Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de EdEn_10 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Highlanders, Tome 1 : La Malédiction de l'Elfe Noir Les Highlanders, Tome 1 : La Malédiction de l'Elfe Noir
Karen Marie Moning   
Que c'était pathétique...

Déjà, dès la première page, ça commence fort avec la description du héros par la reine des Faës : "il se dit que sa virilité à peine érigée ferait pâlir d'envie un étalon"... Bon, on sait déjà tout de suite que le héros en a une grosse, une TRES grosse (c'est hyper important) !

Commence donc l'histoire, soit que la reine des Faës adore le gros engin de Hawk, ce qui met en rogne le roi des Faës et son fou... Ceux-ci décident donc de se venger du héros en exauçant le voeu de son meilleur ami (du héros donc), à savoir de trouver une femme qui saura lui résister lui qui est tellement bon au lit et sait tellement bien utiliser son gros engin que toutes les femmes du pays (et même du pays voisin) sont passées par sa couche (environ 5000 d'après les estimations du héros lui-même)...

Alors bien sûr, comme en l'an 1500 et quelques, sa réputation de lover est trop bien installée, pour trouver une femme qui lui résistera, ils vont en... 1997 (époque Titanic, portables, télévisions, voitures, WC, douches, chocolat, etc...). Et ils tombent sur Adrienne, jeune femme désabusée qui s'est jurée de ne plus jamais craquer pour des beaux mecs, car tous des ordures !
Ah ! Et elle est de la Nouvelle Orléans aussi, parce que là-bas, berçant dans la magie et le vaudou (WTF ?!?), toute la populace est hyper ouverte d'esprit et donc Adrienne ne s'étonnera pas du tout de faire un bond de 500 ans en arrière dans le temps... Elle s'adaptera d'ailleurs parfaitement et immédiatement, et préfèrera même cette époque-là parce que dans les années 90, il y a des adultes qui tuent leurs enfants et des enfants qui tuent leurs parents (sic !)... oui parce qu'en l'an 1500, personne ne tuait personne et l'infanticide ou le paricide, ça n'existait ABSOLUMENT pas !
L'autrice pourrait d'ailleurs ajouter quelques cours d'histoire à son emploi du temps... non parce qu'elle fait quand même déclamer du Shakespeare à Hawk alors que Shakespeare n'est... pas encore né !!! (entre autres aberrations)

Adrienne se retrouve donc sur les genoux d'un gros laird dégueulasse qui vient d'assassiner sa fille qui devait épouser le héros (mais ça alors, serions-nous face à un cas d'infanticide flagrant ?!?). Ni vu ni connu, il fera passer la splendide héroïne pour sa fille et elle épousera donc le gars...
Mais Hawk est trèèèèès beau... et Adrienne déteste les hommes trèèèèèès beau (enfin, ça elle le dit mais ça ne l'empêche pas de baver sur n'importe quel beau spécimen qui passe). Elle va donc repousser encore et encore Hawk qui lui est tombé amoureux au premier coup d'oeil et fait tout pour la "conquérir"...

Et nous assistons donc à la méthode de séduction version Néanderthal, où je te dis que je te laisse le choix, mais je te dis aussi que si tu ne me cèdes pas de ton plein gré, alors je te prendrais de force parce que c'est mon droit et que tu es ma femme... Oui... donc Adrienne a le choix entre se faire violer en douceur ou brutalement en fait... Nous avons donc droit à une pétée d'actes charnels forcés qui sont appelés "séduction" par l'autrice... moui... Madame Karen Marie Moning, je vous suggère très fortement de revoir vos définitions de "séduction" et "consentement"...

Bien sûr, Adrienne est trop la méchante parce qu'elle refuse de se faire culbuter alors que Hawk est teeeeelllement gentil avec elle... Oui parce si un mec se comporte correctement et gentiment avec vous, alors il a le droit de vous sauter, c'est une sorte de passe-droit voyez... *ironie ironie*
D'ailleurs, d'après certains commentaires ici-même, il semblerait que cette idée soit répandue... Alors je vais faire bref : à quel moment une personne doit-elle du sexe ? => JAMAIS !

Et quand Adrienne menace de lui échapper, alors il l'enferme, il détruit la reine du jeu d'échec qui lui permettrait de rentrer chez elle et il lui fout une cagoule sur la tête, lui lie les mains et l'emmène dans un endroit tranquille pour pouvoir "l'apprivoiser" à sa manière...

Ne parlons même pas du fait qu'il la baise comme un bourrin dès la première fois alors qu'elle est vierge (je vous rappelle que le gars est supposé être monté comme un cheval hein) !

Je me suis arrêtée après ça, j'en avais eu assez...

Cette histoire était vraiment pitoyable et écoeurante, je n'ai pas d'autres mots.

par Vitany
À la croisée des mondes, Tome 1 : Les Royaumes du Nord À la croisée des mondes, Tome 1 : Les Royaumes du Nord
Philip Pullman   
Alors je suis tombée dessus complètement par hasard, pcq j'aimais bien la couverture du tome 2.
J'ai cherché le 1, je l'ai trouvé et je l'ai tout de suis dévoré !!!!
Une trilogie Magnifique !!!!!
Pour ceux qui ne sont pas au courrant:
"Il était une fois dans le nord" relate la rencontre entre Lee Scoresby et Iorek !
"Lyra et les Oiseaux" 2 ans après la trilogie ! (Je ne le trouve pas sur Booknode) Je l'ai trouvé... Bof J'lai lu en 2h tellement il y a peu de page ! Mais c'est intéressant de savoir ce que Lyra devient !
"Le livre de la poussière" Pas encore sortis, et je n'ai aucune idée de la date de sa sortie, il se passe 4 ans après la trilogie, soit 2 ans après "Lyra et les Oiseaux". Dans se livre apparemment on comprendrait mieux la poussière, et on retrouverait nos personnages principaux !!!! :) D'après P.Pullman: "Ca sera un gros, gros livre" :)

par Fred_93
Autant en emporte le vent, tome 1 Autant en emporte le vent, tome 1
Margaret Mitchell   
merveilleuse découverte que ce livre ! il va me poursuivre toute ma vie... il est vraiment super. à tous niveaux, il est LE livre.. intéressant, passionnant, attachant... bref, bien qu'il soit gros à lire, ça vaut vraiment le coup.
il se passe au moment de la guerre de Séssession...et pour une fois, du côté des Sudistes. on est tellement bercés par les films, les westerns à la John Wayne avec les bons Yankees et les méchants Sudistes, esclavagistes.
là on ne les fait pas passer pour des Saints... non, mais on voit leur vie, leur point de vue.... en plus, on voit la naissance du Klu Klux Klan, cela n'excuse en rien l'horreur, mais cela explique... franchement intéressant.
et puis tous les personnages sont magnifiques !!!
j'ai pleuré aussi un peu quand même....
bref, j'ai adoré !!!
à lire absolument....

par Lilou
La Confrérie des Ombres, Tome 1 : Le Chaos La Confrérie des Ombres, Tome 1 : Le Chaos
Belinda Bornsmith   
WAOUH! Voilà un livre FORT et PUISSANT!
Encore une série qui diffère de ce que l'on lit habituellement dans ce type de littérature.
L'histoire traite d'une nouvelle race pourtant très ancienne, sur un fond de scénario catastrophe et mélangez à cela, une rencontre entre deux êtres que tout sépare...
Oui, le résultat est réussi et les personnages sont très plaisants et attachants. Une histoire bien servie en action et rebondissements, des personnages étoffés, et une intrigue bien ficelée.
Les prémices d'une nouvelle série riches en promesses!
Merci à Anne7777 pour cette judicieuse recommandation.
A DECOUVRIR

par ccmars
Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie
Simone Elkeles   
Ce livre là est un des meilleurs que j'ai jamais lue. Toute personne qui aime les histoires d'amour se doit de le lire. En plus, un des sujets thème concerne les éthnies et apporte une bonne morale.

par stela15
Vampire Knight, Tome 1 Vampire Knight, Tome 1
Matsuri Hino   
Une série parfaite en tous point: des dessins magnifique, une intrigue surprenante, un histoire d'amour magnifique, et des personnages super attachant

par Mitsuki
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
Dans la Chaleur de la Nuit, Tome 1 Dans la Chaleur de la Nuit, Tome 1
Belinda Bornsmith   
je l'ai dévoré, tout ce que j'aime est réuni dans ce livre, un vampire super sexy, une rencontre amoureuse,...et du sexe!!!!
franchement je vous le conseille vivement. on ne peut l'acheter que sur le site de l'auteur, mais la difficulté vaut le coup!!!!

par anne7777
Le Monde de la Chasseuse de la nuit, Tome 1 : La Première Goutte de sang Le Monde de la Chasseuse de la nuit, Tome 1 : La Première Goutte de sang
Jeaniene Frost   
Chasseuse de la Nuit est une saga écrit à la première personne, si cela a l'avantage de permettre une adhésion rapide au roman, cela se complique pour les situations hors champs et les personnages secondaires qui n'ont dés lors, pas toujours l'attention qu'ils méritent. Il n'est donc pas rare de voir le procédé du spin of s'élargir dans le domaine du Bit-Lit avec des romans tels que Alpha & Omega de Patricia Briggs. C'est donc au tour de Jeaniene Frost de nous revenir avec une série annexe qui reprendra certains des seconds rôles peu exploités de sa série phare sous le titre explicite de "Le Monde de la Chasseuse de la Nuit". Pour ce tome 1, ce sera Denise (amie de Cat rencontrée dans le second tome) et Spade (ami de Bones rencontré dans le tome 1) tandis que le second tome aura pour protagoniste le vampire millénaire Menchere. A savoir aussi que ce tome ce situe chronologiquement entre le tome 4 et le tome 5 de Chasseuse de la Nuit.
Pour la narration de ce spin of, elle se copie sur Alpha & Omega puisque l'auteure passe à la troisième personne du singulier tout en ne conservant que le point de vue des 2 protagonistes principaux (avec une préférence pour Denise).
Alors je ne vous cache pas que si j'ai lu la série principal, c'est avant tout pour son coté "Urban Fantasy" avec son intrigue, ses personnages et ses nombreuses scènes d'actions. La couverture de ce spin of avait donc de quoi laisser place aux aprioris vu la forte connotation sur le romancé. Non que je sois contre la romance mais je préfère que cela soit un aspect secondaire du livre et, sans langue de bois, je me passe volontiers de ces scènes "chaudes" qui sont présentes dans un trop grand nombre de bouquins Bit-lit.

Inutile de tourner autour du pot, ce tome possède un aspect bien plus romancé que les tomes de Cat et Bones même si l'auteure n'oublie pas de raconter son histoire. Si ils se connaissent déjà, Denise et Spade vivent tout deux dans le dénis de leurs sentiments respectifs l'un envers l'autre. Une bonne moitié du livre verra donc ce rapprochement s'effectuer. D'ailleurs, je dois dire que si Denise n'est pas très originale, j'ai beaucoup apprécié l'aspect calculateur de Spade quand il se mettra en tête de séduire Denise. Alors vous l'aurez aussi deviné, nous avons dans ce tome des scènes "olé olé". Deux pour être précis ce qui est plus que le quota de la saga principal qui se contente d'une scène. Ces dernières m'ont toutefois moins dérangé que celle de Chasseuse de la Nuit (le chapitre complet du tome 2 m'a marqué) car l'auteure décrit la relation de Denise et Spade de manière plus sensuelle (mais ne vous y trompez pas, ce n'est pas à mettre dans les mains les plus jeunes pour autant!).
Comme je l'ai dit, l'histoire n'est pas inexistante pour autant et c'est tant mieux. Je trouve même que cette dernière est bien mieux structurée que ce que j'ai pu lire des tomes 2 et 3 de Chasseuse de la Nuit qui avaient une narration en dents de scie et des enchainements pas toujours naturels.
Niveau personnage, seul Denise et Spade auront la vedette et l'auteure ne s'attardera pas vraiment sur des personnages secondaires inédits. Alors à la question de savoir si les anciens seront la, la réponse est oui. La fin donnera un peu la vedette au couple phare de l'auteure mais ces derniers manqueront cruellement de profondeurs. Ce n'est pas un drame car nous avons déjà eu 4 tomes pour appréciés Cat et Bones mais cela souligne de façon évidente que ce livre ne se réserve qu'au lectorat de la saga principale.

Un tome un peu plus calme de part la nature de ses personnages moins "rentre-dedans" mais qui se lit sans déplaisir. Je ne peux toutefois cacher que je porte plus d'intérêt pour le second tome avec Menchere qui reste l'un des personnages les plus énigmatiques de la série.

par Caly
Damnés, Tome 1 : Damnés Damnés, Tome 1 : Damnés
Lauren Kate   
J'ai, comme Lilwen été surprise de la texture de la couverture.
Très agréable au toucher et matière assez inédite.
La couverture en elle-même est superbe, quand on ouvre le livre, la mise en page attire le regard de par son esthétisme.
Maintenant, parlons de l'histoire.
Le prologue nous met tout de l'eau à la bouche. (Ah là là incorrigible romantique que tu es Ysandir !)
J'ai été entrainée tout de suite dans l'univers sombre du centre de réinsertion "Sword & Cross".
L'attitude des personnages est très étrange, ils ont tous une personnalité sombre, même quand ils sont joyeux !
Les interventions de Cam arrivent toujours à point nommé.
L'ambiance qui règne est mystérieuse, troublante et surnaturelle.
Maintenant,la relation entre Daniel et Luce... Je dirai qu'elle n'est pas assez développée et manque un peu de profondeur, même si je l'ai beaucoup aimée. (De toute façon je suis preneuse de toutes histoires portant sur les anges !)
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre que je recommande surtout pour son ambiance, et j'ai hâte de voir la suite en Juin 2011.
Mais je me demande si j'attendrai jusque là ! Vais-je le lire en anglais avant ? Bref, dès que vos le voyez en vitrine, précipitez vous dessus !!

par Ysandir