Livres
534 958
Membres
560 736

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Eleanara : Mes envies

Kushiel, Tome 3 : L'Avatar Kushiel, Tome 3 : L'Avatar
Jacqueline Carey   
INTENSE & RARE !

Un tome 3 bien plus sombre que les deux précédents volets avec certains chapitres très durs.
Si les débuts de la trilogie nous ont montré les épreuves et pérégrinations de Phèdre, rien ne pouvait nous préparer à ce qui arriva dans ce dernier opus.
Deux quêtes majeures tissent leur trame dont l'une est la libération de l'asservissement de Hyacinthe au Maître de Détroit et l'autre la recherche de Imriel, prince du sang et fils de Melisande, sa meilleure ennemie.

Ces objectifs les mèneront Joscelin et elle, plus loin qu'ils ne l'auraient imaginé, au delà des Terres, aux confins des frontières et des royaumes, ainsi que dans une terre terrible " le Drujan " où même les plus farouches guerriers ne se seraient aventurés...
Un territoire où règne l'indicible, le Mal absolu et où les Skaldiques pourraient passer pour de charmants mandacants !
C'est forte de son obstination [spoiler]et de l'incommensurable amour de son guerrier Cassilin [/spoiler], qu'elle parviendra à faire face à son destin et ses souffrances, si grandes soit-elles.
Si l'action était légèrement en bémol dans le précédent volume, sachez que celui-ci le dépasse et conclue avec magnificence cette fresque historique, avec une incroyable intensité et efficacité.

Pour finir je reprendrai les mots de NooSFere sur la quatrième de couverture : "La qualification de chef-d'oeuvre est proche de la vérité : un récit épique, d'une ampleur rare et au style magnifique."

par ccmars
Le Livre des Anciens, Tome 2 : Sœur Grise Le Livre des Anciens, Tome 2 : Sœur Grise
Mark Lawrence   
Par chance , ce tome est sorti juste quand je finissais le premier , j'ai donc pu continuer sans temps d'attente , et je ne suis vraiment pas déçue . Si le premier est un peu lent dans le déroulement de l'histoire , celui ci il n'y a pas de temps morts . Les filles se perfectionnent et deviennent de plus en plus puissantes , la mère supérieure est machiavélique et le rythme accélére nettement .Beaucoup d'imagination , beaucoup de plaisir à le lire ? Seul regret , devoir attendre pour la suite en espérant qu'elle soit traduite .
Le Destin d'Orïsha, Tome 1 : De sang et de rage Le Destin d'Orïsha, Tome 1 : De sang et de rage
Tomi Adeyemi   
3/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/494/chronique/children-of-blood-and-bone-legacy-of-orisha-1-de-tomi-adeyemi

"We are all children of blood and bone"

Je suis superficielle au point d’être attirée par les livres qui sont au sommet de la hype. Et Children of Blood and Bone est définitivement la sortie la plus populaire du moment. Il fallait donc que je le lise. Obviously.

Mais j’avoue que ce n’est pas la seule raison. La couverture et le résumé m’ont également donné très très envie.

• La couverture est juste SUBLIME. Les cheveux et les yeux clairs combinés avec une peau foncée, c’est vraiment ce que je trouve de plus beau.

• Le résumé est alléchant : dans un univers inspiré de l’Afrique de l’Ouest, Zélie est chargée de faire revenir la magie qui a complètement disparu il y a plus de dix ans. Depuis ce jour, le peuple des maji est persécuté par le roi qui ne cesse d’exprimer sa haine envers eux. C’est avec l’aide de son frère et d’une princesse en fuite que Zélie va se mettre en route pour accomplir sa destinée. Mais à ses trousses, nous avons la garde royale menée par l’impitoyable Prince Inan qui va tout faire pour empêcher le retour de la magie…

L’univers est ce qui m’a le plus plu. C’est la première fois que je lis un livre de fantasy inspiré de l’Afrique et honnêtement, j’ai très envie d’en lire davantage. DONNEZ-MOI DES LIVRES INSPIRÉS DE CETTE MAGNIFIQUE CULTURE ET DE CES PAYSAGES INCROYABLES.

La plume de l’auteure est magnifique et addictive, pas de regret de ce côté-là. J’ai été happée dès les premiers pages du livre. D’ailleurs, en lisant les premiers chapitres, j’étais convaincue que ce livre allait être un véritable coup de cœur. Imaginez ma déception quand je me suis rendue compte que ce livre tombait en réalité dans la catégorie “comme-tous-les-autres-YA-que-j’ai-déjà-lus”.

Oui, parce qu’au final, Children of Blood and Bone ne m’a pas complètement renversée. Je suis restée sur ma faim. Beaucoup de potentiel qui n’a pas été exploité comme je l’aurais aimé. Quel dommage.

"If they burn our homes— I burn theirs, too. "

C’est au niveau des personnages que ça coince. Ils manquaient de complexité, de profondeur. J’ai bien aimé l’idée de leur personnage, du rôle qu’ils avaient à tenir, de leur personnalité (Zélie, une fille forte qui a vu sa mère mourir sous ses yeux, Amari, une princesse en fuite qui se rebelle contre son père, Inan, un prince rongé par ses propres démons….) mais pas l’exécution. Au final, je ne me suis pas assez attachée aux personnages.

• Zélie. Ma préférée. Badass, forte, déterminée… mais noyée par les autres points de vue (ce livre alterne trois points de vue différents). Elle reste au final assez banale par rapport à toutes les héroïnes fortes que l’on retrouve dans les livres de YA alors qu’elle aurait pu être tellement, tellement plus que ça. Sans parler du fait qu’à un certain point dans l’histoire, elle est carrément devenue The Chosen One™ et ça m’a vraiment agacée.

• Amari. Je ne sais pas pourquoi mais c’est celle que j’ai le moins aimée. Elle avait tellement de potentiel trop peu exploité que ça m’a tout de suite refroidie. Une princesse qui rejette ses privilèges et qui se bat pour un peuple opprimé ? YASS. Mais elle aussi manquait de profondeur. J’ai juste aimé sa forte connexion avec son amie qui a été tuée au début (ce n’est pas un spoiler, ça arrive très vite dans le livre). Malheureusement, même cet aspect n’a pas été exploité comme je l’aurais voulu. Ça ne m’aurait pas dérangée qu’il y ait plus que de l’amitié entre elles par exemple. Ça aurait été vraiment plus tragique. Mais non, Amari va se rapprocher du frère de Zélie et c’est là que tous mes rêves sont tombés à l’eau car JE NE SHIP PAS. Et du coup, il n’y a vraiment eu aucune allusion sur le fait qu’elle puisse être gay ce qui aurait carrément pu sauver une bonne partie de ce bouquin. Il y aurait au moins eu un personnage acceptable dans cette affaire.

• Inan, le frère de Amari. Le beau prince ténébreux. *tousse* *tousse* C’est le personnage qui m’a le PLUS déçue et qui a limite fait foirer toute mon appréciation de ce livre. Encore un potentiel gâché. Il devait représenter le Vilain complexe et torturé à la poursuite de nos héros. Mais non, il est plus gentil que méchant et quand il essaye d’être menaçant, ça ne fonctionnait tout simplement pas. La tension autour de son personnage était mal gérée du coup ce n’était pas crédible. Je suis triste. C’était ce personnage qui m’avait le plus intriguée en lisant le résumé du livre...

Le dernier point qui m’a fait lever les yeux au ciel : la romance. Ce livre n’avait tout simplement PAS besoin de romance. Et puis comme j’ai été déçue par Inan, je l’ai encore plus été quand Zélie et Inan se sont rapprochés. C’était censé être une relation love/hate excitante mais comme je le disais plus haut, Inan n’est pas un antagoniste assez fort pour jouer ce rôle. Déception intense. Encore et encore.

Je voulais mettre deux étoiles à ce livre, mais quand j’ai repensé au début du livre que j’ai beaucoup aimé, à la plume de l’auteure et à l’univers riche et unique, j’ai finalement décidé de récompenser Children of Blood and Bone d’une étoile supplémentaire. J’ai besoin de plus de livres de fantasy inspirés de cultures aussi diverses que celles-ci dans ma vie.

par wilkymay
Everless, Tome 2 : Evermore Everless, Tome 2 : Evermore
Sara Holland   
Quelle déception ! J'attendais ce tome 2 avec impatience car j'avais absolument adoré le tome 1, mais j'ai été vraiment déçue. J'ai peut-être mis la barre un peu trop haute, un peu trop d'attentes pour la suite de cette duologie. Je suis triste de quitter cette série avec une mauvaise impression.
On retrouve Jules et Liam. J'ai adoré l'évolution de Liam, apprendre à mieux le connaitre, et je me suis beaucoup attachée à lui. Mais Jules ne m'a fait ni chaud ni froid. Elle ne savait pas ce qu'elle voulait à mes yeux, et cela m'énervait. Et ensuite, elle était un peu capricieuse et égocentrique. Quant à la relation entre les deux, j'ai beaucoup aimé. Son évolution est très sympa à suivre, et j'ai aimé les challenges autour d'elle. Elle faisait un peu cliché, mais ça ne m'a pas empêché de l'apprécier.
Le gros point noir de ce tome est l'avancement de l'intrigue. J'avais l'impression que l'on n'avançait jamais. Les personnages suivaient une piste, sans résultats, et donc en cherchaient une autre. Encore, et encore. Une fois, deux fois, ça va, mais pendant tout le livre, cela devient lassant. Je n'ai pas été prise de court, je n'ai pas été happée au point que je stressait ou ne pouvait pas lâcher le roman. Je me suis plutôt ennuyée, attendant que quelque chose se passe. Certains passage étaient trop faciles, et le comportement de certains personnages parfois manquaient de rationalité.
La fin me laisse un goût amer. Je ne l'ai pas apprécié plus que cela. Je ne dirais pas qu'elle est mauvaise, d'autant plus que je ne m'attendais pas à cela. Mais elle ne m'a pas satisfaite, et j'ai trouvé qu'elle arrivait un peu vite, et un peu trop facilement.
En bref, Evermore est un second tome bien en dessous du premier. Everless avait été un tel coup de coeur que je suis vraiment triste de ne pas avoir aimé ce second tome et de quitter la série de cette façon.

par Prilla
L'Empire des tempêtes, Tome 1 : Hope et Red L'Empire des tempêtes, Tome 1 : Hope et Red
Jon Skovron   
Le livre débute sur l'enfance traumatisante de hope et red mais ne s'étend pas trop sur cette période car on retrouve rapidement leurs parcours d'adultes.
Hope ne pense qu'à la vengeance de ses parents et red survit dans une ville remplie de malfrats dont il fait parti .
Pas mal d'action et des personnages bien campés m'ont permis de me plonger dans ce bouquin et c'est avec plaisir que je lirais la suite.
Diabolic, Tome 3 Diabolic, Tome 3
S. J. Kincaid   
La maison d'édition a posté sur instagram "rendez-vous au printemps"
On devrait bientôt avoir la date de sortie !
Le Gang des Prodiges, Tome 3 : Supernova Le Gang des Prodiges, Tome 3 : Supernova
Marissa Meyer   
Et une série géniale de terminée, une! J'en suis sortie il y a quelques jours et pourtant, j'ai l'impression d'y avoir encore un pied. Il faut dire aussi que j'y ai passé un sacré moment, ne serait-ce que ce mois-ci...
Mais attention, ce n'est pas parce que ma lecture a été longue et que l'addictivité n'a peut-être pas tout le temps transparue, que je n'ai pas encore été totalement happée par l'univers autour de Gatlon City: j'ai été plus qu'heureuse de retrouver notre équipe (qui malheureusement, s'éloigne ici) et tous ces pouvoirs divers et variés qui font rêver le lectorat à travers les lignes (le super-pouvoir de Marissa Meyer!).
Alors oui, ce n'est pas une histoire qu'on lit dans un bruissement de pages... déjà parce que c'est un joli petit pavé (lu en langue originale)... mais surtout parce que ce qui est écrit ici est du lourd, le genre de récit qu'il faut prendre le temps de digérer! C'est une lecture intense par sa réflexion.
Et celle-ci est portée comme précédemment par ses deux protagonistes, Nova et Adrian. C'est l'heure pour eux de mettre cartes sur table quelles qu'en soient les pires conséquences! Mais nous, pauvres mortels déchirés (pompom-girls de leur romance au passage) dans l'histoire? Et bien, déjà, dans Archenemies, on ne pouvait choisir un camp entre nos deux héros (qui l'étaient bel et bien, en dehors des carcans de leur société): c'est encore renforcé ici où les forces se déchaînent! Pour autant, comme je le disais, ils sont à eux deux l'expérience qui démontre le bien-fondé de tout le raisonnement mis en place dans les trois tomes: super-pouvoirs ou pas, on ne vit pas dans un monde manichéen où il y aurait héros VS vilains!
Clairement, ici, on n'a rien de tout noir, tout blanc... Et nous ne sommes pas plus dans un monde de bisounours! Ce tome se révèle même le plus sombre de la série, laissant peu de place d'abord à l'espoir... Mais c'est aussi ce sérieux et cette profondeur dans l'âme de l'humanité (super-héroïque) qui rendent cette conclusion grandiose!
Mais cette histoire n'est pas basée que sur de bons sentiments. Vous le savez, les écrits de Marissa Meyer n'ont jamais été dénués d'action, c'est le moins qu'on puisse dire... Et pour ce dernier tome de la saga Renagades, on peut dire que le titre d'"Epic conclusion" est amplement mérité! Supernova nous en met plein la vue, brillant autant par la résolution de l'intrigue, forte de tant de mystères, que par les batailles cinégéniques et impressionnantes qui donnent une grande leçon sur le bien et le mal. Et nous finissons sur un épilogue qui, mais alors, pour ma part, m'a laissée en mode "Whaaat?!"... Ebahie! Soufflée! Conquise!
Car oui, pour en revenir aux mystères, l'auteure a tenu son intrique d'une main de maître, ayant toujours une avance sur nous dans le placement de ses pièces pour la bataille finale. On est content lorsque les mystères sont résolus, on est bluffé lorsqu'on était à des milliards de kilomètres de la clé de l'énigme. C'est ce qui m'est arrivé presque tout du long - je ne vous reparle même pas de la fin!
En bref, cela fait quelque chose d'avoir terminé la saga du Gang des prodiges: cette série va me manquer! Car même si elle peignait une société hors de notre portée, elle m'a totalement embarquée dans le rêve d'un monde meilleur pour tous, plus tolérant des différences! Marissa Meyer est parvenue à donner une autre dimension au genre des super-héros, le rendant moins manichéen! On a eu plaisir à voir cette réflexion se menait d'elle-même à travers les aventures et surtout le rapprochement de deux héros formidables. Et quand je dis aventures, je ne mâche pas le mot car Nova et Adrian ne sont pas avares lorsqu'il s'agit de nous offrir de l'action à gogo - c'est une série de super-héros quand même! Qui mérite sa place au cinéma! Et moi, je vois l'histoire comme à demi conclue avec cette dernière révélation qui ouvre un nouveau monde de possibilités (comme un spin-off ;))!

par Chika
The Folk of the Air, Tome 2 : Le Roi maléfique The Folk of the Air, Tome 2 : Le Roi maléfique
Holly Black   
Oh putain ! La claque !

Est-ce que nous sommes tous et toutes dans le même état ? Une sorte d'état de choc ? Symtômes : tension artérielle élevée, sueurs chaudes et froides, une respiration inégale et une sorte d'envie de relire depuis le début ?

Le premier tome était un coup de coeur mais celui-ci ? Il est encore mieux, on est dans la continuité du premier. On est 5 mois plus tard, Jude avec son arrangement a placé le prince Cardan sur le trône en attendant que son frère grandisse tranquillement sur Terre. Elle dirige en secret la Faerie, manipulant et en continuant son travail d'espion.

J'adore le personnage de Jude. Elle est pleine de défauts et de qualités. Elle a grandit en Faerie, elle sait qu'elle ne peut faire confiance en personne et encore plus maintenant. A tout moment, ce nouveau roi peut-être renversé, c'est bien ainsi qu'il y a été mis ? Cardan n'est pas une marionnette docile, alors ils sont en perpétuel rivalité, ils se détestent, ils aiment se détester, et surtout, ils ne savent pas comment gérer leur attirance.

Ce tome monte en crescendo dans la relation enemies-to-lovers mais aussi du côté de l'intrigue, des complots politiques. Impossible de prévoir à l'avance ce qu'il en est, et ce qu'il va advenir de nos personnages. Jude prend cher et elle continue avec cette rage et cette force qui la rend si mature et si adulte, mais d'un autre côté vu ce qu'elle se prend, elle est touchante et si humaine. Cardan toujours aussi trouble et si vous adorer les gros batard, c'en est un, indéniablement.

J'ai fini ce livre en pleine nuit, si j'avais pu, j'en aurais crié. Dire qu'il faut attendre un an avant d'avoir The Queen of Nothing. Comment allons nous faire ? Y-t-il un groupe de soutien qui auraient succombés à la plume d'Holly Black et de son The Folk of Air ?

par LLyza
Une saison chez les sorcières, Tome 1 : Automne Une saison chez les sorcières, Tome 1 : Automne
Anaïs Goldemberg   
Ce livre est un petit bijoux ! La lecture est fluide simple et les images splendides !
J’ai adoré me plonger dans ce petit univers trop meugnion en compagnies de sorcières, d’un monstre poilus, d’animaux de la forêt, de potions magiques … et ceux illustrés de manière très coloré !
Je l’ai lu au moment où l’automne été en plein explosion de couleur : le timing été donc parfait !
J’ai néanmoins eu un peu de mal à cerner le public visé : au vu des mots, de la thématique et des couleurs, je pense qu’il s’agit sans contestation d’un livre pour enfant. Néanmoins je le trouve un peu long pour une histoire du soir.
Il s’agit donc ici, plus d’un livre pour les jeunes enfants qui apprennent à lire mais avec un peu plus de longueur qu’un livre type pour débuter.

par Colyn-99
Sœurs de sang, Tome 3 : Wings of Shadow Sœurs de sang, Tome 3 : Wings of Shadow
Nicki Pau Preto   
I had a sister, once…

Veronyka is no longer an orphaned stable boy or a nameless Phoenix Rider apprentice: she is the daughter of Pheronia Ashfire, the last queen of the Golden Empire…and the niece of Avalkyra Ashfire, the resurrected rebel queen who tore the empire apart.

We shone brightly, burned fiercely.

Now that the secret is out, everyone at the Eyrie treats Veronyka differently, and with Tristan still a hostage of the scheming Lord Rolan—and Sev with him as a spy—Veronyka feels very much alone. Except for her beloved phoenix, Xephyra, of course, and her new friend, Kade, who has his own reasons for wanting to save Tristan.

Was it always going to come down to this? Sister against sister? Darkness against light?

Veronyka is determined to do whatever it takes to get Tristan back, even if that means revealing her identity to the world and inheriting a throne she’s not sure she wants. But when she discovers that Avalkyra has bonded with a strix—a legendary creature of darkness that feeds off the life force of others—Veronyka realizes she has more to deal with than an encroaching war with the empire. Val is willing to destroy everything to get her revenge on a world that rejected her, and if Veronyka wants to bring peace to the empire and Pyra alike, she must face down her sister once and for all.

The world began with Ashfire queens…perhaps they will also be its destruction.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode