Livres
415 599
Membres
328 206

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Eliza et ses monstres



Description ajoutée par x-Key 2018-01-16T03:36:28+01:00

Résumé

Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un peu étrange et... qui n'a pas d'amis.

Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.

Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.

Mais Eliza ne peut s'imaginer aimer le monde réel plus qu'elle n'aime sa communauté numérique.

Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d'être vécue hors ligne...

Le nouveau roman écrit et illustré par Francesca Zappia, la talentueuse auteur de Je t'ai rêvé.

(Source : Robert Laffont)

Afficher en entier

Classement en biblio - 150 lecteurs

Or
48 lecteurs
PAL
62 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Devoreusedelivres17 2018-02-07T16:56:22+01:00

Wallace pense que je suis jolie.

C'est louche.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Sheo
Or

«I want to see the stars die.»

"Is it too much to ask that no one speak to me in the morning?" ← ce moment où je comprends que Eliza est mon âme sœur. ;)

Francesca Zappia intègre définitivement la liste de ces auteurs desquels j'attendrai chaque nouveau roman avec impatience. Après Made You Up, elle revient avec Eliza and Her Monsters et moi, Louan, je ne réponds plus de rien. amen.

j'ai. adoré. ce. bouquin.

Que puis-je vous dire? Avant tout. → Je veux lire Children of Hypnos. OMG. Ça m'a l'air dément!

Cela dit, place aux choses sérieuses.

Eliza - plus connue sous le nom de LadyConstellation est la créatrice anonyme du grand succès de webcomic Monstrous Sea. Et alors qu'elle rencontre Wallace, le garçon qui écrit les meilleures fanfictions sur MS, Eliza se rend compte qu'en dehors du monde virtuel dans lequel elle vit la majorité du temps, il y a aussi un monde (bien réel) qui mérite (peut-être) d'être découvert.

Cette histoire est tout ce dont j'avais besoin, 1. parce que ma vie est actuellement un mal de crâne parce que je suis en plein dans les examens (vous aussi?) 2. ça me rappelle cette époque où j'écrivais moi-même des fanfictions (et où les examens n'existaient pas encore dans ma vie). #nostalgie

• Bon, comme je l'ai dit, j'ai adoré l'histoire. Cependant, j'ai eu quelques petits (tout petits) soucis avec Eliza and Her Monsters. Parce que non, rien n'est parfait.

Déjà, j'ai eu un peu de mal à me lancer. Question, addictivité, je dois admettre que ça dépendait les moments. Certaines scènes étaient addictives et certaines autres ne l'étaient pas du tout. Sadly.

• Francesca Zappia a cependant une plume que j'apprécie, comme je l'appréciais déjà à ma lecture de Made You Up (qui avait été un gros coup de cœur). Tout simplement, cette auteure a une plume simple qui m'apaise (dit comme ça j'ai l'air pathétique, je sais) et je ne sais pas, je l'aime c'est tout.

• Place à présent aux personnages! Je fais toujours très attention aux personnages. Ces petits gars sont de véritables crash tests. Globalement, les personnages de Eliza and Her Monsters sont très bons. Ils sont réalistes et plutôt agréable à découvrir/suivre. Je les ai donc aimé et pour la majorité, je m'y suis même attachée.

♦ Je ne vais pas être très objective (quand suis-je objective de toute façon, hein?), Eliza et moi avons BEAUCOUP (oui c'est-à-dire vie sociale quasi inexistante -pas aussi nul qu'il n'y paraît-, anxiété, et tout le blabla) en commun donc j'ai ressenti une certaine sympathie à son égard. Au final, je me suis attachée à cette fille. Parce que je pouvais comprendre son comportement.

♦ Wallace est un personnage que j'ai apprécié, sympa à découvrir et à côtoyer dans un livre. J'adore le fait qu'il ne parle pas souvent, même si la raison est triste. J'ai eu un coup de cœur pour le fait que Wallace écrit. Parce qu'étant quelqu'un qui écrit depuis l'âge de dix ans et ayant commencé avec des fanfictions, ça m'a fait quelque chose en commun avec lui et c'est toujours plaisant d'avoir des points commun avec un personnage.

Cela dit, Wallace m'a plu. Il est sympa et mignon. Mais l'une de ces réactions vers la fin du roman (je n'en dirais pas plus dessus) m'a paru très égoïste et déplacée en vue de la situation à ce moment-là. Cela a donc un peu entaché l'image que j'avais de lui.

♦ Je voulais aussi faire un petit point sur la famille d'Eliza. Les parents d'Eliza veulent sans aucun doute bien faire et on n'a pas non plus de doute quant au fait que ce sont de bons parents. Je les ai donc apprécié, malgré quelques moments où je les trouvé un peu trop envahissant dans la vie de leur fille. Mais je peux aussi comprendre qu'ils aient envie de passer plus de temps avec elle et qu'ils s'inquiètent. J'apprécie que ce sont des parents qui essaient au maximum d'être présents.

J'ai beaucoup aimé les petits frères d'Eliza, Sully et Church. Ce sont des garçons supers et même s'ils sont secondaires, je les ai adoré et je m'y suis attachée. Je me sentais désolée pour eux qu'Eliza ne prête pas beaucoup (voir pas du tout) d'attention à ce qu'ils aiment etc. Ils sont tout simplement attendrissants, j'avais envie de leur faire des câlins. ^^

• Passons à la romance. Ah, la romance... Je me répète sûrement mais la romance et moi ne sommes pas vraiment les meilleures amies du monde. Ne vous méprenez pas, j'ai apprécié la romance entre Wallace et Eliza. C'était mignon, avec des moments craquants et d'autres gênants dans un sens que j'aime beaucoup. Mais il m'a manqué quelque chose pour que j'adore leur relation et donc je ne peux dire que je suis leur fan numéro 1 et que je les ship à mort. ^^ Cependant, je les trouve bien ensemble donc ce n'est pas une mauvaise romance, c'est clair.

• Avant d'aller à la conclusion de cette review, il faut ABSOLUMENT que je vous parle des illustrations peuplant les pages de ce roman. Ces illustrations qui nous présentent par vagues Monstrous Sea sont géniales et elles complètement Eliza and Her Monsters à merveille! Je les ai adoré!

• Viens enfin la conclusion. Donc, en conclusion, Eliza and Her Monsters est un roman que j'ai adoré. J'ai passé un très bon moment de lecture et tous les fans de romance contemporaine (et même ceux qui n'en sont pas fans) sont priés d'aller lire ce roman. Merci.

«There are monsters in the sea.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/06/11/eliza-and-her-monsters-francesca-zappia/

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par ptitflora92 2018-05-13T15:52:50+02:00
Argent

Un peu déçue, j'ai trouvé l'histoire agréable j'ai rien à vraiment lui reprocher et l'écriture est agréable mais je me suis pas attaché à Eliza et comme out tourne autour de ce qu'elle ressent et de sa BD c'est un peu compliqué, j'aurai pu me retrouver en elle en tant qu'introvertie mais elle est même refermée avec sa propre famille et je pense qu'on comprend mieux une fois arrivé à la fin Spoiler(cliquez pour révéler)puisque que Eliza est déprimée et je pense pas que ce soit dû uniquement à la révélation de son identité y avait déjà quelque chose avant qui fait qu'elle était aussi renfermée. mais avant ça elle est quand même un peu désagréable et dure par moment. J'aurai peut être aussi préféré une histoire d'amitié parce que la romance entre Eliza et Wallace à sérieusement pâti de la réaction de Wallace au moment de la révélation sur Eliza, Spoiler(cliquez pour révéler)l'égoïsme dont il a fait preuve "je suis en colère contre toi mais permet moi de me servir de toi et si tu ne le fait pas je t'en voudrai encore plus" c'était quand même limite et les excuses sont mal exécuté je trouve.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par xurum 2018-05-04T07:30:34+02:00
Diamant

Ce livre est une BOMBE ! Je ne saurais pas correctement vous décrire quel effet il a eu sur moi autrement qu’en disant que c’est une bombe.

Bref,l’histoire de ce livre est d’actualités, de plus en plus de jeunes s’enferment dans la vie en ligne et ne se désintéressent de la vie « réelle », en tous cas autre que virtuelle. Ce roman est très bien écrit, la plume de l’auteur est superbe – d’ailleurs, son « coup de crayon » aussi puisqu’il y a des esquisses qu’elle a fait elle-même entre certains chapitres qui illustrent La Mer Infernale, c’est vraiment super !

L’intrigue du livre est assez simple : l’identité de LadyConstellation va-t-elle être révélée ; et cette intrigue est bien menée, je ne vais pas trop en dire, sinon ça pourrait spoiler !

Les personnages m’ont beaucoup plu : Eliza est très attachante, et je me suis identifiée à elle rapidement ; Wallace est super, même si vers la fin du livre il m’a énervée, son personnage et son histoire sont attachants. Sans oublier les frères d’Eliza qui sont aussi de bons personnages bien qu’ils interviennent « vraiment » qu’à la fin du roman.

Autant vous dire que j’ai été complètement accro à ce livre, je l’ai lu en deux jours – de cours, je précise – donc adieu sommeil ! Je ne pouvais tout simplement pas m’arrêter ! Et environ une journée après l’avoir fini, j’étais déjà prête à le relire – bon, je ne l’ai pas fait, mais je le relirai sûrement ! et dans l’année !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aristyle 2018-04-13T15:01:04+02:00
Diamant

"You found me in a constellation."

---

Eliza and Her Monsters est le deuxième roman publié de Francesca Zappia sous l'édition Greenwillow.

LadyConstellation est une légende, l'auteure célèbre de la série phénomène Monstrous Sea. Eliza Mirk n'est personne. Pourtant, ces deux identités forment une seule personne, qui devra apprendre à les unifier.

Pour vous donner une idée de mon appréciation de ce roman, sur 10 je lui donnerais 15. Je regrette presque l'avoir terminé, car c'est maintenant terminé.

Je connaissais déjà l'auteure Francesca Zappia par son premier roman, Made You Up, dont je suis tombée complètement amoureuse. C'était donc la raison principale de mon achat.

Je vous conseille de faire très attention avec cette histoire, car elle pourrait vous frapper très fort. Personnellement, ce roman a été la gifle dont j'avais besoin pour me réveiller...

Eliza est une jeune adolescente qui vit dans son propre monde, cachée de la vraie vie. Son amour pour son art et sa manière de gérer ses problèmes rend ce personnage très humain, auquel il est très aisé de s'identifier. Franchement une des meilleures héroïnes du monde entier!

Wallace est le nouveau à l'école d'Eliza. Il est grand, bouge lentement et ne parle pas. Leurs ressemblances et amour mutuel pour Monstrous Sea les rapprochent très rapidement. S'il y a quelque chose qui me venait en tête à chaque fois que Wallace apparaissait, c'était que ce garçon est l'ultime petit ami! Si vous n'avez même qu'un infime intérêt pour les personnages masculins, celui-là devrait retenir votre attention, il est tout simplement parfait! Je suis personnellement très heureuse que la qualité des garçons dans les histoire de Zappia n'est pas baissée.

L'histoire en général comporte des sujets très réels, qui touchent les jeunes de notre génération : l'angoisse, le futur, les relations familiales et amicales, etc. Très bien écrit, j'en ai même pleuré à certains moments. Si vous cherchez quoi faire et ne pas faire en vous basant sur des scénarios possibles, voici le livre pour vous!

Si vous ne l'aviez pas déjà compris, je recommande ce livre à absolument tout le monde qui est insatisfait avec sa vie, car ce livre va vous faire apprécier ce que vous avez déjà!

Maintenant, courez jusqu'à la librairie la plus près de chez vous pour acheter Eliza and Her Monsters!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaryEve 2018-04-08T19:05:53+02:00
Diamant

Allo à tous et à toutes!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Althea 2018-04-04T10:39:06+02:00
Or

http://altheainwonderland.blogspot.fr/2018/02/eliza-et-ses-montres.html

Eliza et ses monstres, un roman qui parlera à ceux/celles qui ont grandi/évolué avec/sur internet. Un roman qui une fois de plus met en lumière, avec beaucoup de réalisme, toute une génération qui est plus souvent dépeinte d'un œil négatif. Clairement on voit beaucoup plus d'article sur l'addiction aux jeux vidéos et aux réseaux sociaux que d'articles sur l'incroyable richesse artistique qui prospère en ligne dans les communautés de fans. Néanmoins c'est un univers qui commence à se faire de plus en plus de place en young adult contemporain, notamment avec Fangirl, ou plus récemment avec des romans comme Geekerella (pas sorti en version française), et en tant que personne ayant passé beaucoup de temps à évoluer dans certains fandoms, particulièrement via la fanfiction, cela déclenche un vrai intérêt chez moi.

Eliza est une jeune fille qui partage son temps entre deux vies. Dans la vie réelle c'est une adolescente timide et renfermée, préférant la solitude plutôt que perdre son temps avec des adolescents de son âge avec qui elle n'a rien de commun. Sur internet elle est une personne totalement différente. Créatrice d'un webcomic aux milliers de lecteurs, elle se cache derrière le pseudo de LadyConstellation et peut compter sur deux amis fidèles qui sont les seuls à connaître sa véritable identité. Néanmoins les choses se compliquent pour Eliza lorsque un nouvel élève arrive dans son lycée fait entrer en collision sans le savoir ses deux mondes. Wallace est un des auteurs de fanfictions les plus connus du fandom de La Mer Infernale et une surprenante amitié va se créer entre lui et Eliza, qu'il prend pour une autre simple fan.

Plusieurs thèmes importants sont abordés au fil des pages et notamment la place et l'importance de l'amitié, même en ligne. Si avant l'arrivée de Wallace Eliza ne se mêle pas à ses pairs, elle a cependant la chance d'avoir deux amis qu'elle a rencontré sur un forum il y a plusieurs années : Emmy et Max. Ce sont deux personnes qui malgré les kilomètres la soutiennent dans la gestion de son webcomic mais également dans sa vie quotidienne et ses tracas d'adolescences. Francesca Zappia montre avec beaucoup de justesse la richesse qui peut se dégager d'amitiés s'étant crée sur une passion commune par des gens qui semble-t-il n'ont pas grand chose en commun. Emmy est une jeune prodige, quatorze ans et déjà à la fac, et Max est un jeune homme d'une vingtaine d'année qui est déjà dans la vie active. Dans la "vraie vie" ils ne se seront peut-être jamais parlé et pourtant en ligne ils ont su créer une amitié et s'apporter beaucoup les uns aux autres grâce à leurs différences.

Bien sûr Francesca Zappia aborde aussi internet sous ses angles les moins reluisants, après tout ce n'est pas pour autant le monde des Bisounours. Eliza va parfois devoir subir la pression de ses lecteurs, être confrontée à des trolls, et bien sûr à l'incompréhension de ses proches. Car, et c'est là qu'on peut parler de conflit des générations (et qu'on peut se rapprocher des articles qu'on lit trop souvent sur les communautés en ligne), les parents d'Eliza, et plus tard ceux de Wallace, sont complètement largués face à ce qui se passe sur internet. Si vous avez déjà eu des amis en ligne en étant adolescent/jeune adulte vous relirez certainement des scènes que vous avez déjà du vivre, notamment le fameux "mais t'es sûr.e que ton ami.e en ligne n'est pas en fait un prédateur" que quiconque ayant déjà évoqué ses amis en ligne avec des personnes plus âgées a sûrement entendu. Et je parle même pas de La Mer Infernale qui pour les parents d'Eliza est un petit hobby qui lui rapporte peut-être quelques dollars alors qu'en fait la jeune femme génère bien assez d'argent pour se payer elle-même ses années universitaires !

Au-delà de cela les personnages d'Eliza et Wallace sont très touchants et assez universels, même si le côté "double vie en ligne" ne vous parle pas forcément vous n'aurez pas de mal à vous attacher à eux. Après, et c'est un peu pour cela que ça n'a pas été un coup de cœur pour moi, je déplore que cette romance soit un peu convenue et se construise une fois de plus sur le même schéma que Fangirl par exemple. A croire qu'il faut absolument qu'une fille qui s'épanoui grâce à une vie en ligne riche finisse par s'ouvrir au monde extérieur en rencontrant un garçon... J'espère que cela ne va pas finir par devenir LE cliché pour tout les romans qui traitent de ce sujet, ce serait dommage que des romans qui proposent des réflexions si réalistes et originales finisse par s'enfermer dans une nouvelle problématique.

Bref j'ai passé un super moment en compagnie de Eliza et ses monstres. Les personnages m'ont beaucoup plus et la sensibilité et intelligence avec lesquelles Francesca Zappia traite son sujet m'a touchée. De plus le roman est jalonné par divers images du webcomic de Eliza, c'est un ajout appréciable et qui apporte une vraie plus-value à l'objet livre (d'ailleurs en cherchant quelques infos, il me semble avoir compris que c'était l'auteure elle-même qui avait dessiné toutes les planches).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo-Dit 2018-03-27T13:36:49+02:00
Diamant

Eliza et ses Monstres, c'est un roman incroyablement puissant, qui nous fera partager une histoire sublime et d'une intensité extraordinaire, elle abordera les problèmes de notre société, avec une justesse percutante !

Avis complet : http://elo-dit.over-blog.fr/2018/03/eliza-et-ses-monstres-francesca-zappia.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie_Baker 2018-03-25T10:06:52+02:00
Diamant

Un coup de coeur absolu. Francesca Zappia a réussit à tourner l'histoire d'Eliza en quelque chose de très important et j'ai adoré la façon dont elle a géré la fin et surtout Eliza.

Au début, c'est juste l'histoire d'Eliza Mirk, qui est l'auteur de Monstrous Sea, un comic sur internet très très très connu et apprécié sur la toile. Mais Eliza est très réservée, elle n'aime pas sortir, elle n'aime pas les conversations avec les autres et tout ce qu'elle veut c'est partir à l'université pour faire ce qu'elle aime - dessiner.

Je pensais que ce livre serait surtout sur comment Eliza arrive à sortir de sa chambre pour se confronter au monde "réel". Mais pas du tout.

"Eliza and her monsters" parle de dépression, d'angoisse, de pression et tout autre chose. Il parle de sujets très grave qui arrive à une jeune adolescente qui se sent comme seule contre le monde. Qui adore sa web comic, mais qui parfois se force à publier pour que tous ses fans soient contents. Qui ne regarde pas les commentaires, par angoisse d'avis négatif.

Ce roman montre qu'est ce que c'est que d'autre connu sur Internet, d'avoir une communauté derrière, d'avoir des obligations mais surtout comment la santé et le mental peuvent en pâtir. Comment on peut se renfermer sur nous-mêmes, se construire une carapace contre les autres (gentils ou méchants) et s'isoler et se rendre compte que ce dont on a le plus besoin c'est de l'aide et de soutien.

J'ai adoré ce roman pour ça. Ce n'est pas juste une histoire pour "amuser" le lecteur. Francesca Zappia l'a écrit pour nous donner une leçon de vie. Pour nous faire réaliser ce que c'est que d'être l'auteur de quelque chose à succès, de devoir assumer la critique, de devoir rendre des comptes à des millions de gens, de ne plus penser à manger, à boire et juste à soi-même ! Oui, Eliza adore son histoire, elle aime dessiner, elle aime ses personnages et elle aime son succès. Mais maintenant que des personnes l'ont reconnu, elle se sent obligé de leur donner du contenu de qualité, dans les temps, de limite "se plier à leurs exigences".

À des moments du livre, des passages sont extrêmement difficile à lire. Parce que on ressent la détresse d'Eliza. On sait qu'elle a besoin d'aide et on voit tout le monde se retourner contre elle.

Sa relation avec sa famille est difficile aussi, elle se sent vraiment seule.

Puis elle rencontre Wallace. C'est un jeune homme timide, qui ne parle pas beaucoup et qui a un passé douloureux. Les deux s'attirent plus ou moins rapidement. Tous les deux ne parlent pas aux autres, ils sont réservés et ils aiment Monstrous Sea. Wallace est l'auteur de la meilleure fanfiction de la série d'Eliza. Mais cette dernière ne veut pas lui révéler qu'elle est LadyConstellation. Pas parce que elle veut lui mentir, mais parce qu'elle a peur qu'il soit déçu en l'apprenant. Eliza pense qu'elle ne vaut rien, qu'elle ne ressemble à rien et qu'elle est faite pour être invisible. C'est affreux quand on la voit penser ça d'elle.

Mais grâce à Wallace qui est gentil, attentionné et tombé sous son charme, elle va découvrir de nouvelles choses. Bien sûr elle est toujours autant angoissée, mais elle va apprendre à dire "oui", à parler à d'autres gens. Pas pour faire plaisir à Wallace, mais pour elle-même. Pour découvrir d'autres choses. Elle essayer de sortir de sa carapace. Et ça marche !

Jusqu'au moment qui fait tout basculer. Quand je l'ai lu, j'ai du le relire à deux fois avec des yeux grands ouverts pour être sur de ce qui venait de se passer. Une catastrophe.

Tout s'effondre petit à petit. Et c'est les chapitres les plus difficiles à lire. Mais c'est aussi "grâce" à ça qu'Eliza va admettre petit à petit qu'elle a un soucis, qu'elle a besoin d'elle et qu'elle doit en parler. Mais elle va aussi tomber dans une dépression tellement profonde que sa vie ne lui semble plus la peine d'être vécue. C'était très difficile de la voir penser ça d'elle, de se détester autant. Vraiment difficile. Et c'est ce qui fait que ce livre est si incroyable.

Wallace a une partie importante aussi après le moment où tout s'écroule. J'ai détesté sa manière de réagir, mais je l'ai comprise. Oui c'est injuste de sa parte, oui ses paroles sont affreuses, surtout quand on voit dans quel état est Eliza. Mais son comportement est réel. Oui, quand quelqu'un nous fait du tort on est fâché et parfois nos mots dépassent nos pensées. Mais surtout, Wallace est un ado qui a vécu des choses difficiles et il est très énervé contre Eliza. Donc il ne réfléchit pas, il dit des choses vraiment pas cool et je l'ai haït pour ça.

Mais en fermant le livre, je me suis dis que dans la vraie vie c'est sûrement comme ça que ça se passe. Francesca Zappia ne nous a pas donné un livre difficile qui se règle d'un claquement de doigt. Au contraire.

Elle nous a donné une histoire merveilleuse, un sujet horrible et douloureux et des personnages réels. Je n'arrive pas vraiment à décrire ce que je veux dire, mais ce n'est pas juste de la fiction. C'est plus que ça. Et c'est traité avec justesse et précision.

"Eliza and her monsters" doit être lu car il est absolument génial et dans notre époque, on a besoin de lire des histoires comme ça. Pour nous faire descendre un peu de notre pieds d'estale, pour nous faire réaliser notre comportement en ligne. Et pour comprendre que la dépression c'est réel, c'est difficile et ce n'est pas quelque chose dont on doit se moquer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amita 2018-03-24T15:03:20+01:00
Or

Un très bon livre, une intrigue bien menée et beaucoup d'émotions. Des personnages secondaires vraiment attachants qu'on a du mal à quitter. Des larmes. Des sourires.

Mais une protagoniste que j'ai trouvée insupportable

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saelira 2018-03-15T23:14:38+01:00
Diamant

Il y a ce genre de livres où je sais d'avance que je vais adorer. Ce fut le cas avec Eliza et ses monstres de Francesca Zappia!

Alors ce que j'ai particulièrement adoré, c'est que j'avais une idée complètement différente de la façon dont l'auteur allait aborder le sujet.

Je peux dire que l’héroïne, Eliza, a du caractère et cela se sent! C'est génial parce que j'ai réussi à m'identifier à elle sur énormément de points, et je suis certaine que c'est le cas ou bien ça va être le cas de nombreux lecteurs. Finalement, c'est un personnage que j'ai beaucoup aimé même si j'ai eu envie de la secouer par moments, je la trouve incroyablement réaliste.

Au début, j'imaginais Wallace, le nouveau garçon qui arrive au lycée, incroyablement beau, devenir rapidement la coqueluche de toutes les filles pour finir par s’intéresser par Eliza et l'emmener dans toutes sortes de soirées purement américaines... je me suis tellement trompé. Je suis contente qu'on ait affaire à un garçon plutôt calme, doux, discret et qui écrit en plus de ça! Je n'ai juste pas aimé son attitude dans les dernières pages mais sinon je n'ai pas grand-chose à lui reprocher, il est aussi touchant qu'Eliza!

C'est la première fois que j'aborde ces thèmes dans un bouquin et j'en suis ravi : la relation avec des amis sur internet, les conventions entre personnes qui possèdent la même passion. Parce que OUI on peut s'amuser en passant par ce genre de convention aussi. Les parents complètement dépassés par la technologie d'aujourd'hui. La limite entre le virtuel et la réalité, c'est le problème de la plupart des personnes de nos jours (et je ne parle pas que d'une seule génération), il est difficile de ne pas se laisser envahir complètement par le côté virtuel au point d'en oublier la réalité comme Eliza. On peut aimer mais il ne faut pas oublier de vivre (très importante leçon).

Il y a aussi le fait de mettre une identité sur un nom. Eh oui, quand je lis un livre que j'ai adoré, j'ai tendance à vénérer l'auteur en oubliant peut-être qu'il s'agit d'une personne comme moi. Qui peut avoir la pression des fans derrière (cela peut donner une leçon à certains lecteurs un peu trop exigeant de vouloir lire la fin le plus rapidement possible).

Ce que j'ai bien aimé avec ce livre, c'est aussi que j'ai eu l'impression de comprendre l'auteur. D'être capable de comprendre ce qu'elle veut dire, ce qu'elle ressent. J'ai ressenti une sorte de connexion, cela m'a amusé.

Après, la fin n'a rien de particulière. On referme le livre et on est heureux.

Et les illustrations sont très belles; cela permet de se donner une idée de ce que peut bien représenter la Mer infernale aux yeux d'une communauté tout entière.

Je suis heureuse car cela sort du genre de cliché de romance que l'on peut trouver et Francesca Zappia nous en fait même tirer des leçons!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par abookishkindofday 2018-03-14T18:08:35+01:00
Argent

Une superbe lecture, un ouvrage magnifique. Vraiment je ne peux que vous conseiller ce roman. Mon petit coeur a fait les montagnes russes avec Eliza. Il y a des moments incroyablement mignons et tendres dans cette histoire. Je l’ai littéralement dévoré !

https://abookishkindofday.blogspot.fr/2018/03/chronique-eliza-et-ses-monstres.html

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Eliza et ses monstres" est sorti 2018-01-18T00:00:00+01:00
background Layer 1 18 Janvier

Dates de sortie

Eliza et ses monstres

  • France : 2018-01-18 (Français)
  • USA : 2017-05-30 (English)

Activité récente

sasaa le place en liste or
2018-05-18T23:30:38+02:00
Dine07 l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-16T11:54:25+02:00
ML12 le place en liste or
2018-05-08T21:44:34+02:00

Les chiffres

Lecteurs 150
Commentaires 29
Extraits 40
Evaluations 81
Note globale 8.21 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Eliza and Her Monsters - Anglais