tout le monde est superficiel et éventuellement stupide sauf l'héroïne. Pourtant Sara a un caractère assez fort et du répondant, ce qui est agréable et suffirait pour la démarquer sans avoir à répondre à des critères physiques ou de clichés de pré-lycée. Ceci dit elle est quand même super excessive parfois, comme quand elle pète des câbles quand les Mohiris surveillent ses alentours et lui conseillent de rester chez elle le temps d'éliminer la menace, elle fait juste ses caprices de gamine "naaaan je peux pas arrêter de vivre je dois sortir m'amuser", réaction complètement démesurée quand tout ce qu'elle a à faire c'est de rester quelques jours chez elle. Enfin si c'était pas aussi dramatique il n'y aurait pas toutes ces péripéties mais quand même !
Pour revenir sur du positif les scènes de combat sont très dynamiques et constituent donc une réussite.
Les relations entre les personnages sont travaillées, on se doute que par la suite la romance va s'installer mais pour l'instant rien n'est précipité afin de concocter quelque chose de plus solide.
En somme je comprends pourquoi ce livre a beaucoup plu, mais je n'ai pas dû le lire au bon moment et il y a eu ces quelques points précédents qui m'ont blasée, et même si la fin ouvre des portes intéressantes, je ne lirai probablement pas la suite.
Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme
Jeaniene Frost   
A la hauteur de la saga consacrée à Cat et Bones.
J'étais impatiente d'en savoir plus sur Vlad qui m'avait taper dans l'oeil dans la saga chasseuse de la nuit, et je n'est pas été déçue.
Donc, ce premier tome confirme que Vlad est puissant et charismatique, avec une confiance en lui hors norme.
On en apprend plus sur lui, notamment qu'il a une poigne de fer sur sa lignée.
Leila, quant à elle, m'a beaucoup plû.
L'histoire est bien rythmée.
Petit bonus, avec l'apparition de Cat, Bones, Mencheres et Kira pendant 4-5 pages. Des répliques mémorables qui m'ont fait beaucoup rire.

par Adèle
Pistolet et talons hauts Pistolet et talons hauts
Sylvie G.   
La couverture ne m'attirée pas plus que ça, mais finalement vraiment super heureuse de cette lecture. La romance est belle et l'histoire à côté change des autres comédies romantiques. Un vrai régal.

par TINEMA
Animae, Tome 1 : L'Esprit de Lou Animae, Tome 1 : L'Esprit de Lou
Roxane Dambre   
un roman rafraîchissant et énergique, à l'image de Lou, son héroïne, prête à tout pour accomplir son devoir de Daïerwolf. Elle m'a charmée dès les premières phrases du livre par son humour, sa bonne humeur et sa réactivité. Le style est fluide avec une bonne répartition des descriptions et des dialogues. On ne s'ennuie pas un seul instant. Bref, un agréable moment de lecture ! Vivement la suite...
En résumé : Animae est une vraie bouffée d'air frais qui nous redonne le sourire et nous remonte le moral, tout en nous coupant le souffle. A lire !

par mantrisse
Les gardes de la Terre des ombres, tome 1 : Le Sanctuaire Les gardes de la Terre des ombres, tome 1 : Le Sanctuaire
Sarah Fine   
Ce livre parle d’un sujet tres delicat souvant éviter dans les roman ou pas assez approfondie: la mort et le suicide. C’est souvant un sujet tabou et s’il est abordé c’est dans des terme triste. L’auteur de cette serie a sue comment bien ecrire ce livre pour qu’on ne se sente pas vraiment triste en le lisant. Meme si je dois admettre que j’ai essuié quelque larme au courant de ma lecture. « Le sanctuaire  » est un livre un peu plus serieux et morbide que mes lecture précédente mais je dois avouer que je l’ai bien aimé. Connaitre les histoire tragique de personne qui se sont deja suicidée, des personnage tel que ana et malachi, nous donne juste envie de les prendre dans nos bras. C’est un livre à éviter si vous avez la larme facile mais qui est a lire pour toute les personne prete a surmonter le tabou sur le suicide. J’ai hate de decouvrir le tome 2 qui s’annonce deja bon a la suite de la fin du tome 1.

par Ariannen
Les Espionnes de la Reine, Tome 1 : Lady Megan Les Espionnes de la Reine, Tome 1 : Lady Megan
Jennifer McGowan   
Voilà un livre comme je les aime: format généreux, couverture totalement dans le thème, caractères en relief, un bel écrin pour un bijou de très bonne facture. Ca ressemble à une romance historique aussi le style narratif peut surprendre, d'autant que l'héroïne pourrait être ma fille, et pourtant je n'ai eu aucun mal à me glisser dans la peau du personnage. Jennifer MacGowan écrit très bien, sa plume délicate bénéficie d'un vocabulaire riche et d'un phrasé soutenu sans être ampoulé si bien que l'on se glisse avec délice dans les intrigues de cette Cour Elisabethaine du 16 eme siècle comme si nous y étions. L'auteur a fait un remarquable travail de recherche pour que son intrigue portée par des héroïnes modernes, originales et charismatiques se fonde dans les faits historiques.

1559, Elisabeth a succédé à sa demi-soeur Marie la Sanglante, instaurant l'anglicanisme dans un pays encore en proie aux luttes entre catholiques et réprouvés. La jeune reine a refusé la demande en mariage du roi Philippe II d'Espagne, fervent défenseur de la foi catholique, mais les délégations de ce pays se pressent encore aux portes du palais où la sécurité de la souveraine est menacée, sa capacité à régner seule mise en doute. Aussi cette dernière s'est-elle constitué en secret un cercle de Confidentes, 5 jeunes filles rigoureusement choisies pour leurs aptitudes particulières, destinées à être ses yeux et ses oreilles, fermement entrainées par le ministre Cecil William, chapeautées par le secrétaire d'Etat maitre espion Francis Walsingham. C'est dans ce contexte qu'évolue notre héroïne, Megan Fellowes ancienne voleuse au sein de la troupe de la Rose d'Or, groupe de comédiens et chapardeurs fondé par son grand-père dont Cecil William se servira comme moyen de pression.

Même si les femmes n'ont pas le droit de monter sur les planches, Megan est une excellente comédienne et possède le talent rare de pouvoir rapporter au mot près n'importe quelle conversation dans des langues qu'elle ne connait pas. Cecil la charge d'espionner les délégations étrangères, alors qu'Elisabeth lui confie une toute autre mission sous le sceau du secret. C'est ainsi que Megan et ses autres camarades doivent gérer une affaire de lettres remises par le pape au mystérieux comte Rafe de la Martine pour des courtisans anglais, confondre l'auteur d'un meurtre et identifier les fauteurs de troubles qui sévissent à Windsor depuis quelques temps.

C'est une lecture addictive qui nous entraine dans les méandres des couloirs souterrains et passages secrets de Windsor au rythme des enquêtes menées par ces espionnes attachantes dont les missions ont pour but de déjouer les nombreux complots plus ou moins dangereux au gré des enjeux politiques, mettant ainsi à nu des secrets de famille bien gardés. Au fil des évènements elles vont apprendre à unir leurs forces et surtout leurs incroyables capacités jusqu'à devenir un groupe vraiment solidaire au service de Couronne. Aucune faute note dans ce premier tome, les personnages sont bien étudiés et l'intrigue finement menée, même s'il ne s'agit pas d'un grand roman d'espionnage, il est distrayant tout autant que captivant.

par Seregan