Livres
553 780
Membres
598 260

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Éclats d'étoiles, Tome 1 : Éclats du scorpion



Description ajoutée par DesLivresEtDesMots125 2021-01-14T11:55:08+01:00

Résumé

3 filles, 3 garçons, 1 étoile maléfique.

Dillon possède le terrifiant pouvoir de déclencher des vagues de destruction avec une simple pensée.

Deanna, elle, ressent une peur si dévorante qu’elle en est devenue une sorte de trou noir, aspirant tout ce qui la terrorise.

Lorsque l’éclat d’une supernova illumine le ciel nocturne, Dillon et Deanna ont une révélation : ils sont six à être accablés de pouvoirs monstrueux qui leur rongent l’âme autant que le corps. Et ce n’est qu’ensemble qu’ils auront une chance de vaincre ces forces mystérieuses.

Le premier tome d’une saga fantastique par l’auteur de la trilogie best-seller La Faucheuse, Grand prix de l’imaginaire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 23 lecteurs

extrait

"C'est le moment le plus important de ma vie", songea Deanna. Et elle sut immédiatement pourquoi.

- Tu es comme moi ! murmura-t-elle. Tu es exactement comme moi !

Dillon acquiesça d'un hochement de tête, les yeux emplis de larmes. A cet instant, il se sentait plus proche de Deanna que de quiconque. "J'ai failli la tuer. Comme ç'aurait été horrible si elle était morte et qu'on ne s'était jamais rencontrés". L'étrange lumière entoura d'un doux halo irisé la chevelure noire de jais de Deanna. Il s'en émerveilla, éprouvant pour elle un brusque élan d'amour. Une adoration qui surpassait les mots. Il n'y avait plus que ses aveux qui pourraient faire sens à présent.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Un SF sans prétentions mais sans vraiment d'accroches....

Ici nous commençons avec Dillion, qui ne sais pas vraiment ce qu'il se passe avec son corps. En effet, il a un appétit qui lui demande de faire beaucoup de dégâts autour de lui ce qui le pousse par exemple à faire détourner un bus qui par un évènement circonstanciel va faire percuter Deanna par une voiture. Deanna qui a peur de la mort et qui, sans le vouloir ni comprendre, transmet ses peurs aux personnes qui l'entourent. Quand les deux se rencontrent, ils comprennent qu'ils ont besoin l'un de l'autre pour avancer.

Aux quatre coins des États-Unis, 4 autres personnes ont une vision lors de l'éclatement d'une supernova. Ils comprennent qu'ils doivent se retrouver ensemble pour se sentir bien. Oui sauf que l'appétit destructeur de Dillion les amène à douter de leur retrouvailles. Mais que se passe t'il vraiment dans leurs corps pour qu'ils ressentent autant. Et surtout qui a pris le contrôle de Dillion et surtout arriveront ils à temps.

J'avoue que le fait que ce roman soit court à joué en sa faveur car sinon je me serai vite lassée. Heureusement ici il n'y a pas longueur, au contraire tout va très vite. D'un chapitre à un autre, on se retrouve à l'autre bout des États-Unis. Pourtant le résumé me tentait beaucoup avec son concept plutôt bien ficelé, enfin au premier abord. Certes la plume de l'auteur est assez fluide et facile à lire mais le récit reste avant tout un YA.

Au début tout est assez brouillon, et surtout les "pouvoirs" de nos héros sont assez tirés par les cheveux. En effet, entre les pustules de l'un , l'appétit sexuel d'un autre, un qui au lieu de grandir rapetisse et l'autre qui grossit à vue d'œil je dois dire que tout cela n'attire pas du tout.

Je ne me suis pas du tout attachée aux personnages, je me suis même mise à en détester certains tellement rien n'est crédible. Ensuite j'aurai aimé qu'on creuse un peu du côté de la Supernova, c'est un sujet qui me paraît intéressant malheureusement on commence à en parler et tout redescend comme un soufflet.

Ensuite la fin est complètement hallucinante et je me demande ce que l'auteur peut apporter de plus dans le second tome.

C'était mon premier Shusterman et je dois dire que je suis un peu refroidie, pourtant je ne vois que de bons avis pour ces autres romans, du coup je me tâte un peu à le découvrir sous un autre jour.

En bref, vous l'aurez compris je n'ai pas été emballée par ma lecture qui se laisse tout de même lire assez facilement.

Afficher en entier
Or

Après avoir lu La faucheuse (qui a été un réel coup de cœur) je me suis jeter sur celui-ci qui était également de Neal Shusterman. Je n'ai pas autant adoré que La faucheuse mais j'ai quand même adoré ce premier tome et je suis impatiente de lire la suite. J'ai adoré la plume de l'auteur, l'additivité de l'histoire, les personnages, l'histoire en elle même et l'originalité que Neal Shusterman sais faire preuve. Quelle bonne lecture et j'ai hâte de lire la suite qui m'a l'air tout aussi intéressante que ce premier tome.

Afficher en entier
Pas apprécié

☆ Dans ce roman, nous découvrons 6 adolescents, 3 filles, 3 garçons, qui se retrouvent étrangement liés par le destin d'une étoile... ⁠

♡ J'aime énormément Neal Shusterman, même si je n'ai pas encore découvert La faucheuse. J'ai apprécié ses autres one-shot et j'avais hâte de découvrir cette histoire !⁠

Malheureusement, ça ne l'a pas vraiment fait avec moi. Au départ, j'ai trouvé qu'on allait vraiment très, très vite dans l'établissement des relations et la présentation des personnages. On a 6 adolescents à intégrer et même s'ils sont bien différents les uns des autres, il était tout de même compliqué de s'y attacher à cause de la vitesse de description. Chacun a une tare particulière et j'ai trouvé que certains propos étaient un peu limite. Le coup de la nana très grosse "prête à exploser" dont tout le monde se moque m'a un peu agacé car on tombe dans le "quand ça va mieux ça se voit car elle maigrit". Bref. Certains messages sont intéressants, comme toujours avec Neal Shusterman, on retrouve une certaine finesse dans les propos. Cependant, j'ai trouvé l'histoire est rapide et globalement creuse. Je ne me suis pas attachée aux personnages présentés et l'intrigue ne m'a pas tenue en haleine. On sent vraiment que ce roman est paru pour la première fois en 1995 en VO... Neal Shusterman s'est considérablement amélioré ces dernières années sur bien des aspects et je n'aurais surement pas du lire ce roman en sachant qu'il était sorti il y a 25 ans !⁠

☆ En bref, je n'ai pas vraiment apprécié ma lecture. Je ne l'ai pas abandonnée pour autant, mais la fin ne m'a pas surprise. Même quelque chose censé être choquant et touchant ne m'a pas du tout atteint car on passe beaucoup trop vite dessus.⁠

Je ne lirai plus de romans trop anciens de cet auteur et ne lirai d'ailleurs pas la suite de cette saga. Par contre, je lirai La Faucheuse et son dernier roman sorti cette année en VO Game changer.

Afficher en entier
Lu aussi

https://lislysworld.fr/eclats-detoile-de-neal-schusterman/

Merci à la Collection R pour l’envoi de ce roman

Pour remettre les choses dans leur contexte, j’étais hyper hypée à l’idée de lire ce roman car j’avais entendu énormément de bien des romans de Neal Shusterman. J’avais donc hâte de lire Eclats d’étoiles.

Lors du délai entre sa sortie et le moment où je l’ai reçu, j’ai lu les chroniques des autres blogueuses qui étaient plutôt mitigées, du coup j’ai mis un peu de temps à l’attaquer car j’avais peur d’être déçue. Et ça a été le cas (oupsi).

Le roman en lui-même est loin d’être mauvais (il est même plutôt bon) mais je n’ai pas réussi à accrocher à divers points, donc c’est parti pour revenir dessus dans cette chronique.

Les personnages

L’un des points pour lesquels je n’ai pas réussi à accrocher à ce roman, ce sont les personnages. En fait, je n’ai compris aucun d’entre eux, je n’ai pas pu m’attacher à eux.

Deanna est celle pour qui j’ai ressenti le plus d’empathie, mais elle est tellement effacée… J’ai été ravie de la voir s’affirmer peu sur la fin !

J’avoue avoir été totalement indifférente aux personnages de Winston et Mickael. Quant à Dillon, il est juste détestable.

Concernant Tori et Lourdes, j’ai été extrêmement gênée par leur « pouvoir ». L’idée de l’auteur, à travers ce roman, était de prendre des problèmes qui complexaient les adolescents et de leur donner des proportions surnaturelles. Mais ici je ne peux m’empêcher de tiquer face aux fameux problèmes adolescents choisis : acné, complexe par rapport au poids et peur/insécurité pour les filles, attitude destructrice, attirance bestiale et envie de se battre chez les garçons… Le cliché est là.

Il faut tout de même noter que ce roman est paru pour la première fois en 1995 (dans la version anglaise) et que l’inclusivité dans les romans ainsi que l’attention porté sur la grossophobie dans les textes ne sont plus les mêmes aujourd’hui, ayant connu une belle évolution !

L’allégorie de l’histoire

Malgré ce cliché avec lequel j’ai eu du mal, le résultat est là : Neal Shusterman arrive à nous faire ressentir ce qu’il voulait, à savoir que les problèmes qu’on a adolescents ne sont pas insurmontables. En cela, le roman est réussi et on prend plaisir à découvrir la belle morale de l’histoire. Les leçons qu’il nous enseigne ou nous rappelle sont vraiment importantes et l’image qu’il crée à travers la fantasy est frappante.

Du côté de l’intrigue

J’avoue ne pas avoir non plus accroché avec l’intrigue. Au-delà de l’allégorie sur l’adolescence et le fait d’affronter ses problèmes pour en sortir grandi que j’ai évoqué plus haut, il y a cet aspect du récit… La trame qui justifie les pouvoirs des six adolescents ainsi que la part de fantasy du roman n’est pas vraiment innovante et on a très peu de surprises.

En fait, l’image et le message sur l’adolescence qu’a voulu faire passer l’auteur semble prendre le pas sur le reste, tant l’intrigue que la profondeur des personnages qui sont finalement souvent réduits à leurs pouvoirs : on ne connaît pas leur passé ou très peu, on ne connaît pas leurs rêves…

Le format du roman

Bien qu’Eclats d’étoile soit le premier tome d’une trilogie, je voulais souligner que sa fin est une simple fin ouverte sans cliffanger et qu’il peut tout à fait se lire comme un one shot (je ne pense d’ailleurs pas pour ma part lire les deux tomes suivants).

En conclusion

Un bon roman qui néanmoins n’a pas su me séduire pour toutes les raisons évoquées dans cette chronique. Je suis cependant sûre qu’il pourra plaire à certains et curieuse de découvrir d’autres livres de la plume de cet auteur !

Afficher en entier

https://revesurpapier.blog4ever.com/eclats-d-etoile-de-neal-shusterman

Plonger dans ce roman, c'est partir aussitôt à la rencontre de six ados aux pouvoirs terribles et inexpliqués. Dillon est rongé par un appétit de destruction. Son besoin de détruire quelque chose est toujours plus présent et il est impossible à contenir. Deanna est quant à elle rongée par une peur grandissante. Elle se voit mourir de mille et une manière. Lorsque ces deux ados sont réunis, ils poursuivent leur route à travers le chaos ensemble. C'est une évidence. Puis il y a Winston et Tory. Lourdes et Mickael. Eux aussi se sont trouvés.

L'auteur nous présente six personnages et on ne sait pas bien quel genre d'aventures les attend exactement. Quel est leur rôle, maintenant qu'on a pris connaissances de leurs drôles de capacités? Que doivent-ils accomplir? Quelle est l'origine de tout ça? Ça n'a rien à voir avec des super pouvoirs super cools. Ca détruit, c'est gênant, ça fait peur. Ils font de ces ados des monstres. Et finalement, deux choix s'offrent à eux. Se battre très fort ou nourrir la bête.

J'ai été totalement intriguée par cet aspect sombre du récit, et l'issue complètement floue. Mais un petit peu moins convaincue par les réponses apportées dans ce premier tome. C'est très rapide. On a envie de creuser, quand tout s'emballe. Ce premier tome est assez mystérieux dans l'ensemble et je ne savais pas trop à quoi m'attendre. C'est vraiment dans le derniers tiers de ma lecture que j'ai compris et apprécié la direction que prenait le roman. Au final, on a un récit plutôt court, qui se lit sans difficulté et qui donne envie d'aller plus loin. On en reparle donc à la sortie du tome 2 !

Afficher en entier
Or

Nous suivons six ados qui ont des particularités très inquiétantes et qui font d'eux des êtres à part. Deanna, Dillon, Lourdes, Winston, Tory et Michael vont vivre un événement qui va leurs faire comprendre qu'ils ne sont pas seul, ils vont se retrouver. Ce premier tome est très intéressant et j'ai beaucoup aimé le caractère de chaque personnage, on s'attache très vite à certains. L'histoire est captivante, intrigante, complexe et ce premier tome est très prometteur.

Afficher en entier
Argent

Neal Shusterman est un auteur que j'adore depuis ma découverte de sa magistrale saga dystopique, La Faucheuse. Je n'ai pas besoin d'être convaincue qu'il maîtrise le genre de la science-fiction mais étais plus que curieuse de découvrir des nouveautés sorties de sa plume prolifique! Pourtant, surprise quand j'ai vu que Collection R avait privilégié un retour en arrière en choisissant de publier un de ses écrits plus anciens, Eclats d'étoile. Soit! Après... si l'immersion était bien présente, je n'ai pas pu m'empêcher de ressentir assez clairement le temps passé entre les deux séries et surtout l'évolution de l'écriture de l'auteur: il a pour moi appris avec l'expérience...

Bizarrement, ce début de saga a été une lecture à la fois facile... et pas facile... Tout d'abord, facile à lire, même pour tout dire, ça a été une lecture dévorée en seulement quelques jours: dans ce livre également, on retrouve le grand secret de Neal Shusterman, une plume addictive, bourrée d'action, qui ne nous laisse pas nous poser une seule seconde! Et c'est parce qu'on est entraîné avec la force d'attraction d'un trou noir vers la grande rencontre finale de nos six protagonistes que tout passe si vite!

L'ensemble donne aussi cette impression de facilité grâce au scénario qui suit une ligne directrice simple. Le concept de l'histoire est très prometteur: nous n'avions jamais connu tels pouvoirs, tels anti-héros, telle histoire des origines... tout était novateur! Mais c'est aussi pour conserver cette cohérence scénaristique pour moi que l'histoire est devenue... un petit peu trop facile...

En fait, le monde créé par Neal Shusterman avance à toute vitesse et dans l'optique de ne pas couper cette dynamique, j'ai trouvé qu'on avait dans l'intrique parfois eu recours à des raccourcis assez visibles: en un battement de cils, un protagoniste change de camp, un autre trouve instantanément solution à son problème, aucun d'eux n'errant dans les limbes de l'incertitude... J'avoue avoir été un peu gênée par ces biais! Je ne retrouvais pas l'écriture approfondie et réfléchie que je connaissais de par La Faucheuse. Je peux même dire qu'à mon goût, l'ensemble qu'on regarde du côté du scénario ou des personnages, a semblé un peu trop manichéen...

D'un autre côté, dans le même temps, comme je le disais, j'ai aussi trouvé cette histoire pas facile, et cela principalement à cause de son fond. Partager le point de vue de nos six protagonistes de manière omnisciente est assez dur à tenir! C'est tout simplement parce qu'on est confronté à une certaine noirceur, et dans les paysages, et dans les âmes: quand on parle destruction (matérielle et mentale), panique, mort, on est loin du pays des Bisounours! Mais c'est aussi une façon de raconter qu'on apprécie chez cet auteur.

Et du coup, cette ambiance prégnante à tout ce premier opus touche aussi l'image que nous renvoient ses personnages. À la vitesse où nous allons, il n'y a pas vraiment d'empathie qui a pu se créer... Ils ne seront jamais attachants, pourtant, ils n'en sont pas moins intéressants! Leur pensée est modelée par leur pouvoir, chacun se battant avec ses propres armes contre les démons qui les agitent. Leur épopée en est belle à voir! Mais encore ici, j'ai été un peu surprise des liens rapides et indéfectibles qui se nouaient...

En bref, il est plutôt étrange de voir un unique sentiment qui est celui de l'impatience de découvrir la nouvelle série d'un auteur adulé, se transformer après lecture en une multitude de ressentis assez contradictoires. Il y a d'abord le soulagement d'avoir retrouvé une plume à l'abord facile: nous sommes entraînés par la dynamique de ce monde surnaturel où l'action y est maîtresse! Mais cette facilité a malheureusement un autre versant, ne nous épargnant pas de raccourcis scénaristiques, poussant un peu vers le manichéisme... On se raccroche heureusement au scénario prometteur qui n'hésite pas à nous faire visiter les bas-fonds de l'âme comme côtoyer la lie de l'humanité: cela nous donne l'occasion de découvrir des personnages au profil intriguant. Misant sur l'hypothèse d'une introduction qui voulait par un excès de zèle lancer le rythme à bâtons rompus, j'aimerais tout de même approfondir cette histoire avec le deuxième volume.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Éclats d'étoiles, Tome 1 : Éclats du scorpion" est sorti 2021-02-04T17:07:51+01:00
background Layer 1 04 Février

Dates de sortie

Éclats d'étoiles, Tome 1 : Éclats du scorpion

  • France : 2021-02-04 (Français)
  • USA : 1995-11-01 (English)

Activité récente

LiviaB le place en liste or
2021-03-21T16:46:02+01:00

Titres alternatifs

  • Star Shards Chronicles, Book 1 : Scorpion Shards - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 23
Commentaires 7
extraits 1
Evaluations 10
Note globale 7.22 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode