Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de elfe6 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Codex des Compagnons, Tome 2 : L'Avènement du Roi Le Codex des Compagnons, Tome 2 : L'Avènement du Roi
Robert Anthony Salvatore   
In the second audiobook of the Companions Codex, the latest series in R.A. Salvatore's New York Times best-selling saga of dark elf Drizzt Do'Urden, the orcs of Many Arrows decide to take advantage of the chaos wrought by the Sundering to reignite a blood feud first brought to life in the phenomenal best seller The Thousand Orcs.

©2014 Wizards of the Coast LLC; (P)2014 Audible Inc.

par Gkone
Le Codex des Compagnons, Tome 1 : La Nuit du Chasseur Le Codex des Compagnons, Tome 1 : La Nuit du Chasseur
Robert Anthony Salvatore   
“And each and every one, it seems, falls to stagnation, and in that stagnation evil men rise, through greed or lust for power. Like canker buds, they find their way in any government, slipping through seams in the well-intended laws, coaxing the codes to their advantage, finding their treasures and securing their well-being at the expense of all others, and ever blaming the helpless, who have no voice and no recourse. To the laborers they cry, “Beware the leech!” and the leech is the infirm, the elderly, the downtrodden. So do they deflect and distort reality itself to secure their wares, and yet, they are never secure, for this is the truest rhyme of history, that when the theft is complete, so will the whole collapse, and in that collapse will fall the downtrodden and the nobility alike.”

par MilieP
Blood Song, Tome 3 : La Reine de Feu Blood Song, Tome 3 : La Reine de Feu
Anthony Ryan   
Je possède un avis partagé (mais très positif) quant au troisième et dernier tome de la saga Blood Song. Davantage addictif que le second volet mais un niveau sous le premier, « La reine de feu » m’a toutefois convaincue.

Ce roman –et la saga dans son ensemble, d’ailleurs- brille par la constance de sa qualité. Il n’y a pas un chapitre, pas un paragraphe où Anthony Ryan ne relâche la pression et le suspens qu’il a instaurés. Résultat : impossible de referme ce livre une fois commencé.

Conquis lors du second tome, le Royaume Unifié se veut ici conquérant : ses habitants réclament justice et vengeance. L’essentiel de l’intrigue se déroule donc en terres volariennes. Passer pour une fois du côté des envahisseurs a de quoi séduire, surtout quand Anthony Ryan scénarise l’invasion.

Mais ces noms, tous ces noms… Quand, comme moi, vous avez lu le tome deux neuf mois auparavant, vous replonger dans l’histoire est une tâche extrêmement ardue. Les personnages sont nombreux et l’intrigue complexe ; jongler avec tous ces noms, tous ces titres, toutes ces informations s’avère laborieux. Un conseil si vous planifiez la lecture de ce roman : révisez sec le second tome, vous en apprécierez davantage le troisième.

La seule fausse note que j’ai rencontrée se rapporte à l’Allié, élément principal de l’intrigue. Le concernant, je m’attendais à du lourd, à du très lourd. Je sentais venir une histoire en béton, teintée de Ténèbre et de mysticisme. Mon souhait a été partiellement exaucé : Mr Ryan entame un récit mystérieux qui jette efficacement les bases de l’origine de l’Allié. Au fil des pages, ce récit se complète mais à terme, de trop nombreuses zones d’ombres subsistent. En souhaitant installer (à juste titre !) du suspens dans le récit de l’Allié, Anthony Ryan a volontairement fait preuve de laconisme concernant certains aspects de son histoire. Conséquence : peu nombreuses sont mes questions à avoir trouvé réponse complète et satisfaisante. [spoiler]Quelles sont les motivations de l’Allié? Pourquoi souhaite-t-il la mort de tous les Doués ? Quel rapport entre lui, la Pierre Noire et l’épidémie de Main Rouge ? Quelle entité ténébreuse habite la Pierre Noire ?[/spoiler] Un léger goût de frustration est donc venu me gâcher la fin du roman, que j’ai pourtant grandement apprécié.

J’espère qu’une suite –peut-être une saga parallèle- est au programme. C’est en tout cas ce que laisse penser la fin de ce troisième tome : Lyrna, forte de sa détermination et de son intelligence plus vive que jamais, ne comptera pas en rester là, j’en suis sûre. Le Royaume Unifié nous promet encore de belles épopées, que je m’empresserai de dévorer si par bonheur elles voient la lumière du jour.

Les Compagnons Les Compagnons
Robert Anthony Salvatore   
Une aventure en bordure de la saga de Drizzt qui vient compléter ce monde.
A lire

par Snaga78
Le Codex des Compagnons, Tome 3 : La Vengeance du Nain Le Codex des Compagnons, Tome 3 : La Vengeance du Nain
Robert Anthony Salvatore   
R.A. Salvatore’s New York Times best-selling tale of the dark elf Drizzt Do'Urden continues immediately on the heels of Rise of the King, with an expanding war and greater danger to the finally-reunited Companions of the Hall.

Bloody war rages across the Forgotten Realms world in the third book of the Companions Codex, the latest series in R.A. Salvatore’s New York Times best-selling saga of dark elf Drizzt Do'Urden.

In the evolving world of the Forgotten Realms setting, the Sundering has given way to months of cloud-cloaked darkness, and war rages under that oppressive sky. The orcs have broken a hard-fought treaty that's held, however tentatively, for a hundred years, and the time to settle old scores has devolved into an all-out brawl for control of the ancient realms of the North.

par Gkone
L'académie - Livre 1 L'académie - Livre 1
Amelia Drake   
Un très bon début de trilogie, décor et personnages bien plantés, pas vraiment une intrigue mais des défis à relever et même si c'est plutôt ado comme cible, il y a un côté revanche rebelle qui interesse même de plus grand. Le personnage de Twelve est complet et vivement la suite!

par obelix
Enemies in love Enemies in love
Lena K. Summers   
Quand j'ai vu cette couverture, je me suis directement imaginée sur une plage, au soleil... et en ce moment j'aurais bien besoin de ces petits vacances au soleil ! Bref ! La couverture m'a attirée !
Le résumé a également titillé ma curiosité. L'histoire semblait mignonne et sympa à lire...

Mel et Jason sont chargés d'organiser le mariage de sa meilleure amie pour l'une et de son frère pour l'autre. Seul problème : l'électricité qu'il y a entre depuis leur rencontre ! Electricité qui se matérialise tantôt sous la forme de disputes ou de bagarres un peu puéril (j'avoue j'ai adoré leurs affrontements ;-P), tantôt sous la forme d'une tension sexuelle assumée (et consommée).
Et si jusqu'à maintenant ni Mel ni Jason n'avait laissé paraître leurs sentiments, cela pourrait bien changer lors de leur séjour à Mayaguana...

Les personnages sont très attachants, même si au début ils nous apparaissent comme étant un peu trop superficiels. Quand on gratte un peu (ou plutôt quand on "tourne" les pages), on se rend compte que derrière leurs apparences de beau-gosse/belle-gosse, se cache de profondes blessures...

En commençant ma lecture j'avais peur de tomber dans le cliché : un beau-gosse coureur de jupons, une femme très sexy qui, elle aussi, enchaîne les coups d'un soir... Mais cette peur du cliché est très vite partie au 2nd plan ! Parce que contrairement à mes craintes, j'ai trouvé cette histoire bien plus profonde qu'il n'y paraissait, loin des stéréotypes que l'on a l'habitude de croiser.
Une autre de mes craintes a été que l'histoire ne soit pas assez développé au regard du nombre de pages. Eh bien je me demande encore pourquoi j'ai eu cette crainte ! L'histoire, la romance surtout, est très bien développée ! Je n'ai pas eu ce sentiment que tout allait trop vite, le jeu de séduction de Mel et Jason (un jeu assez particulier) a pris juste le temps qu'il fallait, la naissance des sentiments également, les révélations (ni trop tôt, ni trop tard) ! Bref il y a eu juste ce qu'il fallait au bon endroit et au bon moment !

J'ai donc vraiment adoré cette histoire ! C'était la première fois que je découvrais la plume de l'auteure et j'en redemande !

par Ridley
Campus Love Campus Love
Mélodie Chavin   
Je suis partagée sur ma lecture .

J’ai beaucoup aimé l’histoire générale et l’écriture est très fluide.

Ce qui m’a dérangé c’est la rapidité des événements. Surtout au début... Maya, qui sort de 3 ans de thérapie et sort enfin de sa coquille,emménage dès le premier jour chez une inconnue et sort dans un bar bondé. C’est un peu invraisemblable pour moi. De même que la rapidité à socialiser et être intime avec un garçon.

J’aurais aussi aimé en apprendre plus sur ces trois ans. Il m’a manqué des détails sur la vie passée des personnages pour pouvoir m’y attacher un peu plus et comprendre leur caractère. Des lieux précis m’auraient aidé aussi à m’encrer dans l’histoire. (Nous n’avons des noms de villes que lors d’une escapade un week-end).

La fin de l’histoire est top mais encore une fois un peu invraisemblable et rapide. J’ai eu du mal à me projeter.

Je pense que l’histoire de fond est super et c’est bien écrit mais elle mériterait d’être approfondie.
Mine, Tome 1 : La posséder Mine, Tome 1 : La posséder
Caroline Gaynes   
Une fois de plus, Black ink me fait découvrir une nouvelle auteure.  Et bien oui, je fais parti  de ces lectrices qui ne connaissait pas la plume de Caroline et c'est donc avec beaucoup de curiosité et surtout avec un résumé qui m'a touché, que j'ai commencé ma lecture.



Abbygaëlle a connu le pire. Après un nouveau départ à New York, sa meilleure amie lui déniche une place de serveuse dans l'un des restaurent les huppé de la grosse pomme. Ne voulant absolument pas sortir de sa routine et de ses habitudes, son univers va complètement être bousculé. 

Bradley est un riche et sexy architecte. Connard de première, c'est un chasseur à la recherche de sa proie. Et lorsque la jolie Abbygaëlle résistera à son charme légendaire, l'instinct de ce bad boy se réveillera. Mais à trop vouloir en faire , Bradley risque d'y laisser des plumes.  La jolie Abbygaëlle n'a rien d'une poupée et nos deux héros vont se livrer une partie de jeu d'échecs.  Mais le mal rode , et nos personnages devront faire des choix qui changeront leurs vies.


J'ai adoré ma lecture.  Caroline Gaynes m'a scotchée devant mes pages. Impossible de le poser sans avoir la fin. J'ai vibré, sourit, j'ai eu très chaud ( oui l'auteure va vous faire mouiller votre petite culotte avec la sexatitute de Bradley ). J'ai eu aussi très peur. Parce que l'auteure n'a pas choisi que la romance pour trame, non elle va plus loin et elle a décidé de jouer avec nos nerfs. Je n'en dit pas plus mais pour moi le choix de la narration est un pari osé et largement réussi . Ce livre contient tous oes ingrédients que j'affectionne dans mes lectures.  Un bad boy connard, une jeune femme pleine de caractère, des scènes érotiques tout en sensualité et en fin du suspense.  Et pour couronner le tout, aucune frustration ( une légère mais qui ne vous rendra pas envie de jeter votre livre ) à prévoir.  Je suis ressorti de lecture mais j'ai hâte d'en savoir plus....

Pour moi, c'est une très jolie découverte.  La plume de l'auteure est très addctive et m'a fait ressortir beaucoup d'émotions. C'est une lecture que je vous recommande !!!!


Note

5/5

par Aminouch
Friends, Tome 1 Friends, Tome 1
Marie-Charlotte François   
Franchement je n'ai apprécié que la fin de ce livre.
La meuf est trop jeune et sans expérience. Déjà c'est quoi ça, une fille qui reste 3ans avec son copain sans coucher et qui accepte que le gars la trompe pour se soulager. La grosse blague là.
Ensuite ce Cameron c'est vraiment le bad boy par excellence. Avec la copine superficielle de ouf.
Leur relation de chat et souris m'a soulé.
Jade toujours à repenser à son ex, complètement débile cette fille.
Puis quand elle a pas donner sa chance à Louis, pourtant sympa avec elle. PFFFF.
Seule la fin de ce livre avec la déclaration de Cameron et la révélation sur son passé est intéressante.
Mais je ne sais pas si je lirai la suite, si c'est pour encore tourner en rond sans arrêt non merci!!