Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de eellffiinnaa : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Memorex Memorex
Cindy Van Wilder   
http://reveuseeveillee.blogspot.fr/2016/04/memorex-de-cindy-van-wilder.html

Comme vous le savez déjà, j'avais eu un énorme coup de coeur pour la trilogie des Outrepasseurs de Cindy van Wilder. Je ne vous dis donc pas qu'elle a été ma joie quand j'ai su que Memorex allait paraître, et suis ravie de partager cette chronique avec vous.

Si vous comptais lire Memorex, oubliez tout de suite les Outrepasseurs : les univers n'ont strictement rien à voir ! La trilogie était située dans un univers fantasy tandis que ce roman unique est un thriller de science-fiction.

On suit le personnage de Réha, une jeune fille aux origines exotiques (mère vietnamienne et père africain) qui est étudiante à la Mansfield Academy (école privée stricte qui coûte une fortune à son père). Elle y étudie avec son frère Aïki et sa meilleure amie Ilse. C'est une jeune fille plutôt discrète qui aime le sport (elle fait partie de l'équipe de foot) mais des événements, s'étant produits un an avant l'histoire qui nous est racontée, ont profondément changé sa vie.

Elle n'est plus la même depuis l'attentat qui a coûté la vie à sa mère et changé son frère, qui est devenu méconnaissable. De plus, son père s'est complètement renfermé sur lui-même et vit en recul dans son laboratoire sur son île privée.

J'ai beaucoup aimé le fait que certains passages soient du point de vue d'Aïki. En effet, cela nous permet de faire une excursion dans ses pensées mais surtout de savoir pourquoi il a autant changé en un an (je n'en dirais pas plus à ce sujet pour ne pas spoiler).

En plus de Réha et de sa famille, on rencontre Holly, la petite-amie d'Aïki, surnommée Petite Miss Parfaite par notre héroïne. Bien qu'étant du même avis que Réha au début de la lecture, plus on apprend à la connaître et plus on l'apprécie. De plus, elle s'avérera être d'une aide précieuse

Je peux déjà vous dire que le ton du roman est donné dès les premières pages : on est complètement happés dans un univers oppressant et angoissant qu'on ne peut plus lâcher avant d'avoir fini le livre. Je l'ai lu en à peine une journée tellement l'histoire m'a tenue en haleine du début à la fin.

C'est aussi un roman très fort en émotions où la psychologie des personnages prend une place très importante. En effet, nous sommes plongés dans les pensées de Réha et d'Aïki ; mais aussi, son père est un scientifique renommé qui étudie le cerveau humain. Il met au point le projet Memorex, qui permet de sauvegarder la mémoire humaine et commettra, de ce fait, un crime impardonnable.

En parallèle, on suit toute l'intrigue autour des attentats ayant eu lieu un an plus tôt : la presse qui ne cesse de harceler Réha et son frère, Magali (la tante de Réha) qui tente de découvrir qui est le commanditaire de cet attentat et les vacances de Thanksgiving qui virent au cauchemar sur l'île familiale.

J'ai beaucoup aimé la manière dont Cindy mêle le côté thriller, avec les attentâts et les histoires familiales ; au côté science-fiction, avec le projet Memorex et, par conséquent, une interprétation innovante et personnelle de Frankenstein. En effet, on ne peut que faire le parallèle entre Kassa, le père de Réha, et Frankenstein.

En conclsuion, bien que je ne sois pas une amatrice de thriller, j'ai été complètement conquise par Memorex et peux dire sans hésiter que ce livre est un coup de coeur! L'intrigue est angoissante et oppressante à souhait en plus de tenir le lecteur en haleine sans temps mort. Et la touche exotique des origines des jumeaux donne une petite touche d'originalité déjà bien présente avec l'interprétation de Frankenstein que nous offre l'auteure. Un livre à lire absolument!
Spirale - L'Intégrale Spirale - L'Intégrale
Junji Ito   
Aaaah, le bonheur de lire un bon manga d'horreur. Qui ne base pas tout sur des expressions tordues et du sang, mais plutôt sur l'ambiance angoissante (bien que beaucoup de scènes soient très dérangeantes ou sanglantes). Un trait maîtrisé qui accentue la peur, une fin ouverte comme on les aime (ou pas. Enterrez tout de suite immédiatement l'idée d'un happy ending), tout bêtement un excellent manga mais à ne pas mettre entre toutes les mains.
L'Héritage des Darcer, Tome 1 : L'Envol L'Héritage des Darcer, Tome 1 : L'Envol
Marie Caillet   
Super livre!!! L'écriture fluide et entrainante de Marie Caillet nous projète dans une chasse au trésor surprenante et tout aussi géniale!!
Une quête avec pour héroïne My une jeune fille pour le moins attachante et déterminée ainsi que ses compagnons dont Orest l'homme sombre et mystérieux dont se rapproche My ;)
J'ai beaucoup aimé ce livre même si la fin ne ressemble pas en tout points à ce que j'avais imaginé.
Un bon livre à lire ^^

par butterfly
Stray Dog, tome 1 Stray Dog, tome 1
Vanrah   
Gros coup de cœur pour ce manga français ! Comme quoi, il n’y a pas besoin de se rendre jusqu’au Japon pour trouver des mangas dignes de ce nom !

Stray Dog nous plonge dans un univers fantastique particulièrement sombre revisitant le mythe de la Bête du Gévaudan avec originalité. La mention de la Bête du Gévaudan m'a tout de suite motivée à me plonger dans ce manga. Rien que pour les superbes graphismes, j'ai décidé de continuer. Et là, j'ai adoré ! L'univers gothique dans lequel VanRah nous plonge est beaucoup plus complexe et sombre que ce à quoi je m'attendais. Les codes classiques du fantastique sont ici repris pour être intégrer à un univers futuriste où humains et créatures surnaturelles cohabitent tant bien que mal.

Du côté des graphismes, je ne peux qu'être admirative devant le travail accompli par l'auteur ! Les dessins sont tout juste magnifiques, en particulier pour les Karat. Le crayon de l'auteur est superbement mis au service de son imagination foisonnante, pour le grand plaisir des yeux ! Même si à plus d'une reprise, Toru m'a fait penser à Kaname de Vampire Knight, cela ne m'a absolument pas gênée.

Stray Dog est un gros coup de cœur. Ne serait-ce que par ses graphismes, le manga vous emporte sans aucune difficulté dans le monde d'Ishtar et vous fait côtoyer des créatures tout droit sorties des légendes les plus anciennes. Avec ce premier tome introductif, VanRah marque le début d'une trilogie dark fantasy à n'en pas douter réussie.
Mrs McGinty est morte Mrs McGinty est morte
Agatha Christie   
Cette fois-ci, Hercule Poirot va devoir quitter le luxe pour aller enquêter dans un petit village où vivent des gens ordinaires. Pas de célébrités ou de richissime propriétaire.
Ce qui rend original cette enquête par rapport aux autres.
Hercule poirot n'est plus tout jeune, mais cela ne l'empêche pas d'être le personnage principal de ce livre.
Un très bon Poirot.


par sjodocy77
Douze ans, sept mois et onze jours Douze ans, sept mois et onze jours
Lorris Murail   
C'est un livre assez atypique et vraiment sympathique que j'ai eu entre les mains. La couverture était mystérieuse et inquiétante, le résumé très attirant et alléchant. Alors, j'avais très hâte de le découvrir, bien évidemment. Et même si le texte était un peu trop jeunesse à mon goût, j'ai bien apprécié ce moment de lecture.

Certains diront peut-être qu'ils n'ont pas vraiment ressenti ce côté jeunesse. C'est vrai qu'avec Jack, le père, on ne le ressent pas du tout. Mais avec Walden, c'est autre chose. J'ai trouvé ce jeune garçon vraiment peu mâture et même parfois pleurnichard dans ses réactions. Je n'ai pas du tout accroché avec lui. Certes, se retrouver seul dans une cabane au milieu de centaines d'hectares de forêt n'est pas vraiment une situation dans laquelle on peut se montrer courageux tout de suite.

Mais ses réflexions étaient trop peu réfléchies à mon sens, et cela jurait fortement avec le Walden de la fin de l'histoire. Il y avait un trop gros décalage. C'est en ce sens que j'ai trouvé ce roman un peu trop jeunesse, car il était un peu approximatif, et là où un lecteur assidu s'en rend compte immédiatement, un jeune, lui, ne s'en formalisera pas.

Du coup, toute la première partie concernant Walden m'a semblé un peu longue d'emblée. Voir évoluer ce garçon sans vraiment savoir ce que cherche son père, et le voir imaginer des théories assez folles était amusant, mais un peu longuet. Là où j'ai été surprise et où j'ai été follement amusée, c'est lorsque l'on en vient à l'histoire du père, à l'explication.

Jamais je n'ai imaginé une telle histoire en commençant ce roman ! C'était un vrai plaisir d'être étonnée à ce point. De là, plus une trace d'ennui, bien au contraire. Ma lecture s'est accélérée, et je voulais arriver à la fin de ma lecture, je voulais savoir ce qui allait advenir du père et du fils. Que de mystères !

Une idée vraiment originale et une mise en place sympathique. Même si la longueur du début m'a un peu gênée, cela s'oublie vite et on se plaît à suivre l'histoire dès la seconde moitié du roman, tant l'intrigue devient incroyable. Bref, un moment atypique que je vous conseille !

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2015/04/douze-ans-sept-mois-et-onze-jours.html
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo
Le nouveau Sherlock Holmes - La Maison de Soie Le nouveau Sherlock Holmes - La Maison de Soie
Anthony Horowitz   
Surprenant. Je n'ai jamais lu de "vrai" Sherlock Holmes, de Sir Arthur Conan Doyle, mais je me suis procurée une intégrale et je compte désormais tous les dévorer ! Anthony Horowitz a un style d'écriture très fluide et agréable à lire. Pendant la première moitié du roman, je me disais simplement "oui, c'est un livre sympa", mais dès que la double intrigue se met en place, et jusqu'à sa résolution, c'était plein de suspense, et j'ai été vraiment surprise, si ce n'est choquée, de ce qu'est la Maison de Soie. En plus, je ne m'y attendais vraiment pas. C'est un très bon policier à lire !
Rouge éclipse, tome 1 Rouge éclipse, tome 1
Shiki Kawabata   
J’avoue que j’ai complètement craqué sur la couverture, sans vraiment de raison. Mais je ne pensais qu’à le lire depuis. J’aime beaucoup le fond de l’histoire, mais j’espère que le peu de tomes nous permettrons de ne pas trop tourner en rond. Nous découvrons Ayumi, qui a enfin eu une déclaration du garçon qu’elle convoitait. Mais un événement va bouleverser son monde parfait. Elle se retrouve dans le corps de Zenko, une fille impopulaire de leur classe et là c’est le drame. Nous voyons Ayumi prendre possession de son nouveau corps, mais aussi de faire en sorte que tout le monde sache, ses anciens amis et son petit ami, que la fille dans son corps ce n’est pas elle. J’ai vraiment hâte de voir le côté mystique de la lune rouge se développer et de voir ce que cela va donner. En ce qui concerne Ayumi dans ce nouveau corps avec l’aide de son ami Kaga, qui a su très rapidement reconnaître Ayumi, je pense que ça va bien avancer. D’ailleurs, la rencontre avec une jeune fille spéciale, est assez drôle mais plutôt dramatique pour notre héroïne. La fin est assez dramatique et me laisse vraiment triste, j’ai hâte d’avoir la suite afin de voir comment tout cela va évoluer. J’aime assez bien les dessins, qui sont assez simple, mais les personnages sont bien différents et assez reconnaissables.


En conclusion, c’est une jolie découvre, mon avis est assez timide et fouillis. J’ai vraiment hâte de voir tout cela se développer et en même temps, j’ai beaucoup d’appréhension en voyant que la série est en 3 tomes. Donc pour le moment, je reste vraiment sur la réserve. On s’attache très rapidement à l’héroïne, surtout parce que la jeune Zenko est assez horrible. J’ai vraiment hâte de lire le prochain tome.


par Lily01
Frozen, Tome 1 Frozen, Tome 1
Melissa De La Cruz    Michael Johnston   
Je suis vraiment dubitative. Autant le résumé de l'histoire et le début me paraissaient prometteurs et assez originaux, autant le scénario se détériore de plus en plus au fil des pages, et passe finalement de "dystopie" à "trip sous LSD". Et je ne plaisante même pas.

L'écriture, déjà, est assez moyenne : on ne ressent absolument pas les émotions des personnages, certaines scènes passent super rapidement tandis que d'autres traînent comme pas possible, il y a des tas de transitions mal faites, d'ellipse pas du tout annoncées, de vieux suspenses auxquels personne n'est dupe et de "ohlala retournement de situation" qu'on voit tous venir à 3 kilomètres. L'histoire d'amour est cramée page 2 (allez, peut-être page 3) et elle est bidon, les personnages sont soit très gentils, soit des salauds sans cœur, et Nat... Mais alors Nat... elle nous fait quoi, pendant les derniers chapitres ?

Déjà, il y a un abus de majuscules, parce que FAIRE PARLER SES PERSONNAGES COMME CA c'est pas hyper crédible, et ensuite... whoa. C'est quoi cette fin ? Cette "destiné" totalement WTF que l'héroïne se découvre ? Bref, ça partait bien, mais ça finit dans les cactus. On peut s'en passer.