Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de elanoreM : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Marked Men, tome 5 : Rowdy Marked Men, tome 5 : Rowdy
Jay Crownover   
C’est toujours un vrai bonheur d’attendre le prochain tome d’une série chouchou. Je remercie énormément les adorables attachées presses de chez Hugo Roman, car Marked Men fait partie de ces sagas qui auront marqué ma vie de lectrice. Je me rends compte, que j’ai énormément de chose à dire, alors que Rowdy est jusqu’ici resté très en retrait dans les autres tomes. Ce qui est intéressant avec ce tome, c’est que Jay Crownover a réussi à me rendre curieuse d’un personnage qui était tellement discret, que j’étais à la fois impatience et soucieuse de découvrir ce que l’histoire allait me réserver.

A l’image des tomes précédents, l’enfance de Rowdy s’est passé dans l’indifférence la plus totale jusqu’à ses dix ans. Alors qu’il était un petit garçon triste et seul, ses deux voisines vont lui offrir la chance de s’épanouir comme tous les petits garçons et cette rencontre va être déterminante dans sa vie. Rapidement il tombe sous le charme de Poppy la plus jeune et se lie d’une amitié intense avec Salem la plus grande. Alors que leur situation n’est pas enviable l’un à l’autre, il développe un fort lien qui va les amener à se confier pendant les moments difficiles, comme s’ils s’étaient toujours connu.

Ce lien va se briser quand Salem abandonne sans une explication sa vie au Texas, laissant Rowdy seul. Désireux de s’en sortir, il décide de montrer à Poppy qu’elle n’est pas obligée d’écouter son père en étant une petite fille modèle, mais la situation va dégénérer et le jeune homme va à son tour tout quitter pour se consacrer à sa passion pour le dessin et faire une rencontre déterminante avec Phil Donovan.

Aujourd’hui le petit garçon a bien grandi, et il peut se féliciter d’être devenu un homme intègre, qui peut enfin laisser libre cours à son don pour le dessin. A l’image de ses frères de cœur, le jeune homme n’hésite pas à user de ses charmes et ne se gêne pas pour obtenir ce qu’il désire avec la plus grande facilité. Désormais heureux et casé, le petit groupe va pourtant se faire du souci pour leur ami, qui semble avoir du mal à se poser avec une femme. Quand son passé va franchir la porte du salon de tatouage, il va prendre une claque mémorable et tenter de rester éloigner de celle qu’il n’a jamais pardonnée de l’avoir quitté.

Salem Cruz a été élevé dans la religion par un père tyrannique qui voulait simplement que ses filles rentrent dans le moule, alors que sa jeune sœur est prête à tout pour être une fille modèle, Salem est étouffé par les obligations et ne supporte plus de ne pas pouvoir être celle qu’elle a toujours rêvée d’être. A 18 ans, elle décide de tout laisser derrière elle et malgré les regrets elle n’oubliera jamais celui qui a fait battre son cœur de jeune femme. Malgré dix années écoulées, Salem va voir une opportunité de se racheter et de se rapprocher de Rowdy. Même si le jeune homme semble vouloir la tenir à distance, elle va tenter de lui prouver que même s’il a grandi en ne voyant en elle qu’une simple amie, elle est prête à tout pour qu’il lui pardonne et lui laisse sa chance. Cette amitié particulière, c’est aujourd’hui transformé en une attirance puissante, qu’ils vont avoir bien du mal à ignorer.

Je dois admettre que Rowdy aurait presque pu rivaliser avec les frères Archer et il peut se féliciter d’avoir atteint le top 3 de mes Marked Men chouchous sans même que je m’y attende. Ce qui m’a sauté aux yeux, c’est la complémentarité de ces deux personnages, même en étant dix ans sans se voir, leur passé commun est ancré dans leur vie d’adulte et lorsqu’ils vont enfin se donner une chance, j’ai aimé avoir à quel point ils ne pourraient plus jamais avoir le sentiment de se sentir seuls. Rowdy est un homme passionné d’une grande gentillesse, son charme associé aux descriptions de Jay Crownover rend ce héros diablement sexy, avec une part de vulnérabilité qui le rend attachant et unique. Il fait partie des personnages les plus posés du groupe et malgré son côté secret, il est prêt à tout pour ceux qu’il considère comme sa famille. Il a une manière de croire en Asa qui m’a également redonné confiance en ce personnage qui avait pourtant conservé une image assez négative depuis le tome 2 et c’est appréciable pour savourer le prochain.

Après cinq tomes, Jay Crownover arrive encore à me surprendre. Ces hommes et ces femmes que nous avons suivi, sont désormais une famille et l’intérêt de cette série, c’est que chaque tome arrive à apporter un élément nouveau tout en conservant les codes que l’auteur s’était fixé. L’univers du tatouage rend la lecture intense et ses personnages font rapidement grimper la température. Même s’il est difficile de ne pas émettre des comparaisons, toutes ces histoires, ces personnages qui nous ont fait passer par toutes les émotions m’ont marqué à leur manière et même s’ils se démarquent les uns des autres, certains personnages m’ont plus touché que d’autres. Un tome qui fait honneur à cette série riche en émotion.

http://wp.me/p4u7Dl-3bG

par Luxnbooks
Mon ange, mon pirate Mon ange, mon pirate
Mily Black   
Depuis quelques années, lorsque Mily Black sort un roman c'est un arrêt au stand obligatoire, l'annonce de Mon ange, mon pirate s'est démarqué par une prise de risque inédite puisque malgré plusieurs éditeurs qui lui ont fait confiance, notre auteure a choisi de sortir ce roman en auto-édité. Je ne suis pas auteur, mais je suppose que ça s'apparente à ce jeter dans le vide, avec la peur au ventre. J'ai décidé de partager ce moment de lecture avec la blogueuse Bib Hors les murs et j'ai été ravie de lire en simultanée avec toi et d'autant plus qu'on a apprécié notre lecture avec une vue d'ensemble plutôt semblable et un ressenti très positif sur l'histoire et ses personnages.Ange est ce qu'on qualifierait d'une femme simple, à une chose prêt sa vie à éclater la nuit de la St Sylvestre et rare sont les personnes de son entourage à connaître l'impact qu'a eu cette journée dans la vie. Désormais célibataire, la jeune femme peut compter sur le soutien de sa maman et sa seule motivation pour avancer c'est son pirate qu'elle aime plus que tout. Malgré les nuits blanches, Ange se donne corps et âme dans son travail pour en tirer quelques économies. Cette situation ne pouvant plus durer, la jeune femme va accepter une collaboration particulière pour un gros client de son agence et même si simuler des fiançailles est loin d'être simple, la motivation est là et il va falloir faire des concessions pour supporter son partenaire.L'intrigue peut sembler être du déjà vu, mais à plusieurs reprises nous avons été agréablement surprises par les rebondissements. A commencer par les secrets qui entourent la vie privée d'Ange, son entourage ne semble pas desceller que sa vie à changer et c'est quand même assez fou tout ce qu'elle a vécue sans être entourée. Il y a une forme de pudeur concernant sa nouvelle vie, la jeune femme n'a pas le temps de s'apitoyer par son sort et même si elle est soumise à un stresse très important, elle est entièrement dévouée. Elle n'aurait jamais acceptée une telle collaboration si elle n'avait pas vraiment besoin de la contrepartie, alors même si elle n'est pas à l'aise à l'idée de jouer la comédie avec un fiancé, elle va mettre sa fierté de côté, tout pour son pirate.Certaines scènes pourraient s'avérer pesantes, tant le thème est douloureux et pourtant, Ange à une force de caractère impressionnante et malgré sa prise de distance avec ses amis, elle va pouvoir compter sur ses collègues lorsque cela sera nécessaire. C'est d'ailleurs le seul moment où elle se permet de lâcher prise et même s'il y a des jours plus difficiles que d'autres, des scènes sont rafraîchissantes grâce à un humour parfaitement dosé. Avec Bib on a réussi à avoir quelques divergences sur l'équipe à supporter et ce fût une petite victoire très appréciable. D'ailleurs l'équipe en question est à croquer et il fait même la vaisselle, ce qui est non négligeable !Vous aurez sans doute remarqué que j'ai volontairement laissé des zones d'ombre ce n'est pas par sadisme, mais sachez que ça contribue à apprécier l'histoire, les rebondissements sont très bien amenés et la surprise est souvent de mise créant un doute intéressant. On s'est carrément accordé une après-midi lecture pour venir à bout de nos questionnements et spéculations. Et bien que l'histoire soit différente, dans le sens où le thème ne prête pas forcément à sourire, certains aspects ont largement été récompensé, à commencer par mon côté fan girl grâce à une romance à la fois mignonne et chaude comme la braise. Tout est réuni pour apprécier pleinement cette l'histoire, tant parce qu'elle est touchante et différente, mais également grâce à des personnages drôles, complices, touchants et très très intenses. Une prise risque effrayante, mais qui est réussie.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4oU

par Luxnbooks
À corps perdus, tome 2 : S'abandonner À corps perdus, tome 2 : S'abandonner
Maya Banks   
A la base j’apprécie assez le style et l’écriture de Maya Banks, mais pour le coup je n’adhère pas vraiment à cette trilogie. Le tome 1 « Succomber » ne m’a pas laissé un souvenir intarissable mais j’attendais la suite pour vraiment me faire une opinion. Tout nous laissai croire que nous aurions un tome plus intense et plus sombre et bien je peux dire que je suis légèrement déçue. Au final cette saga ne me transporte pas.
Non pas que les personnages soient mauvais ou que leurs histoires soient inintéressantes mais voilà, je n’accroche pas. Pourtant Jensen paraissait très prometteur, mais là on retrouve un dominant tout doux, tout gentil, plein de patience et qui accepte sans mal d’être dominé pour que la belle Kylie se sente en sécurité. On tombe donc dans une romance des plus banale et on retrouve les défauts du premier tome, à savoir les longueurs et les répétitions.
Par contre, même si à la lecture je n’ai rien ressenti et bien j’ai tout de même envie de connaître la suite des aventures de ces trois couples d’amis.
Dans ce second tome, nous avons deux voix, celle de Kylie, la belle-sœur de Joss, et celle de Jensen, le nouvel associé de Dash.
En bref, un tome plein de tendresse, d'amitié et d'amour. Pour celles qui n'aiment pas l'univers BDSM, rassurez-vous, ici nous en sommes très loin !

par coco69
À corps perdus, tome 3 : Posséder À corps perdus, tome 3 : Posséder
Maya Banks   
Avant de commencer, je voudrais déjà remercier Aurélia du Ladies Club pour cette lecture. J’avoue que j’ai eu un grand moment d’hésitation face à cette suite. Toute la série m’a énormément déçue et de plus en plus au fil des tomes. Mais le dernier couple, Chessy et Tate, m’intéressait énormément. Par le fait que, c’est le seul couple qui serait un peu différent des autres et que le schéma serait un peu différent. Enfin bref, pleins de belles illusions en tête. Mais, malheureusement c’est le drame et en même temps mon cœur de midinette a aimé certaines choses. Mais au final le négatif a pris le dessus. Ce qui me fait le plus rager au final dans cette suite, c’est que le couple, Chessy et Tate, est complètement effacé et même fade !!! Les deux tomes précédents mettaient bien en avant les couples en évidence, là ce n’est pas le cas. On a une surenchère de répétition horrible qui comble les pages, mais de plus nous avons les événements heureux des deux autres couples qui viennent complètement occulter la tempête qui se passe chez Chessy et Tate. Puis, merde à la fin je trouve cela complètement aberrant et tellement pas réaliste !!! Certes, le début m’a pris par les sentiments j’en avais limite la larme à l’œil, mais les choses ont mis tellement de temps à se mettre en place à cause de ses répétitions qui ne servent à rien sauf à ajouter des pages, qui m’ont limite énerver au plus haut point parce que du coup l’histoire fessait horriblement du surplace. Et en contrepartie la fin, le côté mélodrame de leur histoire est complètement bâclée, inexistante et fausse. Comment elle peut lui pardonné son acte ou son manque d’acte aussi facilement et aussi simplement que cela ? Alors que l’on a vraiment le sentiment que cela la bouleverse et la travaille. Je suis hyper déçue de ce tome à cause de cela !!! C’est tellement faux, tellement fade, tellement effacé, cela manque cruellement de profondeur, le couple est hyper mal exploiter et j’en passe. J’étais souvent à la limite de vouloir jeter ma liseuse par la fenêtre. J’en attendais tellement de ce couple, de ce final, que mine de rien de voir la façon dont c’est bâclé, fade et faux que je suis complètement hors de moi. Et, pourtant, j’ai été touché par le début du livre, face à la détresse de Chessy et face à Tate qui se rend compte qu’il ne tient plus son rôle de dominant. Mais je m’attendais à vraiment plus dramatique que cela, à du changement dans le schéma de leur histoire, mais non c’est tout le contraire. Puis voire intervenir les autres couples alors que leur tour est passé m’énerve encore plus, cela me montre qu’elle n’a pas assez travaillé son couple. Je ne dis pas que je ne suis pas contente de les revoir, mais c’était le tome à ne pas rater et Maya m’a profondément déçue sur ce coup-là.

En conclusion, hyper déçue et en rage contre le livre, mon avis peut paraît hyper dur. Mais j’en attendais tellement de ce tome, que d’avoir lu ce livre bâclé et fade à mon goût m’a fait sortir de mes gonds. Maya Banks m’a énormément déçue sur ce tome-là, moi qui pensais lire d’autres livres, bah, ce n’est plus le cas… Après je ne dis pas que tout est complètement mal fait, la plume est simple et assez envoûtante vu que j’ai lu le livre assez rapidement. La fin m’a fait sourire et mon cœur de midinette était comblé. Mais j’ai juste été déçu par ma lecture. Je vous conseille plus d’aller voir d’autre avis que le mien.

par Lily01
À bout de souffle, Tome 1 : Maîtrisée À bout de souffle, Tome 1 : Maîtrisée
Maya Banks   
Grosse déception!
Tout d'abord, il faut passer sur le côté vraiment peu original de l'héroïne qui ressemble à un canon de la beauté mais qui se croit moche et dont tous les personnages masculins tombent amoureux.
Ensuite, il faut apprécier le vu et revu de la relation entre un maniaque du contrôle dominant et d'une presque vierge qui découvre la soumission.
Enfin ce qui a fini de m'achever (car oui j'aurais quand même pu apprécier le livre malgré mes deux premiers points) j'hésite à mettre un spoiler car j'aurai aimé le savoir avant d'acheter le livre [spoiler]l c'est le plan à 3 (car je n'apprécie pas de les lire dans les romans mais seulement dans les nouvelles mai surtout) qui totalement incohérent avec le profil de Drake qui est un homme obsédé par sa "femme" et incroyablement possessif. D'autant plus que ce genre de scène est aussi vu et revu et n'a rien de très innovant.[/spoiler]
Si tous les points que j'ai évoqué ne vous dérangent pas alors ce livre peut vous plaire. Mais pour les autres, je vous conseillerais de vous abstenir.

par Reell
À bout de souffle, Tome 2 : Dominée À bout de souffle, Tome 2 : Dominée
Maya Banks   
A la place d'Evangeline, je n'aurais pas pardonné son attitude à Drake... Il l'humilie et la rejette deux fois dans ce tome, et que fait-elle? Elle sanglote, s'enfuit, et lui pardonne quand il vient la rechercher. Entretemps elle occupe ses journées à faire la cuisine ou le shopping. Alors certes, elle est adorable avec tout le monde. Mais Bof. Un personnage de soumise vraiment passif, sans amour-propre, qui finit par lasser avec son éternelle gentillesse.
Parmi les personnages secondaires, Silas semble prometteur. Espérons que l'auteur lui associera une femme avec un peu plus de caractère.

par IsaR
À bout de souffle, Tome 3 : Capturée À bout de souffle, Tome 3 : Capturée
Maya Banks   
Un avis + détaillé : https://wp.me/p6618l-9bJ

{Marina}

Les livres de Maya Banks ont toujours été une référence pour moi. Alors même si les deux premiers tomes de A bout de souffle ne m'ont pas transporter comme d'habitude, j'étais persuadée que la magie opérerait avec le charismatique Silas, héros de Capturée.

[...]

Avec Silas et Hayley, Maya Banks a fait de Capturée, le tome des trois volumes de À bout de souffle, que j'ai préféré.
Je ne saurais dire si c'est parce qu'ils ont des tempéraments plus forts que Blake et Evangeline... Ou si j'ai fini par m'habituer à ces personnalités improbables....

Toutefois, cette série ne m'aura pas convaincu.... J'ai eu l'impression de lire une romance historique dans un contexte contemporain... et cela n'a pas fonctionné pour moi. Cela rendait le tout beaucoup trop improbable et les personnages sans crédibilité...

De plus, le scénario dans ce troisième tome m'a semblé un copié collé des deux premiers... J'ai deviné l'histoire dès les premiers chapitres.

Cela reste du Maya Banks, et sa plume suffit à rendre la lecture du livre plaisante. Mais cela est tellement en dessous de tout ce que j'ai précédemment lu d'elle que je ne peux m'empêcher d'être exigeante.

Il n'empêche que À bout de souffle pourra plaire à d'autres. Très certainement aux adeptes des héros de romances historiques.
Alpha Ops, Tome 1 : Sous l'uniforme Alpha Ops, Tome 1 : Sous l'uniforme
Emmy Curtis   
Mouais : Déployé en Afghanistan, James Walter fait partie de l’équipe du sergent Beth Garcia Beth des forces spéciales :seul détaché de l’armée de l’air, il assure le lien avec les renforts aériens. Victime d’une embuscade, Beth est grièvement blessée. James tente tout pour sauver cette femme qui l’attire. Neuf mois passent et ils se revoient par hasard alors que Beth finit sa rééducation. James lui propose alors un week-end d’escalade. Mais sur la route, sa petite sœur l’appelle et lui parle des menaces qu’elle a reçu ainsi que son autre sœur Sadie qui se marrie ce même week-end. James qui avait tout fait pour éviter sa famille et le mariage, doit s’assurer que ses sœurs ne risquent rien. Beth se propose de l’accompagner en se faisant passer pour sa fiancée… Bilan mitigé pour ce premier tome, le couple James/Beth est sensuel et leur mascarade donne des scènes cocasses mais côté intrigue c’est vraiment moyen ce qui est dommage pour un « suspense »…

par Folize
Alpha Ops, Tome 2 : Fouille au Corps Alpha Ops, Tome 2 : Fouille au Corps
Emmy Curtis   
Oui mais... : Harriet, archéologue, est en Irak sur un chantier quand elle découvre une pièce métallique révélant le code d’une pièce d’avion. Après avoir prévenu sa meilleure amie Sadie qui travaille pour le département de la Défense, cette dernière l’informe que le Pentagone envoie un éclaireur du JPAC pour étudier les lieux, sa mission étant de retrouver les corps des militaires américains et de les ramener à leur famille. Harriet est surprise de découvrir que son contact est Matt, cet homme rencontré trois mois plus tôt au mariage avorté de Sadie avec qui elle a passé un moment torride. Ils vont rapidement de nouveau succomber mais tout change lorsque Matt comprend que Sadie est la veuve de son meilleur ami mort sept ans auparavant. Entre sa conscience et la nécessité de sauver Harriet d’une réelle menace, Matt ne sait plus où il en est… Un tome différent, mieux que le précédent, avec une intrigue plus intéressante et plus d’action mais ce n’est pas non plus inoubliable.

par Folize
Les Héritiers, Tome 2 : Le Businessman et Moi Les Héritiers, Tome 2 : Le Businessman et Moi
Ruth Cardello   
Livre pour moi en parties, la première on découvre Stephan et Nicole, soeur de Dominic, revenir sur le passé et le futur..... Ensuite on revient sur le tome 1 , le moment du contrat en Chine ou Dominic cogne Stephan, et pour finir [spoiler] la réconciliation de tout ce monde [/spoiler]. La 3ème partie a vraiment sauvé les 2 premières car c'était long ....... mais amusant....

par mickaella
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4