Livres
399 001
Comms
1 403 170
Membres
297 932

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Eliza et ses monstres



Description ajoutée par x-Key 2018-01-16T03:36:28+01:00

Résumé

Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un peu étrange et... qui n'a pas d'amis.

Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.

Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.

Mais Eliza ne peut s'imaginer aimer le monde réel plus qu'elle n'aime sa communauté numérique.

Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d'être vécue hors ligne...

Le nouveau roman écrit et illustré par Francesca Zappia, la talentueuse auteur de Je t'ai rêvé.

(Source : Robert Laffont)

Afficher en entier

Classement en biblio - 26 lecteurs

Or
10 lecteurs
PAL
13 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par chacha06 2017-06-30T16:45:11+02:00

Nature defies my anger. Nature defies every emotion I have. I can’t complain to nature, or appeal to it, or rage at it.

Nature doesn’t care about me. 

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Sheo
Or

«I want to see the stars die.»

"Is it too much to ask that no one speak to me in the morning?" ← ce moment où je comprends que Eliza est mon âme sœur. ;)

Francesca Zappia intègre définitivement la liste de ces auteurs desquels j'attendrai chaque nouveau roman avec impatience. Après Made You Up, elle revient avec Eliza and Her Monsters et moi, Louan, je ne réponds plus de rien. amen.

j'ai. adoré. ce. bouquin.

Que puis-je vous dire? Avant tout. → Je veux lire Children of Hypnos. OMG. Ça m'a l'air dément!

Cela dit, place aux choses sérieuses.

Eliza - plus connue sous le nom de LadyConstellation est la créatrice anonyme du grand succès de webcomic Monstrous Sea. Et alors qu'elle rencontre Wallace, le garçon qui écrit les meilleures fanfictions sur MS, Eliza se rend compte qu'en dehors du monde virtuel dans lequel elle vit la majorité du temps, il y a aussi un monde (bien réel) qui mérite (peut-être) d'être découvert.

Cette histoire est tout ce dont j'avais besoin, 1. parce que ma vie est actuellement un mal de crâne parce que je suis en plein dans les examens (vous aussi?) 2. ça me rappelle cette époque où j'écrivais moi-même des fanfictions (et où les examens n'existaient pas encore dans ma vie). #nostalgie

• Bon, comme je l'ai dit, j'ai adoré l'histoire. Cependant, j'ai eu quelques petits (tout petits) soucis avec Eliza and Her Monsters. Parce que non, rien n'est parfait.

Déjà, j'ai eu un peu de mal à me lancer. Question, addictivité, je dois admettre que ça dépendait les moments. Certaines scènes étaient addictives et certaines autres ne l'étaient pas du tout. Sadly.

• Francesca Zappia a cependant une plume que j'apprécie, comme je l'appréciais déjà à ma lecture de Made You Up (qui avait été un gros coup de cœur). Tout simplement, cette auteure a une plume simple qui m'apaise (dit comme ça j'ai l'air pathétique, je sais) et je ne sais pas, je l'aime c'est tout.

• Place à présent aux personnages! Je fais toujours très attention aux personnages. Ces petits gars sont de véritables crash tests. Globalement, les personnages de Eliza and Her Monsters sont très bons. Ils sont réalistes et plutôt agréable à découvrir/suivre. Je les ai donc aimé et pour la majorité, je m'y suis même attachée.

♦ Je ne vais pas être très objective (quand suis-je objective de toute façon, hein?), Eliza et moi avons BEAUCOUP (oui c'est-à-dire vie sociale quasi inexistante -pas aussi nul qu'il n'y paraît-, anxiété, et tout le blabla) en commun donc j'ai ressenti une certaine sympathie à son égard. Au final, je me suis attachée à cette fille. Parce que je pouvais comprendre son comportement.

♦ Wallace est un personnage que j'ai apprécié, sympa à découvrir et à côtoyer dans un livre. J'adore le fait qu'il ne parle pas souvent, même si la raison est triste. J'ai eu un coup de cœur pour le fait que Wallace écrit. Parce qu'étant quelqu'un qui écrit depuis l'âge de dix ans et ayant commencé avec des fanfictions, ça m'a fait quelque chose en commun avec lui et c'est toujours plaisant d'avoir des points commun avec un personnage.

Cela dit, Wallace m'a plu. Il est sympa et mignon. Mais l'une de ces réactions vers la fin du roman (je n'en dirais pas plus dessus) m'a paru très égoïste et déplacée en vue de la situation à ce moment-là. Cela a donc un peu entaché l'image que j'avais de lui.

♦ Je voulais aussi faire un petit point sur la famille d'Eliza. Les parents d'Eliza veulent sans aucun doute bien faire et on n'a pas non plus de doute quant au fait que ce sont de bons parents. Je les ai donc apprécié, malgré quelques moments où je les trouvé un peu trop envahissant dans la vie de leur fille. Mais je peux aussi comprendre qu'ils aient envie de passer plus de temps avec elle et qu'ils s'inquiètent. J'apprécie que ce sont des parents qui essaient au maximum d'être présents.

J'ai beaucoup aimé les petits frères d'Eliza, Sully et Church. Ce sont des garçons supers et même s'ils sont secondaires, je les ai adoré et je m'y suis attachée. Je me sentais désolée pour eux qu'Eliza ne prête pas beaucoup (voir pas du tout) d'attention à ce qu'ils aiment etc. Ils sont tout simplement attendrissants, j'avais envie de leur faire des câlins. ^^

• Passons à la romance. Ah, la romance... Je me répète sûrement mais la romance et moi ne sommes pas vraiment les meilleures amies du monde. Ne vous méprenez pas, j'ai apprécié la romance entre Wallace et Eliza. C'était mignon, avec des moments craquants et d'autres gênants dans un sens que j'aime beaucoup. Mais il m'a manqué quelque chose pour que j'adore leur relation et donc je ne peux dire que je suis leur fan numéro 1 et que je les ship à mort. ^^ Cependant, je les trouve bien ensemble donc ce n'est pas une mauvaise romance, c'est clair.

• Avant d'aller à la conclusion de cette review, il faut ABSOLUMENT que je vous parle des illustrations peuplant les pages de ce roman. Ces illustrations qui nous présentent par vagues Monstrous Sea sont géniales et elles complètement Eliza and Her Monsters à merveille! Je les ai adoré!

• Viens enfin la conclusion. Donc, en conclusion, Eliza and Her Monsters est un roman que j'ai adoré. J'ai passé un très bon moment de lecture et tous les fans de romance contemporaine (et même ceux qui n'en sont pas fans) sont priés d'aller lire ce roman. Merci.

«There are monsters in the sea.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/06/11/eliza-and-her-monsters-francesca-zappia/

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Jennifer_tartiflette 2017-11-28T11:42:17+01:00
Argent

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/eliza-and-her-monsters-francesca-zappia/

Ma notation: 4/5

Eliza and Her Monsters n’est pas seulement un roman qui met en avant l’effet de communauté, c’est aussi un récit qui crédibilise l’attachement pour la fiction. Combien de fois vous êtes-vous attachés à des personnages fictifs? Combien de fois avez-vous pleuré, ris, compris ce que les héros traversaient? Certainement plus de fois que dans la réalité. En tant que lectrice, c’est la première fois que je tombe sur un livre qui retranscrit aussi bien ce que je ressens pour un univers et des personnages fictifs. C’est tellement réaliste que j’ai versé quelques larmichettes en voyant une telle compréhension de la part de l’auteure!

Mais ce n’est pas la seule chose qui m’a connecté au bouquin, il y a aussi les personnages. Surtout Eliza qui s’habille avec les premiers vêtements qui lui tombent sous la main, qui subit les moqueries de certains de ses camarades et qui ne se sent pas du tout à l’aise dans sa peau ou à l’école. Je me suis tellement identifiée à elle, j’avais juste envie de lui dire que tout allait bien se passer. Et bien qu’elle n’ait jamais rencontré ses amis virtuels, l’auteure nous montre que cette relation est tout aussi importante que l’amitié empirique. Les trois amis ne font pas que discuter du webcomic, ils partagent des éléments importants de leur vie, ils se soutiennent et s’envoient régulièrement des colis. Vous voyez? Best friends in the universe!

Plus percutant encore, il est également question de pression sociale et de pression médiatique. Eliza subit la pression de ses parents qui veulent qu’elle fasse de grandes études (c’est pareil pour Wallace), et en même temps, elle doit poster régulièrement ses séquences pour combler sa communauté. L’héroïne a sa part de responsabilité quand on voit qu’elle ne s’intéresse pas assez à sa famille, mais j’ai compris le poids que son webcomic avait sur elle. Au départ, il s’agit de faire ce qu’elle aime alors que plus tard cela se transforme en un devoir – celui de répondre aux attentes des fans qui sont trop durs et exigeants envers elle. Eliza n’a pas droit à la moindre erreur. Je me rappelle de l’histoire de J.K. Rowling qui avait regretté d’avoir écrit Harry Potter à cause des réclamations constantes des fans. Cela fait réfléchir…

Si les deux premiers tiers du livre m’ont faire sourire en raison de l’hommage rendu aux communautés, le troisième, lui, a été moralement plus lourd à supporter. Francesca Zappia aborde la dépression et l’anxiété liées aux pressions extérieures, à la dévalorisation de soi qui résulte d’une forte exigence envers soi-même, et à la bulle irréelle dans laquelle on peut tous se noyer. Oui, l’auteure vend les mérites de l’art digital et des communautés de fans, mais elle n’oublie pas non plus de valoriser le rapport à la réalité. Et ça, c’est très important!

A part ça, le livre contient des images issues de Monstrous Sea avec le texte qui correspond à chaque scène. J’ai adoré ces dessins, surtout qu’ils font échos au ressenti d’Eliza et à ses défauts. J’aurais adoré lire ce webcomic! Il y a également des mails, des lettres, des conversations entre Eliza et ses amis virtuels… Tout ça a rendu le livre encore plus vivant et facile à lire!

Et les bémols dans tout ça? Il y a deux choses qui m’ont fait tiquer. La première, c’est le comportement d’Eliza avec le reste de sa famille, elle les envoie valser sans raisons alors qu’ils cherchent juste à l’intégrer davantage. La deuxième, ô surprise, c’est Wallace à qui j’avais envie de distribuer des paires de claques. Son comportement a été tout simplement impardonnable. Point.

En somme, Eliza and Her Monsters a été à la fois une lecture pleine de magie et de réalités importantes!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HurricaneMilou 2017-06-13T04:52:05+02:00
Or

Ce livre est absolument génial ! Il est original, avec une écriture addictive et agréable, et des personnages intéressants. Je n'ai maintenant qu'une envie: lire the Children of Hypnos, les livres préférés d'Eliza, qui ont été écrits par Francesca Zappia. Et pouvoir lire Monstrous Sea serait génial.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheo 2017-06-11T22:27:54+02:00
Or

«I want to see the stars die.»

"Is it too much to ask that no one speak to me in the morning?" ← ce moment où je comprends que Eliza est mon âme sœur. ;)

Francesca Zappia intègre définitivement la liste de ces auteurs desquels j'attendrai chaque nouveau roman avec impatience. Après Made You Up, elle revient avec Eliza and Her Monsters et moi, Louan, je ne réponds plus de rien. amen.

j'ai. adoré. ce. bouquin.

Que puis-je vous dire? Avant tout. → Je veux lire Children of Hypnos. OMG. Ça m'a l'air dément!

Cela dit, place aux choses sérieuses.

Eliza - plus connue sous le nom de LadyConstellation est la créatrice anonyme du grand succès de webcomic Monstrous Sea. Et alors qu'elle rencontre Wallace, le garçon qui écrit les meilleures fanfictions sur MS, Eliza se rend compte qu'en dehors du monde virtuel dans lequel elle vit la majorité du temps, il y a aussi un monde (bien réel) qui mérite (peut-être) d'être découvert.

Cette histoire est tout ce dont j'avais besoin, 1. parce que ma vie est actuellement un mal de crâne parce que je suis en plein dans les examens (vous aussi?) 2. ça me rappelle cette époque où j'écrivais moi-même des fanfictions (et où les examens n'existaient pas encore dans ma vie). #nostalgie

• Bon, comme je l'ai dit, j'ai adoré l'histoire. Cependant, j'ai eu quelques petits (tout petits) soucis avec Eliza and Her Monsters. Parce que non, rien n'est parfait.

Déjà, j'ai eu un peu de mal à me lancer. Question, addictivité, je dois admettre que ça dépendait les moments. Certaines scènes étaient addictives et certaines autres ne l'étaient pas du tout. Sadly.

• Francesca Zappia a cependant une plume que j'apprécie, comme je l'appréciais déjà à ma lecture de Made You Up (qui avait été un gros coup de cœur). Tout simplement, cette auteure a une plume simple qui m'apaise (dit comme ça j'ai l'air pathétique, je sais) et je ne sais pas, je l'aime c'est tout.

• Place à présent aux personnages! Je fais toujours très attention aux personnages. Ces petits gars sont de véritables crash tests. Globalement, les personnages de Eliza and Her Monsters sont très bons. Ils sont réalistes et plutôt agréable à découvrir/suivre. Je les ai donc aimé et pour la majorité, je m'y suis même attachée.

♦ Je ne vais pas être très objective (quand suis-je objective de toute façon, hein?), Eliza et moi avons BEAUCOUP (oui c'est-à-dire vie sociale quasi inexistante -pas aussi nul qu'il n'y paraît-, anxiété, et tout le blabla) en commun donc j'ai ressenti une certaine sympathie à son égard. Au final, je me suis attachée à cette fille. Parce que je pouvais comprendre son comportement.

♦ Wallace est un personnage que j'ai apprécié, sympa à découvrir et à côtoyer dans un livre. J'adore le fait qu'il ne parle pas souvent, même si la raison est triste. J'ai eu un coup de cœur pour le fait que Wallace écrit. Parce qu'étant quelqu'un qui écrit depuis l'âge de dix ans et ayant commencé avec des fanfictions, ça m'a fait quelque chose en commun avec lui et c'est toujours plaisant d'avoir des points commun avec un personnage.

Cela dit, Wallace m'a plu. Il est sympa et mignon. Mais l'une de ces réactions vers la fin du roman (je n'en dirais pas plus dessus) m'a paru très égoïste et déplacée en vue de la situation à ce moment-là. Cela a donc un peu entaché l'image que j'avais de lui.

♦ Je voulais aussi faire un petit point sur la famille d'Eliza. Les parents d'Eliza veulent sans aucun doute bien faire et on n'a pas non plus de doute quant au fait que ce sont de bons parents. Je les ai donc apprécié, malgré quelques moments où je les trouvé un peu trop envahissant dans la vie de leur fille. Mais je peux aussi comprendre qu'ils aient envie de passer plus de temps avec elle et qu'ils s'inquiètent. J'apprécie que ce sont des parents qui essaient au maximum d'être présents.

J'ai beaucoup aimé les petits frères d'Eliza, Sully et Church. Ce sont des garçons supers et même s'ils sont secondaires, je les ai adoré et je m'y suis attachée. Je me sentais désolée pour eux qu'Eliza ne prête pas beaucoup (voir pas du tout) d'attention à ce qu'ils aiment etc. Ils sont tout simplement attendrissants, j'avais envie de leur faire des câlins. ^^

• Passons à la romance. Ah, la romance... Je me répète sûrement mais la romance et moi ne sommes pas vraiment les meilleures amies du monde. Ne vous méprenez pas, j'ai apprécié la romance entre Wallace et Eliza. C'était mignon, avec des moments craquants et d'autres gênants dans un sens que j'aime beaucoup. Mais il m'a manqué quelque chose pour que j'adore leur relation et donc je ne peux dire que je suis leur fan numéro 1 et que je les ship à mort. ^^ Cependant, je les trouve bien ensemble donc ce n'est pas une mauvaise romance, c'est clair.

• Avant d'aller à la conclusion de cette review, il faut ABSOLUMENT que je vous parle des illustrations peuplant les pages de ce roman. Ces illustrations qui nous présentent par vagues Monstrous Sea sont géniales et elles complètement Eliza and Her Monsters à merveille! Je les ai adoré!

• Viens enfin la conclusion. Donc, en conclusion, Eliza and Her Monsters est un roman que j'ai adoré. J'ai passé un très bon moment de lecture et tous les fans de romance contemporaine (et même ceux qui n'en sont pas fans) sont priés d'aller lire ce roman. Merci.

«There are monsters in the sea.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/06/11/eliza-and-her-monsters-francesca-zappia/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par wilkymay 2017-06-10T15:09:30+02:00
Or

4,25/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/books/355/chronique-eliza-and-her-monsters-de-francesca-zappia

“There are monsters in the sea.”

Je ne lis pas beaucoup de contemporain car ce n'est pas mon genre littéraire de prédilection, mais de temps en temps, j'avoue que ça fait du bien (surtout en période d'exam) ! Mon choix s'est alors porté sur Eliza and her Monsters, un livre qui s'est ajouté très récemment dans ma PAL, car le résumé me tentait bien et les avis étaient plutôt positifs.

À dix-sept ans, Eliza Mirk est déjà célèbre sur la toile. Sur internet, elle est connue sous le pseudo de LadyConstellation, créatrice anonyme de Monstrous Sea qui est un webcomic suivit par des millions de fans ! Eliza vit principalement online. C'est là que sont ses meilleurs amis, avec lesquels elle tchat tous les jours, mais c'est également là où elle peut exercer sa passion : le dessin, et plus particulièrement dessiner de nouvelles pages de Monstrous Sea. Mais lorsque Wallace, un nouvel élève, est transféré dans son école, Eliza commence à se demander si une vie en dehors d'internet ne vaudrait pas le coup.

Eliza and her Monsters, c'est l'histoire d'une jeune adolescente un peu recluse, sans amis et asociale, qui s'épanouie sur internet où elle peut enfin s'ouvrir et se sentir acceptée. C'est aussi une histoire d'amour naissante entre deux jeunes individus qui partagent les mêmes passions et les mêmes peurs. Mais c'est surtout une histoire à propos de cœurs brisés, de troubles d'anxiété et de dépression. Et c'est ce dernier aspect qui m'a le plus touchée car j'ai trouvé que l'auteure avait parfaitement réussi à capturer les sentiments de vide et de solitude qu'éprouve Eliza durant la seconde partie du bouquin.

J'ai trouvé la relation entre Wallace et Eliza tout simplement adorable : à la fois bizarre, parfois gênante, mais tellement drôle et touchante. Le niveau de mignoneté était à son maximum ! Les voir interagir et se rapprocher de plus en plus était juste génial. J'ai adoré Wallace est surtout le fait qu'il s'avère être un fan de Monstrous Sea (et pas n'importe lequel) m'a fait sauter de joie !

J'ai néanmoins eu un peu de mal à m'attacher à Eliza (au début) car j'ai trouvé qu'elle était TROP renfermée sur elle-même. Je peux comprendre dans la vraie vie que certaines personnes soient comme ça, mais dans un livre, il nous faut un peu plus de croustillant, ahah ! Et comme elle n'a pas d'amis au lycée ou qu'elle n'entretient pas une très bonne relation avec sa famille, les interactions étaient limitées au tchat avec ses deux meilleurs amis online. PAS TRÈS PALPITANT. Heureusement que ses amis étaient assez drôles et qu'ils étaient tout le temps très enthousiastes et dynamiques, parce que sinon, bonjour la sieste. Bref, sa narration n'était pas vraiment la meilleure qui soit car on avait plutôt affaire à une ado qui n'aime pas la vie donc c'était assez déprimant, ahah.

J'étais d'ailleurs plutôt du côté des parents d'Eliza (oui, c'est à ce point-là) ! Ce perpétuel manque de communication de la part d'Eliza m'a vraiment frustrée, surtout qu'on voyait que ses parents essayaient plein de trucs pour la ramener dans le monde réel (ex. activités en familles). J'avoue que je peux comprendre en quoi c'est agaçant d'avoir des parents qui ne te fichent pas la paix en te demander d'arrêter l'ordinateur alors que tu es en plein travail sur un truc important pour toi (ici, Eliza veut travailler sur Monstrous Sea), mais quand tu fais ça déjà H24, bah on se rend compte que les parents n'ont pas tord, quoi. Eliza ne s’intéresse même pas à ses deux petits frères (ce qu'ils aiment faire, leurs activités, etc) et ça m'a vraiment fait de la peine parce qu'on voyait que ça les affectait pas mal. Bref, il y avait des choses que je pouvais comprendre mais d'autres qui me frustraient plus qu'autre chose !

Mais lorsque le secret d'Eliza est enfin révélé au grand public, tout s'effondre autour d'elle. C'est durant cette dernière partie que la tendance s'est inversée : je me suis davantage attachée à Eliza qu'à Wallace, que j'ai d'ailleurs fini par complètement détester. Eliza tenait beaucoup à son pseudo LadyConstellation qui lui conférait une barrière d'anonymat entre la réalité et le monde connecté. Mais une fois à découvert, c'est un vrai choc émotionnel car elle va perdre le contrôle de sa vie… Wallace, quant à lui, prend très mal cette révélation et c'est une séparation aussi douloureuse que brutale qui déchire nos deux protagonistes. Voir Eliza sombrer peu à peu dans la dépression m'a totalement brisé le cœur. Cette dernière partie du bouquin, plus sombre et triste, était radicalement l'opposée de la première, qui était beaucoup plus légère. Je n'étais pas préparée à ça ! Et franchement, je crois que j'ai largement préféré la seconde moitié de l'histoire car c'est elle qui m'a vraiment fait ressentir le plus d'émotions. C'était triste et poignant et tellement réaliste.

Pourquoi Wallace m'a donné envie de m'arracher les cheveux ? À cause de la manière dont il a traité Eliza. Je trouve ça juste impardonnable et égoïste. J'ai bien aimé la fin du livre car on voit qu'Eliza a évolué, qu'elle est plus en harmonie avec elle-même, avec sa famille et avec sa vie en général (IRL et online). MAIS. Ça aurait pu être encore mieux, SANS Wallace…

Spoiler(cliquez pour révéler)
Suite à la révélation de l'identité de LadyConstellation, Wallace entre dans une COLÈRE NOIRE. Ce que je peux comprendre car il s'est senti trahi par Eliza alors qu'il s'était confié à elle à propos de son père, etc… Du coup, Eliza et Wallace se séparent et ne se parlent plus pendant DES JOURS. Eliza est en totale dépression et lorsque Wallace lui rend visite pour la première fois depuis longtemps, je pensais sincèrement qu'il allait s'excuser ou du moins, parler de tout ça pour essayer de comprendre ou d'arranger les choses, quoi. MAIS. NON. Il est littéralement allé la voir uniquement dans SON propre intérêt. Il voit qu'Eliza est complètement dévastée et pourtant, il vient lui parler du contrat qu'il a reçu pour publier son livre. Il vient lui parler dans SON propre intérêt car tout ce qui lui importe, c'est qu'Eliza finisse son webcomic afin qu'IL puisse être publié. MAIS WHAAAT. Non, mais je rêve. Comment peut-on être aussi égoïste ?? Et le pire, c'est qu'Eliza se sent coupable par la suite de ne pas finir Monstrous Sea pour lui. MAIS LA PAUVRE C'EST HORRIBLE. J'étais brisée pour elle.

Voilà pourquoi je déteste Wallace et pourquoi je trouve que les deux n'auraient pas dû se remettre ensemble. La fin du livre aurait été bien mieux sans lui.

En résumé, ce livre m'a fait vivre un véritable ascenseur émotionnel (rire, larmes, colère). J'étais très investie dans ma lecture et c'est assez rare, dans mon cas, lorsqu'il s'agit d'un contemporain, donc BRAVO Francesca Zappia ! Je ne met pas la note maximale à cause de Wallace. Parce que Wallace. Ugh. Comment un personnage aussi adorable que lui peut-il devenir aussi détestable ??

AUSSI. J'ai adoooooré les extraits du webcomic Monstrous Sea insérés un peu partout dans le livre. J'ai appris que c'était des dessins de l'auteure et WOW, quel talent, c'était superbe !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kellybiebs 2017-05-29T16:25:26+02:00
Diamant

Ce livre est absolument fantastique! Pour moi, ce roman est intéressant du début jusqu'à la fin et c'était génial! Les dessins s'y trouvant à l'intérieur n'ont fait qu'ajouter leur grain de sel à cette merveille... Wow. Wow. Wow. Je n'aurai jamais assez d'Eliza et ses monstres. Jamais. Je ne suis pas particulièrement fan de comics et pourtant, délaisser cette lecture était TRÈS difficile, voire PRESQUE impossible. Wow, je suis émerveillée. À LIRE!

Afficher en entier

Dates de sortie

Eliza et ses monstres

  • France : 2018-01-18 (Français)
  • USA : 2017-05-30 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 26
Commentaires 5
Extraits 3
Evaluations 11
Note globale 8.09 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Eliza and Her Monsters - Anglais