Livres
546 438
Membres
582 546

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Elise



Description ajoutée par annick69 2017-12-13T20:13:33+01:00

Résumé

Quatre murs ont été érigés autour d’elle par son geôlier. Tout ce que connaît Élise, elle le tire de ses nombreuses lectures.

Et l’épilogue est proche.

Voici l’histoire de celle qui voyageait avec les mots.

Afficher en entier

Classement en biblio - 33 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Chrichrilecture 2021-04-01T23:33:21+02:00

Mais quand on donne trop de liberté à des enfants, comme le dit papa, on se retrouve avec des mômes paumés qui ne font que des conneries.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Chrichrilecture 2021-04-08T02:09:01+02:00
Pas apprécié

Un huis clos glauque

Je n'ai pas du tout accroché au deux Elise (mère et fille) Une histoire très longue et ennuyeuse avec beaucoup de références a de la littérature classique pour la élise fille quand a l'histoire de a mère çà traine en longueur. Un roman d'horreur plus qu'un thriller avec beaucoup de violence et de sang. Une fin qui vous laisse sur votre faim.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NicolaK 2020-09-15T16:36:58+02:00
Diamant

Encore une fois, la plume magique de cet auteur m'a transportée... et pour ce livre-ci, même au-delà de ce que je me croyais capable de lire.

Bien sûr, vu le thème abordé, on s'attend forcément à en prendre plein la tête, et c'est le cas, du moins ce fut le mien. Mais l'histoire est narrée avant tant de sensibilité, de pudeur et une telle maestria, distillant tour à tour de la tendresse, de la sensibilité, du courage et oui, même de l'espoir, qu'on arrive à supporter l'insupportable, et ceci grâce également au fait qu'il n'y ait nulle surenchère dans le gore ou le glauque.

Elise, petite Elise, que ne donnerait-on pour te prendre et t'aider à t'envoler loin de tout ça ?

C'est un livre poignant, qui ne laisse pas indemne et qu'on est loin d'oublier une fois refermé. Un grand bravo, Luca Tahtieazym. Tu fais mouche à chaque fois !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SuperNova 2020-07-10T00:01:04+02:00
Or

J’ai découvert une histoire difficile et qui met les nerfs à vif, une histoire addictive malgré la noirceur du sujet. C’est un récit qu’il est difficile d’oublier tant il perturbe, révolte. Le texte est très bien écrit et la construction des chapitres participe à créer la tension, maintenir le suspense jusqu’à la fin.

On ne sort pas indemne d’une telle histoire dans laquelle on a envie de s’impliquer forcément. C’est très intense, perturbant et surtout bien mené. J’ai beaucoup aimé cette façon qu’a l’auteur de nous « embrouiller » et parfois nous faire perdre le fil pour donner plus de poids à la progression de son récit et préparer son dénouement.

C’est une histoire prenante, un sujet difficile qui fait passer le lecteur par toutes les émotions ; il est baladé tout au long de la lecture, il est malmené et souffre avec certains personnages. L’écriture est forte, soignée, mise au service d’un suspense et d’une tension entretenus jusqu’à la fin.

Les personnages principaux sont peu nombreux, trois en tout, mais ils occupent toute la place notamment Elise qui est le personnage central du récit. Elise émeut par son innocence, son impuissance mais surtout par cette maturité qu’elle acquiert trop rapidement par la force des choses et surtout la lecture. Ce sont les livres qui lui font découvrir la vraie vie, l’extérieur. Grâce à eux, elle peut sentir, voir, toucher les éléments extérieurs. Les livres la sortent de sa prison, seul lieu qu’elle a connu depuis qu’elle est née probablement. Elise apprend à connaître le monde autrement.

J’ai été très touchée par cette petite fille devenue adulte, par son regard sur les gens et sur la vie, par sa volonté et sa force, son destin peu commun que nul ne peut envier.

Ce n'est pas une lecture facile, c'est une histoire à ne pas mettre entre toutes les mains, mais chapeau à l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2019-08-21T18:10:40+02:00
Lu aussi

Eh bien franchement, je suis déçue.

Alors oui, si on cherche un bon huis clos particulièrement glauque et pervers, avec une ambiance oppressante et malsaine, c'est sûr qu'on a quelque chose avec ce livre. Et plutôt bien écrit, faut le reconnaître, cela se laisse lire plutôt bien.

Mais personnellement, je demande bien plus que ça, à un livre.

Déjà, on a là une histoire sans surprise : tout est ultra prévisible, et on n'a aucun véritable retournement de situation à se mettre sous la dent, car récit trop linéaire et attendu. La narration reste somme toute classique, malgré l'alternance des points de vue, on fait très vite le lien.

Ensuite, une ambiance peut-être trop horrifique pour être crédible. Je sais pas, c'est pas que je sois particulièrement choquée, mais tout ça m'a semblé totalement gratuit, et finalement, on se demande à quoi ça nous mène (nulle part, peut-être). On a des personnages extrêmes, même aliénés, qui ont des comportements invraisemblables, et aucun développement psychologique.

Avec un parfait psychopathe dont on ignore tout si ce n'est ces pulsions malsaines. Comment il en est arrivé là ? Et ces victimes ne sont malheureusement pas plus abouties.

Il y a un gros manque du côté des personnages, même du côté de la personnage principale, qui vit pour ses livres, et qui n'est rien d'autre qu'une lectrice vorace.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Poljack 2018-01-05T11:49:24+01:00
Diamant

Mon avis :

Je sais que je ne vais pas me faire que des amis, mais il faut bien le reconnaître, les détracteurs de l’auto-édition ont souvent raison d’en dénigrer le piètre niveau. Noyées dans la masse, les perles sont parfois difficiles à dénicher. J’ai la chance d’avoir lu quelques auteurs qui sortent du lot, Lucas Tahtieazym en fait partie, et ce n’est pas seulement à cause de son patronyme pas facile à retenir.

En plus d’être intelligemment écrit, ce thriller en huis clos se fait le chantre de tous les écrivains de talent, sans distinction de genre littéraire ; de tous les livres qui peuvent, par la magie des mots, effacer les murs.

Élise est née en captivité et n’a jamais eu d’autres horizons que les quatre murs de sa prison. Heureusement, sa geôlière lui a enseigné la lecture, et c’est à travers les livres qu’elle va, petit à petit, appréhender le monde extérieur et comprendre celui dans lequel elle a grandi.

Élise aurait pu être une énième histoire de pervers sexuel, un ixième récit d’enfermement avec scène bien gore à tous les chapitres… même parfaitement écrit, il n’aurait fait que reprendre un sujet déjà abordé mille fois ! Mais ce roman est un peu plus que cela. D’abord parce ce qu’il ne se complaît pas dans l’horrifique, même si certains passages (à la fin, notamment) peuvent heurter les âmes les plus sensibles. Ensuite, parce que Lucas Tahtieazym est un orfèvre qui travaille dans la suggestion, avec délicatesse et précision. Chaque mot est à sa place, il fait mouche. Chaque scène est parfaitement cadrée, on est dedans. Rien que ça devrait vous donner l’envie de lire ce roman, mais j’ai gardé le meilleur pour la fin : l’angle d’attaque ! Dans la plupart des récits de captivité, on nous décrit les souffrances du prisonnier et la cruauté de ses gardiens… Ici, ça passe au second plan. Ce dont nous parle l’auteur, c’est la force de résilience − mais peut-on parler de résilience quand tout est à construire ? − qu’Élise puise dans les livres, cette volonté qu’elle se bâtit année après année, lecture après lecture, pour se libérer de chaînes dont elle n’aurait sans doute, sans les mots, jamais pris conscience.

Élise est le dernier livre que j’ai lu en 2017. Je souhaite à tous les lecteurs d’avoir terminé l’année en aussi bonne compagnie. Sinon, il n’est pas trop tard pour vous rattraper.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2017-12-20T17:27:06+01:00
Or

Un huit clos impressionnant, un thriller où l'ordre du bien et du mal est inversé. A la fois démentiel, ténébreux, angoissant jusqu'à la fin, et très touchant. Elise et les livres, les mots, ce qu'elle en apprend, ceux qui l'aident à survivre. Une histoire perturbante, j'ai le visuel en tête, assez impressionnant. Les mots de l'auteur sont justes, précis et nous percutent dans notre âme. Elise nous parle et je crois que c'est cette façon d'écrire qui m'a le plus émue. Amateurs de thrillers foncez, allez rendre visite à Elise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliesuitsonfil 2017-10-24T15:49:51+02:00
Argent

Une couverture étrange… Énigmatique… Un titre court, mais qui laisse présager un récit percutant… Percutant comme sait si bien les écrire Lucas Tahtieazym…

Avec Elise j’ai retrouvé la plume de l’auteur, sans fioritures et sans filet il nous bouscule dans nos convictions et on en redemande…

Comme toujours l’auteur déstabilise son lecteur avec un sujet grave… Mais magistralement présenté dans ce huis clos perturbant…

Dès les premières lignes, l’ambiance est posée… C’est noir, malsain et ça chamboule les tripes… Cette petite fille qui s’adresse au lecteur, pour lui raconter son histoire, pour le pendre à partie… Nous embarque dans son monde qu’elle construit…Dans ce refuge… Qui peu à peu va prendre l’aspect d’une tombe… Une tombe dans laquelle la lecture sera la bouée de sauvetage face à la sauvagerie et la barbarie…

Elise nous balance en pleine face son histoire, sans prendre de pincette… On prend en pleine face ses peurs, sa haine… On s’attache à Elise, ce petit bout de femme, lucide et tellement vivante dans l’horreur, vivante grâce aux livres, auxquels l’auteur rend un hommage qui ne peut laisser indifférent… Un livre peut vous sauver… Et c’est tellement vrai… Cela ne peut que faire écho à ces livres que l’on voudrait supprimer de la face de la planète, en leur trouvant tout plein de défauts…

Pourtant, si Elise ne perd pas la boule c’est grâce à ses livres qui seront ses points de repères dans cette tombe… Face à son bourreau… Ces lectures qui forgeront l’esprit d’Elise…. Pour l’aider à éclore et mettre les mots sur ses maux…

Le lecteur est malmené et confronté à ce qui peut se faire de plus pervers et de plus vil, au même titre qu’Elise… Que le lecteur ne peut aider… Il subit, comme Elise, il est malmené, comme Elise qui est impuissante, comme son lecteur, qui ne peut que terminer sa lecture en ayant le cœur qui bat de révolte et de haine… Et pourtant ce fameux lecteur voudra retourner dans les méandres du cerveau de l’auteur… Dans ce qu’il a de plus noire à nous faire lire…

Je suis certaine que l’auteur a encore des histoires bien glauques à nous conter… Et si elles sont toutes de cette qualité narrative et d’écriture, je signe à nouveau pour le prochain, même si je sais d’avance que mon petit cœur de lectrice va encore en baver….

Je remercie pour l’auteur pour sa confiance et sa patience…

https://julitlesmots.wordpress.com/2017/10/24/elise-de-luca-tahtieazym/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manou60 2017-09-27T12:20:22+02:00
Or

Tout d’abord, un grand merci à Luca Tahtieazym d’avoir pensé à moi pour ce service presse et pour sa confiance renouvelée.

Elise vit dans le Refuge, cabane rudimentaire, avec pour seule compagnie Mama Sim et son papa qui ne viennent pratiquement que pour la nourrir ou vider ses seaux. Mama Sim lui fait un cadeau qui va changer son existence : elle lui apprend à lire. Elle n’a pas le droit de sortir alors pour combler le vide, le temps qui passe elle lit, elle lit beaucoup..

Dès les premières pages, j’ai été happée par cette histoire. J’ai voulu tout savoir tout comprendre d’Elise, de sa vie. Elle vit cloitrée dans 20 m² mais elle s’est créée sa fenêtre sur le monde, son échappatoire grâce à la lecture.

Ma chronique ici : https://ettulisencoreemma.wordpress.com/2017/09/27/elise-par-luca-tahtieazym/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sagweste 2017-08-31T19:05:16+02:00
Diamant

http://saginlibrio.over-blog.com/2017/08/elise-de-luca-tahtieazym.html

Je remercie l’auteur pour m’avoir fait confiance dans la lecture de son livre. Je dois dire que je suis toujours sous le charme de la plume de Luca pour avoir dévoré tous ses romans dès leurs sorties !

Ici nous allons faire connaissance avec Elise. Son histoire va se dérouler en 3 parties dont je ne vais absolument pas vous révéler un seul extrait afin d’attiser chez vous une curiosité à satisfaire.

Cette histoire m’a remuée et déstabilisée au fur et à mesure de ma lecture. Un sentiment très fort, dérangeant mais captivant. Et j’en redemande ! Phénoménale que cette plume qui vous trifouille les tripes, vous faisant grincer des dents et hausser le nombre de palpitations cardiaques dont vous avez l’habitude.

J’ai trépigné en tant que femme, en tant que mère mais surtout en tant qu’ex ado, imaginant l’infaisable, lisant l’indicible. L’histoire ira crescendo, avançant au rythme d’Elise, ou retournant dans son passé. Mais c’est beau malgré tout, l’auteur nous rend Elise belle, poignante et très intelligente. Elle se construit comme elle peut avec une acuité de la vie bien à elle, à sa mesure, qu’elle doit à tous les livres qu’elle peut dévorer. Toutes les références aux livres citées par l’auteur m’ont donné envie de m’y replonger, pour les relire pour la plupart avec mon œil d’adulte.

Ce huis clos magistral est perturbant, l’auteur nous malmène mais pour mieux rebondir, distillant une petite lueur d’un possible retour à la normale…. Peut-on y espérer ?

‘Elise’ est un coup de cœur comme j’en ai rarement eu, un page turner de folie sur une situation inimaginable.

Mon TahtiMachin, tu m’as chamboulée, je n’ai pas su m’arrêter de lire une fois plongée dans la vie d’Elise. Merci pour ce roman magnifiquement infernal !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Riverie 2017-08-22T00:52:01+02:00
Lu aussi

Il m'arrive des fois, de tomber sur des livres qu'il m'est impossible de classer ou de noter. Ce roman en fait parti.

J'ignore si j'ai aimé ma lecture ou non. Mais une chose dont je suis sûre : ce n'est point le genre de littérature que j'aime lire ou relire.

Ce livre est : choquant, terrible, cruel, percutant, effroyable, morbide, sinistre, lugubre, dur, violent, malsain, n'est guère réjouissant. Les âmes sensibles s'abstenir. Cependant je l'ai lu, car mon attachement pour la petite Élise était plus grand que tout le reste. Et surtout je voulais connaître la fin.

À vous de décider de le lire ou non.

Afficher en entier

Date de sortie

Elise

  • France : 2017-08-09 - Poche (Français)

Activité récente

Cash l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-28T15:14:49+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 33
Commentaires 10
extraits 4
Evaluations 18
Note globale 7.94 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode