Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de elfebouquine : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Trilogie du Tearling, Tome 1 : Reine de cendres La Trilogie du Tearling, Tome 1 : Reine de cendres
Erika Johansen   
Je me souviens d'avoir passé un très bon moment de lecture ! On est assez vite plongé-es au coeur de l'intrigue, quand Kelsea se retrouve à devoir devenir Reine. J'ai trouvé son comportement assez "réaliste", et je pense que c'est une des rares personnages que je n'ai pas eu envie de secouer toutes les cinq minutes. J'ai trouvé son raisonnements et ces actions plutôt justes. Après, elle ne peut pas être totalement parfaite et heureusement, sinon ça serait vraaaaaiment ennuyant. J'ai aussi aimé le fait qu'elle ne soit pas décrire comme une beauté de déesse, mais plutôt une beauté commune; ça change. Les autres personnages, comme les gardes de la Reine, sont aussi intéressants et attachants.
Et surtout, ameeeeen, il n'y a pas d'histoire d'amour gniangnian qui se pointe comme un cheveu sur la soupe, et ça, c'est vraiment appréciable !
L'univers est bien développé et expliqué, l'intrigue avec la reine Rouge est vraiment intéressant et donne envie d'en savoir plus et surtout de savoir jusqu'où ça va aller, et comment ça va se finir.
Donc j'ai hâte de pouvoir me plonger dans la suite !

par Hena
1984 1984
George Orwell   
Effarant comme on peut facilement relier l'intrigue avec la néo-société d'aujourd'hui. Effrayant aussi, mais quelle histoire ! Et quel auteur ! Ce livre m'a donné envie de lire des livres plus littéraires, moins étiquetés comme 'livre pour jeune'

par Romaiin
Le Mois le plus cruel Le Mois le plus cruel
Louise Penny   
quel bon policier. c'est le 3ième que je lis de cet auteur et je les ai tous aimé. J'aime bien l'inspecteur Gamache, ses personnages haut en couleur ,le suspence presque ésotétique, et le complot contre l'inspecteur Gamache
Faërie Faërie
John Ronald Reuel Tolkien   
J’ai eu un moment « à fond sur la terre du milieu et à tout ce qui s’y rapporte », j’ai donc voulu lire ce texte en m’attendant à en découvrir plus sur cet univers si particulier, et, au final, bah… Je l’ai regretté, et j’ai galérer à finir de le lire… Car ça parle pas du tout de ce que à je m’attendais, contrairement à ce que certaines personnes m'avait dit… [si on me ment, maintenant ! xd]

par nangie
La citadelle des ombres, Tome 1 La citadelle des ombres, Tome 1
Robin Hobb   
Un classique de la littérature fantasy.
Mais quel classique !

La réputation de ce livre n'est certes plus à faire, les commentaires sont sans cesse élogieux autour de lui, mais aurais-je pu me douter que je tenais entre les mains un tel chef-d'œuvre ?
Les deux tomes compris dans cet intégrale (je parle des tomes originaux, Assassin's Apprentice et Royal Assassin) sont donc les deux premiers de la trilogie nommée The Farseer (Les Loinvoyant), trilogie épique et tragique à l'histoire si poignante qu'elle ne peut laisser personne indifférent.
Drame et tragédie sont les mots-clefs de ce livre : l'atmosphère est résolument sombre, et cela va s'aggravant au fur et à mesure du récit ; mais le ton se veut surtout réaliste. Aussi en appelé-je aux amateurs du Trône de Fer : oh oui, vous aimerez ce livre. Ici, tous les malheurs du monde s'abattent sur le héros, qui se retrouve malmené de bout en bout de l'histoire. Mais c'est peut-être justement l'un des motifs de notre dépendance vis-à-vis de ce roman...
Car dépendance il y a, méfiez-vous ! L'écriture, très fluide et très agréable, n'y est pas pour rien. (Je dois d'ailleurs saluer l'admirable travail du traducteur, Arnaud Mousnier-Lompré.) Ecriture menée d'une main de maîtresse par Robin Hobb, chez qui se révèle un talent certain dans le développement de la psychologie de ses personnages. Et c'est là la principale qualité de ce roman, selon moi : tout au long du récit, nous sommes avec Fitz, nous ressentons ce qu'il ressent, nous partageons ses peurs et ses doutes, nous évoluons même avec lui dans ce monde de ténèbres, de déceptions et de trahisons qui l'entoure. Et croyez-moi : JAMAIS vous n'avez lu un livre comme celui-ci.
Parlons des personnages : tous plus intéressants les uns que les autres. Nous découvrons bien sûr l'univers créé par Robin Hobb à travers les yeux de FitzChevalerie, le héros ; mais les autres personnages ne sont pas en reste. Vous rencontrerez ainsi une Patience excentrique, une Kettricken courageuse, un Vérité noble et aimant, un Burrich protecteur, une Molly belle comme le jour, un Royal cruel et détestable, ou encore un Fou dont le mystère et les nombreux traits d'esprit vous interpelleront certainement.
En résumé, une très belle découverte, et un must que tout fan du genre se doit d'avoir lu.

par Eleden
Les Grands Classiques de la littérature en bande dessinée, tome 1 : Le tour du monde en 80 jours Les Grands Classiques de la littérature en bande dessinée, tome 1 : Le tour du monde en 80 jours
Jules Verne   
J'ai particulièrement apprécié ce tome de la série car je trouve qu'il se prête plus que les autres à être illustré : la variété des paysages et des situations rencontrées est bien traduite, même si je pense qu'un second tome aurait été judicieux pour le rythme ...

par Ericdu75
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 8 : An-Anshar Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 8 : An-Anshar
Anne Robillard   
Les chevaliers d'Emeraude m'ont passionnés mais les Héritiers d'Enkidiev me déçoive un peu. J'ai toujours apprécié ses personnages, mais je trouve que l'histoire d'Anne Robillard devient des plus redondantes et possède désormais une intrigue complexe avec énormément de personnages qui nous font nous demander de combien avançons nous par livre.
Que nous suivions Onyx, Wellan, Kira, Hawke, Dylan, Jenyfaël, Hadrian et j'en passe... L'histoire me laisse à chaque fois sur ma faim.
Néanmoins, trop attaché aux personnages, je ne peux m'empêcher de lire la suite.
Cinq semaines en ballon Cinq semaines en ballon
Jules Verne   
Mon avi sur ce livre est assez mitigé...
D'un côté c'est un voyage extraordinaire très bien écrit, qui nous fait toujours rêver et qui nous transporte au delà des océans, à travers l'Afrique, rempli d'aventures extraordinaires,... Pour résumer, un très bon Jules Verne.
Mais d'un autre côté plusieurs passages m'ont vraiment dégoûté à tel point ils étaient racistes ! Il paraît que d'autres livres de Jules Verne sont encore plus racistes, mais celui-là l'est déjà trop !

par Golune
Les Grands Classiques de la littérature en bande dessinée, tome 5 : Voyage au centre de la Terre Les Grands Classiques de la littérature en bande dessinée, tome 5 : Voyage au centre de la Terre
Jules Verne   
J'aime beaucoup même si j'aurais aimé un peu plus de pages. Je ne peux pas m'empêcher de comparer au film que j'avais adoré...c'est juste un peu court

par anmar42
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."