Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ehmyra : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Is it Love ?, Matt - Intégrale Is it Love ?, Matt - Intégrale
Eva De Kerlan    Claire Zamora   
http://www.unbrindelecture.com/2019/06/is-it-love-carter-corp-2-matt-de-eva-de.html
Je termine cette lecture satisfaite, c’est une new romance parfaite, comme je les aime. Si chez Carter Corporation il recherche une assistante j’envoie mon CV …Je vais donc continuer cette série et découvrir les autres personnages.
Come to me, tome 6 Come to me, tome 6
Nachi Yûki   
Je crois que ce tome 6 est mon préféré de la saga. Parce que même s'il est toujours aussi irréaliste que d'habitude (je ne m'attends pas à ce que cette série évolue sur ce point, de toute façon), il m'a énormément fait rire. Bah oui, maintenant que je prends la saga pour une parodie, je peux au moins profiter de l'humour glissé à toutes les pages.
D'ailleurs, j'avoue sourire presque à chaque fois que Mirei est représenté en petit personnage avec un air déterminé. Franchement, je la préfère comme ça plutôt que quand elle se morfond sur elle-même... En passant, j'avoue être soulagée qu'elle ne se dénigre plus autant qu'avant. Je veux dire, elle se compare toujours à un déchet mais son petit refrain revient moins souvent que dans les premiers tomes. Et puis elle prend un peu confiance en elle, ce qui est appréciable.

Dans ce sixième volume, Mirei s'inscrit au club de boxe - déjà quand j'ai lu ça, je me suis attendu au pire... Et bien sûr, le capitaine du club (qui ne s'intéresse plus aux filles depuis 3 ans, il faut quand même le préciser !) tombe sous son charme dès qu'il fait sa rencontre. Mouais, déjà à moins de croire au coup de foudre, ce détail paraît immédiatement irréaliste. Et ensuite il fait tout son possible pour la courtiser, et pour la voler à Mano. Enfin bref, vous voyez le genre. Les deux mecs qui se battent pour une seule fille. Comme si l'épisode avec Suzuma n'avait pas suffit et qu'il fallait encore un nouveau rival pour prouver l'amour sans limite qu'éprouve Mano envers Mirei... Et même si cet épisode m'a fait rire grâce aux répliques du capitaine de l'équipe de boxe, dans le fond c'est quand même dégoulinant de niaiserie. En plus, comme j'aurais pu le parier, cet obstacle n'a duré que quelques chapitres et dès que le problème a été résolu, on a plus du tout entendu parler du capitaine. Encore une fois, ça donne l'impression que cet incident est survenu simplement pour remplir des pages blanches...

Mais bon, ne nous en arrêtons pas là. Avant que le couple ne soit de nouveau réuni, Mano demande au capitaine qu'ils s'affrontent dans un combat de boxe pour que le gagnant récupère Mirei... Un combat de boxe, oui. Entre un étudiant qui n'en a jamais fait et un lycéen qui en fait depuis 3 ans et qui s'est déjà fait remarquer par des professionnels... Bref, complètement surréaliste encore une fois. D'ailleurs j'ai bien cru que Mano allait le remporter ce duel, même sans aucun entraînement. Heureusement ce n'est pas arrivé (faut quand même garder un minimum de crédibilité, je suppose) mais le capitaine a renoncé à Mirei face au dévouement de Mano (qui clamait qu'il pouvait mourir pour elle...). Bref, un épisode complètement farfelu.

Ensuite, Mano parle de Noël à Mirei puisqu'il veut réserver un hôtel luxueux afin qu'ils y passent la nuit le soir du 24. Mirei commence à s'imaginer n'importe quoi et alors là, le moment où elle en parle à l'une de ses amies... C'était juste épique quand même, faut l'admettre. Son amie lui sous-entend qu'il ne va pas seulement l'embrasser cette nuit-là et qu'il va la retourner comme ci et comme ça... Et voilà que Mirei imagine Mano en train de lui faire faire des prises de karaté comme s'il s'apprêtait à lui tordre le cou, et ce genre de trucs complètement ridicules. C'était peut-être très bête mais j'avoue avoir beaucoup rit.

Pour conclure, c'était un tome encore bien farfelu mais quand même drôle.

par Cassy33
Come to me, Tome 1 Come to me, Tome 1
Nachi Yûki   
C'est une histoire touchante en tout cas, avec une certaine originalité au niveau du scénario, mais qui redevient assez rapidement dans le même lot que tous les autres shôjos.

Un livre que je conseillerais à tous les amateurs de shôjos ou d'amour.

par Yuky33
Come to me, tome 5 Come to me, tome 5
Nachi Yûki   
Non mais sérieusement, en lisant ce tome, j'espère sincèrement que l'auteure a créé cette saga pour parodier les shôjo parce que si cette série n'est pas destinée à rentrer dans la catégorie "comique", je ne sais vraiment pas où la placer.
Je dis ça parce que ça fait depuis plusieurs volumes que je considère Come to me comme une parodie. En fait, il y a tellement de détails invraisemblables et irréalistes que si je le prenais pour un véritable shôjo, je crois que j'aurais déjà abandonné cette série depuis longtemps. Du coup, on va dire que je me sers un peu de ce manga pour me changer les idées et rire tout du long de la niaiserie et de la crédulité si caractéristiques de Mirei.

Le truc, c'est que ce tome est encore pire que les précédents. Parce que bon, le coup du "je vais nettoyer les toilettes alors que l'ex de mon copain vient de débarquer avec pour ferme intention de le récupérer", c'est totalement stupide... Et encore, s'il n'y avait que ça... On voit bien que c'est une histoire complètement irréaliste, parce que franchement, je doute qu'un Mano réel resterait avec une fille aussi débile que Mirei. Elle ne comprend rien, elle s'évanouit quand il lui offre son premier baiser, elle se rapproche d'autres mecs sans arrière-pensée mais s'entraîne quand même à embrasser un garçon qui était amoureux d'elle, elle parle de ménage dans une situation cruciale, elle se met en mode "off" pendant les attractions qu'elle fait avec Mano au parc aquatique, elle se traite de déchet constamment, et pour couronner le tout, elle fait son possible pour rapprocher Nonoka de Mano... Au bout d'un moment quand même, ça doit être vraiment lourd à supporter.

Mais bon comme d'habitude tout se termine bien, l'ex s'en va au bout de quelques chapitres en laissant Mano à Mirei avec un sourire - parfaitement crédible, oui - et nos deux protagonistes peuvent encore plus se rapprocher comme si aucun incident ne s'était mis en travers de leur chemin...

Sinon, j'ai bien aimé en apprendre plus sur le passé de Mano et Nonoka. Voir leur couple et comprendre les raisons qui ont poussé Nonoka à abandonner Mano. Pour une fois j'ai trouvé ça logique et crédible, et plutôt attendrissant aussi.

par Cassy33
Come to me, tome 4 Come to me, tome 4
Nachi Yûki   
Franchement je n'ai pas grand-chose à dire sur ce quatrième tome puisque mon avis n'a pas évolué depuis le volume précédent...
L'histoire est toujours aussi bateau et irréaliste, et les personnages deviennent vraiment de plus en plus lourds...
Mirei se compare tout de même un peu moins à une poubelle, mais elle reste très niaise, crédule et naïve, ce qui finit quand même par être agaçant et pénible au bout d'un moment. Elle confond le rendez-vous entre garçons et filles auquel elle participe avec un concours de chant, elle met un temps fou à comprendre les sentiments de Mano, elle embrasse Suzuma juste pour s'entraîner à son futur baiser avec Mano, etc etc...
Quant à Manorin, il ne relève absolument pas le niveau! En fait, on dirait qu'il a été créé pour confirmer l'expression "la beauté ne fait pas tout"! Parce que bon, lui aussi il est assez niais, lourd et mou... On dirait presque que toute sa vie est centrée sur Mirei ; il faut toujours qu'il la suive partout, qu'il se mêle de tout ce qu'elle fait, qu'il s'inquiète à chaque fois qu'elle se trouve trop près d'un garçon, etc... Mais en même temps, il ne s'énerve jamais véritablement! Alors que justement, ce serait plus intéressant s'il se disputait parfois avec elle à cause de sa naïveté qui la pousse à se rapprocher de n'importe quel mec.
Et finalement, l'auteure fait soudainement apparaître l'ex de Mano en espérant ajouter un peu de piment à l'histoire ? Mouais, je suis moyennement convaincue par l'efficacité de cet événement. Je suis presque certaine qu'il sera rapidement résolu et qu'on n'en entendra vite plus parler. Enfin je suis quand même curieuse de savoir pourquoi son ex semble vouloir reprendre contact avec Mano et j'aimerais également voir si elle est vraiment aussi douce et bienveillante qu'elle le semble au premier abord...
Mais ce n'est pas pour ça que je vais me jeter sur le prochain tome. Je le lirai simplement parce qu'une amie me le prête, mais sinon ça ferait déjà bien longtemps que j'aurais abandonné cette saga niaise à souhait.

par Cassy33
Charley Davidson, Tome 8 : Huit tombes dans la nuit Charley Davidson, Tome 8 : Huit tombes dans la nuit
Darynda Jones   
!!!!!!!! Ce livre est EXTRAORDINAIRE!!!!

J'ai fini Charley Davidson 8 dans la nuit et je n'ai qu'une seule chose à dire: il est fabuleux. Le niveau ne diminue pas, au contraire il augmente. Au bout de huit tomes, Darynda Jones réussi l'exploit d'écrire un récit qui conserve toujours autant de piquant et d'humour.
Cette série est fantastique, nous sommes nombreux à le penser ! ;)

Voici en détails ce qui se passe... préparez vous bien, les nouvelles sont explosives !

Déjà, la plupart les personnages secondaires vont connaitre de grands bouleversements... que ce soit positifs ou négatifs. Un en particulier m'a vraiment choquée [spoiler]Denise possédée par un démon ! Charley avait raison, cette femme est un agent-double de Satan! Sur le moment, j'en aies eu des frissons. [/spoiler]. Cookie, toujours aussi attachante, et trés présente avec Amber et Quentin. Bonnes nouvelles à ce sujet là aussi... [spoiler]Cookie s'est mariée à Oncle Bob !! Et on en apprend un peu plus sur le passé de Cookie, c'est formidable [/spoiler]
Osh est aussi dans le paysage... Et si Reyes ne lui fait toujours pas confiance, j'avoue qu'il a toute la mienne. [spoiler]D'ailleurs je crois qu'il pourrait avoir un faible pour Charley...[/spoiler]
Charles, malgré sa grossesse, est incapable de rester inactive. Elle jongle entre trois enquêtes, dont celle de la mort de son père, et surveille en même temps le danger qui guette sa fille...

L'événement tant attendu ! La naissance de Beep ! Je vous laisse découvrir les détails, mais je vous préviens: l'accouchement et ses suites sont du typiquement Charley.

Et le sujet qu'on attend tous: Reyes. Il m'a franchement surprise à certains moments, mais je sais que certaines d'entre vous sont encore plus accros que moi donc vous encaisserez le choc !
Juste un petit truc; Reyes et Beep, c'est la chose la plus adorable du monde !!! Haww ils sont tellement mignons <3 [spoiler]On découvre aussi une facette sombre de Reyes, lorsqu'il va chercher Charley ans Enfers[/spoiler]
De grands bouleversements vont aussi faire surface dans sa vie, et je pense qu'il était temps. [spoiler]Il a contacté ses parents... Qui vont être d'une grande aide.[/spoiler]
Et la fin... Je n'en reviens toujours pas. Après avoir refermé le bouquin je suis juste restée assise face à mon livre, complètement secouée. Je... comprends pas. C'est sidérant. Déchirant. Et tellement douloureux... [spoiler]Beep qui part avec les parents de Reyes. Lucifer et les Dieux qui arrivent. Et sutout... surtout... CHARLEY QUI PERD LA MÉMOIRE???????!!!!!!!!!!!! [/spoiler]
Pour finir, le point culminant de ce livre reste les Pouvoirs de Charley, qui atteignent leur paroxysme. J'aurais préféré que ce ne soit pas le cas, mais vous comprendrez... Ouch, rien que d'y penser c'est douloureux.
Il y a une espèce de bataille finale ou l'on va de surprises en surprise. Les dix pages les plus intenses de l'histoire du bit-lit ! [spoiler]Mr Wong qui se révèle être le protecteur de Charley, les chiens de Enfers qui sont en fait des protecteurs de Charley (!!!!) Denise qui va se faire déchiquetée...Et le vrai nom de Charley révélé. [/spoiler]
Et toujours cette ambiance tellement typique de la série alliant émotions brutes et moments de pure détente.
Avec ces situations extravagante et à mourir de rire dans laquelle Charley se retrouve toujours coincée ! [spoiler]Accoucher dans un puit, se payer un biller aller-retour aux Enfers, regarder Osh peloter Duff et en être toute retournée...[/spoiler]
Une des meilleures séries que j'ai jamais croisée... et la suite s'annonce renversante. Enjoy ! :D

par Ariane98
After, Saison 1 After, Saison 1
Anna Todd   
Ce livre est très étrange. J'ai eu envie de claquer les personnages tous les chapitres ou presque mais en même temps je les ai bien aimés (parfois). Le livre est long (trop) et leur jeu de "je t'aime, moi non plus" est lourd mais bizarrement je veux lire la suite. Ça doit être mon côté masochiste... Croisons les doigts pour qu'Hardin et Tessa soient moins cons dans le tome 2, quand même.

par Micheline
The Demon Prince and Momochi, Tome 4 The Demon Prince and Momochi, Tome 4
Aya Shouoto   
Tome très intéressant qui en dévoile un peu plus sur le passé de nos jeunes héros ! Vivement une suite à la hauteur de cette série !

par Yuky33
Come to me, tome 3 Come to me, tome 3
Nachi Yûki   
Je ne suis toujours pas fan de cette saga, et je pense que je ne parviendrais jamais à réellement l'apprécier et à attendre la suite avec impatience.
En fait ce qui me gêne le plus dans Come to me, c'est le manque de réalisme et de crédibilité du scénario. De plus, même si Mirei devient un peu moins exaspérante, je n'arrive pas à m'attacher à elle, et je la trouve parfois vraiment niaise et stupide.
Entre Mano et Suzuma, c'est sûrement le deuxième que je préfère et j'ai, par conséquent, été déçue de le voir se faire évincer aussi rapidement. D'abord il est rejeté par l'héroïne (qui est quand même prête à sortir avec lui en pensant qu'être en couple avec un mec, c'est manger des bonbons dans le parc avec lui mais bref) et d'un coup, ses parents surgissent de nulle part et lui annoncent qu'ils ont gagné au loto donc il n'a plus besoin de loger chez Mano. Non mais sérieusement, il n'existe pas de façon plus brutale de se débarrasser d'un personnage, et cet événement n'a rien de crédible. En plus, je me demande si l'auteure a pensé quelques instants aux fans de Suzuma. Parce que bon, personnellement - même si je n'accroche pas trop à cette série -, j'étais un peu dégoûtée de constater qu'il était mis au placard de cette façon.
En ce qui concerne Mano, il devient vraiment ridicule et même fatiguant à force de se focaliser sur Mirei comme s'il s'agissait de son âme-sœur et de vouloir à tout prix qu’elle reste avec lui. C'est dommage, parce que déjà que je n'accrochais pas à sa personnalité fade et plate, il me déçoit encore davantage, maintenant.
Quant à la raison pour laquelle il a hébergé Mirei, eh bien je n'ai pas grand-chose à dire là-dessus, si ce n'est qu'une fois de plus, l'argument est totalement cliché et peu inventif.
Beaucoup d'autres détails sont parfaitement irréalistes ou idiots, et j'ai parfois même l'impression de lire une parodie plutôt qu'un shôjo. Enfin, ça a au moins l'avantage de me faire rire parfois, et je pense que pour apprécier un minimum la lecture de ce manga, il vaut mieux prendre à la rigolade tous les événements qui s'enchaînent au fil des chapitres.
Ce qui m'a le plus marqué, c'est quand même la déclaration d'amour de Mano imaginée par Mirei. "J'ai toujours eu un faible pour les poubelles... Deviens mon déchet." Bon j'avoue que je n'ai pas pu m'empêcher de rire, mais je trouve quand même que l'obsession de l'héroïne à se comparer à un détritus devient vraiment pathétique, parfois...

par Cassy33
Come to me, tome 2 Come to me, tome 2
Nachi Yûki   
J'avais été extrêmement déçue en lisant le premier tome de cette saga mais comme une amie me prête les volumes, j'ai décidé de lui donner une seconde chance et même si je n'accroche toujours pas à Come to me, j'avoue avoir préféré ce second tome.
Je ne parviens tout de même pas à m'attacher à Mirei, mais voir Mano jaloux à cause de l'arrivée d'un nouvel élève est assez drôle, je dois l'admettre. De plus, Suzuma me fait de la peine et contrairement à Mirei qui m'agace avec son pessimisme, je trouve son voisin de classe touchant. Eh oui, on dirait bien qu'une fois de plus, je vais préférer le mec qui va se faire éconduire... À croire que c'est une malédiction.
Bref, un tome plus drôle et plus addictif que le premier même si le niveau reste encore faible comparé aux autres shôjos que je lis habituellement.

par Cassy33