Livres
395 085
Comms
1 387 536
Membres
289 807

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Spoiler(cliquez pour révéler)
"Est-ce que j'arriverai à me lever le matin en pensant que c'est à cause de moi qu'elle ne sera pas à mes côtés ? Aurai-je la force de me dire que c'est parce que je l'aurai...tuée... que je ne pourrai plus regarder son doux visage. Aurai-je la force de continuer à vivre sans ne plus ressentir cette sensation lorsqu'elle est dans mes bras ? Entendrai-je un jour un son plus doux que son rire, que sa voix ?"

- Nicolas, p.105

Afficher en entier

"Il était sur ma droite, deux tables devant moi et s'est retourné, nos regards se sont accrochés quelques secondes, je suis restée figée tant l'intensité de son regard ténébreux m'a troublée. Je n'ai même pas pu esquisser un sourire. J'étais limite bouche bée, la honte... J'ai détourné le regard bien qu'il maintînt le sien. Il ne m'a jamais parlé. J'ai tenté la technique du ''ignore le, ça va l'attirer'' mais ça n'a carrément pas marché du tout. Non, parce que si je l'ignore et qu'il m'ignore, eh ben forcément, on n'avance pas! Si ça se trouve, il teste la même technique, où il croit que je ne suis pas intéressée, ou même pire c'est lui qui ne l'est pas... Jiji me prend pour une folle, enfin, elle sait que je le suis un peu. Elle me dit toujours d'aller lui parler, mais je n'ose pas, je suis trop timide! Et puis, c'est à lui de faire le premier pas, non? Quoi qu'il en soit, il est là seul, dans cette salle, alors s'il y a bien un moment où je dois cesser cette technique d'ignorance qui ne m'a menée nulle part, c'est maintenant."

Afficher en entier

"Je relève, vers elle, mes yeux inondés de larmes, remplis de désespoir, d'incompréhension. Ma mère a toujours été toute ma vie et j'apprends qu'elle m'a trahie. Je ressens une cassure en moi. Un roc qui s'effondre. Mon ventre qui se contracte seul. Un gouffre dans l'estomac. Mon cœur qui se serre. Une envie de vomir. Mon monde qui s'écroule?"

Afficher en entier

Le temps est l'une des rares choses qui ne se tuent pas.

- Nicolas, p.29

Afficher en entier