Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de elisabeth-et : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Percy Jackson, Tome 3 : Le Sort du titan Percy Jackson, Tome 3 : Le Sort du titan
Rick Riordan   
J'ai adoré le personnage de Thalia, avec son caractère semblable à Percy. L'histoire est bien menée, on ne peut pas lâcher le livre avant la fin ! Pour résumé, un super bouquin, comme le reste de la série !

par Daemon
Red Queen, tome 3 : King's Cage Red Queen, tome 3 : King's Cage
Victoria Aveyard   
Put**n. C'est le seul de la série Red Queen que j'ai lu en VO, et c'est celui que j'ai le plus aimé. La traduction VF a-t-elle quelque chose à voir avec ça? Réponse dans 2 mois, je compte bien lire la version française également.
Alooooors. Déjà, sachez que y a trois points de vue différents dans ce bouquin, un gros plus, [spoiler]du moins pour les chapitres d'Evangeline, franchement pour Cameron, que ça soit elle ou un autre, ça n'aurait pas changé grand-chose[/spoiler] cependant Mare est toujours le pdv principal. Et heureusement, parce que les autres c'est pas la joie (enfin encore moins que Mare dépressive). On a donc Mare, prisonnière de Maven.
Et toute cette première partie est géniale. J'ai adoré Maven (oui je sais que je devrais le détester, mais c'est pas possible quoi), en savoir plus sur lui, son obsession sur Mare, ce que sa mère a provoqué etc. Ce "méchant" est l'un des meilleurs au monde, sérieux. Chaque scène où il est présent est super intense.
Mare se reprend vachement par rapport à Glass Sword, où elle était in-su-por-table. Sa psychologie est intéressante et bien développée.
Ensuite, Cal est légèrement moins ennuyeux (mais toujours transparent, franchement, sauf à la fin, mais juste parce que c'est centré totalement sur lui). Ce mec est un bloc de tous les clichés à lui tout seul, ça m'énerve, surtout qu'il n'a vraiment pas de personnalité définie [spoiler]ce qui cause quelques petits problèmes, cf la fin "Cal follows orders, but he can't make choices" biiiim [/spoiler]
Farley est un coup de coeur dans ce tome (et déjà celui d'avant même), tout comme Evangeline [spoiler]et sa relation avec Elane, boooooum[/spoiler]. Oui oui.
Jusqu'aux deux tiers du livre, où y a des scènes absolument géniales, on est bien. Ça retombe un peu façon soufflé au fromage juste après (selon moi), mais après on s'en prend plein la gueule pour un final MAGNIFIQUE. [spoiler]même si tout le monde ne sera pas d'accord, y a des gens qui aiment bien Cal, ce que je ne comprends toujours pas (Maven est tellement plus captivant, sans mauvais jeu de mots) Et oui, c'est vrai que malheureusement, ça ne laisse pas non plus la place à Maven mais l'espoir est toujours là, on sait jamais. Même si ça a l'air parti pour un "c'est tous des connards, j'ai pas besoin de gars pour vivre, laissez moi en paix, libre et vieille fille" [/spoiler]
Et par contre, elle aime bien passé trois heures sur la même scène, Victoria Aveyard, parce que je sais pas si c'est à cause de l'anglais ou quoi, mais ça m'a semblé vachement plus décrit que d'habitude (ce qui est plutôt bien).
Bref, tome trèèèèès cool, qui laisse un suspens de ouf comme d'habitude. J'ai hâte de le relire en français cette fois, et aussi d'avoir la SUITE.

par Y555
Lou !, Tome 7 : La cabane Lou !, Tome 7 : La cabane
Julien Neel   
Ce tome 7 de Lou... J'avais l'impression de retomber en enfance. J'avais l'impression surtout de relire Idylles, le quatrième tome de la série. Poétique, colorée, fascinant, un peu décalé... Bref, j'ai retrouvé tout ce qui fait que j'aime cette série. Lou est toujours pleine d'inventivité et de cette bonne humeur teintée de mélancolie qui lui est si caractéristique ! Cette petite, avec qui j'ai grandi, je l'aime du fond du cœur.

Même si je n'ai pas encore tout compris, même si je l'ai trouvé infiniment court, j'ai adoré ce septième tome. Et je vais de ce pas aller relire le sixième tome de la série, qui m'avait laissé à tout le moins perplexe... Sachant que La Cabane remonte dans le temps, précédant l'Âge de Cristal, les relire ensemble pourrait nous aider à éclaircir quelques points. Même si de nombreux mystères planent encore sur cette espèce de crise mondiale... Comme si le vœu de Lou de vivre à tout jamais dans un environnement paisible s'était réalisé. Bref, après une telle attente, je n'ai pas pu m'empêcher de dévorer La Cabane. Et j'ose espérer que la parution du huitième tome (s'il y en a un bien sûr... Ô grand Julien Neel, entendez ma prière !) ne prendra pas autant de temps que le septième volet ahah !

N'oubliez pas : aimez-vous !

par Calypso-x
Nés à minuit, Tome 6 : Frissons Nés à minuit, Tome 6 : Frissons
C.C. Hunter   
J'ai adoré ce dernier tome. Franchement cette série de livres est ma préférée de loin. J'ai lu le tome de Miranda en anglais et c'était TROP COURT !!! La fin est juste magnifique. J'ai adoré voir les personnages "murir" à travers ces livres. Juste un conseil, prenez votre temps pour lire ce dernier tome, pas comme moi qui l'a dévoré en une seule journée. C'est très dur de faire cela mais il faut en profiter. Mais l'histoire de ce tome-ci se passe juste après celle du deuxième tome de Nés à minuit Renaissance. Donc l'idéal ça aurait été mieux de lire celui-ci juste avant d'attaquer le troisième tome... Mais ce n'est pas très possible car le dernier tome de la trilogie de Della est déjà sorti, alors que celui-ci pas encore. JE SUIS TROP TRISTE D'AVOIR DEJA TOUT LU !!!!
Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre
Rick Riordan   
Génial!
je trouve que ce livre contient beaucoup d'humour. et en plus, il est très original. un peu de mythologie grecque, ca ne ferra pas de mal!!!!!!
je vous le conseille.
La Sirène La Sirène
Kiera Cass   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/17/the-siren-kiera-cass/

J’étais vraiment très emballée par ce nouveau roman de Kiera Cass après avoir beaucoup aimé la série La Sélection. Ce livre est un one shot, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’autre tome. Il ne constitue pas une série. Kiera Cass explique que ce récit avait été repoussé à l’époque par les maisons d’édition qui lui ont proposé un contrat uniquement après leur avoir présenté La Sélection. (je me demande bien pourquoi !)

Ce roman m’a tout de suite donné envie de par son résumé promettant une histoire originale avec la plume de Kiera Cass mais aussi de par sa couverture absolument magnifique et j’avoue ne pas avoir pu attendre novembre 2016 pour me jeter dessus.

Pour ceux qui hésiteraient à se le procurer en anglais, sachez que sa lecture est fluide et relativement facile. Je n’ai eu aucun difficulté à suivre l’histoire dans les moindres détails.

Nous suivons donc Kahlen, jeune fille transformée dès les premières pages en sirène. Avec ses sœurs sirènes Elizabeth et Miaka, elles ont une seule et horrible mission : nourrir l’Océan pour lui permettre de continuer à exister, sauvant alors le Monde entier.

Kahlen est une jeune fille très obéissante, prudente, j’irais même jusqu’à dire résignée au début du récit. Un tantinet rêveuse, ça n’est pas parce qu’elle se plie aux règles de l’Océan qu’elle n’ose pas rêver sa vie d’après ses cent ans au service de celle-ci. (l’Océan est ici présentée comme étant une entité féminine)
Alors qu’elle endure le rôle de sirène depuis environ 80 ans, elle rencontre Akinli, un jeune homme intelligent et attachant. J’ai beaucoup aimé Akinli qui est une personne très réfléchie et aux nombreuses facettes. (un genre de prince charmant ultra compréhensif)
Elizabeth et Miaka sont les soeurs sirènes de Kahlen. La première est la rebelle du groupe alors que la deuxième a une âme d’artiste extraordinaire. J’ai globalement apprécié ces deux personnages qui se montrent très solidaires avec Kahlen. Toutes les 3 sont attentionnées, compréhensives et attentives. Je trouve que le mot « sororité » est parfaitement adapté au groupe des sirènes qui se comportent effectivement comme de véritables sœurs entre elles.

De plus, fait important à souligner, Kahlen aime les livres !

Kiera Cass réinvente totalement le mythe des sirènes. Ne vous attendez pas à des queues de poissons ou des désirs de sortir de l’Océan comme dans le dessin animé La petite sirène. Ici, les sirènes vivent parmi les humains, marchant sur leurs deux jambes. Cependant, leur voix étant mortelle pour ceux-ci, elles se doivent de rester muettes pour garder le secret de leur existence. Pour communiquer avec les autres, elles sont donc parfois amenées à devoir écrire et j’ai trouvé cela très bien que ces passages écrits par Kahlen dans l’histoire soient également d’une police autre, simulant une écriture manuscrite, dans le livre.
J’ai aussi beaucoup aimé la personnification de l’Océan qui est désignée par » She » (« Elle ») et donc comme entité féminine et qui est décrite comme ayant une relation très intime, surtout avec Kahlen, comme s’il s’agissait de sa propre mère. D’ailleurs, l’Océan prend toujours une majuscule dans le récit tout comme les prénoms « La » désignant. J’ai trouvé que ça marquait le respect éprouvé devant cette entité décrite comme soutenant le monde à bout de bras.

Le résumé met beaucoup l’accent sur une certaine romance entre Kahlen et Akinli et pourtant, celle-ci est très loin d’être au premier plan. Vous ne tomberez pas dans la niaiserie avec The Siren. J’ai trouvé la romance bien amenée, pas trop rapide et surtout pas irréaliste. Kiera Cass met surtout l’accent sur le monde des sirènes, sur le fonctionnement de celles-ci et de l’Océan; et non pas sur la romance en elle-même qui passe totalement au second plan.

J’ai trouvé l’évolution de Kahlen au fil du récit vraiment très intéressante. Je la sentais plutôt éteinte au début du roman, comme en pilote automatique, comme si elle ne vivait pas réellement et ne faisait que suivre les règles. Sa rencontre avec Akinli la fait devenir une entité singulière, fait émerger une personnalité qui lui est propre et la fait vivre à nouveau. J’ai eu l’impression qu’elle se réveillait d’un long sommeil, qu’elle s’était mise en veille pendant 80 ans. Elle évolue cependant par la suite plutôt brutalement, comme si elle se rendait enfin compte du cauchemar que constitue sa situation actuelle. Son caractère change beaucoup.

Plusieurs formes d’amour sont développées dans ce roman. On a au premier plan l’amour fraternel, entre les soeurs sirènes mais aussi l’amour filial, entre l’Océan et les sirènes. La romance est vraiment au dernier plan.
L’attachement de Kahlen à sa famille formée par ses sœurs sirènes et sa mère Océan est très fort.

Comme je l’ai dit précédemment, l’intrigue se déroule vraiment en dehors de la romance, au sein même du mythe revisité des sirènes. J’ai adoré m’immiscer dans cet univers et mieux comprendre le fonctionnement et la vie de ces créatures. The Siren met en avant le thème de la différence et de l’envie de vivre comme les humains, tout comme on pouvait déjà le voir dans La petite sirène de Disney.
D’abord présentées comme extraordinaires et sans réelle faille, j’ai apprécié en découvrir finalement certaines avec Kahlen.

J’ai été personnellement très émue par le dénouement et la fin du livre, quitte à verser ma petite larme. J’ai trouvé que c’était une très belle fin et que les réflexions et actes de chaque protagoniste étaient très touchants.
Il y a un bon suspense, je n’avais pas tout deviné avant la fin.

En conclusion, The Siren est évidemment un livre que je vous conseille car malgré le fait qu’il était en anglais, je n’ai clairement pas pu le lâcher et l’ai dévoré en quelques jours. J’ai vraiment eu l’impression de lire un conte de fées très atypique qui m’a tenu en haleine et m’a beaucoup touché. J’ai aimé le fait que la romance ne soit pas au premier plan et que les différents types d’amour soient tous bien mis en avant avec des liens très forts entre les personnages.
J’ai clairement adoré et j’en redemande ! Il s’agit là d’un vrai coup de coeur pour moi !
Je vais vraiment continuer à suivre Kiera Cass de très près !

par Mayumi
Les Chroniques lunaires, Tome 4.5 : Stars Above Les Chroniques lunaires, Tome 4.5 : Stars Above
Marissa Meyer   
Stars.

Mon dieu. Mon dieu. Mon dieu.

Je suis en surchauffe.

Il faut que je respire. *inspire* *expire* *inspire encore* *expire à nouveau*

Waouh, j'ai tellement de choses à dire mais ça semble impossible à dire. Je n'aurais jamais assez de mot pour vous dire ce que je ressens après cette lecture. Et ils ne seront jamais assez forts. Et j'ai l'impression que ça ne sera jamais assez mais il faut vraiment que je vous fasse part d'une manière ou d'une autre de cette sensation qui s'est logée dans mon cœur et propagée dans mon corps tout entier.

Déjà, c'est un gros énorme coup de cœur. Mais suppose que vous vous en doutiez ? Et je n'arrive pas à croire que c'est... oh non, je ne veux pas le dire ! Les Chroniques Lunaires ne seront jamais terminées. JAMAIS !

Je veux plus d'eux, d'eux tous. Qui aurait cru que ça serait aussi difficile d'arriver à la fin ? Pas moi. Pas quand je me persuade la moitié du temps que je ne suis pas émotive, que je ne suis pas le genre à m'attacher aux autres comme s'ils étaient les seuls à pouvoir me maintenir en vie. Pas quand je passe le plus clair de mon temps à faire croire au monde que mon cœur est un trou noir.

Mais je n'y peux rien. Les Chroniques Lunaires ont conquis mon cœur. Elles me l'ont volé et jamais elles ne me le rendront.

Bah, ce commentaire ne va pas DU TOUT être objectif, soyons clairs. J'aime beaucoup trop cette saga, cet univers, ces personnages pour être objective.

Marissa Meyer ne cessera jamais de me donner l'impression de pouvoir voler sans avoir peur de perdre de l'altitude, que rien n'est impossible. Cette auteure ne cessera jamais de me faire rêver.

Et Stars Above contient tout ce que j'espérais qu'il contienne. Je ne suis pas déçue du tout. En vérité, je n'ai jamais été déçue par Les Chroniques Lunaires en toute globalité.

Bon, je commence par quoi moi ?

Que d'émotions !

Les histoires que nous offre Marissa Meyer dans ce merveilleux livre sont superbes, les unes autant que les autres.

J'avais déjà eu l'occasion de découvrir The Queen's Army, Glitches, The Little Android et Carswell's guide to being lucky avant la sortie de Stars Above grâce aux ebooks. Mais ça a été un pur plaisir de les redécouvrir. Et découvrir The Keeper, After Sunshine passes by, The Princess and the guard, The Mechanic et Something Old, Something New l'a été tout autant !

Je crois sincèrement que je ne m'en remettrais jamais.

Dans Stars Above, on découvre nos personnages avant qu'ils se rencontrent. On découvre ainsi, entre autre, comment leurs vies se sont liées et certains des moments qui ont fait d'eux ce qu'ils sont dans Les Chroniques Lunaires.

Je vais parler des histoires une par une, sinon je crois que je vais partir dans tous les sens. ^^

The Keeper.
The Keeper c'est -si on oublie Fairest- le commencement de tout.
On entre dans la vie de Michelle Benoît lorsque son ancien amour, le Dr. Logan Tanner, vient la trouver des années et des années après la dernière fois qu'ils se sont vus pour lui demander son aide. Il lui confie alors une petite princesse à moitié morte : Selene, la véritable héritière du trône Lunaire que Levana a tenté de tuer. [spoiler]The Keeper se termine lorsque, plusieurs années plus tard, Selene ou Cinder ouvre enfin les yeux, à nouveau consciente et sauvée. Et Cyborg.[/spoiler]

Rapidement, on découvre comment Michelle et Logan se sont rencontrés -dans quelles conditions- et on survole leur histoire, pour en savoir un peu plus sur eux et sur la relation qu'ils ont entretenu pendant un court moment.
Et mine de rien, j'ai trouvé que ça les rendait plus attachants de connaître leur passé ensemble.

Découvrir ainsi comment, dans un secret total, Michelle a pris soin de Selene pendant de longues années a été très intéressant. J'ai beaucoup aimé.

Aussi, on fait la rencontre d'une jeune Scarlet, ce qui a été très plaisant. Scarlet qui semblait déjà être sur le chemin de la jeune femme qu'elle est devenue dans Les Chroniques Lunaires. Elle avait déjà ce petit côté sauvage et badass que j'aime tant chez elle.[spoiler]C'est drôle de découvrir que Scarlet a reçu son premier pistolet à son onzième anniversaire par sa propre grand-mère ! ^^[/spoiler]

[spoiler]On découvre aussi que c'est Michelle qui a nommé Selene Cinder et qu'au départ, ils n'étaient pas sensés réveiller Selene/Cinder avant qu'elle ait quinze ans mais Logan -n'utilisant plus ses pouvoirs de Lunaire- commençait à devenir fou et donc ils n'ont pas eu d'autre choix que de la réveiller à onze ans...

J'ai eu un pincement au cœur en sachant que Michelle a choisi de ne pas dire à Logan qu'il avait un fils -Luc- et que Scarlet était donc sa petite fille.[/spoiler]

Conclusion : une nouvelle superbe.

Glitches.
Glitches c'est l'histoire de Cinder qui se déroule peu après son réveille lorsque Linh Garan l'a adopté et l'emmène avec lui rencontrer sa nouvelle famille dans la Communauté Orientale lorsqu'elle a onze ans. On découvre ainsi comment Cinder est accueilli et comment elle vit sa nouvelle vie...

Aussi, on s’aperçoit que dès le départ Adri ne portait pas Cinder dans son cœur et qu'Iko a toujours été très attachante.

[spoiler]Le moment où Garan attrape la létumose et fait ses adieux à sa famille -et demande au passage à Adri de prendre soin de Cinder- est assez émouvant et triste. [/spoiler]

Conclusion : très intéressant et (re)découvrir une Cinder un peu perdue dans sa nouvelle vie en plus en étant cyborg a été assez... mignon ? Honnêtement, je n'ai pas de mot mais j'ai beaucoup aimé !

The Queen's Army.
Là, on est sur la lune où l'on fait la rencontre d'un Ze'ev Kesley -aka Z ou Wolf- âgé de douze ans et quelques mois le jour de son enrôlement dans l'armée de la reine Levana.

On suit Ze'ev pendant les années que dure sa formation pour devenir l'un des parfaits petits soldats d'élite de Levana (un hybride, mi-loup-garou mi-lunaire).

On suit son évolution. [spoiler]La perte de son pouvoir de lunaire suite aux modifications apportées par les médecins pour le transformer en hybride, l'arrivée de son petit frère -Ran- dans la même meute que lui plus tard, ainsi que son combat contre l'alpha Brock devant Levana qui l'a mené à devenir l'alpha de sa meute après qu'il ait mis fin à la misérable existence de Brock.[/spoiler]

Conclusion : mortel et plutôt addictif. J'ai adoré (re)découvrir le passé de mon cher Wolf !

Carswell's guide to being lucky.
À treize ans, Carswell Thorne sait déjà ce qu'il veut dans la vie : être un Captain et un 214 Rampion. Et pour ça, il est prêt à tout !

Mais jusque-là la seule personne qui l'appelle Captain c'est Janette -la domestique- et le seul 214 Rampion qu'il possède est sur la cravate qu'il porte pour aller à l'école et qui se révèle être son porte-bonheur.

J'adore Thorne. Et dans cette nouvelle, je l'ai adoré tout autant. Tout comme Scarlet, à cet âge Thorne était déjà sur le bon chemin pour devenir l'homme qu'il est ensuite dans Les Chroniques Lunaires : mâlin, drôle, beau parleur, débrouillard... les filles l'aimaient déjà !

Aussi, dans cette nouvelle, on fait la rencontre de la fameuse Kate Fallow ! Et ç'a été un grand plaisir de la découvrir après qu'on en ait entendu parler dans Cress. C'est un personnage plutôt attachant : elle aime lire, elle est intelligente, gentille...

Conclusion : On ne peut qu'adorer Thorne et son histoire !

After Sunshine passes by.
Comment Cress, notre petite aventurière âgée de neuf ans, se retrouve seule dans un satellite ?
Tout commence le jour où Sybil vient chercher Cress (déjà grande rêveuse) pour l'emmener quelque part. Et notre très chère Crescent Moon croit tout d'abord que sa maîtresse Sybil Mira l'emmène sur la Terre. Mais à mi-chemin Sybil fait monter Cress dans un satellite et lui explique que c'est ici qu'elle vivra et servira la reine Levana à présent.

Cress a toujours rêvé d'être plus qu'une coquille, a toujours aimé se plonger dans ses rêves pour échapper à la réalité ou se donner du courage. Elle a toujours été si attachante et mignonne.

Conclusion : j'ai adoré découvrir la petite Cress qui était menée par l'espoir qu'un jour elle serait plus qu'une coquille et que personne ne croirait plus qu'elle était dangereuse alors qu'elle n'aurait fait de mal à personne. C'était super !

The Princess and the guard.
Lorsqu'ils étaient enfants, Winter et Jacin avaient un jeu favoris : Winter était la princesse en détresse que le grand et beau garde royal Jacin Clay venait sauver des griffes d'une vilaine pirate de l'espace.

L'histoire se déroule sur plusieurs longues années. On découvre l'évolution des personnages et les grands moments de la vie de Winter : le jour où elle a décidé de ne plus user de son pouvoir -qui était d'une puissance sans égal- et pourquoi, comment a-t-elle eu les cicatrices sur son visage, on vit avec elle et Jacin sa première hallucination, le moment où Winter se rend compte qu'elle est amoureuse de son meilleur ami... On survole aussi la nuit de la mort de son père -comme on peut la découvrir dans Fairest- car au début de l'histoire Evret est toujours vivant.
Aussi, on voit comment la relation entre Winter et Jacin évolue au fil des années.
Plus, on découvre la raison pour laquelle Jacin décide de ne pas devenir médecin mais garde royal. [spoiler]Pour rester avec Winter -principalement à cause de ses hallucinations dû au fait qu'elle n'utilise plus son pouvoir de Lunaire. Et surtout après ce que Levana a fait à Winter.[/spoiler]
[spoiler]Pour Finir, on découvre le moment où Jacin devient donc garde royal et où il cesse d'appeler Winter par son prénom pour commencer à l’appeler Princesse.
Et ils se mettent alors tous les deux à agir comme tels : princesse et garde. Comme quand ils jouaient lorsqu'ils étaient enfants.[/spoiler]

Conclusion : absolument fabuleux !

The Little Android.
Mech6.0 a un bug. Elle agi comme un humain. Alors quand le beau Dataran -jeune ingénieur sur le chantier naval où elle travaille- tombe dans une cuve de pétrole, elle le sauve. Comme Ariel sauve Eric de la noyade. Car oui, c'est une réécriture plutôt originale de La Petite Sirène.
Après cela, le corps de Mech6.0 est pour le moins fichu. Et ses employeurs décident donc qu'ils vont la démanteler et se débarrasser de ce qu'ils jugeront "irrécupérable". [spoiler]Du coup Mech6.0 décide de partir. Et se met à la recherche de... Linh Cinder. Lorsqu'elle trouve celle-ci, elle lui demande de l'aide car son corps ainsi que tout chez elle d'ailleurs doit être remplacé. Finalement, Cinder lui vend un escorte-droid (droid de compagnie) qui est devenue muette (nouveau clin d’œil à la petite sirène, en référence au moment où Ariel donne sa voix à Ursula pour devenir humaine et pouvoir revoir Eric) car si Mech6.0 veut un nouveau corps c'est pour retourner voir Dataran et lui rendre le collier d'un olographe antique et aussi parce qu'elle est un petit peu amoureuse de lui (même si ça ne semble pas possible dans la mesure où elle n'est pas humaine).
Dans son corps humanoïde, Mech6.0 qui s'appelle à présent Hoshi Star retourne au chantier naval.
Mais il se trouve que Dataran n'est pas amoureux d'elle. C'est une amie, tout au plus. Car en vérité, le jeune homme est amoureux d'une jeune femme d'un nom de Miko (qui est en vérité une cyborg). Et Dataran ne sait pas que (Hoshi) Star est Mech6.0 qui lui a sauvé la vie.
À la fin, Miko qui quitte la Communauté Orientale pour ne pas être sélectionnée pour l'enrôlement des cyborgs pour la recherche du remède à la létumose. Et Dataran part avec elle après avoir récupéré son collier.
Ils laissent derrière eux Star qui "meurt". Le corps qu'elle a acheté à Cinder n'étant que temporaire...[/spoiler]

Conclusion : une nouvelle qui m'a brisé le cœur, surtout à la fin mais que j'ai adoré !

The Mechanic.
C'est tout simplement la première rencontre entre Cinder et Kai du point de vue de notre bel empereur.

On découvre ainsi un Kai qui ne se sent pas spécialement prêt à devenir empereur et qui n'a, bien-sûr, aucune envie de perdre son père de la même façon qu'il a perdu sa mère des années auparavant - de la létumose.

Dès leur rencontre, Kai cherche à impressionner Cinder - au moins un peu.
Et après leur première rencontre, avant même qu'il l'ait quitté, Kai a envie de revoir Cinder et de la faire sourire, d'en apprendre plus sur elle...
Il a déjà la certitude que Cinder va réparer Nainsi et tout.
Et elle lui a redonné un peu d'espoir. C'est lui qui le dit, pas moi ! :D

Conclusion : je l'attendais depuis longtemps et c'était parfait !

Something Old, Something New.
On retrouve nos personnages préférés deux ans après la fin de Winter. Et en deux ans, je peux dire qu'il s'est passé pas mal de choses !
Et là c'est le plus long spoiler de l'univers mais c'est aussi un spoiler en vrac : The Spoilers' bazar.
[spoiler]- Cinder n'est plus reine puisqu'elle a abdiqué comme elle avait prévu de le faire à la fin de Winter.
- Kai et Cinder sortent ensemble et ils sont même allés au bal de la paix annuel ensemble comme lui avait demandé Kai à la fin de Winter.
- On retrouve KINNEY & IKO ! Et même si c'est très rapide, puisqu'on ne voit Liam Kinney qu'au début avant que Iko et Cinder partent pour la France, ce fût un moment à marquer d'une pierre blanche (c'est ce qu'on dit, non ?).
- Cinder et Winter sont toutes deux ambassadrices.
- Scarlet et Wolf vivent dans la ferme de Michelle Benoît en France et s'apprêtent à se marier ! Yeah ! Et le reste du crew les rejoint pour le mariage (qui est d'ailleurs le premier mariage entre un Terrien et un Lunaire).
- Thorne et Cress parcourent le monde à bord du Rampion (et ils ont distribué le remède à la létumose).
- Jacin et Winter étaient au Canada. Je me suis vaguement demandée ce qu'ils foutaient là-bas mais bon. ^^
- Les retrouvailles entre Cinder et Kai m'ont fait fondre.
- Sur sa robe de mariée Scarlet porte la broche que lui a offert sa grand-mère dans The Keeper pour son onzième anniversaire.
- Après le mariage de Wolf et Scarlet (qui sont mariés par Kai), Cinder montre à Kai l'endroit où Michelle Benoît l'a caché pendant près de huit ans.
- Et Kai fait sa demande en mariage à Cinder et... *roulement de tambours* elle dit OUI, of course ![/spoiler]

Retrouver les personnages ainsi a été tout bonnement génial ! Et après tout ce qu'ils ont vécu ensemble, on sent une réelle complicité entre eux et c'est juste magique. Même s'ils se sont dispersés dans le monde, ils sont toujours amis et rien ne pourra vraiment les séparer, ça se sent ! Amis pour la vie ! Yeah ! ^^ Ils sont heureux d'être ensemble, ils sont détendus, comme un véritable groupe d'amis et je n'ai pas de mot pour dire à quel point c'est parfait. Ça m'a fait pleuré de joie comme un bébé ! Quel déluge d'émotions !

Conclusion : l'épilogue tant attendu de Winter. J'ai jamais été aussi nerveuse qu'avant de le lire. Et stars, je n'ai aucun mot pour vous dire à quel point c'était magnifique, magique et tout un tas d'autres adjectifs dans le genre ! C'était un rêve et je n'avais aucune envie de me réveiller.

On connaît déjà les grandes lignes de la plupart des histoires que contient Stars Above (l'histoire de Thorne avec Kate Fallow, Michelle Benoît qui cache Selene, Wolf qui est recruté par l'armée de la reine, comment Cress attéri dans son satellite...) sauf que là on le vit et c'est encore mieux !

Un déluge d'émotions diverses (je sais que je l'ai déjà dit), des étoiles dans les yeux et de l'amour plein le cœur ! À couper le souffle.

Je vais m'arrêter là, je crois que vous avez compris que Les Chroniques Lunaires et moi c'est une grande histoire d'amour qui durera tout au long de ma vie littéraire. Nous vivrons heureux jusqu'à la fin de nos jours. ;)

par Sheo
Carry On Carry On
Rainbow Rowell   
Sans voix. Je suis sans voix. Rainbow m'a anéanti. Elle a pris mon petit cœur et l'a ruinée. Quelle expérience!
Ce livre! Ce livre ,mais mon dieu ! Quelle voyage ,je n'arrive pas a m'en remettre. Je veux plus de Simon ,plus de Baz et de Penny dans ma vie !
J'avais certaines attentes pour ce livre et je peux vous dire qu'elles ont toutes étaient dépassées! Ce bouquin si on le commence on ne pas s'arrêtais de lire avant de l'avoir fini ,et, pourtant je devais parfois m'arrêtais de lire parce que je ne voulais le finir trop vite et je que je devais remettre de l'ordre dans mes émotions .
C'est vrai qu'au début j'ai trouvée le livre très similaire à Harry Potter mais Rainbow nous apporte une histoire tout a fait différente et cependant tout autant magnifique !
Simon est juste adorable ,tout maladroit et mignon !
Penelope est le genre de fille que j'aime dans un bouquin :sur d'elle ,badass, courageuse, drôle ,bref géniale! J'ai adorée l'amitié entre Penny et Simon.
Baz est bgefbkjhg ! La dynamique entre lui est Simon était parfaite, et leur histoire d'amour est celle que je recherche dans une bonne LGBT.
Ce livre est aussi très touchant sur le point de vue maternel et m'a donner les larmes aux yeux.
On finit par un twist très surprenant que j'ai n'ai pas vu venir.
Le monde est magnifique, la fin est merveilleuse ,bref ces personnages vont me manquer...Dans le top 5 des mes favoris de 2015 !

par Forbidden
Un palais de colère et de brume Un palais de colère et de brume
Sarah J. Maas   
*Ce commentaire peut contenir des spoilers du tome précédent.*

RHYSAND. OMG.

A Court of Mist and Fury reprend peu après les évènements du premier tome. Tamlin et Feyre s'en sont sortis vivants mais pas indemnes. Et ils se préparent à se marier.
Sauf que maintenant Feyre n'est plus humaine et plus vraiment sûre de ses sentiments pour Tamlin. Effectivement, le grand jour alors qu'elle se dirige vers son futur mari dans l'optique de lui dire oui, elle a soudainement envie de s'enfuir.

Dans le premier tome, Feyre a passé un marché avec Rhysand et le prix de ce marché était qu'elle devait passé une semaine par mois avec lui, le High Lord de la Court de la Nuit.
(Donc forcément, ça promettait d'avantage de Rhysand. YES! Quel bonheur!)
Le mystérieux lien qui relie Feyre et Rhysand permet au High Lord de se rendre compte de la détresse de la jeune femme et c'est ainsi qu'il décide qu'il est temps qu'elle honore sa part du marché.
Et puis c'était l'occasion pour lui de faire une entrée théâtrale et de sortir son "Hello, Feyre Darling" donc pourquoi manquer l'occasion?

J'ai une préférence pour ce second tome. Déjà parce qu'il est plus long que le premier et ensuite parce qu'il y a plus de Rhys et ça, ça n'a pas de prix.
Qui dit plus de Rhysand dit plus de Feysand et la fangirl en moi en était ravie.
J'avais peur d'un triangle amoureux mais à ma grande joie il n'en est rien! Tamlin est rapidement évincé du cœur de Feyre pour des raisons bien précises -et impardonnables-. Et ensuite se met en place la relation entre Rhys et Feyre.

Malgré le fait que le tome précédent Feyre était folle amoureuse de Tamlin, le retournement de situation est tellement bien en place par SJM que tout le monde est ravie de dire byebye à Tamlin the tool et de fondre aux pieds de Rhysand.
[spoiler]Surtout que Rhys et Feyre sont des âmes sœurs!!![/spoiler]

Avec cela, des moments intenses pour nos pauvres cœurs, romantisme et sensualité au rendez-vous.

Au-delà du fait que Rhysand est d'avantage présent dans ACOMAF, il y a une nouvelle intrigue puisqu'Amarantha est morte. Faut bien passer à autre chose.
Feyre découvre ses pouvoirs de High Fae, se tient éloignée de Tamlin et une nouvelle menace se profile au loin. Effectivement, le roi de Hybern a décidé qu'il en avait marre d'attendre pour chercher des noises aux faes. Mais en plus de menacer Prythian, il menace le monde des mortels et là-bas il y a les deux sœurs de Feyre donc personne n'a envie que ça arrive.
Alors il est temps de trouver une solution pour arrêter le roi d'hybern. Et pour ça, le légendaire Cauldron. Je ne le dirais jamais en français tellement ça semble ridicule en VF.

J'en dis pas plus sur ce point et nous passons aux nouveaux personnages! Ah, les proches de Rhysand sont aussi irrésistibles que lui. Nous avons Cassian *___*, Azriel *___*, Mor *___* et Amren *___*. Et sincèrement, je suis toujours surprise que j'ai encore de la place pour aimer un personnage de plus dans n'importe quel roman tellement les personnages de Sarah J. Maas colonisent des grandes parties de mon cœur.
[spoiler]PS: je veux que Mor et Azriel finissent ensemble!
Et je veux que Cassian finisse avec Nesta, la sœur de Feyre. Voilà, merci de bien écrire cela dans ACOWAR Sarah.[/spoiler]

Et parce qu'il se trouve que mon commentaire est finalement un vrai bordel, j'ai adoré découvrir la Court de la Nuit, la Court des Cauchemars et la Court des Rêves. J'ai adoré découvrir l'envers du décors et Velaris. C'est le paradis... Je vais aller m'installer là-bas.

Sarah J. Maas me retourne le cerveau. Et moi, j'en redemande. Parce que ce roman est merveilleux et que la fin est insoutenable. J'ai besoin du troisième tome TOUT DE SUITE. OMG. Pourquoi une telle torture? [spoiler]Les ailes de Cassian sont ruinées, les sœurs de Feyre sont transformées en fae et d'ailleurs Elain est l'âme sœur de Lucien. Tamlin the tool est persuadé que Feyre est toujours amoureuse de lui et il la ramène à la Court du Printemps. *Margaux pleure comme un bébé* Oh et, Feyre est la High Lady de la Court de la Nuit. C'est merveilleux![/spoiler]

En conclusion, Sarah est ma reine. La seule chose de ACOTAR qui m'a manqué dans ACOMAF, c'est Lucien. Parce que Lucien, c'est mon bébé. ;)

par IronQueen
La Dernière Lettre de son amant La Dernière Lettre de son amant
Jojo Moyes   
Pour moi un bon roman.
Mais n'égale en aucun point "avant toi" qui serais pour moi un véritable coup de cœur ! et plus encore.
Je n'ai pas retrouvé la même émotion dans celui-ci...
Mais une belle lecture tout de même...
Il faut dire que la barre était haute avec son précédent roman .
Mais je suivrais toujours cette auteure très talentueuse .