Livres
403 746
Membres
307 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Elisabeta



Description ajoutée par Khiad 2017-08-31T12:51:34+02:00

Résumé

«‘Le Cercle’ désigne une société secrète cachée dans les ombres de l’Histoire depuis ses balbutiements, et fédère le peuple immortel que les humains nomment ‘vampires’. »

En France, Saraï est une jeune immortelle assignée à résidence depuis toujours ou presque. Elle a été jugée pour avoir manifesté un pouvoir parapsychique interdit, un don qu’on lui a retiré avant de la marier de force et de la contraindre à ne jamais quitter sa maison.

En Italie, Giovanna est une mortelle qui vit en compagnie d’un vampire, et dont elle est la seule source de sang. Elle non plus n’a pas eu le choix : née dans une famille proche du Cercle, elle a dû se soumettre à leur autorité et quitter sa petite vie toute tracée.

Jusqu’à ce jour de novembre 2014, quand une éclipse solaire se produit. Le phénomène réveille le don endormi de Saraï. Giovanna, quant à elle, est agressée dans sa propre maison par un immortel, qui lui donne de force la vie éternelle. Depuis, le Cercle les menace de mort, car il ne tolère pas les écarts de ce genre.

Grâce à son don, Saraï entend l’esprit d’une ancienne Reine immortelle, Elisabeta, dont l’âme est piégée à l’intérieur d’une poupée de porcelaine. Elisabeta a tout perdu : son pouvoir, son règne, son enfant et son amant. Réduite aujourd’hui à l’état de fantôme, elle accepte de venir en aide à Saraï qui veut se confronter au Cercle, quitte à le détruire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

PAL
6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Khiad 2017-08-31T12:51:20+02:00

Nous, immortels, n’avons pas le droit de regarder le soleil dans les yeux. Victimes d’une malédiction si ancienne que nous en avons oublié l’origine, nous sommes condamnés à nous réfugier dans les ombres. Vivre au grand jour nous est interdit, et si nous contrevenons à cette règle millénaire, la lumière nous brûle. Elle nous tue quand nous levons les yeux vers le soleil, ou quand nous sommes trop jeunes pour l’endurer. C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne sors jamais de chez moi : si je fuyais durant la nuit, le jour me rattraperait bien assez tôt.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Obsidienne 2018-01-12T10:58:49+01:00
Diamant

Alors oui, une histoire de vampires, encore. C'est assez banale me direz-vous ? Seulement non, ce livre aborde les êtres immortels d'une façon très originale, plus mature et "réaliste" que ce que j'ai pu lire jusqu'à maintenant également.

L'autrice nous plonge dans un univers riche et intéressant. La société crée par Rozenn Illiano est complexe et bien pensée, j'ai adoré découvrir petit à petit ce monde. Ce qui m'a plu est le réalisme apporté à tout cela. En effet, les événements se passent pour beaucoup en France, parmi les humains, comme si cela pouvait arriver dans notre monde réel. On est également plongé dans la politique de cette société vampirique, ce qui à mon grand étonnement, m'a beaucoup plu. J'avoue détester la politique en temps normal. Dans la vie, je n'aime pas ça, je ne comprends pas bien les choses et ça me soule vite tant c'est compliqué et déprimant à la fois. Dans ce roman, c'est intéressant de comprendre comment tout fonctionne et de suivre les personnages dans leur combat pour faire évoluer les choses. Alors si l'aspect politique et révolutionnaire aurait tendance à vous rebuter à la base, laissez tomber vos préjugés, ici c'est passionnant.

On va suivre plusieurs personnages, aux histoires bien différentes mais qui vont petit à petit se lier. Giovanna et Saraï me touchent beaucoup, j'avoue avoir un coup de cœur pour cette seconde demoiselle plus particulièrement. Ce sont des femmes fortes malgré elles. Elles luttent pour leur liberté de vivre, leur liberté d'être.. Bien que brisées, elles restent combatives avec un fort tempérament. Ce sont des caractéristiques assez présentes dans les personnages de l'autrice d'ailleurs, chose que j'aime énormément... Ce mélange de force et de fêlure.Ce livre a un petit côté féministe, assez présent pour me plaire, mais sans prendre trop de place, ni devenir gonflant.

L'écriture de Rozenn Illiano est toujours aussi addictive, les pages se tournent facilement, avec l'envie d'en savoir plus. Nous sommes emportés dans l'histoire et passons par pas mal d'émotions différentes.

J'ai également apprécié la structure du roman. De chapitres en chapitres, nous alternons avec l'histoire vue par Giovanna, Saraï et Elisabeta. De quoi découvrir petit à petit l'évolution des événements et des personnages. Cela permet également d'en apprendre plus sur Elisabeta (dont les chapitres sont principalement dans le passé). Grace à ce système de chapitres alternés, nous découvrons la Reine et son histoire quasiment au même rythme que les autres personnages, c'est assez chouette, on se sent vraiment dedans.

Bon et puis, inutile de dire que j'adore la couverture. Réalisée par Xavier Collette, elle est juste magnifique.

Pour conclure : J'ai vraiment adoré ce livre. Le monde créé par l'autrice est passionnant et ses personnages tout autant.

Et puis, mon petit doigt me dit qu'une suite devrait voir le jour... J'ai hâte de me replonger dans cet univers !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khiad 2017-09-01T18:10:09+02:00
Argent

Je vais commencer par une mention pour la couverture que je trouve vraiment très jolie. La vampire, avec sa chevelure immaculée et sa robe écarlate, ressort sur le fond sombre. Le trône est superbe aussi, tout à fait dans le propos, et, bien que différent, il m'a fait penser au Trône de Fer. :p

J'ai été ravie de découvrir la plume de l'auteure, que j'ai trouvé vraiment très agréable et fluide (malgré quelques coquilles, mais étant donné que je les ai signalées, je ne pense pas qu'elles resteront bien longtemps). Il y a peut-être parfois, un petit manque de rythme, mais c'est une impression tout à fait personnelle. Rozenn Illiano a su me faire voyager de la France en Italie et intégrer le monde très fermé des immortels.

Parce qu'ici, même s'il est question de vampires, ce n'est pas comme ça qu'ils aiment à être appelés : ce sont des immortels, des êtres nobles et non des bêtes sauvages. Et leur vie est loin d'être simple, vous pouvez me croire ! Entre complots, oppression, asservissement sous des lois dictatoriales et révolte, il fait meilleur être humain (enfin un humain lambda, très loin du Cercles et de ses Maîtres) qu'immortel.

L'univers vampirique de l'auteure est unique et vaste à la fois. J'ai eu l'impression de retrouver quelques touches d'autres œuvres, par exemple Twilight (ni pour le côté brillant au soleil ni pour la romance) et Underworld (pour le côté magouille interne et révolte, les lycans et les grosses bastons en moins). C'est un univers vraiment très travaillé, très appliqué et bien décrit. Le contexte et les lois sont décrits avec précision, ce qui nous permet une immersion plus facile.

J'ai beaucoup apprécié la mise en page de l'histoire, avec chaque chapitre commençant par un extrait de quelque chose : d'une prophétie, des chroniques du Cercle, de lois, du pacte d’Innocent XI... On y apprend des choses importantes et je trouve que cela donne du corps au texte, tout comme le fait d'avoir choisi d'alterner entre les points de vue de Saraï et celui de Giovanna, sans oublier les quelques intermèdes d'Elisabeta qui nous en apprend plus sur son passé, sur le Cercle, les Maîtres et les Dissidenti.

C'est dans ce contexte que nous retrouvons Saraï, une jeune immortelle assignée à résidence par les Maîtres à cause d'un don qu'on lui a pourtant enlevé. C'est une scribe qui retranscrit des textes anciens pour le compte des Maîtres. Mais un jour d'éclipse, son don va revenir et sa vie va basculer.

Giovanna, quant à elle, est une jeune humaine, une Gemella. C'est à dire une humaine élevée dans une famille au courant de l'existence des immortels. Une humaine qui a été liée de force à l'un d'entre eux pour lui servir de réserve de sang personnelle. Autant dire qu'elle n'est pas enchantée de sa situation... Mais, un fameux jour d'éclipse, elle va se faire attaquer. Sa vie va être encore plus chamboulée et elle va se retrouver à être entraînée dans quelque chose qui la dépasse.

On retrouve aussi le personnage d'Elisabeta, une ancienne Reine immortelle dont l'âme est piégée à l'intérieur d'une poupée de porcelaine. Ce personnage est celui qui m'a le plus touché parce que sa situation, même si très importante, est aussi la plus difficile. La scène de sa capture m'a particulièrement émue et a failli me faire verser une larme.

Ce livre, c'est un combat pour la liberté. Ce livre, c'est la preuve que le monde n'est jamais juste ni équitable. Ce livre, c'est la preuve que, même si l'on vit des centaines voire des milliers d'années, si le régime en place est trop dictatorial, personne ne peut être heureux. Ce livre, ce sont des plans, de la rébellion, de la rage, de la rancœur, de la magie, du mystère, des secrets un peu d'action, d'humour et des immortels. Beaucoup d'immortels. Quelques humains aussi. Ce livre, c'est une très légère pointe de romance, comme un arrière goût subtil qui ne prend pas l'ascendant sur le dominant. Ce livre, c'est le point de vue de trois femmes aux histoires différentes mais pourtant si semblables. Trois femmes qui sont spectatrices de leur propre vie et qui vont décider de se battre pour en redevenir les actrices, quitte à se mettre en danger.

En résumé, c'est une lecture qui m'a plu par la richesse de son univers, dans sa façon de voir et d'appréhender les vampires ainsi que par la plume agréable de Rozenn Illiano. Sans oublier des personnages travaillés et combatifs auxquels on s'accroche sans difficulté. Ainsi qu'une petite surprise à la fin.

C'est un livre dans lequel j'ai pris du plaisir à évoluer en compagnie d'être qui nous font tous plus ou moins rêver, et j'ai apprécier vivre cette aventure aux côtés de Saraï, Giovanna et Elisabeta.

Si vous aimez les histoires de vampires qui changent de ce que l'on peut habituellement trouver, n'hésitez plus et venez vous plonger entre les pages Elisabeta ! ^^ http://booksfeedmemore.eklablog.com/elisabeta-rozenn-illiano-a131357174

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Elisabeta" est sorti 2017-08-31T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 31 Août

Date de sortie

Elisabeta

  • France : 2017-08-31 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 2
Extraits 3
Evaluations 3
Note globale 9 / 10

Évaluations