Livres
524 424
Membres
542 700

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par lavienlivre 2020-06-02T20:46:00+02:00

« Le temps que ça durera.

Le leitmotiv de notre aventure éphémère.

Le temps que ça durera.

Et ça a duré six jours. Six putains de jours. Si courts et pourtant si intenses. Six jours pendant lesquels j’ai arrêté de me cacher, de faire semblant. Pour être moi-même, entièrement. Six jours pour craquer pour un gosse de dix-neuf ans. Pour revivre enfin.

Le temps que ça durera.

Ce temps est à présent écoulé, le sable retombé au fond du sablier sans que nous n’ayons rien pu faire pour l’arrêter. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Leabouquine 2020-03-26T21:39:22+01:00

Parce que même si c'est tordu, même s'il est bien trop jeune pour moi, Cooper éveille certains désirs que je pensais avoir annihilés.

Afficher en entier
Extrait ajouté par kmrct89 2019-12-18T16:26:04+01:00

- Montre-moi, Kane. Montre-moi comment ça peut être, toi et moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ella-13 2019-12-07T10:08:28+01:00

Parfois, aucun mot n’est assez puissant pour hurler notre peine et notre cœur abîmé. Parfois, tout ce qu’on souhaite, c’est se rouler en boule et oublier. Tout oublier. Se calfeutrer au plus profond de nous-même et ne plus rien ressentir. Pour ne plus avoir mal. Pour ne plus souffrir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marionvln 2020-02-25T20:37:13+01:00

Ce soir, c'était la fois de trop. J'ai carrément déconné. J'aurais dû l'arrêter, j'aurais dû me montrer plus ferme, le repousser plus durement. Au lieu de quoi, comme toujours avec Cooper, je l'ai laissé m'entraîner. Parce que j'en avais envie. Pire, j'en éprouvais le besoin. Un besoin douloureux qui me fait constamment oublier que nous jouons avec le feu. Et est arrivé ce qui devait arriver. Nous avons fini par nous brûler.

Afficher en entier
Extrait ajouté par AnaisCd99 2019-12-12T08:43:31+01:00

—Toi, tu as construit cette espèce de non-relation sur un fantasme. Celui de l’homme que tu as toujours admiré, du champion de hockey. Tu le sais. Un jour, tu reviendras à la réalité. Et tu vas te casser la gueule si violemment que je ne suis pas certain que tu parviendras à te relever.

Afficher en entier
Extrait ajouté par louloute2594 2019-12-11T18:41:43+01:00

J’ai la gaule. Une gaule d’enfer dont j’aimerais vraiment me débarrasser. Malheureusement, je n’ai pas pu compter sur Olivia pour m’aider. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Dès que nous nous sommes couchés, j’ai entrepris de l’embrasser, de la caresser. Mais elle n’a pas bronché. Trois semaines.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode