Livres
469 738
Membres
437 415

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Éclats d'âme, tome 2



Description ajoutée par Swein 2018-10-28T14:34:03+01:00

Résumé

Au contact des membres du salon de discussion, Tasuku a fini par s'accepter, et ainsi accepter l'amour qu'il éprouve. Pour autant, il ne sait pas encore comment il doit se comporter au quotidien, auprès de ses camarades, mais surtout auprès de celui qu'il aime. Au contacte de Misora, plus jeune individu du salon et porteur d'un "secret" d'un autre genre, le lycéen va continuer à se poser des questions...

Afficher en entier

Classement en biblio - 44 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Finn-Thilliamon 2019-06-13T15:05:01+02:00

Même moi, je ne sais pas qui je suis. Personne ne le sait. J'y comprends rien du tout...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lila11 2019-08-05T11:46:22+02:00
Or

Dans ce tome, on rentre dans l'intimité de Misora, le plus jeune participant du salon de discussion. Tasuku chemine et veut aider le jeune garçon à avancer lui aussi.

Toujours aussi poignant et poétique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tommyvercetti 2019-06-14T11:53:11+02:00
Argent

Bien sympathique, mais je regrette que l'histoire ne soit pas plus ordinaire, ici on sent tout de même le côté pédagogique du manga, avec ce salon et les autres personnages qui montrent un panel d'identités. J'aurais préféré un quotidien plus proche de l'ordinaire que vivrait le protagoniste, normalement, là l'été permet une approche plus détachée. Mais c'est quand même un plaisir :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par luciemichaud 2019-06-01T21:52:31+02:00
Diamant

Mon dieu, il m'a tiré des larmes. Très touchant. Ces deux premiers tomes soulèvent réellement des sujets importants et les traitent d'une manière qui me parait très réaliste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Doudouleo 2019-04-05T15:43:51+02:00
Or

Un tome aussi intéressant que le premier et qui tourne autour de Misora. Les représentations émotionnelles sont plus discrètes sur ce tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maux-Silencieux 2019-03-24T00:59:50+01:00

Toujours une belle suite, les personnages sont attachants. On découvre toujours autant sur l'identité de genre et l'identité sexuelle. Misora est un personnage très intéressant et attachant. On découvre en même temps que le Tasuku les genres et sexes de chacun.e.s. Bref, une très bonne suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ilfioredelmale 2019-02-17T00:18:48+01:00
Bronze

Le tome 2 élargi l'horizon sur l'identité des personnes et leur orientation sexuelle, qu'une femme se sent femme et en aime une autre, qu'un homme veut changer de sexe et aime les hommes et autres...Mais surtout, ici on se centre sur une personne qui se cherche encore par le biais d'un garçon aimant S'habiller en fille, se maquiller et recevoir des compliments sans pour autant vouloir changer de sexe.  Mais son caractère ne m'a pas permis de m'attacher à lui. Misora est le genre à blesser avec sa langue ceux qui l'ont blessé involontairement. Tout comme Tasuku, je n'ai pas su le comprendre et savoir pourquoi, il avait réagi ainsi. 

Sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/02/17/eclats-dame-lintegrale/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Swein 2018-10-28T14:33:55+01:00
Argent

Un tome plus troublant que le premier sur un personnage qui se cherche encore. Le problème c'est que je n'ai pas ressenti beaucoup de sympathie pour Misora qui est très caractériel et ressemble plus à un enfant détestable avec ses sautes d'humeur. Un tome touchant tout de même et j'espère que les choses se passeront bien pour Tasuku.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Calypso-x 2018-10-23T08:32:21+02:00
Diamant

Touchant et violent.

Alors que Tasuku semble plus serein, il découvre le secret du jeune Misora. Celui-ci, en quête de son identité, ne trouve la paix que lorsqu'il se rend au salon. Malgré toute la bonne volonté du monde, Tasuku ne parvient pas à aider Misora comme il le souhaiterait - la quête d'identité n'étant pas anodine. Une fois encore, cette série se démarque tant par sa dureté que par la sérénité qui se dégage du salon - comme si tous les individus assis autour de cette table basse avaient à apprendre les uns des autres, quel que soit leur âge.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilylelfe 2018-05-27T16:09:44+02:00
Diamant

Tout d’abord un très grand merci aux éditions Akata pour leur confiance et leur accueil. C’est avec euphorie que j’attendais ce tome 2, après l’immense coup de cœur que j’ai eu pour le premier opus de cette série magnifique. C’est donc avec une joie immense que je l’ai réceptionné et démarré au plus vite. Et je n’ai pas été déçue par le voyage.

La première fois que j’ai vu la couverture, je n’ai pas accroché avec. Le contraste avec le premier tome m’a semblé assez déstabilisant, mais j’en ai vite compris l’intérêt au vu du contenu de ce second tome, et au final, je dois avouer que je la trouve très esthétique et émouvante. Et mystérieuse. Et très bien trouvée pour ce second opus très contrasté.

Comme dans le premier tome, j’ai trouvé les illustrations, à l’intérieur, magnifiques et très parlantes. Certains dessins sont « durs », d’une certaine manière, les émotions y sont violemment retransmises, mais c’est qu’elles laissent rejaillir une partie de cet intense monde intérieur vécu par certains personnages. Je les trouve très artistiques, et très éloquentes. Pour ne pas dire tout aussi percutantes que l’histoire en elle-même, en fait.

Comme dans le premier tome, le personnage principal de ce manga est Tasuku, c’est sur lui qu’est centrée l’histoire. Mais ce qui est passionnant, c’est qu’à chaque tome, on découvre un peu plus l’histoire et les motivations d’un second personnage. Dans le tome 1, nous en avions appris beaucoup, avec énormément d’émotion, sur Haru. Ce tome-ci est centré sur un personnage très ambivalent, qui restait encore mystérieux dans le premier opus : Misora.

Misora, Tasuku l’a croisé à plusieurs reprises de manière très différente, sans comprendre que ce jeune collégien qui n’hésite pas à lui dire qu’il est « pédé » et cette jolie fille dont il ignore tout sont en fait une seule et même personne.

Ce tome 2 parle donc de travestissement, et soulève beaucoup de questions inhérentes au transgenre. Des questions qui, souvent, restent en suspens. Misora aime se déguiser en fille, il se sent bien quand il est ainsi grimé, mais il s’énerve quand Tasuku le considère comme gay, affirme que les mecs le dégoûtent. Il s’agace que Tasuku fasse un rapprochement entre son désir de se travestir et l’homosexualité : « et alors ? Je vois pas le rapport… Et toi, Tasuku ? Pourquoi tu t’habilles pas en femme ? Tu aimes les garçons, non ? ».

J’aime la manière dont ces interrogations sont soulevées, sans filtre, parfois avec violence et crudité, à travers ce personnage rempli de colère et de sarcasme qu’est Misora. Je n’ai pas beaucoup accroché avec ce garçon, je dois bien le dire, mais sa présence est certaine, ses paroles souvent violentes et directes poussent à la réflexion. Il nous donne matière à revisiter énormément de préjugés, fait réfléchir le lecteur tout autant que Tasuku : est-ce que se travestir est forcément signe qu’on est homosexuel ? Ou bien est-ce que cela signifie, même, qu’on voudrait appartenir à l’autre genre ? Est-ce qu’au fond, se définir est une obligation ?

Les interventions d’Haru, en ce sens, m’ont également énormément plu. Elle est la première à remettre en question ces histoires de définitions, de « cases ». Quel besoin a-t-on de se classer, au fond ? La réponse d’Haru est aussi sensée qu’intelligente : « moi je pense qu’il vaut mieux ne pas trop se préoccuper des catégories. L’important, c’est d’abord de savoir comment on veut vire sa vie, et ce qu’on éprouve envers les autres. Ceci dit, j’avoue que ça peut faciliter les choses, les étiquettes. Pour rencontrer des gens qui nous ressemblent, par exemple ». Tout est dit en quelques mots. Et cela donne matière à réviser notre façon de vouloir tout mettre dans des cases.

À côtoyer les membres du salon de discussion, Tasuku s’ouvre à un champ de possibles incroyables, et se met à revoir peu à peu tous ses propres préjugés. Ce n’est pas parce qu’il est « différent » qu’il n’en est pas bourré. En cela, la rencontre avec Misora, aussi déstabilisante qu’elle soit, aussi difficiles que soient ses interactions avec ce garçon aux humeurs changeantes, qui semble à la fois sûr de lui et très mal dans sa peau, va le secouer au-delà de l’imaginable, et le remettre en question à tous points de vue. Il se met à réfléchir différemment, à s’accepter mieux, également. Pas seulement grâce à Misora, mais aussi, grâce à ces autres membres du salon qui tiennent à lui et l’acceptent tel qu’il est.

J’aime particulièrement (toujours ! ^^) Haru, sa façon de penser, sa simplicité, sa douceur pourtant mêlée de fermeté et d’assurance. Quant aux autres, ils m’intriguent énormément, et j’ai hâte de les découvrir plus avant. La présence de Tchaikov est toujours agréable, même si on ignore tout sur lui. J’apprécie Naikai, qui reste discret pour l’instant, mais qui est toujours souriant, a toujours le mot sympathique, et que j’aimerais plus découvrir. On apprend d’ailleurs que l’association qui regroupe une partie des membres du salon de discussion, le congrès des chats, serait « réservée » aux LGBT. Ce qui forcément questionne sur les autres membres du congrès des chats.

Quant à l’hôte… eh bien, les réflexions qui s’affinent sur ce tome 2 ne donnent que plus envie encore de la/le découvrir. Je bute sur le genre, parce que très franchement, si au premier abord on la/le perçoit comme une femme, je me demande sincèrement ce qu’il en est en vérité. « C’est comme un adulte qui aurait grandi sans avoir eu besoin de se choisir une identité. C’est personne, mais c’est quand même quelqu’un de vivant. » J’ai trouvé cela aussi intrigant que percutant, encore une fois (oui, je trouve ce manga percutant sur tous points de vue, en fait).

Enfin, ce tome 2 me donne envie de découvrir plus avant Tsubaki, le garçon dont Tasuku est amoureux. Ce personnage semble receler bien des secrets. Si ses propos de base sont homophobes, je me mets à me demander, au fond, si ce n’est pas une manière de se protéger… ou de faire comme les autres.

En conclusion, ce second tome est à la hauteur du premier opus. Je l’ai un peu moins apprécié parce que j’ai été énormément déstabilisée par le comportement fluctuant de Misora, mais il soulève des questions encore plus profondes que le premier tome. J’ai très hâte de découvrir la suite, et d’en apprendre plus sur les différents protagonistes que l’on rencontre au fil de cette incontournable série.

Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict http://amabooksaddict.blogspot.fr/2018/05/chronique-eclats-dame-2-yuhki-kamatani.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par harumina 2018-05-27T10:24:49+02:00
Or

Après un premier tome qui m'avait laisser avec un avis mitigé, se second tome est un vrai coup de coeur. Tasuku à changé il est plus épanouis depuis qu'il fréquente le salon de discussion, rien n'est pour autant résolut loin de la. Ce second tome se concentre sur Misora que Tasuku veut épaulé. Mais celui-ci est plus complexe qu'il n'y paraît et les choses vont mal tourner alors que Tasuku pensait enfin avoir pu l'aider.

J'ai hâte de lire la suite et de voir comment l'histoire va se développer.

Afficher en entier

Date de sortie

Éclats d'âme, tome 2

  • France : 2018-05-16 (Français)

Activité récente

Arlia l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-08T23:26:50+02:00
lila11 l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-05T11:43:25+02:00
shana l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-21T10:03:31+02:00
lumalow l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-12T09:20:29+02:00
Kriksy l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-10T19:25:29+01:00
acsjg le place en liste or
2019-02-10T10:10:20+01:00
florae l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-13T13:21:52+01:00

Les chiffres

Lecteurs 44
Commentaires 11
Extraits 3
Evaluations 18
Note globale 8.44 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode