Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elipse : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy
Amy Engel   
Mon avis sur…
L’histoire
Autant vous prévenir, cette chronique risque de partir dans toutes les sens, un peu comme mon cœur qui s’est fait bourlinguer à gauche et à droite pendant ma lecture. Ce que je peux vous assurer, c’est que c’est un livre aussi génial que frustrant (et comme là je suis, vraiment, très frustrée, c’est vous dire à quel point il est magique !).
On s’immerge dès les toutes premières pages dans le monde post-apocalyptique créé par Amy Engel. Après une guerre nucléaire. On en apprend plus sur les nouvelles règles mises en place : le conflit entre les deux familles, les mariages forcés… Et qu’est-ce qu’on peut détester, tout comme Ivy, les Latimer, familles ennemies depuis des générations ! Puis, on découvre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que cet univers est teinté de nuances, tout comme Ivy va finalement le réaliser.
Ivy est une jeune femme qui, au départ, souhaiterait être aussi forte que sa grande sœur Callie, celle qui, initialement, devait s’occuper des Latimer et en particulier du fils, Bishop. Puis, au fil du roman, elle va ouvrir les yeux, non seulement sur lui et son père, mais également sur sa propre famille. Je l’ai trouvée courageuse, sensible, timide et prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. C’était une déchirure que de l’abandonner à la fin de ce livre.
Bon… sinon y a Bishop. Non. Sinon y a BISHOP ! Le Bishop charmant ! Le meilleur Book Boyfriend au monde ! Non, je n’exagère pas ! Damn, il est tellement parfait : beau, sexy, téméraire, humain, honnête, droit… Le genre qui ferait fondre même un bloc de glace en plein pôle Sud (contrairement à ce qu’on croit, c’est là qu’il fait le plus froid). Bref… Vous avez compris : je l’ai adoré. Et pour le coup, l’abandonner fut une réelle torture. Surtout de la sorte ! Amy Engel est une sadique… une vraie, une pure, une dure !
Dans les personnages secondaires, nous avons le père d’Ivy, un homme froid, distant, prêt à tout pour accéder au pouvoir et même à sacrifier sa propre fille. Plus on avance dans le livre et plus on le déteste, à mesure qu’on découvre qui il est réellement.
Puis, il y a Callie. Alors là, je n’aurais qu’une phrase pour elle : Callie, JE TE HAIS !!!
Voilà, c’est dit. Y a pas à dire : on se sent mieux après.
Parlons un peu histoire et action : autant vous le dire tout de suite, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman. Et on est tellement pris que la fin arrive bien trop vite ! On suit Ivy dans la découverte de sa nouvelle vie de femme mariée, où elle doit mettre en place le plan établi depuis longtemps par son père. La tension augmente à chaque page du livre, pour finir en apothéose à sa toute fin… et QUELLE FIN ! Le genre qui vous donne envie de traverser les océans pour aller trouver l’auteur et mettre tout en œuvre pour lui soutirer les informations sur le tome 2 ! Sérieusement, c’est presque de la torture ! Surtout quand on apprend que cette suite sort en VO en novembre 2015 ! *PAN ! *
Bref, vous l’aurez compris : « The Book of Ivy » est une lecture totalement addictive, palpitante et haletante. Je l’ai refermé à la limite de pleurer toutes les larmes de mon corps, mais surtout avec la furieuse envie de tout casser chez moi.
C’est un roman que vous ne pourrez tout simplement pas lâcher dès l’instant où vous l’aurez ouvert. Un gros coup de cœur chez Lumen qui réussit là l’exploit que, sur quatre livres lus chez eux en ce début d’année, c’est le troisième Coup de cœur/Coup-de-poing/Coup de foudre !

L’écriture :
La plume d’Amy Engel est fluide tout en étant délicate. Elle parvient à nous toucher en plein cœur et on s’attache si facilement à ses héros au fil du livre, qu’on ne veut plus les abandonner. Elle décrit parfaitement les sentiments qui évoluent au fil des pages, en même temps que la réalité de la société se dévoile. Et des personnages qu’on adore au début, on en vient à la haïr à la fin, et inversement. Sa plume est tout simplement parfaite… et elle vous chamboulera à coup sûr !

Et si vous doutez encore de l’acheter, voici 15 raisons qui vous feront courir jusqu’à vote libraire :
Pourquoi faut-il avoir Ivy dans sa bibliothèque ?
1. Bishop.
2. Il y a un max d’action.
3. Bishop.
4. L’héroïne est vraiment touchante.
5. Bishop.
6. La société créée par Amy Engel est particulièrement saisissante de réalisme.
7. Bishop.
8. Les pages se tournent toutes seules tant on est happé par l’histoire.
9. Bishop.
10. On en ressort totalement chamboulé.
11. Bishop.
12. La couverture est juste sublime.
13. Bishop.

Tara Duncan, Tome 9 : Tara Duncan contre la Reine Noire Tara Duncan, Tome 9 : Tara Duncan contre la Reine Noire
Sophie Audouin-Mamikonian   
Il y a quelque chose que je ne comprendrai définitivement jamais...pourquoi certaines personnes classent un livre qui n'est paru nulle part dans des listes autres que "mes envies" ? (même si on peut prévoir l'adorer...)
Anyway: vivement la sortie du tome 9! Et espérons que sa couverture sera illustrée par Tania Palumbo (couvertures tomes 6, 7, 8)! ^^

par Ophie
Tara Duncan, Tome 13 : Tara et Cal Tara Duncan, Tome 13 : Tara et Cal
Sophie Audouin-Mamikonian   
Premier tome du nouveau cycle de Tara Duncan.
Pas de panique pour ceux qui avaient peur que ce soit "de trop" ou "trop différent" c'est simplement la suite du tome douze de Tara Duncan, rien, à priori ne distingue vraiment les deux cycles (et je suis bien embêtée parce que je sais pas si on doit l'appeler "Cycle 2; Tome 1" ou bien simplement "Tome 13"...)
Bref, revenons à nos moutons.
L'histoire reprend deux ans après la fin de "L'Ultime Combat",[spoiler] Cal et Tara sont en couples et attendent des jumeaux quand Tara se fait mystérieusement enlever (eeeeeet oui, encore !!)[/spoiler]
J'ai vraiment adoré ce tome qui est bourré d'humour (les notes de bas de pages sont justes désespérantes, j'en ris encore x'D) comme les précédent. Bien que ravie que la série continue avec ce nouveau cycle, j'avais un peu peur que le rythme s'essouffle et ne vienne "ruiner" (avec de trèèèèèès gros guillemets) la saga.
Que nenni !!!
On part sur une nouvelle intrigue avec des nouveaux méchants (bien que Magister soit toujours présent) et on assiste à un changement de l'ordre mondial (paix avec les démons).
Finalement, c'est le renouvellement d'un monde, comme une renaissance. Tara devient adulte mais ce n'est pas si perturbant que cela, on repart sur de nouvelles bases maintenant que les intrigues du premier cycle ont été résolues.
Bref, vous l'aurez compris, je suis conquise par ce nouveau cycle qui s'annonce comme riche en nouveautés !!
Ah oui, pour les non initiés, je n'ai qu'une chose à dire: FONCEZ ACHETER LE PREMIER TOME !!!! :)

par Julma
Tara Duncan, Tome 11 : La Guerre des planètes Tara Duncan, Tome 11 : La Guerre des planètes
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je suis la seule à avoir des envies de meurtre quand je finis un Tara ? Parce que là, j'ai faillis avoir un arrêt cardiaque ! Mais il est génial, quoi que un peu différent des dix premiers. Et un certain demi-elfe m'agace beaucoup. Le seul truc qui m'a embêté, c'est que Moineau, Fabrice et Fafnir, n'apparaissent qu'à la moitié du bouquin. Je trouve ça dommage, parce que Tara est différente sans eux. Un tome quand même géant malgré les quelques fautes de frappes et hâte que le 12 sorte... l'année prochaine...


par BigPanda
Tara Duncan, Tome 10 : Dragons contre démons Tara Duncan, Tome 10 : Dragons contre démons
Sophie Audouin-Mamikonian   
Ce tome est mortel ! Je crois que c'est le meilleur (pour moi en tous cas :) Je l'ai littéralement dévoré ( en une journée pour être précise !)
[spoiler] Il est vrai que ça m'a fait un peu bizarre de voir le nouveau comportement de Cal, mais en fait, je trouve que ça lui va bien, ce rôle d'amoureux transit !! Et la phrase que dit Mara, je cite " Cal resta à ses cotés. Avec tant d'amour, d'admiration et de parfaite sérénité dans ses yeux gris, que cela brisa le coeur de Mara. Ce fut à ce moment là qu'elle comprit. Cal aimait tellement Tara que mourir à ses cotés ne le préoccupait pas. Ce qu'il voulait, c'était être avec elle. Et c'était tout. Mara mesura à quel point elle avait été ridicule, mesquine, jalouse et stupide. Elle laissa couler une larme. Et se jura qu'un jour, elle trouverait un garçon qui l'aimerait et la regarderait exactement comme Cal regardait Tara en ce moment." Voilà. Rien que pour ces phrases, j'aimerai remercier et féliciter Sophie Audoin-Mamikonian pour tous ces livres. [/spoiler]
Je n'ai qu'un seul regret. De devoir attendre un an pour savoir la suite.

par Catherina
Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers
Sophie Audouin-Mamikonian   
La dodécalogie de TARA DUNCAN restera sans aucun doute un de mes meilleurs souvenir de lecture j'attends avec impatience le tome 8 !
Pour tout ceux qui ne l'ont pas encore lu je vous conseil de vous ruer chez votre libraire !
Tara Duncan reste un livre qu'il vaut mieux éviter de lire en publique car il provoque larmes et crise de rire toutes les deux lignes ! L'élément le plus merveilleux du roman est -je pense- Sophie Audouin Mamikonian l'extraordinaire talentueuse et pleine d'humour auteur de ce chef d'œuvre !
Bien qu'on ai souvent envie de lui arracher la tête étant donné la manière (et le suspense fou) dont elle termine chaque Tara Duncan !
Un livre à lire pour tout les fous du suspense et fous tout cours car il faut s'accrocher avec des nom comme "Chemnashaovirodaintrachivu" et les nuits blanches passé à lire le livre en étant totalement incapable de le lâcher, comme si la vie des héros en dépendait !
Fière d'être Taraddicte !

par Edenz
Tara Duncan, Tome 2 : Le Livre interdit Tara Duncan, Tome 2 : Le Livre interdit
Sophie Audouin-Mamikonian   
Ce tome est tout aussi FANTASTIQUE que le premier. Plein de rebondissements et palpitant,c'est une saga GENIALE!! La fin m'a trop donné envie de lire la suite.

par Careena
Tara Duncan, Tome 8 : L'Impératrice maléfique Tara Duncan, Tome 8 : L'Impératrice maléfique
Sophie Audouin-Mamikonian   
J'ai beaucoup aimé, ça redonne un coup de fouet à l'histoire et lui redonne une impulsion de nouveauté !
Dommage pour ceux qui aimaient les démonstrations de pouvoir (dont moi) il y en a moins dans ce tome. Anyway : vivement les castings pour le film !
Tara Duncan, Tome 12 : L'Ultime Combat Tara Duncan, Tome 12 : L'Ultime Combat
Sophie Audouin-Mamikonian   
Une couverture époustouflante à l'image de ce dernier tome. Il faut dire que je redoutais vraiment ce livre car il marque la fin des "véritables" aventures de Tara étant donné que le deuxième cycle sera plus centré sur nos autres personnages adorés (En l'occurrence Cal pour le premier tome et qu'elle révélation ! J'ai du relire par trois fois le résumé afin que je sois certaine de ce qui été marqué. Mais je m'égare)
Quelques détails sont assez incohérents avec les autres tomes [spoiler]Je croyais pourtant que toute la personne possédée brillait dans le noir. Enfin bref... C'est une des petites erreurs que j'ai pu relever.[/spoiler] mais ces détails arrivent à passer inaperçu dans la flopée d'informations et de personnages que l'on découvre ou redécouvre avec plaisir.
A ceux qui critiquent inlassablement l'héroïne "parfaite :[spoiler]Non elle n'est pas parfaite, elle a eu des coups de déprime, des moments où elle était prête à tout abandonner, aspects confirmés par le coup de blouse dans le tome. SAM sait faire taire les mauvaises langues =}[/spoiler]
Je pense qu'une cinquantaine de pages n'auraient pas été de trop afin de mieux expliquer certaines choses[spoiler] comme les pensées des amis prisonniers de leur corps ou ce qu'à voulu dire Chem dans le corps de Bel
La Pierre Vivante qui se trouve être AutreMonde, ça passe (c'est un peu gros, mais ça passe pour moi grâce à un bon fou rire. La boucle est bouclée comme on dit le premier tome permet la résolution du dernier = ] ), mais encore que je n'ai pas compris le fait qu'elle ait pris l'apparence de Tara. Et si c'est l'âme d'AutreMonde comment se fait-il qu'il existe plusieurs pierre vivante ? (âme séparée en plusieurs morceaux ? Ce qui expliquerait le fait qu'elle puisse quitter son enveloppe corporelle sans que celle-ci ne se dégrade.
La Pierre Vivante aurait pu livrer Magister que ce soit pour ses "beaux et gentils amis" ou par simple vengeance.[/spoiler]

A ceux qui l'ont lu, en ce qui concerne Magister:
[spoiler] Selenba a ricané lorsque la supposition que Daril Kratus soit Magister, a été proposé, mais n'avait-elle pas déjà rigolé (ou été dégoutée) la fois où il lui avait montré son véritable visage (confère un tome précédent où il parle aussi de la pitié de Selena) ? C'est l'idée que je me suis faite. SAM nous a donné son identité, à bon entendeur.

Si Magister est considéré comme un héros aux yeux des humains, et que l'on efface tout de leur mémoire, alors il redevient l'ennemi public numéro 1. CQFD [/spoiler]
Je trouve que de tous les livres de la dodécalogie, c'est le tome le plus gnangnan enfin celui qui traite le plus d'amour, encore et encore [spoiler]Cal et Tara, Fabrice et Moineau, Fafnir et Sylver, Robin/V'ala/Sael Lisbeth et Various, T'avila et Daril, Magister et Selena, Séné et Xandiar, Mar et Archange, Demiderius et Sanhexia/ELeanora, les elfes en général, et enfin Chem et Charm bien que ce dernier couple ne soit que cité.)
Contrairement à beaucoup de monde je préfère que Robin soit avec Sael, ça arrange tout. Il l'a connaît depuis 2 mois, ce qui est d'autant plus suffisant pour une relation que ce sont des elfes ^^ . Personnellement je n'aurai pas aimé qu'il finisse avec V'ala, cela aurait été trop simple et n'aurait pas coïncidé avec la personnalité de Robin. Et je n'apprécie pas spécialement l'elfe violette. Alors qu'une elfe sincère et naïve sur les bords dans le magicgang ne me dérange pas le moins du monde. En plus si elle est gaffeuse, elle apporte de nouvelles perspectives dans ce groupe qui devient peut être trop diplomate et intelligent ? Je les aime bien tels qu'ils sont mais ça pourrait être sympa.[/spoiler]
Je trouve l'épilogue trop court, certaines phrases semblent résumer des paragraphes entiers qui aurait été intéressants (mais bon c'est le principe même de l'épilogue et peut être que ce sera développé dans le prochain cycle, qui sait ? SAM nous réserve assurément de belles surprises) = Merci pour tous les bons moments passés, Tara est et restera pour longtemps ma série romanesque préférée.
La toute fin est magnifique, l'auteure a su trouver les quelques mots qu'il fallait, plus aurait été de trop (cela aurait pu décevoir mais cette belle ellipse qu'est un tome me comble). Pour moi, c'est la fin parfaite.

Je recommande chaudement cette série magistrale. Certes elle n'est pas forcément au goût de tout le monde, mais pour moi elle vaut largement le détour que ce soit pour l'histoire, le scénario, les valeurs, les gentils (qui ne le sont pas toujours), les méchants, les complots... ou l'humour tout simplement.

par loana585
Enclave, Tome 3 : Horde Enclave, Tome 3 : Horde
Ann Aguirre   
Je ressors de cette lecture complétement anéantie ! Complétement ébranlée.
Par ce que que je viens de lire.
Par ce que je viens de traverser à travers les pages de ce livre.

Je crois que j'ai du mal à m'en remettre.
Je crois que je suis encore perdue entre les pages de l'histoire de Trèfle, de Del et des autres personnages.

Le troisième et dernier de cette saga est puissant.
Il est dérangeant.
Complétement déconcertant.
D'une extrême violence.
Mais surtout, époustouflant !

Trèfle est une personne forte qui se bat contre quelque chose de beaucoup trop grand pour elle. Elle se bat pour l'espoir, pour la chimère d'une vie meilleure. Elle se bat parce que personne d'autre ne le fera à sa place.

Ce livre est un ouragan d'émotions. Un ouragan qui détruit tout sur son passage. Tout est réunis pour créer une palette d'émotions qui va vous malmenez, vous faire souffrir, vous réduire en miette.

Ce dernier tome est un appel au courage, un appel à l'humanité.
Ce dernier tome est un sublime final pour une saga exceptionnelle.
Un final qui marquera les esprits pendant un certain temps.

par MissNaais
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3