Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de EclatDeLivre : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Bad games, Tome 5 Bad games, Tome 5
Juliette Duval   
Bonjour,Savez-vous à quelle date sort le tome suivant ??
Merci

par Domi37
Les Nuits Tentatrices, Tome 2 : Péché brûlant Les Nuits Tentatrices, Tome 2 : Péché brûlant
Angéla Morelli   
Voilà un roman qui m'a bien chamboulée, et j'insiste, il s'agit d'un roman assez choquant, certains passages m'ont révulsé, révolté.
Et pourtant la lecture était trop addictive pour que je l'abandonne, je l'ai lue d'une traite, dévorant chaque mot, chaque phrase d'une douce écriture poétique.
Vraiment, j'ai été conquise, l'auteure a une telle plume qui m'a émue profondément. J'en suis encore toute retournée.
Il s'agit d'une histoire pour le moins banale, qu'il faut lire avec lenteur et gravité. Pour les sensibles, je ne conseille vraiment pas.
Après avoir attendue la suite plus d'un an, je peux dire que j'ai été satisfaite par cette suite, quoique trop sombre, trop heurtant, trop brusque.
J'avoue que j'aurais préférée n'avoir que la narration d'Adam, car celle d'Ève est vraiment déprimante, attristante, poignante. Cette femme est torturée au plus profond, et ça afflige beaucoup le lecteur de lire de tels paragraphes d'abandon total et de vide extrême.
Bref, malgré cela, j'ai beaucoup aimé cette suite tant attendue, j'ai hâte de lire le prochain tome (qui j'espère sortira très vite).
Note : 4/5

par Mia2u
À l'heure des chiens À l'heure des chiens
Évelyne Brisou-Pellen   
Un livre que j'ai lu tout gamin et qui est à mon sens un bon premier saut dans l'univers policier. J'aurais tendance à davantage le conseiller aux enfants qu'aux adultes, surtout si ces derniers s'attendent à bouquiner l'équivalent d'un Chattam ou d'un Coben, mais j'en garde un très bon souvenir. L'intrigue est bien ficelée, les personnages principaux sont intéressants et attachants. J'ai surtout apprécié la labrador du jeune inspecteur en herbe, on peut dire qu'elle a du flair.
Ce fut pour moi une lecture fort divertissante et agréable qui rassemble dans un même ouvrage l'intérêt pour les enquêtes criminelles et l'amour des chiens. De plus, c'est bien écrit et le style est agréable ce qui ne gâche rien, bien au contraire.

par Rwann
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Quantum, tome 1 : Virtuous Quantum, tome 1 : Virtuous
M. S. Force   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/01/20/quantum-trilogy-tome-1-virtuous-m-s-force/

Ce premier tome de Quantum Trilogie, Virtuous, est une incroyable histoire digne d’un conte de fées, dans le même esprit que Cendrillon. L’histoire d’un coup de foudre dès le premier regard entre la plus grande star de cinéma du moment et une jeune institutrice. Totalement irréaliste, certes, mais c’est exactement ce que j’attends dans ce genre de livre : des romances qui font rêver et qui permettent de s’évader d’un quotidien si terre à terre.

Ainsi, ce premier tome met en place la situation et la relation entre Flynn et Natalie tout doucement, sans précipitation. On profite pleinement de chaque page, de chaque chapitre sans se presser. Et même si on sent qu’il y a une histoire sous-jacente bien plus grave et plus sombre, la romance reste vraiment au centre de ce premier livre. Et, au contraire, c’est cette part sombre que l’on devine chez ces personnages qui permet de ne pas basculer dans le tout beau tout rose.

Pas de garce, de triangle amoureux, de famille hypocrite ou encore de personnages torturés… Ici c’est une histoire simple, mignonne et adorable, digne d’un conte de fées. Et même si Natalie traine un lourd passif derrière elle, cela ne l’empêche pas de vouloir aller de l’avant et de profiter pleinement de ce que la vie a à lui offrir.

Mais la fin annonce la couleur : finit la tranquillité et l’histoire bisounours. La suite va s’annoncer bien plus sombre et cruelle, émotionnellement parlant. Des démons vont ressurgir d’un passé profondément enfoui et vont sans nul doute mettre à l’épreuve nos deux héros, sans répit.

Mon seul bémol sera quant au vouvoiement entre Flynn et Natalie qui s’éternise et se prolonge bien trop longtemps pour que cela fasse naturel, et cela m’a vraiment gênée par moment dans ma lecture. Malgré tout, l’histoire reste plaisante à lire, et j’ai quand même pu profiter du récit sans autre soucis.

Pour conclure : vous l’avez compris, j’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome qui prend le temps de poser la situation sans aucune précipitation. On profite pleinement de ce conte de fée, même si l’on sent très vite que la situation risque de basculer dans un univers bien plus sombre. L’histoire est toute mignonne et m’a vraiment donné envie de lire la suite, surtout avec cette fin qui apporte énormément d’interrogations. Quantum Trilogie est donc une nouvelle série que je vais suivre avec plaisir !

par Kesciana
Fight for Love, Tome 1 : Real Fight for Love, Tome 1 : Real
Katy Evans   
Déçue pour ma part, j' en attendais sûrement trop. Mais faut dire qu' entre la nenette qui mouille toutes les deux pages, le manque cruel d' histoire, car oui il n' y a pas d' histoire, on suit la mise en place d' une relation qui devrait être très complexe et belle mais au final tout est effleuré pour ne laisser que le cul. (Trop de cul tue le cul :p)

Il aurait été plus intéressant pour ma part de développer les phases de cette maladie terrible.
Je lirais sûrement le deuxième tome même si au vue des avis sur goodread j' ai un peu peur :p
Gueule d'ange, Tome 2 : Fred Gueule d'ange, Tome 2 : Fred
Katja Lasan   
ouaouh !! alors la, GENIAL !! j'ai adoré, une super histoire !! quand j'ai ouvert et que j'a vu plus de 800 pages, je me suis dis, il va s'en passer des choses entre nos tourtereaux... Et bien pas déçue. une belle histoire qui donne le sourire (sauf certains passages avec le passé de Fred) FREEEEEEDDDD !!!!! huuuummm.
Pour le coup effectivement c'est love, sexe (oh ça oui) et rock & Roll.
A lire sans aucune hésitation !!!

par celine015
Chances, Tome 2 : One More Chance Chances, Tome 2 : One More Chance
Abbi Glines   
J'ai beaucoup aimé l'histoire de Woods et Della, mais celle de Grant et Harlow était pour ma part encore mieux.
Bravo....maintenant reste à attendre la suite de Rush et Blaire qui selon moi aurait dû sortie avant comme en VO.

par latosca
Driven, tome 1 : Driven Driven, tome 1 : Driven
K. Bromberg   
Encore une lecture abandonnée.

Le début partait bien mais le manque de crédibilité m'a complètement enlever mon envie de poursuivre.

Tout allait bien aux premières lignes avant que tout ne dérape d'une façon qui m'a refroidie et vraiment dégoûtée. [spoiler] Vous connaissez beaucoup de nanas qui après avoir fait une crise de panique, de claustrophobie se laisse peloter par le premier mec dans les bras duquel elle tombe ? Un mec qui venait de s'envoyer en l'air avec une autre dans un couloir ? Non mais sérieusement, pour moi c'est crade ! Oui je suis brutale dans mes mots mais il ne faut pas abuser là ! Je ne trouve vraiment rien de fantasmant la dedans. Je vois plutôt ça de manière ragoutante et peu crédible. ça beau être de la romance, il ne faut pas non plus pousser mamie dans les orties. [/spoiler]

La suite n'a absolument pas rattraper ce gros plantage du début, puisque tout est couru d'avance, rien n'est crédible, tout est beaucoup trop facile.

Rylee n'a laissé de marbre même si on sait qu'elle a un lourd passé. Je n'ai pas eu ma curiosité de pousser. Dommage, j'aimais bien les passages au " foyer" avec ces gamins qui l'entourent.

Quant à notre cher homme, qui me laisse de glace, parce que je ne lui trouve aucun charme et bien ça se passe de plus de commentaire.

C'était une quatrième couverture alléchante, une très bonne idée mais j'ai l'impression que la nouvelle mode c'est de pousser les extrêmes, de faire des histoires d'amour rocambolesque, de faire du sexe ( car le début pardonnez-moi mais c'est déjà du trop gros pour moi) pour faire vendre et surfer sur cette vague qui m'a noyée depuis longtemps.



par Vidia
The Vincent Boys, Tome 1 : Un garçon de trop The Vincent Boys, Tome 1 : Un garçon de trop
Abbi Glines   
La belle Ashton Grey sort avec le beau Sawyer Vincent depuis 3 ans, qui a été son ami d'enfance depuis toujours avec son cousin Beau Vincent. Beau et Ash étaient toujours ceux qui faisaient les conneries... à balancer des ballons plein d'eau sur les voitures qui passent, cachés derrière un buisson, à regarder les étoiles couchés sur le toit, et Sawyer a toujours été celui qui les sortait de la galère, toujours à les couvrir. Et puis en grandissant, ces 3 là ont commencé bien entendu à remarquer le sexe opposé. Et c'est comme ça que Sawyer a demandé à Ash de sortir avec lui.
Ash est la fille du pasteur. Sawyer est le fils parfait de la famille parfaite. Beau, lui, n'a rien de tout cela. Son père est mort quand il était petit et il a été élevé tant bien que mal par sa mère, serveuse dans un bar, et ayant des aventures d'une nuit avec le 1er loser qui passe. Mais malgré tout, il n'a jamais été jaloux de son cousin. Il ne lui a jamais envié sa vie parfaite, dans une famille parfaite et son argent. Mais il y a une chose qu'il pensait avoir... Ash. Il l'a toujours aimé d'aussi loin qu'il se souvienne. Sauf qu'il n'a jamais été capable de le lui dire avant que Sawyer ne le fasse. Et depuis, elle est devenue intouchable. Sawyer est comme un frère pour lui. Alors, il la regarde de loin... et ils ne se sont plus jamais comportés comme avant. Ash est passée du statut de meilleure amie à celui de petite amie de son cousin.
Ash a bridé sa véritable nature pour être digne de Sawyer, le garçon parfait. Elle a enchaîné la mauvaise fille en elle, celle qui faisait des conneries, et a tout fait pour devenir la jeune fille parfaite, miss zéro défaut. Elle s'est construit une personnalité qui n'est pas elle. Et quand Sawyer part avec ses parents pour les vacances d'été, Ash se sent bien seule. Et quand elle va croiser la route de Beau un soir, alors qu'il est avec sa petite amie, les deux ronds comme des queues de pelle, elle va faire ce qu'elle croit être bien. Elle va les rammener chacun chez eux. Le lendemain, Beau lui demande de le rejoindre au lac, là où ils ont passé leur enfance. A partir de là, leur attirance mutuelle qui a toujours été là finalement, depuis le début, depuis qu'ils étaient partenaires de crime, va exploser. Il va devenir de plus en plus difficile de se tenir à distance et avec le retour de Sawyer, rien ne va s'arranger.

Sawyer est Mr Parfait que tout le monde respecte. Il est la star de l'équipe de foot américain du lycée. Il n'a jamais eu de geste déplacé avec Ash, jamais essayé d'aller plus loin que le baiser. Les parents d'Ash l'adorent puisqu'il représente ce qu'ils ont toujours souhaiter pour leur fille. Mais voila.... rien de neuf sous le soleil. En recroisant la route de Beau, Ash se rend compte qu'elle n'a jamais ressenti le moindre soupçon d'excitation avec Sawyer, aucune passion enflammée. Alors qu'avec Beau, elle ne se contrôle plus et la vraie Ash a le droit de sortir de sa cage dorée et de laisser libre cours à sa personnalité sans risquer d'être jugée.

Beau est le bad boy de la petite ville. Tout ce que les gens s'attendent de le voir faire, il le fait. Mais en réalité, il le fait parce que les gens s'y attendent. Mais personne, à part sa mère et la grand-mère d'Ash qui n'a jamais caché qu'elle le trouvait bien plus beau et excitant que Sawyer, personne ne connait le vrai Beau. Celui qui défend Ash, celui qu'il l'aime au point qu'il ne veut pas qu'elle cache sa véritable personnalité sous un masque de perfection, celui qui va l'écouter pendant des heures alors qu'elle pleure sur son épaule, sans jamais se plaindre. Bref, un bad boy au coeur tendre...

Ash, quant à elle, elle peut paraître agaçante. C'est vrai. Mais en même temps, sa vie est modelée par un père pasteur et un petit ami parfait pour qui les apparences semblent le plus important. Mais en même temps, je la comprends. Qui n'a jamais eu envie de changer pour plaire aux gens qu'on aime? Qui n'a jamais essayé de tout faire pour ne pas décevoir les gens qui nous entoure? Qui n'a jamais fait ce que les autres attendaient de nous? Sauf que voila... Beau va faire vasciller toutes les bonnes intentions d'Ash. Avec lui, elle peut être elle-même. Elle a le droit de ne pas être parfaite. Et très vite elle se rend compte que Beau a toujours été celui qu'elle a véritablement aimé. Mais c'est aussi celui qui ne lui a jamais montré qu'il l'aimait en retour. Alors quand cet été là, elle se rend compte de ses sentiments pour elle, tout se complique. Comment faire? Que faire? Faire souffrir Sawyer est hors de question. Et c'est là qu'elle peut vraiment nous agacer. Elle tergiverse beaucoup, et on a souvent envie de lui donner une bonne paire de baffes...

Mais qui a dit que la vie était facile? Car finalement, rien ne leur a été épargné à ces trois là. Alors oui, on a beaucoup d'émotions différentes dans ce livre... Le désir, la frustration, l'abandon, le don de soi, l'amour intense, l'amitié, la colère... Et Beau reste à mes yeux celui qui représente toutes ces émotions. Il m'a beaucoup émue. D'autant que le livre est raconté à deux voix: celle d'Ash et celle de Beau. Et je peux vous dire que tous les moments où c'est raconté du point de vue de Beau, on a des frissons jusqu'au plus profond de soi!!! Mais, ceci dit, je n'ai jamais été capable de résister à un bad boy...

source dans notre petite bulle

par Adèle