Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de elfebouquine : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Peur primale et autres récits Peur primale et autres récits
Lancelot Cannissié   
Dans le cadre du partenariat avec Livraddict, j'ai eu la chance d'avoir l'opportunité de découvrir un nouvel auteur, Lancelot Cannessié par le biais de son recueil de nouvelles. Je le remercie pour cette lecture.

J'aime bien la couverture, Les traits me font penser à des griffes, des sillons sur une peau, des chemins qui s'affinent pour arriver à un but précis.

Qui dit recueil, dit un certain nombre de nouvelles, 10 pour être plus précises.

Peur Primale et Le Cercle Des Loups sont les deux premières. Quelque chose me gêne dans la lecture, car j'ai eu l'impression de les avoir déjà lu auparavant. Dans Peur Primale nous suivons Jacques et des compagnons habitant dans un manoir. Ils découvrent une statuette sur un marché et l'obtiennent gratuitement, le marchand veut s'en débarrasser. Dès cet instant, des choses vont arriver sur chacun des propriétaires. Dans Le Cercle des Loups, Rudy, un berger, nous dévoile un côté charmant, tout en crocs après avoir affronté un loup venant attaquer ses moutons.

Le Grenier Interdit, où le lieu qu'il vaut mieux éviter. Un petit garçon, Timmy, lance trop fort son ballon et casse une fenêtre chez leur voisin. En échange, il va devoir nettoyer la maison complète du vieux monsieur, mais ne doit jamais s'approcher du fameux grenier. Comme quoi, la curiosité est le vilain défaut. Timmy aurait sûrement eu plus de chance au Carnival Massacre, vu qu'il n'est qu'un enfant. Une fête foraine à Los Angeles, une ville où tout est permis, même les crimes les plus affreux. Personne n'est à l'abri, à moins de n'être pas parfait au yeux du ou des criminel(s). Après de pareils événements, plus de doute, la Terreur Nocturne nous guette. Imaginez que vous voyez des choses, un truc qui traîne dans les parages, qui vous hante. Les actes qui en découlent ne vont plaire à personne.

Vint ensuite la Chimère. Cette image qui ne vous lâche pas, ce monstre qui peut prendre l'apparence du Yéti ? Une envie subite de le photographier tel le monstre du Loch Ness, un peu de flou et une peur panique de le voir en vrai ! Serait-ce plutôt ce qui se trouve dans Le Buffet, qui aurait fait fuir notre reporter en herbe ? Qui aurait envie de rester dans une forêt et de se trouver nez-à-nez avec une cabane rempli de nourriture à vie ? Dans tous les cas, il vaut mieux faire attention à ce que nous désirons, car Le Pacte Du Djinn, est à double tranchant. Un départ peu crédible, une suite étrange et une morale réaliste. Tout cela pour nous amener jusque Arkhos,un pays où la fantasy règne en maître. Quoi de plus normal que de terminer par La Forêt Aux Pendus? Une légende qui... le titre raconte déjà ce que la légende raconte, juste que deux enfants la traverse. Pas bien !!!!

Des histoires plus ou moins courtes (allant jusqu'à deux pages au minimum). Elles sont variées, parfois avec un coté fantastique, parfois dans le réel. Je dois avouer que je n'ai pas frémi à la lecture de ses nouvelles. Pourtant j'aime beaucoup ces thèmes, l'horreur, les frissons, la terreur, la noirceur, mais dans ce recueil j'ai trouvé que cela manquait de piquant. Je m'attendais plus de suspense, de macabre, même si Carnival Massacre est pas mal dans son style. Usant de la psychologie humaine pour parvenir à ses fins et du chantage aussi.

En conclusion, il y en a pour tous et toutes. Même si je n'ai pas frissonné comme je l'aurai aimé sur toutes, il y en a quelques unes qui sont sympathiques. Quelques morales ressortent du lot. Ce livre peut-être lu par bon nombre de personnes.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/peur-primale-et-autres-recits-lancelot-cannessie-a132343348
Un billet de loterie Un billet de loterie
Jules Verne   
Comment avec un petit bout de papier est possible de faire un livre ? Jules Verne nous le démontre avec ce billet de loterie une histoire simple riche et terrible comme à son habitude

par Snaga78
Poules, renards, vipères, Tome 2 : Zora Poules, renards, vipères, Tome 2 : Zora
Paul Ivoire   
Un second tome à la hauteur du premier avec Albin, Zora & Célis qui sont toujours aussi attachants.
Bien qu'il s'agit d'un roman jeunesse, le vocabulaire et les tournures de phrases sont très riches : l'auteur n'infantilise pas le lecteur au contraire. Il l'encourage à développer son apprentissages des mots !
Quant à l'histoire (toujours agrémentée de belles illustrations), elle avance progressivement et bien que la série pourrait s'arrêter ici, on n'attend tout de même le dernier tome car, je me doute qu'il va y avoir un retournement de situation. Ne serais-ce qu'avec Griffsec & Grinoir.
Lutins, Korrigans & Ozégans : Contes des petits hommes Lutins, Korrigans & Ozégans : Contes des petits hommes
Dominique Camus   
Des créatures quasi inconnues peuplent les forêts bretonnes, ne se manifestant quasiment que la nuit. Des contes en pagailles pour en apprendre plus sur ces êtres aux pouvoirs parfois insoupçonnés, pouvant provoquer notre bonheur ou notre perte... Curieux de la nature légendaire, amusez-vous!
Miss Peregrine et les enfants particuliers Miss Peregrine et les enfants particuliers
Ransom Riggs   
Fait rare, j'ai acheté ce livre tout juste deux semaines après sa sortie. C'est un magnifique objet, parsemé d'images, décoré... Bref, de très bonne qualité et qui m'a attiré tout de suite de par sa couverture mystérieuse. N'ayant pas vu le résumé à l'intérieur du rabat, je me suis contentée de lire les quelques lignes derrières, disant que nous allions évoquer le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité. Publié aux Editions Bayard, ce premier roman de Ransom Riggs est à vendre à 14,50€ et je n'ai qu'une chose à dire : de par la qualité et la beauté de l'objet et aussi pour son histoire particulière, foncez vous le procurer !

Je ne vous résumerais pas l'histoire. Un des attraits du roman est justement ce côté mystérieux. Si certains l'ont jugé légèrement inquiétant par sa couverture, il n'en fut rien pour moi et c'est plutôt intriguée que j'ai commencé ce livre. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre ! Et j'ai avalé tout bonnement ces 450 pages.

450 pages qui se lisent relativement vite car nous n'avons pas affaire à de grandes narrations. Les pages sont aérées, la police n'étant pas spécialement grande mais les interlignes sont plutôt espacés. De plus, certaines pages ne comportent qu'une photo, ou le numéro du chapitre.
Puisque j'évoque ces photos, si étranges et si bizarres mais qui attirent immédiatement l'attention, je tiens à préciser, pour augmenter l'étrangeté du bouquin, qu'une note en fin de roman nous apprend que très peu d'entre elles sont truquées. Je serais curieuse de savoir lesquelles !
Ces photos apportent un plus à l'histoire. Elles nous permettent de mieux entrapercevoir les choses, les personnages, les lieux. Elles m'ont permis de mieux me figurer ce "monde".

Les personnages sont attachants mais je ne sais pas trop sur quels pieds danser avec eux. Comme tout dans le livre, ils possèdent leur part de mystères, ce qui les rends difficiles à les cerner, autre que Jacob, notre protagoniste.
Les idées de l’histoire sont très intéressantes, mais encore survolées dans ce premier tome. Ne sachant pas qu'il s'agissait d'une série, j'ai lu ce roman comme un one-shot et j'ai été un peu déstabilisée vers la fin, ne comprenant pas où l'auteur voulait en venir (mais quand j'ai appris que c'était un premier tome, j'ai mieux saisi ^^). On peut reprocher à ce roman, pourtant addictif, les défauts d'un premier tome : une histoire un peu longue à s'installer. C'est vrai et nous ne savons pas grand-chose en refermant le livre : il reste un part entière de mystères à découvrir !
Sans trop vous évoquer l'histoire en elle-même, je tiens à préciser que les horreurs de la seconde guerre, la persécution des juifs ainsi que le nazisme, sont très en arrière-plan dans ce premier tome, mais seront mis certainement davantage en avant dans le second. Contrairement à la classification du futur film (il va peut-être être adapté pour Tim Burton), je ne qualifierais pas ce roman d'épouvante ou d'horreur. Certes étrange, je ne l'ai pas trouvé effrayant, et il demeure dans le genre fantastique pour moi. Mais le film peut être adapté d'une autre manière...

L'écriture n'est pas un atout du livre, elle se fond avec le reste. Fluide, simple et sans attrait particulier, c'est tout de même elle qui nous entraîne, à l'aide des photos. On arrive rapidement au milieu de l'histoire sans s'en rendre compte !

Conclusion :

Pour décrire ce livre, un seul mot me vient : particulier. L'histoire en elle-même n'est peut-être pas innovante, bien que je n’aie jamais lu de roman lui ressemblant. Mais ce livre prend sa force de part un magnifique travail d'édition qui lui a donné une couverture intrigante qui attire l'œil. C'est vraiment un magnifique objet, parsemé de photos authentiques pour la plupart, qui augmentent le mystère. Si on peut lui reprocher quelques défauts d'un premier tome, à savoir un début un peu lent le temps d'installer l'histoire, il n'en fut pas moins une lecture addictive et très mystérieuse ! Le nazisme et la seconde guerre sont plutôt en second plan, mais ils vont prendre de l'avant dans le second tome (la fin le suggère...)
Vous l'aurez compris, ce roman est à découvrir pour tous les amateurs de fantastiques, à ceux qui aiment Tim Burton (ce qui n'est pas mon cas) et à tous ceux qui hésitent encore : laissez-vous tenter !

par Freelfe
Calendar Girl, Tome 3 : Mars Calendar Girl, Tome 3 : Mars
Audrey Carlan   
Après un avis plutôt mitigé du mois de Février, j’avais néanmoins hâte de découvrir ce nouveau mois. Suite à un Live Facebook avec l’auteur Mars faisait l’unanimité et malgré ma déception face à certain choix de Mia, je souhaitais laisser le temps à l’intrigue de poser ses bases. Et heureusement, car ce tome est sensiblement différent et bien meilleur que le précédent, tant par ses personnages, que son intrigue.

Mia montre encore une fois une nouvelle image et son retour à Las Vegas n’est pas étranger à mon appréciation. Ce tome nous dévoile la vraie facette de Mia, la voir dans son élément avec sa meilleure amie et sa sœur, m’a rappelé ce qui m’avait tellement séduite lorsque j’ai lu le premier opus de cette série, on ressent l’enjeu de ses sacrifices et on voit le poids que son père fait peser sur elle.

Étrangement le format court de m’a pas autant dérangé que les tomes précédents et j’ai trouvé qu’Audrey Carlan avait réussi à parfaitement doser la visite à Las Vegas pour nous en montrer suffisamment pour mieux connaître Mia et son séjour à Chicago n’est pas précipité pour autant. On prend le temps de découvrir Anthony son nouveau client et j’ai trouvé que l’auteur avait tiré son épingle du jeu en proposant un tome qui s’éloigne de ce qu’elle nous avait proposé jusqu’ici et sans pourtant être vide. On découvre un bel italien, qui a besoin de Mia et j’ai tout de suite été sous le charme de l’environnement et les personnages secondaires m’ont tout de suite donné envie de m’immerger dans leur quotidien.

Tout ce que j’avais pu entendre concernant ce tome, s’est révélé bien meilleur que tout ce dont j’aurais pu imaginer. Sans conteste mon préféré de la série et on peut dire que même si l’abandon m’avait effleuré à la fin du tome précédent, ce n’est plus prévu au programme. Un tome touchant, beaucoup plus abouti et qui se savoure. Personnellement je n’étais pas une grande fan de Mia, mais je trouve que ses rencontres au fil des tomes sont bénéfiques à son personnage et lui apporte beaucoup humainement.

http://wp.me/p4u7Dl-37G

par Luxnbooks
Y aura-t-il trop de neige à Noël ? Y aura-t-il trop de neige à Noël ?
Adèle Bréau    Sophie Henrionnet    Marie Vareille    Marianne Levy    Tonie Behar    Isabelle Alexis   
Ces petites histoires de noël m'ont permis de me plonger dans l'ambiance de noël (à lire pendant les fêtes de fin d'année) certaines sont mieux que d'autres, certaines m'ont fait sourire mais ce n'est pas de la grande littérature ! Ce livre n'a pas un grand intérêt sinon de passer un moment de détente. Et c'est vrai que c'est un peu rempli de clichés; mais bon ça reste de la romance de noël
Le petit Nicolas Le petit Nicolas
Jean-Jacques Sempé    René Goscinny   
Je l'ai découvert en 4e, en Allemagne, puisque c'était des livres qu'ils étudiaient en français et j'ai trouvé ça drôle, touchant. On se reconnaît forcément dans un personnage et on retrouve également la plupart de nos amis. C'est agréable à lire et je le conseille fortement pour se détendre !
Chocola & Vanilla, Tome 2 Chocola & Vanilla, Tome 2
Moyoko Anno   
Un manga sympathique à lire, avec deux jeunes héroïnes pleines de Magie.

par Eowyn
Le Mur Le Mur
Jean-Paul Sartre   
Difficile de donné son avis sur un recueil de nouvelle, j'ai été choqué voir détasbilisé par certaine tandis que d'autre m'ont consterné ! J'ai de loin préféré la première nouvelle qui parle de la peine de mort, c'était passionnant et effrayant de voir à quel point Sartre est capable de retranscrire et de nous faire ressentir ce que vit un condamné au peloton d’exécution. J'admire sa plume car même si c'est un auteur classique, à aucun moment je me suis ennuyé et cela même lorsque je n'aimais pas le sujet traité dans une nouvelle. Par ailleurs certains passage m'ont dérangé, ça doit sans doute faire partie du style de Sartre d'aborder des thème un peu sale et il le fait sans aucune gêne, ni aucune retenu. Je conseillerai vraiment de lire au moins la première nouvelle car elle vaut la peine de s'y intéresser.