Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elisalvq015 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
L'héritage du sang L'héritage du sang
Kitty Sewell   
un suspense bien mené mais c'est un livre qui est long a demarrer mais au fil des pages l'on est pris par les personnages et on a hate de connaitre leur histoire et de savoir comment elle va aboutir

par malaxel
Oksa Pollock, Tome 1 : L'Inespérée Oksa Pollock, Tome 1 : L'Inespérée
Anne Plichota    Cendrine Wolf   
Encore un de mes coups de cœur du moment.
C'est un livre agréable à lire, avec beaucoup de suspens, d'actions..
Et puis l'histoire entre Gus et Tug' est vraiment a mourir de rire !
Encore une fois, les personnages sont très attachants !


par Neiika
Le jour où Anita envoya tout balader Le jour où Anita envoya tout balader
Katarina Bivald   
http://chroniqueslivres.canalblog.com/archives/2016/06/15/33966826.html#c69809421

N'ayant pas lu "La bibliothèque des coeurs cabossés", ce fut ma première lecture d'un roman de Katarina Bivald. Et je ne m'arrêterais pas là car j'ai grandement apprécié ce moment de lecture.

Le jour où Anita envoya tout balader est un roman feel good, un roman qui fait du bien. En ce moment j'affectionne particulièrement les romans de ce genre parce que ce sont réellement des histoires qui véhiculent toujours un beau message.

Ici, il est question d'Anita, 38 ans, elle se trouve un peu à la croisée des chemins, sa fille quitte le domicile familial pour aller à l'université. C'est un choc pour Anita qui concrètement ne sait pas ce qu'elle va faire de son temps libre. Jusqu'à présent elle n'a jamais eu à se poser la question, elle occupait son temps entre son boulot et sa fille.

Ne serait-il pas temps qu'elle pense un peu à elle ? Qu'elle réalise ses rêves de jeunesse ?

Ce roman m'a fait passer un très bon moment. Katarina Bivald met en scène Anita, aucun mal pour nous lectrices de s'identifier au personnage, elle pourrait être n'importe laquelle d'entre nous. Anita se rend compte qu'elle va pouvoir faire ce dont elle a toujours rêvé, mais la route ne sera pas si simple.

Grâce à son ami Pia elle va prendre sa nouvelle vie en main, avec des projets plein la tête. Katarina Bivald met bien l'accent sur les sentiments d'Anita, le départ de sa fille est brutal pour elle, et elle doit trouver un nouveau sens à sa vie, pour ça, elle va devoir faire le point sur ce qu'elle est à l'aube de ses 40 ans. En quelque sorte elle a besoin de mieux se connaître elle-même.

J'ai vraiment adoré la proximité de l'auteure avec ses personnages, elle nous les décrits de bien des façons, elle mise sur leurs qualités humaine dans la quête du bonheur d'Anita. Un des personnages que j'ai fortement apprécié est Nesrin, je pense que pour Anita c'est un soutien supplémentaire, d'autant plus que la jeune femme à presque l'âge de sa propre fille. Anita est un personnage qui a de multiples facettes, celle qu'elle était lorsque sa fille vivait encore avec elle et celle qu'elle veut devenir dans un avenir proche, ce qui la rend parfois très maladroite, et cela créé des situations assez cocasses. Et puis l'amour est au rendez-vous, le personnage de Lukas est adorable, vous verrez je suis sûre qu'il va vous plaire.

L'ambiance du roman est agréable, la découverte de Skogahammar, une ville riche et pleine de chose à découvrir. A certains moments, le roman souffre de quelques longueurs, dans certains chapitres j'ai trouvé qu'il manquait un peu d'action mais ça n'a rien enlevé au plaisir que j'ai pris sur l'ensemble de l'histoire.

Ce roman n'est pas réservé à un public particulier, je le recommande d'ailleurs à toutes sortes de lecteurs, je pense que chacun d'entre nous peut se retrouver dans ce genre d'histoire qui mêle la fiction à la réalité. Le thème prédominant dans cette histoire c'est la réalisation de soi, c'est de trouver un équilibre pour s'épanouir dans sa vie après avoir rempli son rôle de maman.(Dans le cas d'Anita). Ça me fait d'ailleurs pas mal penser à l'avenir, lorsque mes enfants seront grands, à ce que je ferais et partagerais avec mon mari...Ce roman m'a mit du baume au coeur et m'a fait pensé à plein de bonnes choses positives et je n'en attendais pas moins.

Je ne tarderai pas à lire "La bibliothèque des coeurs cabossés" car j'ai vraiment adoré le style de l'auteure et j'ai encore envie de me sentir bien après une de ses histoires :)
Le Marchand de sable, Tome 2 Le Marchand de sable, Tome 2
Gaïa Alexia   
Un second tome que j'ai eu beaucoup de mal à terminer, même si l'histoire restait intéressante. J'ai mis plusieurs jours à boucler cette lecture alors que j'étais en vacances. Mais cela ne me surprend pas non plus des masses puisque j'avais eu le même problème en lisant le premier tome.

Toutefois, ''Le Marchand de Sable'' reste une lecture agréable nous présentant un thème assez original. Mais c'est aussi une lecture qui manquait vraiment d'addictivité. Je reste sur ma position, selon laquelle l'auteure aurait pu exploiter encore mieux son sujet en le rendant beaucoup plus attractif. J'ai parfois trouvé que cela manquait d'actions ou de scènes qui marquent les esprits. Par exemple, le combat final avec Odin est rapidement expédié en quelques pages alors que ce personnage avait toujours été présenté comme une menace à toutes épreuves.

''Le Marchand de Sable'' est une histoire qui a du bon comme du moins bon. J'ai beaucoup aimé que l'héroïne se retrouve dans une position où elle doit se battre pour celui qu'elle aime, et pas le cas inverse. Elle doit aussi se faire pardonner, et cela amène une situation assez inédite. Malgré tout, et même si j'ai beaucoup aimé Nola et Mane, le coup de foudre n'a malheureusement pas été au rendez-vous pour la romance. On a toujours l'impression que Nola et Nott ne font pas une, et que Mane n'arrive pas à dépasser son passé pour vivre dans le présent. Même si on veut nous faire passer le message contraire. Sans dire que je n'ai pas non plus été très fan des surnoms qui faisaient parfois un peu trop too much à mon goût, comme ''ma déesse''.

En ce qui concerne la fin, elle est assez bien développée sur le devenir des personnages. Une fin très satisfaisante, avec une conclusion à la hauteur de ce qu'on pouvait en espérer sans trop en demander. Maintenant, ''Le Marchand de Sable'' n'est pas une lecture dont je me souviendrais je pense dans les prochains mois. Il manquait vraiment un petit quelque chose.
Humaine, tome 1 : Humaine Humaine, tome 1 : Humaine
Rebecca Maizel   
Infinite Days est entre autre chose la bouffée d'air frais qu'il me fallait. Qu'on se le dise bien, j'adore particulièrement les histoires de vampires, mais il faut quand même avouer que dans la plupart de ces histoires on retrouve aisément le personnage humain qui n'aurait rien contre devenir à son tour un vampire... Avec Rebecca Maizel, on inverse la tendance, on va à contre-courant et j'ai vraiment apprécié.

Sortie d'un sommeil d'une centaine d'années et redevenue humaine, Lenah a tout à apprendre du vingt et unième siècle. Un peu comme un bébé, si ce n'est que sa véritable naissance remonte au quinzième siècle et qu'elle possède des connaissances monstrueuses en langues et autres. On la voit s'adapter au monde et aux mœurs d'aujourd'hui avec parfois un certain émerveillement qui m'a amusée. C'est un processus assez lent, d'autant que les habitudes ont la vie dure ! Lenah a tendance au début du livre à imaginer ce qu'elle aurait fait à tel ou tel personnage si elle avait toujours été vampire. Et puis il y aussi les quelques traits vampiriques qu'elle conserve comme une vue ou une ouïe plus développée que la moyenne, mais qui s'estompent petit à petit. C'est intéressant de la voir évoluer et changer, devenir plus humaine à chaque instant.

J'ai adoré Tony, un jeune artiste avec qui elle se lit d'amitié au lycée et dont les remarques sont parfois tordantes. Justin également, le garçon dont Lenah tombe amoureuse, et que j'ai trouvé adorable durant les quelques instants où il se montrait timide et nerveux. Mais le personnage qui m'a vraiment touchée et émue reste sans aucun doute Rhode. Rhode, que Lenah désigne clairement comme son âme sœur et qui s'est sacrifié pour elle. Je ne pense pas qu'on puisse trouver mieux comme véritable preuve d'amour. La présence de Rhode est par ailleurs très forte puisque même s'il n'est plus là, les pensées de Lenah reviennent régulièrement sur lui et l'auteur nous offre bon nombre de flash backs où il se trouve.

En parlant de flash backs, on peut également revivre à travers les souvenirs de Lenah certains moments passés en compagnie des quatre vampires dont elle est la créatrice et la Reine. On découvre Vicken, Heath, Song et Gavin, chacun unique en son genre mais seul Vicken est réellement mis en avant puisque c'est le seul que Lenah ait un jour aimé, hormis Rhode. La seconde partie du roman leur est essentiellement consacrée, une seconde partie où l'action se fait plus présente. Je l'attendais avec un peu d'appréhension d'ailleurs ; il est clair dès le début qu'ils viendront la chercher dès qu'ils s'apercevront de sa disparition, mais quant à savoir quand et comment, c'est là où réside tout le suspense.

Quant à l'extrait de Stolen Nights que l'on peut lire à la fin du livre, il remet bien des choses en question...
J'ai hâte de pouvoir lire la suite !

par Jandh
Cœur d'encre, Tome 2 : Sang d'encre Cœur d'encre, Tome 2 : Sang d'encre
Cornelia Funke   
J'ai encore plus aimé que le premier, je pense ! Le monde d'Encre est plus exotique que le nôtre, on découvre tout un nouveau mode de vie, de nouvelles villes, de nouveaux personnages, tout en gardant nos favoris qui vivent de dangereuses aventures pleines de rebondissements. La fin laisse présager un tome 3 fascinant, et j'ai hâte de le lire !
Les règles d'usage Les règles d'usage
Joyce Maynard   
Ce matin-là, Wendy, 13 ans, part au collège sans dire au-revoir à sa mère, Janet. Elle est fâchée après elle car elle lui refuse le voyage sur la côte ouest pour rendre visite à son père Garrett. Ce qu’elle ne sait pas c’est qu’elle ne reverra plus jamais sa mère. Celle-ci est secrétaire dans l’une des tours du World Trade Center. On est le 11 septembre 2001.
On suit principalement Wendy dans les sept étapes de son deuil (choc, déni, colère, tristesse, résignation, acceptation et reconstruction) mais aussi les personnes de son entourage qui connaissent, chacun à sa façon, des réactions similaires et parfois différentes : Josh, son beau-père, est atterré par la perte soudaine de la femme aimée, désorganisé et préoccupé par son petit garçon de 4 ans, Louie, secoué par les cauchemars et se renfermant dans son chagrin. Kate, la grande amie de Janet, se consolera provisoirement dans les bras de Josh et finira par comprendre qu’elle vivait par procuration dans l’ombre de la famille de Janet. Garrett, à sa manière bohème, renouera tardivement des liens avec sa fille Wendy et lui fera prendre conscience qu’elle est maître de sa vie.
La mort est brutale que l’on ait 4 ans, 13 ans ou que l’on soit adulte. Et la vie réserve des surprises pas forcément heureuses. Même si l’on n’est pas confronté à la mort, cela peut-être d’autres traumatismes qui déstabilisent et forcent l’être à se reconstruire ou à se laisser aller. Sur fond de comédie musicale, de jazz, de lecture, de sculptures et peintures, de botanique, Wendy fera des rencontres enrichissantes qui lui redonneront confiance et envie de vivre. Elle comprendra que l’on peut souffrir la perte d’un parent et aimer vivre dans le même temps, sans culpabilité.
Ce livre m’a donné une envie : faire le trajet en train de la côte Est à la côte Ouest. Trois jours à traverser les régions, regardant par la fenêtre les paysages défiler. New-York - Chicago - San Francisco.
L'Appel du sang, la seconde vie de Bree Tanner L'Appel du sang, la seconde vie de Bree Tanner
Stephenie Meyer   
Ce livre est vraiment intéressant. Le point de vue de Bree éclaire l'intrigue d'Hésitation et m'a permis de discerner les rouages de la vengeance très bien structurée de Victoria. De plus, Bree est très attachante et m'a permis de me familiariser avec l'univers vampirique. D'ailleurs, sa vision des Cullen et de Bella m'a beaucoup plu, assister à la scène où les Volturi se confrontent à la famille de Carlisle à travers les yeux de ce nouveau né est très instructif. Bref, ce roman est très bien structuré et témoigne une nouvelle fois du talent de Stephenie Meyer, je le conseille à celles et ceux qui ont aimé la saga ! =D

par Aurore.
Imagines Imagines
Anna Todd    Ariana Godoy    Ashley Winters   
http://www.unbrindelecture.com/2017/12/imagines-danna-todd-et-les-auteurs.html
Un recueil de fan-fiction plutôt pétillant et drôle . Je ne suis pas fan du format de nouvelles mais ici cela a fonctionné sur moi . J'aurai certes souhaité parfois avoir un peu plus d'approfondissement mais en général j'ai été satisfaite par ces histoires. C'est à prendre au 25ème degré et dans ce cas , on passe vraiment un bon moment dans des univers certes improbables mais qui ne manquent pas de nous faire sourire.
Promise, Tome 3 : Conquise Promise, Tome 3 : Conquise
Ally Condie   
Quel bonheur d'avoir trouvé ce livre au pied du sapin ! J'étais impatiente de connaître enfin le fin mot de l'histoire ! Et je n'ai pas été déçue, au contraire !
Tout d'abord, j'avais lu les deux premiers tomes en français, lire en VO change totalement, on se sent bien plus proche du style et de la pensée de l'auteur, c'est un vrai plaisir, l'immersion dans ce monde est d'autant plus poignante !
J'ai beaucoup aimé la façon dont le livre est construit, différentes parties, différents points de vue, c'était risqué mais le challenge à été brillamment relevé.
Finalement, dans ce tome tous les personnages ont un rôle important à jouer, comme le dit Ally Condie, les trois barres du "E" de "Reached" sur la couverture représentent les trois personnages principaux qui sont tous trois important dans cette fin.
Autre excellent point, la fin en elle-même. Je ne vais pas vous la dire évidemment ça ruinerait votre plaisir de le lire. Je peux simplement vous dire que c'est une fin surprenante mais réaliste et qui m'a énormément plus. A vrai dire, depuis le début, je ne savais pas trop à quelle fin m'attendre, ce qui est rare pour un livre à vrai dire. Ally Condie n'a pas cessé de me surprendre, et ça m'a plut ^^
Bref, vous l'aurez compris, j'ai vraiment adoré cette fin : toujours autant poétique, belle, surprenante, émouvante, compliquée. Parfaite, à la hauteur de cette trilogie !


par Eoria
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3