Livres
458 316
Membres
411 478

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ecstasy, Tome 2 : Because you loved me



Description ajoutée par chouquette14K 2016-08-15T22:38:15+02:00

Résumé

Par amour pour Nahel, j’ai affronté ma famille et gagné mon indépendance. Mais à quel prix ?

Aujourd’hui, ma vie n’est plus qu’un gigantesque chaos, surtout depuis que j’ai découvert mon DJ, endormi dans un lit avec une blonde, à peine quelques heures après son départ de mon studio.

Toutefois, les apparences sont trompeuses et cet homme, si sombre et si sulfureux, me réserve encore bien des surprises...

Après les séries à succès « Apprends-moi » et « Troublante Obsession », découvrez le deuxième tome de la nouvelle saga new-adult de Nathalie Charlier : "Ecstasy".

Afficher en entier

Classement en biblio - 417 lecteurs

Extrait

À genoux, mon père sur ma droite et ma mère à ma gauche, les yeux fermés, je prends la pleine mesure de ce que je me suis obligée à faire. Je ne parviens pas à prier.

Pour la première fois de ma vie, je ne suis pas en mesure de communiquer avec Dieu. J’en viens même à me demander s’il existe vraiment. Si tel était le cas, il ne m’aurait jamais infligé un tel supplice.

Parce que, si je veux être honnête, à l’intérieur, j’ai l’impression que mon cœur n’est plus qu’un vaste champ de ruines. Je l’ai perdu. Définitivement. Je l’ai vu dans ses yeux, bien avant qu’il ne me dise « tout est fini entre nous ». Il attendait que je parte avec lui et c’est ce que j’aurais dû faire. Mais je n’ai pas pu. Pour quelle raison ?

Je suppose qu’on appelle ça de la loyauté. J’ai besoin de ma famille, aussi étrange soit-elle. Cela étant, n’ai-je pas encore plus besoin de lui ?

Mon Dieu, que se passera-t-il demain, après-demain, et les jours suivants, quand je ne le verrai pas, lorsque je ne m’endormirai plus dans ses bras, ou que nous ne mangerons plus ensemble ? C’est juste inenvisageable.

— Madie, notre brebis, s’était égarée dans la nuit. Elle nous est revenue. Remercions le Seigneur.

Quoi ? Et puis, quoi encore ? Il me prive de l’amour de ma vie et il faut que je dise merci ? Et mon cul, c’est du poulet ? Pas question ! D’ailleurs, j’en ai ras le bol de toutes ces conneries.

Je serai toujours catholique et même pratiquante, cela ne fait aucun doute à mes yeux. Toutefois, j’ai besoin de décider de mon avenir, de faire mes choix, tout comme mes erreurs, et d’assumer ces dernières.

Lorsque je soulève les paupières, mon regard se pose sur Marie, si éteinte et effacée. Elle qui était la joie de vivre incarnée, quand a-t-elle changé ? Il y a trois ans encore, elle riait si facilement et plaisantait à tout bout de champ. Et là, devant moi, je ne vois qu’une jeune femme triste, résignée, et vieille avant l’âge.

Mes yeux bifurquent vers son mari, ce crétin que mon père adore. En même temps, il lui cire tellement les pompes, qu’il ne peut pas faire autrement. Franchement, le stock de vaseline qu’il lui faut chaque semaine ! J’étouffe un rire nerveux à cette idée. C’est le genre de vanne que sortiraient Fred ou Vince, pas du tout mon style. Pourtant, c’est très agréable de voir les choses ainsi, avec humour et dérision.

Pour en revenir à mon beau-frère, sous ses airs de parfaite bonhomie, se cache un homme encore plus austère que papa et ce n’est pas peu dire. Je comprends qu’elle soit malheureuse. Elle doit se faire chier comme un rat mort. Pourquoi l’a-t-elle choisi, d’ailleurs ?

Je soupçonne qu’elle étouffait dans notre petit village et c’était le seul moyen de s’affranchir d’une vie qui ne lui convenait plus. Alors, lui ou un autre, c’était du pareil au même. Le premier qui a eu l’aval de mon père était le bon.

Peu importait qu’ils soient mal assortis.

Sans pouvoir m’en empêcher, je ferme les yeux et m’imagine dans dix ans. Cette femme frustrée et soumise, ce sera moi. Accablée et misérable également, car je serai avec un mec que je n’aimerai pas. Comment cela pourraitil

être possible, quand le seul que j’aie jamais voulu ne fera plus partie de ma vie ?

Un job sans histoires, genre guichetière dans une banque, une existence morne, un mariage fade, et des regrets plein la tête d’avoir laissé partir l’homme de mes rêves. Cette vision de mon futur semble tellement réaliste que j’en ai le souffle coupé. Non ! Tout, mais pas ça ! Et pourtant, je sais que c’est exactement ce qui m’attend. Il n’y a aucun doute à avoir, tout se passera ainsi.

Parce que c’est le quotidien sans surprises de mes parents, ils imaginent que cela doit aussi devenir le nôtre.

Ce sont des gens simples et honnêtes, je vous l’ai déjà dit, mais la fantaisie et l’insouciance n’ont pas cours chez eux.

Sauf que je refuse un tel avenir. Je ne peux pas m’engager sur cette voie, dans cette vie, en pleine connaissance de cause. Il n’y a pas moyen, c’est niet !

Mon père me donne un coup de coude, afin de me ramener à la réalité.

— Tu devrais remercier le Ciel, qui dans sa bonté t’a pardonné, au lieu de rêvasser.

— Non !

Ce mot est sorti de ma bouche, sans que j’aie pu le contrôler, mais cela ne change rien. Je ne veux pas de ce futur, ni passer les prochaines années à regretter de n’avoir pas été assez courageuse pour m’affirmer. Et plus que tout, pas question de finir comme Marie.

— Comment ça, non ? s’enquiert ma mère, d’un ton scandalisé.

Avec difficulté, je me redresse. La moquette est de bonne qualité, mais dans la mesure où ça fait près d’une heure que je suis par terre, c’est mortel pour les articulations ! Je ne sais pas comment ils parviennent à

tenir. Perso, je n’en peux plus, j’ai les genoux en compote.

— Papa, maman, Marie, relevez-vous, s’il vous plaît. Il faut qu’on discute.

Lionel et Joseph, je ne leur parle pas. Ils peuvent continuer à embrasser le tapis, ce n’est pas mon problème.

Pour ce que j’en ai à foutre ! Jamais je ne pardonnerai à

mon frère de m’avoir trahie ainsi. Quant à l’autre abruti, le fait qu’il rende ma sœur malheureuse est un motif suffisant pour que je l’ignore royalement.

Afin de les inciter à s’exécuter, je file vers la cuisine et prépare du café pour tout le monde. Sur l’évier, le mug de

Nahel sèche. En voyant cela, je ne peux empêcher les larmes d’envahir mes yeux. Allez courage, Madie, il faut que tu leur parles. Ensuite, tu te rendras chez Nahel et tout s’arrangera, me souffle une petite voix pour me donner la force qui me manque si cruellement. Oui, c’est exactement ce que je vais faire.

Ma sœur me rejoint pour m’aider à porter le plateau sur lequel j’ai posé les tasses. Alors qu’elle s’en saisit, sa main presse la mienne, comme pour m’encourager. Elle a compris ce que je m’apprête à faire, et a conscience que la démarche est loin d’être aisée. Mais elle me soutient et,

ça, c’est précieux à mes yeux. Si ça se trouve, par le passé, elle a été dans une situation similaire à la mienne.

Seulement, personne ne l’a aidée, elle. Je lui souris tristement, en déglutissant avec difficulté. J’ai peur, vraiment, mais je suis tellement résolue que rien ne me fera changer d’avis.

Lorsque j’arrive à la petite table, ils ont pris place tout autour. Seuls Lionel et Joseph sont debout derrière mon père. En même temps, ce n’est pas comme s’il y avait assez de chaises !

— Voilà, je ne sais pas ce que Joseph vous a raconté, mais je suis persuadée qu’il ne vous a pas tout dit.

Ce dernier essaie de m’interrompre, mais je le fusille du regard. Ça suffit à le faire taire, enfin pour le moment.

— Il nous a juste parlé de cette relation, de la réputation

épouvantable de ce garçon, et du fait qu’il avait une autre femme dans son lit chaque nuit, explique ma mère, scandalisée.

— C’est tout ?

— Il craint que ce voyou ne t’entraîne vers la dépravation.

Il paraît qu’il se drogue. Il se dit même qu’il est trafiquant de la drogue, proteste-t-elle, espérant de toute évidence me choquer.

Hélas pour elle, je ne le suis pas. Je ne peux pas croire un instant que tout ceci soit vrai. OK, les filles, c’est vérifié. Mais je ne l’ai jamais vu prendre quoi que ce soit d’illicite. Je l’aurais remarqué s’il avait sniffé ou s’il se piquait. Ce n’est pas le genre de chose qu’on peut ignorer.

Attention, ce n’est pas un ange, je le sais. Tout comme j’ai compris qu’il buvait. Beaucoup. Trop sans doute, même s’il le fait rarement en ma présence. Donc, toutes ces rumeurs ignobles ne sont qu’un ramassis de conneries !

— Vous a-t-il expliqué que je suis malade ?

— Quoi ?

Maman est sous le choc. Elle me fixe avec effarement.

Pivotant vers mon frère, je lance avec hargne.

— T’es un bel enfoiré, toi ! Tu leur as pourri la tête

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un suite à la hauteur du premier tome. Une écriture toujours aussi addictive. Je recommande vivement.

Afficher en entier
Or

Comme souvent le tome 2 est marginalement moins bon que le 1 ! Malgré ce bémol, Nathalie Charlier vous rend accro ! ce tome est une pépite. L'histoire évolue vite mais par des chemins détournés et on a envie de guider les personnages. On veux les encourager.... Nos sentiments font encore un grand huit et ce n'est que le début !!! J'attendais ce tome avec impatience et bien qu'un peu déçu, je l'ai toit de même apprécié. On retrouve une Madie plus mûre et un Nahel toujours aussi amoureux de sa belle. Bref j'ai adoré et maintenant je dis vivement la suite!

Afficher en entier
Or

Un excellent deuxième tome, dans lequel on est vite embarqué dans la suite des aventures de notre couple préféré, Nahel et Madie. Nahel nous étourdit avec ses frasques et j'avoue, me déçois quelques fois. Par contre Madie, je l'admire de plus en plus, pour sa force de caractère, sa trempe… mais elle n'est pas parfaite pour autant, pour preuve, sa jalousie exacerbée à propos du passé de Nahel par rapport à ses relations précédentes, même si pour certaines situations, on peut la comprendre.

En tout cas, assurément avec ce livre ci, l'auteur arrive à nous tenir en haleine en nous faisant des surprises mais en tenant certaines choses encore secrètes pour ne les dévoiler qu'aux moments opportuns. J'en sais quelque chose, car j'ai déjà lu cette série!

En résumé, c'est un vrai plaisir de continuer l'aventure et de suivre tous ces personnages auxquels on s'est attachés.

Afficher en entier
Or

J'ai bien fait de lire la suite d'ecstasy, parce que celui ci est mieux que le 1er tome. On assisite a de nouveaux personnages, une evolution des personnages, bref ce 2e tome est juste genial !

Mon avis ici : https://bookienymes.wordpress.com/2018/03/05/ecstasy-tome-2-because-you-loved-me-nathalie-charlier/

Afficher en entier
Diamant

On a tous besoin d'une période où l'on a besoins d'un livre, non pour nous instruire, mais pour nous évader, oublier et passer un bon moment. Cette série m'a diverti au delà de mes espérances.

Afficher en entier
Bronze

Un deuxieme tome qui nous fais rentrerr dans la vie de mad.

A vois ce qu'il va se passer par la suite.

Afficher en entier
Argent

Un peu déçu par ce deuxième tome avec des passages un peu long à mon goût ...j attaque le tome 3 car malgré ça je veux terminé cette saga :)

Afficher en entier
Diamant

J'ai adorée ce tome 2 .

Madie beaucoup plus forte et moins pleurnicharde.

Nahel toujours aussi foufou mais du à son problème.

Les personnages secondaires très captivants.

Je vais poursuivre l'histoire de Nahel et Madie avec le tome III

Afficher en entier
Diamant

Un deuxième tome qui m'a littéralement captivé. J'ai adoré ce tome. Impossible de m'en détacher. J'ai vraiment beaucoup aime l'évolution du personnage de madie elle est beaucoup plus forte dans ce tome et moins de pleurnicheries ça fait du bien lol. Je vais me jeter sur la suite....

Afficher en entier
Argent

On reste dans la même lignée qu'avec le précédent....Je suis toujours sidérée par les réactions de Madeleine...A suivre

Afficher en entier

Date de sortie

Ecstasy, Tome 2 : Because you loved me

  • France : 2016-08-15 (Français)

Activité récente

Rouli l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-22T10:19:02+01:00
oce45 l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-05T00:30:47+01:00

Les chiffres

Lecteurs 417
Commentaires 21
Extraits 1
Evaluations 79
Note globale 8.29 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode