Livres
472 828
Membres
445 879

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Elfes, tome 1 : Le Crystal des Elfes Bleus



Description ajoutée par JaxAvolltech 2013-02-20T14:17:10+01:00

Résumé

Les Elfes bleus d’Ennlya, une petite ville portuaire du Nordrenn, ont tous été massacrés ! L’Elfe bleue Lanawyn et Turin, un homme réputé, enquêtent alors que toutes les pistes mènent vers un clan d’Yrlanais, ces Hommes du nord qui haïssent les Elfes.

Dans la cité île Elsemur, Vaalan une jeune Elfe bleue passe l’épreuve de l’eau des sens. La mère prophétesse voit son avenir proche, un avenir lié au crystal sacré.

« Celui qui contrôle le crystal, contrôle l’océan. »

Cette annonce fait grand bruit et il se murmure que Vaalann pourrait être le messie que les Elfes bleus attendent depuis plusieurs générations...

Entre enquête et initiation, cette histoire nous mène dans un monde de faux-semblants, de rêves et de désillusions !

Afficher en entier

Classement en biblio - 455 lecteurs

Extrait

Je sais par expérience que toute nature est corruptible, même celle d'un elfe. La perfection ne peut exister sans la force et la faiblesse, sans la lumière et les ténèbres.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Le principe de cette série-concept tient en 5 tomes avec 5 histoires, 5 dessinateurs, 5 scénaristes et un seul univers : les elfes.

Ce premier tome est vraiment passionnant, l'histoire est rondement amenée jusqu'à un final surprise. Surtout avec une cinquantaine de planches, il n'est pas toujours simple de tout comprendre et là, c'est réussit ! On est happé par l'histoire, quelle dommage que ce ne soit qu'un one-shot, j'aurai adoré suivre encore l'histoire de Lanawyn et Turin. Quant aux dessins, ils sont superbes et les couleurs viennent également souligner l'univers des Elfes bleus.

J'espère que les tomes qui vont suivre, seront dans la même lignée que ce premier tome !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de cette BD est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=43184

J'ai mis la note de : 18/20

Mon avis : Les Terres d’Arran est une série concept qui a révolutionné les Editions Soleil en 2013. Au départ, seules les histoires sur les elfes faisaient partie de l’aventure. Depuis, la partie des Elfes compte plus de vingt-cinq tomes, et a été suivie par des sagas tout aussi géniales, qui se produisent dans le même univers. Celles des Nains, des Orcs et gobelins et des Mages, plus récentes, ont moins de titres à leur actif mais cela viendra en son temps. D’autres catégories se rajouteront peut-être au fil des années et selon l’inspiration des différents auteurs.

Contrairement à ces trois derniers thèmes, les bande-dessinées des Elfes ne détaillent pas une personnalité par tome mais plutôt un peuple dans son ensemble à chaque numéro. Ainsi, le lecteur suivra les aventures des elfes bleus, des elfes sylvains, des elfes blancs, des semi-elfes et des elfes noirs et ce, une fois par cycle de cinq histoires. En effet, les chapitres un, six, onze, seize et vingt-et-un racontent les péripéties des elfes bleus, les deux, sept, douze et vingt-deux, les facéties des elfes sylvains, etc. De plus, chaque peuplade est prise en charge par un auteur et un dessinateur bien spécifiques, ce qui donne à la série des dessins variés, des tons multiples et des intrigues toujours plus étonnantes les unes que les autres.

Les histoires se suivent et les peuples peuvent aussi interagir entre eux. Chaque histoire sur une ethnie peut se lire indépendamment des autres, même si certains liens avec d’autres fratries ou évènements pourront échapper au lecteur, sans toutefois gâcher la lecture. Les Editions Soleil ont créé une fresque épique et belle, riche et complexe, aux dessins grandioses et aux aventures palpitantes, que le site lavisqteam.fr critiquera pages après pages, tomes après tomes.

Jean-Luc Istin, un auteur déjà souvent cité ici, notamment pour ses bande-dessinées sur le monde arthurien, débute l’aventure en nous plongeant dans l’univers des elfes bleus. Il nous dépeint une enquête bien mystérieuse pendant laquelle le sang-froid d’une des héroïnes sera mis à rude épreuve, ainsi que celui de son compagnon humain, notamment à cause d’autres Hommes qui détestent les elfes. Les réactions de ces humains, bien que clichées de premier abord, sont heureusement plus subtiles quand on s’y intéresse plus avant et se développent au fil de l’intrigue.

L’univers des elfes bleus est lié, sans aucune surprise, à l’eau. L’ambiance et les dessins de Kyko Duarte sont sublimes et nous plongent avec délice dans une atmosphère proche de la nature et des créatures des profondeurs. On ressent cette harmonie avec l’océan et les îles-cités sont magnifiques. De nombreux plans larges agrémentent la lecture et permettent au lecteur de s’évader devant des décors somptueux.

Tout tourne autour du Crystal, dont on ne sait finalement pas grand-chose, même après lecture de ce tome. L’auteur avance quelques pistes mais garde bien d’autres mystères dans sa besace, dosant un suspense appréciable. L’histoire se découpe en deux parties, d’abord indépendantes puis qui finiront par s’associer pour étonner le lecteur par des rebondissements stupéfiants. D’une part, la majestueuse Lanawyn à la peau bleue, accompagnée de l’homme Turin, s’associent pour élucider le mystère du massacre des habitants de la ville d’Ennlya. D’autre part, la jeune Vaalann part à la poursuite de son destin de prêtresse et saute dans les eaux limpides pour peut-être devenir le prochain guide de son peuple.

Les deux équipées sont bien menées, habilement agencées, et l’alternance se fait de manière limpide. Le lecteur est autant intrigué par les périples sous-marins de Vaalann et le côté initiatique et mystique de sa quête, que par les discussions politiques et engagées de Lanawyn. Les deux héroïnes sont assez développées pour que l’on commence à s’attacher à elles. Turin est aussi un personnage intéressant, contrairement aux autres humains belliqueux qui peuplent les alentours. Son intelligence et le fait que ses mots soient porteurs d’une philosophie de partage, nous montre que les Hommes ne sont pas tous contre les elfes et qu’ils peuvent aussi vouloir cohabiter en paix.

On ne s’ennuie pas pendant la lecture tant tout s’enchaîne. L’enquête policière, bien que manquant quelque peu d’originalité, et étant trop vite terminée, amène des réflexions et une fin satisfaisante, qui se lie irrémédiablement à la recherche de Vaalann. Les deux sous-intrigues se finissent sur une bonne note et laissent prévoir une suite intéressante, qui s’installera dans le tome six ! L’écriture est fluide et limpide, agréable à suivre, malgré de gros pavés par endroits. Ce tome un est une vraie réussite et nous montre, une fois de plus, le talent de Jean-Luc Istin à nous immerger dans un univers fantastique et plein de surprises.

Bien que le thème des elfes soit vu et revu en littérature de fantaisie, cette série offre de nouvelles perspectives et des personnages captivants. Entre politique et religion, entre réflexion et intuition, notre cœur balance… Lanawyn découvrira-t-elle qui a tué les habitants d’Ennlya ? Vaalann réussira-t-elle à passer toutes les épreuves ? Vous le saurez en plongeant dans les eaux où se cache le Crystal des elfes bleus…

Afficher en entier
Or

C'est le livre en lui même qui m'a fait choisir cette série, la couverture est si belle! Et quand on l'ouvre, on n'est pas déçu tellement les vignettes sont délicates.

Les textes et l'histoire sont également très prenants.

Mon porte-monnaie ne dit pas merci car je vais devoir acheter toute la série, voir même celles sur les nains et les orques.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai bien aimé ! Monde intéressant et bien construit. Je lirai sûrement les autres tomes. Les dessins m'ont plu.

Afficher en entier
Or

Un scénario très intéressant à suivre, qui met en haleine. Les dessins sont magnifiques, tant les décors que les vêtements et corps des personnages

Afficher en entier
Lu aussi

C'est grâce au magazine "Lanfeust" que j'avais découvert l'album 5 de la série des Elfes.

Ayant pris mes renseignements sur la série, j'ai découvert avec ravissement que les éditions Soleil avaient lancé ce concept : faire une série de 5 albums sur un même univers – Elfes – mais en changeant à chaque album de scénaristes et de dessinateurs. Original ! Ce premier tome est consacré aux Elfes bleus.

Ouverture et feuilletage de l'album : un dessin maîtrisé, des couleurs pâles qui côtoient des couleurs plus chatoyantes, des Orks, des cadavres. Un début plus que prometteur.

Le scénario ? On se croirait dans une bonne vieille enquête : Turin, un homme, voyage avec la belle Lanawynles, Elfe de son état. Ils se rendent dans la ville portuaire d'Ennlya.

Là, c'est la stupeur additionnée de puanteur : tous les Elfes d'Ennlya ont été massacrés et tout porte à croire que le forfait a été perpétré par les Yrlanais, une tribu humaine qui entretient des relations houleuses avec ces voisins immortels.

Des problèmes entre les peuples, les races : on se croirait sur la Terre…

Lanawyn, aidée de Turin, va entreprendre la délicate mission d'élucider le mystère.Tout en faisant gaffe de ne pas se laisser mener par des indices de culpabilité trop gros que pour être vrai. Faudrait faire gaffe aussi de ne pas heurter certaines sensibilités, parce que dans l'ombre, ça complote ! Une étincelle et tout peut s'embraser.

L'album n'est pas uniquement centré sur l'enquête car "ailleurs", une prêtresse dévoile à la jeune Vaalann son destin : elle est l'Élue, celle qui sera digne de contrôler le crystal qui permet de se faire obéir de l'océan.

Avantage du format one-shot : on sait qu'à la fin, tout sera joué, pas de "suite" directe, le prochain album étant consacré à une autre race elfique (les Sylvains). Donc, pas de tirage en longueur.

Des inconvénients ? Oui et un fameux : le format du one-shot n'autorise pas le développement des caractéristiques du peuple des "longues oreilles". Pas assez de place que pour développer plus, ce qui n'aurait pas fait de mal… À mon avis, deux tomes auraient été nécessaires pour donner plus de corps à l'histoire et aux protagonistes. Comme quoi, quand c'est trop court, c'est pas assez long !

Ce que j'ai apprécié, en plus du graphisme, c'est l'alternance entre l'enquête de Lanawyn et Turin sur le massacre des villageois d'Ennlya et le parcours de Vaalan pour devenir la guide de son peuple puisqu'elle est l'Élue. le tout est habillement agencé et parfaitement imbriqué puisque tout se dévoile au fur et à mesure de l'histoire.

Suspense, pas de temps mort dans la narration, du mystère, une enquête "policière", de la nécromancie, de la lâcheté pour certains et du courage pour d'autre, une attaque "surprise", des gens qui veulent devenir Calife à la place du Calife, de la vengeance, de la haine, de la rancoeur, de la xénophobie entre les différents peuples, de l'amitié, aussi… Bref, un cocktail des plus agréable.

Quant aux personnages, malgré le manque d'espace pour mieux les développer, ils sont intéressants, certains sont attachants et le tout est bien présenté, compte tenu des 52 pages pour pouvoir tout faire.

Ce récit, pour les habitués de la fantasy, pourrait paraître "trop classique", mais il n'en reste pas moins "plaisant" et comme je vous l'ai déjà dit, les dessins sont superbes : que ce soit sur les gros plans des personnages ou des grandes cases montrant les décors majestueux du royaume marins des petits êtres bleus… Enfin, pas si petits, on n'est pas chez les Schtroumpfs non plus.

Le dessinateur a utilisé une technique que j'aime beaucoup : une grande image et des petites cases dessus. Ça varie et apporte beaucoup à l'originalité.

On ne lui reprochera que le fait d'être un one-shot et de ne pas avoir de tome 2 ainsi qu'un air de déjà-vu. Il me semble que le monde des Elfes pouvait donner plus d'idées moins basique.

Attention, j'ai tout de même passé un très un bon moment d'évasion !

Afficher en entier
Or

Je valide ce premier tome ! De très jolis dessins et un scénario bien développé, captivant, avec des retournements de situation et tout ça en si peu de pages. J'ai été agréablement surprise ! Ce tome m'a convaincue de lire la suite !

Afficher en entier
Or

Magnifique BD, l'histoire est intéressante, originale et totalement addictive tout comme les personnages de Turin et Lanawyn ! J'ai hate de découvrir les autres oeuvres de cette série

Afficher en entier
Lu aussi

Les graphismes sont super intéressant par contre je trouve qu'on ne fait que survoler l'histoire.

Afficher en entier
Diamant

Accompagnés de beaux dessins, cette histoire, un peu rapide en 50 pages, a quand même le grand mérite de nous tenir en haleine de la première à la dernière page en expliquant tout !

Les personnages sont forts et intéressants. On a bien envie de les connaître un peu plus et plus longtemps et on les quitte à regrets à la fin de ce volume.

Après Les Maître Inquisiteurs, je découvre avec grand plaisir cette nouvelle saga de fantasy. Et j'adore à égalité Elfes. Comme la première saga découverte, j'espère de tout coeur que Elfes tiendra toutes les promesses à l'issue de ce premier volume.

Afficher en entier
Lu aussi

Côté artistique, rien à dire! Les dessins sont absolument superbes et détaillés. Au niveau de l'histoire par contre j'ai trouvé l'intrigue légère. L'histoire se déroule très rapidement. J'aurais aimé plus de détails quant au déroulement des évènements. De plus, le déroulement de l'histoire est ultra prévisible.

Afficher en entier

Date de sortie

Elfes, tome 1 : Le Crystal des Elfes Bleus

  • France : 2013-02-27 (Français)

Activité récente

yami627 l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-12T16:42:46+02:00
yesulga l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-17T22:40:29+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 455
Commentaires 66
Extraits 7
Evaluations 153
Note globale 7.93 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode